Sur les différences de représentation et de perception hommes/femmes dans l'art

l'Humanité, L'Existence, la Métaphysique, la Guerre, la Religion, le Bien, le Mal, la Morale, le Monde, l'Etre, le Non-Etre... Pourquoi, Comment, Qui, Que, Quoi, Dont, Où...?
Répondre
Avatar du membre
Korydween
Messages : 799
Enregistré le : sam. 24 août 2013 09:03
Présentation : Par ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : À mi-chemin de l'horizon
Âge : 29

Sur les différences de représentation et de perception hommes/femmes dans l'art

Message par Korydween » mer. 30 août 2017 13:05

Hors-sujet
Disclaimer: J'ai mis un symbole radioactif car ce sujet à un potentiel explosif extrêmement fort. J'espère que les modos me pardonneront. Je sais que toutes les questions qui traitent du sexisme et des différences de représentation homme/femme font appel à énormément d'émotion, de vécu et de passion. Du coup et pour que la discussion se passe le mieux possible, j'aimerais que chacun des intervenants garde en mémoire de respecter l'avis de l'autre et exposent leur point de vue de la manière la plus rationnelle possible, en donnant des sources s'il y a lieu et en n'oubliant pas que son avis, quel qu'il soit ne fait pas office de vérité générale. Avant de dire que l'autre est sexiste/n'a rien compris, posons-nous la question de son vécu et de ses arguments. Sur ce, je lance ma bombe atomique!
Est-ce un sujet de plus sur le sexisme ou juste une question orientée différemment. J'ai envie de penser que c'est le deuxième choix.

J'ai souvent vu passer dans les milieux féministes des coups de gueules sur la façon dont les femmes sont dessinées dans les BDs (plus souvent les comics) ou la façon hyper-sexualisées dont elles dansent dans de nombreux clips vidéo... Bref la façon dont elles sont représentées dans l'art en général, avec cette hypersexualisation et cette objectification mise en avant.

Des dessinateurs essayent d'alerter les lecteurs en dessinant les super-héros "comme on dessine les super-héroines", comme par exemple "The Hawkeye Initiative".

Alors oui, les dessins sont drôles, l'homme est un peu ridicule, on se rend bien compte que le trait est mis sur le côté sexuel de la femme. De longues discussions suivent sur "est-ce que les hommes sont autant sexualisés que les femmes?" (discussion intéressante ici, en anglais,désolée)

Je n'ai pas envie de reproduire ce débat ici (La représentation d'un impossible tant pour l'homme que pour la femme, le fait que pour l'homme la sexualisation implique la puissance tandis que pour la femme elle sous-entend souvent soumission à l'homme...)

Ici, j'ai envie de vous montrer deux vidéos que j'ai vues récemment et qui ont déclenchées ma reflexion (en spoiler pour ne pas retarder le chargement de la page):
► Afficher le texte
► Afficher le texte
En regardant les vidéos, le danseur au début de la première et celui de la seconde m'ont mis un peu mal à l'aise pendant quelque temps. J'ai mis du temps avant de me rendre compte de pourquoi. Parce qu'ils dansaient "comme des femmes". Pas comme on s'attend à ce qu'on homme danse. Ils étaient sexys "comme une femme". Lorsque je regarde les mêmes mouvements artistiques venant d'une danseuse, je trouve ça beau et élégant. Lorsque je les regarde venant d'un danseur, j'ai d'abord trouvé ça ridicule (maintenant je trouve ça beau).

J'ai du coup extrapolé ce ressenti aux comics et à l'art en général, et me suis posé les questions suivantes : Pourquoi est-ce que je me sens mal à l'aise en voyant ces dessins d'hommes représentés dans des positions "de femme"? Le problème de l'hypersexualisation dans l'art et de la différence de traitement dans la représentation des hommes et des femmes (qui existe bien évidemment) doit-il être résolu uniquement en donnant plus de puissance aux femmes comme on le voit dans deux nombreux argumentaires (un exemple ici, encore en anglais mais il y a des dessins pour expliquer)? En d'autre termes un peu plus "putaclic" est-ce que le fait que les femmes soit objectifiées est réellement LE problème? Est-ce LE problème n'est pas plutôt que l'on accepte plus difficilement que le même traitement soit réservé aux hommes? Qu'une femme avec des lèvres pulpeuses est un standard de "sexytude" tandis qu'un homme avec les mêmes lèvres est un standard de... ridicule?

Je suis curieuse de savoir comment vous avez réagi aux deux vidéos et vos reflexions sur le sujet.
Hors-sujet
J'ai passé trois plombes à trouver un titre adéquat... si les modo/quelqu'un en a un meilleur.
Never tell a young person that anything cannot be done. God may have been waiting centuries for someone ignorant enough of the impossible to do that very thing.
- John Andrew Holmes -

Avatar du membre
Fish
Poisson Pilote
Messages : 356
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 18:33
Présentation : Clic !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 40

Re: Sur les différences de représentation et de perception hommes/femmes dans l'art

Message par Fish » jeu. 31 août 2017 12:30

Je ne suis pas allé lire les discussions en anglais, parce que j’ai un peu la flemme. Je me concentre sur les vidéos.

Dans les deux il y a effectivement un petit coté "comme une femme", mais à mon avis plus à cause des vêtements ou du maquillage que de la danse elle-même. Dans la seconde, le fait de porter des bas me gêne, mais pas à cause de la référence féminine. Ça découpe le corps à un endroit qui ne me paraît pas judicieux. Ça rappelle un peu ces dessins des livres de cuisine avec les différentes parties d’un cochon découpé en pointillé. La perception du corps comme un tout me paraît très important en danse. Je m'attends plutôt à voir des limites de vêtements au niveau des articulations, qui "justifient" plus facilement une limite visuelle. Je ferais la même remarque s'il s'agissait d'une femme.

Par contre, dans les mouvements ou les chorégraphies, y’a vraiment rien qui me choque. La première vidéo est peut-être un peu plus convenue – mais c’est aussi le cadre qui fait ça (avec les lumières flashy, les hourras de la foule etc, ça a vraiment une esthétique « télé mainstream »). La seconde est juste très belle – en particulier les mouvement de « moulin » alternant bras et jambe.

Répondre