Surdoué mais pas trop : le club des 130

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.

Modérateur : Bradeck

Avatar du membre
sann
Messages : 26
Enregistré le : lun. 20 nov. 2017 22:29
Présentation : presentations/ohayo-t8957.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Message par sann » jeu. 30 nov. 2017 09:13

Merci pour ta réponse, et d'avoir mis en évidence ces termes révélateurs.

Clairement, il y a un côté narcissique à tout ça. L'envie d'avoir "quelque chose en plus", une béquille pour l'ego en cas de chute.
Et c'est paradoxal, car je n'ai jamais mis en avant cette performance pour juger autrui. Je n'aime pas trop parler de valeur des individus, mais si je devais juger, ce serait avant tout sur la gentillesse, et plus généralement l'éthique.
Mais comme tu dis, c'est quelque chose qu'on nous a mis dans le crâne (à l'école, au travail, etc).
Alors c'est là, et il faut composer avec.

En tout cas encore merci, tu m'as rappelé ce qui était essentiel pour moi :nod:
:music: I just can't get me out of my beeed :music:

Avatar du membre
Wal
Messages : 182
Enregistré le : mer. 11 janv. 2017 16:12
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Message par Wal » jeu. 30 nov. 2017 14:44

sann a écrit : Mais selon lui, aucun doute sur la surdouance, beaucoup de caractéristiques sont là, même la fameuse pensée arboricole (joke), alors que je n'en avais pas conscience (aujourd'hui j'vois à peu près ce que c'est mais pas trop non plus quand même).
*Za* a écrit : Et pour la pensée en arborescence, scientifiquement, ça ne repose pas sur grand chose, alors le fait d'avoir du mal à se représenter le truc n'est pas inquiétant en soi ! :)
Ce qui est inquiétant, par contre, c'est que certains psys osent encore se référer à ce machin. :o

Si ça t'intéresse, Sann, regarde ce lien qui te permettra d'en savoir plus sur la "pensée arborescente":
https://adulte-surdoue.fr/livres-articl ... t8194.html
sann a écrit : Voilà, aucun sens. C'est le sentiment que j'ai de tout ça en ce moment. J'ai l'impression d'avoir poursuivi un vulgaire mirage. Et je me rends compte que je ne sais absolument pas ce que signifie cette notion de surdouance. Tout au plus un chiffre auquel je ne trouve pas tellement de signification, ni de valeur (mais je crois reconnaître la voix de mon ego).
Bref, en définitive, je crois que ça reste une merveilleuse opportunité de se mettre en situation critique, où l'on peut tranquillement observer ses réactions, mécanismes de défense, souvent plus ridicules les uns que les autres.
:clap:
Tu as déjà compris l'essentiel, à mon avis!
Se préparer au pire. Espérer le meilleur. Prendre ce qui vient. (Confucius)

Avatar du membre
sann
Messages : 26
Enregistré le : lun. 20 nov. 2017 22:29
Présentation : presentations/ohayo-t8957.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Message par sann » ven. 1 déc. 2017 19:56

Merci pour le lien :)
L'idée d'une pensée qui part tout simplement dans tous les sens m'apparaît déjà plus cohérente :)
En fait, je croyais que cela signifiait que tout se passait en mode "traitement parallélisé", avec des idées simultanées ET conscientisées, croissant de manière exponentielle. Et je me sentais assez loin de ça :roll:
J'avais aussi entendu une chose intéressante dans une conférence, ou une psychologue expliquait que les enfants "surdoués" parvenaient difficilement à justifier leurs réponses à cause de leur "pensée arborescente". Et effectivement j'avais horreur de ça. Tout paraissait beaucoup plus simple avant.
Mais bon, aujourd'hui c'est le cadet de mes soucis :)
:music: I just can't get me out of my beeed :music:

Avatar du membre
enufsed
Messages : 143
Enregistré le : mer. 8 mars 2017 17:07
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Morbihan
Âge : 43

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Message par enufsed » ven. 8 déc. 2017 22:00

Je rejoins ce jour le club des diag+ avec un point du jury.

ICV : 145
IRP : 118
IMT : 117
IVT : 105 :$

Gentiment hétérogène, avec un QIT à 129, mais la dame m'a dit que le HPI était indiscutable (c'est écrit sur le rapport et elle a prononcé le mot "surdoué" après m'avoir aimablement écouté déballer ma théorie du cancre qui s'ignore). La seule chose qui m'importait c'était l'ICV tant la chose littéraire me travaille depuis tout môme. J'ai fait un magnifique 9/20 sur le code, et j'avoue que je suis fier de ne pas faire correctement ce que n'importe quel ordinateur peut traiter à ma place.
Un peu surpris par certains résultats aux autres tests (puzzles à 14 alors que je pensais avoir tout réussi, mémoire des chiffres à 13 alors que je n'avais planté a priori qu'une suite), mais la psy a pointé un manque de concentration et pas mal de sabordage, j'ai donc manqué des choses sans pourtant jamais vraiment ressentir la difficulté.

Visiblement je ne me suis pas trompé en faisant philo, en reprenant cette année les lettres modernes et je ne suis peut-être pas si illégitime dans mes désirs d'écriture.
Peut-être vais-je aussi apprendre à ne plus me sentir coupable à chaque malentendu, et apparemment j'ai un gros gros problème quand il s'agit d'entendre les mots positifs qui me sont adressés, disons que je transmute la bienveillance qui m'est envoyée en véritable paquet de m**de. Je crois qu'il va falloir creuser dans cette direction.

Je me suis tout de même autorisé une de mes bouteilles de chablis grand cru pour cette occasion.
Voilà, pas encore chialé, mais ça va bien finir par venir :)

Avatar du membre
sann
Messages : 26
Enregistré le : lun. 20 nov. 2017 22:29
Présentation : presentations/ohayo-t8957.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Message par sann » ven. 8 déc. 2017 22:14

Bienvenue au club !

Pour les résultats, il ne faut pas trop les prendre au pied de la lettre. Ils ne révèlent que ta capacité et/ou ta volonté à solliciter ton potentiel ce jour là. J'irais presque jusqu'à dire que la théorie du chaos s'y applique (oui oui je sais j'exagère...)

Et concernant la surdouance, il y a un piège dans lequel il peut-être facile de tomber: oublier le diagnostic du psy et redéfinir ce terme sur la base d'opinions personnelles (des caractéristiques dans lesquelles on ne se retrouve pas tant que ça, par exemple). Le cas échéant, c'est à n'en point douter un indicateur intéressant sur l'importance que tu y accordes.

N'hésite pas à nous donner des nouvelles en tout cas, et bonne digestion, comme on a coutume de dire ici :)
:music: I just can't get me out of my beeed :music:

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message