A propos des tests MENSA

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement
TerryTate

Re: A propos des tests MENSA

Message par TerryTate » mar. 10 janv. 2017 08:12

Au départ (octobre 2015) après avoir passé mon test j'ai commencé à m’intéresser à cette organisation secrète au sein de laquelle on ne peut rentrer que si l'on fait parti des "élus". Aucun problème de sociabilisation chez moi, au contraire même et une vie bien remplie mais beaucoup de curiosité je pense, j'avais qui plus est mon billet d'entrée en main puisque mon WAIS IV affichait 140 et j'étais donc "élu" d'après Mensa.

C'est alors que j'ai fait des recherches et que j'ai même contacté quelqu'un chez Mensa via leur site pour en savoir plus, on m'a alors expliqué qu'il n'était pas possible de venir un jour à l'une de leurs réunions juste pour voir sans être membre sous couvert d'un argument du type " nous ne sommes pas des bêtes de foire ", argument toutafait recevable je trouve mais ce fut tout de même rédhibitoire pour moi, en effet je n'achète pas une voiture sans l'essayer sachant qu’évidemment il y avait cette notion d'argent qui me dérange énormément dans ce genre de trucs et cette petite voix dans ma tête qui me dit " arnaque, arnaque, secte, profit de la faiblesse des gens " etc etc...

Plus rien pendant plus d'un an et il y a 2 semaines environ je suis tombé sur une émission au sein de laquelle un membre du jury estampillé "Mensa" (la porte parole je crois, une asiat) et d'autres membres du jury donc, évaluaient le niveau d'intelligence d'enfants terrorisés qui devaient recracher des cartes autoroutières sur des questions du genre : " Quelle autoroute doit t on emprunter pour se rendre à Cahors si l'on pars de Bordeaux et qu'on passe par Agen ? "
Outre l’intérêt peu défendable de ce genre de questions et mon questionnement soudain sur le niveau des informations données aux téléspectateurs en 2017, j'ai pour ma part eu la sensation par la présence de cette membre de Mensa que l'organisation cautionne voire soutien voire finance ce genre d’émission style " bête de foire " et ça a fini de me dégouter surtout après la réponse qui m'avait été donnée un an auparavant quand j'avais souhaité simplement voir de quoi il s'agissait en toute bienveillance et que j'avais compris la réponse qui leur faisait plutôt honneur.

Alors voila, soit leur politique interne a diamétralement changé en un an, soit cette organisation ne représente à mon sens qu'une grande orgie collective ou chacun armé de son zizi joue à " qui'qu'c'est qui éjacule le plus loin " un peu comme la Franc maçonnerie avec les riches et les gens de pouvoirs ou encore les Témoins de Jéhovah avec les gens faibles et perdus.

Back2Basics
Messages : 896
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016 13:09
Présentation : dans quelle étagère ?
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: A propos des tests MENSA

Message par Back2Basics » mar. 10 janv. 2017 08:25

Salut,

C'est discuté par ici, entre autres choses.
Un petit pas de rien du tout pour l'Homme, mais un grand pas pour moi... :lol:

Avatar du membre
axolotl
Messages : 2983
Enregistré le : mer. 1 août 2012 21:13
Présentation : c'est_par_ici_c'est_pas_par_là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Saint-Nazaire by the sea
Âge : 61

Re: A propos des tests MENSA

Message par axolotl » mar. 10 janv. 2017 13:37

TerryTate a écrit :on m'a alors expliqué qu'il n'était pas possible de venir un jour à l'une de leurs réunions juste pour voir sans être membre sous couvert d'un argument du type " nous ne sommes pas des bêtes de foire ", (...)
Bon bon bon... :( :swear: :rrmiaou:
Mensa est une association, rien qu'une association et même une petite association en France : 1500 membres à peine. Pas si secrète ni select que ça : 2 % de la population, ça fait quand même pas loin d'1.5 million de membres potentiels.

Une asso est ce que ses membres en font, on y trouve toujours à prendre et à laisser. :1cache:

Je vois que l'attitude des bureaux régionaux est différente selon les régions.

Dans la mienne, on affirme que "de la diversité naît la richesse" et la plupart des activités sont ouvertes aux non-membres, principalement les conjoints, les enfants, les amis proches. Nous organisons des conférences ouvertes à tous.

Nous sommes contactés par mail par des personnes très souvent en recherche de réponses sur leur mal-être et la possibilité qu'il soit lié de près ou de loin à la douance. Penses-tu qu'on leur dise "démerdez-vous, revenez nous voir quand vous aurez un diag+" ? :diabloo:

Bien sûr que non, nous leur répondons, nous les rencontrons ou leur téléphonons, il y a des échanges très sympas. Nous les invitons aussi à venir à une sortie hebdo dans un bar, pour rencontrer d'autres HPI.

Je suis référente sur ce forum et c'est exactement le même boulot. Il m'est même arrivé d'avoir une demande d'infos sur le forum et une autre via l'asso, émanant de la même personne...
Après, les gens adhèrent ou non à Mensa (comme ils restent ou non sur le forum), c'est leur choix.

Il n'y a rien de secret à Mensa. Quant à l'argent, à part la cotisation comme à toute asso, je ne vois pas de quoi tu veux parler. La cotisation est relativement élevée (60 €/an) mais elle diminue de plus de la moitié si tu es jeune ou sans emploi.

A quoi sert-elle ? A financer ou subventionner des activités, pour que tout le monde y ait accès. C'est ainsi que nous pouvons proposer des conférences gratuites (je peux t'assurer que ça coûte une blinde, entre location de salle et défraiement des intervenants).

Pour l'émission des "petits génies", je suis intervenue sur le fil donc je t'y renvoie.
► Afficher le texte
Pour conclure : s'il t'arrive un jour de te trouver dans la plus grande ville des pays de la Loire un mercredi soir, va donc voir les mensans du coin, ils ne te prendront pas pour un singe savant. ;) :)
« J’aimerais pouvoir m’exprimer avec mes sens. Les mots sont parfois très handicapants. »
(Björk)

≽(◕ ᴗ ◕)≼

Avatar du membre
Bertilt
Messages : 123
Enregistré le : lun. 25 mai 2015 09:04
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t6303.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: A propos des tests MENSA

Message par Bertilt » mar. 10 janv. 2017 13:45

TerryTate a écrit :Au départ (octobre 2015) après avoir passé mon test j'ai commencé à m’intéresser à cette organisation secrète au sein de laquelle on ne peut rentrer que si l'on fait parti des "élus". Aucun problème de sociabilisation chez moi, au contraire même et une vie bien remplie mais beaucoup de curiosité je pense, j'avais qui plus est mon billet d'entrée en main puisque mon WAIS IV affichait 140 et j'étais donc "élu" d'après Mensa.
Salut TerryTate, Mensa n'est pas une organisation secrète, même si elle est relativement peu connue en France (ce qui n'est pas le cas dans d'autres pays comme aux Etats Unis ou en Allemagne). C'est une association de personnes à haut potentiel, beaucoup de personnes différentes et donc beaucoup de vécus différents de l'association.
TerryTate a écrit :C'est alors que j'ai fait des recherches et que j'ai même contacté quelqu'un chez Mensa via leur site pour en savoir plus, on m'a alors expliqué qu'il n'était pas possible de venir un jour à l'une de leurs réunions juste pour voir sans être membre sous couvert d'un argument du type " nous ne sommes pas des bêtes de foire ", argument toutafait recevable je trouve mais ce fut tout de même rédhibitoire pour moi, en effet je n'achète pas une voiture sans l'essayer sachant qu’évidemment il y avait cette notion d'argent qui me dérange énormément dans ce genre de trucs et cette petite voix dans ma tête qui me dit " arnaque, arnaque, secte, profit de la faiblesse des gens " etc etc...
Il y a des rencontres Mensa ouvertes au public, comme les intelligence day. ça peut être une bonne occasion de rencontrer différentes personnes de l'association. Pour ma part, j'ai hésité pour adhérer puis la curiosité l'a emporté et donc j'ai adhéré. Tu payes à l'adhésion une quarantaine d'euros (ou une vingtaine pour les étudiants et personnes en recherche d'emploi). Tu n'as pas à payer d'autres choses par la suite, sauf ton entrée au ciné pour une sortie ciné ou ton repas pour une sortie resto par exemple.

TerryTate a écrit : Outre l’intérêt peu défendable de ce genre de questions et mon questionnement soudain sur le niveau des informations données aux téléspectateurs en 2017, j'ai pour ma part eu la sensation par la présence de cette membre de Mensa que l'organisation cautionne voire soutien voire finance ce genre d’émission style " bête de foire " et ça a fini de me dégouter surtout après la réponse qui m'avait été donnée un an auparavant quand j'avais souhaité simplement voir de quoi il s'agissait en toute bienveillance et que j'avais compris la réponse qui leur faisait plutôt honneur.
Comme l'explique Axolotl, cette émission est une reprise d'une émission anglaise à la quelle a participé mensa UK et le concept a été vendu à M6 avec le nom de l'association.

http://adulte-surdoue.fr/conferences/pe ... %C3%A9nies
TerryTate a écrit :Alors voila, soit leur politique interne a diamétralement changé en un an, soit cette organisation ne représente à mon sens qu'une grande orgie collective ou chacun armé de son zizi joue à " qui'qu'c'est qui éjacule le plus loin " un peu comme la Franc maçonnerie avec les riches et les gens de pouvoirs ou encore les Témoins de Jéhovah avec les gens faibles et perdus.
C'est une impression que tu as de l'extérieur et c'est forcement un peu biaisé par les quelques contacts que tu as eu avec l'association (une personne et une émission). Dommage. Comme tu le dit, tu n'as peut être pas besoin de l'association, ou le temps pour venir y faire un tour. Mais tu as la curiosité, donc à toi de voir... :)

TerryTate

Re: A propos des tests MENSA

Message par TerryTate » mar. 10 janv. 2017 14:50

Tout d'abord, merci à vous deux pour ces éclaircissements, je campe malgré tout sur mes positions étant donné qu'encore une fois ce genre d’émission et l'association avec Mensa me dérange fortement mais bon je ne vais pas radoter et j'irais avec grand plaisir voir ce qu'il en est de mes propres yeux et étayer mon avis lors de l'"intelligence day" ( j'aime deja pas beaucoup ce nom mais je pense que les aprioris ont malheureusement tendance à aveugler alors je passerais outre )

Par ailleurs je tiens à préciser qu'il n'y a évidemment aucune connotation raciste ou quoi que ce soit de ce genre dans ma façon de décrire la membre de Mensa qui faisait parti du jury par les termes : " une asiat ", je ne vois absolument pas d'ailleurs ce qu'il y a de péjoratif à être une personne d'origine asiatique. ou autre... Selon moi il n'y a qu'une race, la race humaine alors loin de moi les clichés de ce genre, c'était simplement une description purement pratique pour que les gens qui auraient vu l’émission voient de qui je parle parce-que c'est que j'aurais dis si j'en parlais à un pote, bref..

Pour en revenir à Mensa et donc au sujet de ce fil, j'ai compris que ce n'est pas Mensa France qui a décidé de quoi que ce soit et c'est donc Mensa UK que j'accuserais d’auto-stigmatisation par association avec ce genre d'émission.

Avatar du membre
lady space
Messages : 2013
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : vers mon orbite
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 54

Re: A propos des tests MENSA

Message par lady space » mar. 10 janv. 2017 15:17

Message de la jardinerie :
Et si on en revenait aux moutons de départ de ce topic ? À savoir ce que permet de savoir/confirmer ou non le test Mensa en matière de haut potentiel, et ceci en comparaison avec d'autres tests, les échelles de Wechsler notamment.

Les discussions autour des émissions TV et autres sujets annexes autour de Mensa peuvent se poursuivre dans les topics dédiés à cela, dans l'intérêt de la lisibilité du topic concernant les tests en particulier et du forum en général.
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)

Avatar du membre
theudericus
Messages : 139
Enregistré le : mer. 18 mai 2016 18:38
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=7505&e=0
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : toulouse
Âge : 44

Re: A propos des tests MENSA

Message par theudericus » jeu. 19 janv. 2017 22:36

Pour rebondir sur le message de Lady Space et réorienter le sujet vers les tests MENSA, je les ai donc passés.

Il s'agit bien d'un extrait du test DAT5 (Differential Aptitude Tests) publié en France par l'ECPA.
DAT5 site ECPA

Extrait car la passation ne comporte que les 3 sous-tests déjà évoqués, 25 items chacun.

Le test sature au 99e percentile (ou 1er centile, ça dépend où on se place, forcément) : à 25 réponses justes sur un test vous êtes au delà du 99e, à 24 vous êtes au 99e.

Je crois que le recrutement se base sur un résultat, au moins à un test sur les 3, à 98 et les 2 autres minimum 90.

Je me demande bien ce qui est dit dans le manuel de passation : outre le fait que le test du DAT lui même comporte 8 tests différents et que celui de Mensa n'en extrait que 3, affirmer un résultat positif sur un seul de ces tests avec un minimum syndical sur les autres me laisse dubitatif.

Mais bon... après faut débourser 60€ de cotisation annuelle (putaing!!!).

Des liens vers Pearson, éditeur américain du test qui est différent (plus d'items par test)
listes fichiers sur le DAT ordre alphabétique

Normes DAT general habilities pour les cadres

Normes DAT pour les étudiants

A noter que les tests Mensa correspondent aux Verbal Numerical Abstract américains.
"Le désespoir est, à mes yeux, la rançon de la lucidité. Regardez la vie droit dans les yeux: vous n'y verrez que du désespoir." Irvin D. Yalom in Et nietzsche a pleuré

sylvainm
Messages : 21
Enregistré le : ven. 23 déc. 2016 00:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t8062.html
Profil : En questionnement
Test : MENSA
Localisation : Est Eure et Loir
Âge : 25

Re: A propos des tests MENSA

Message par sylvainm » lun. 20 févr. 2017 12:29

Je copie colle mon ressenti du test passé le 5/02 sur ma présentation :

Test MENSA passé ce dimanche, je me suis plutôt senti à l'aise, et je suis resté 2h a discuter avec d'autres personnes sympathiques qui m'ont donné plein d'infos intéressantes pour l'aide à l'emploi des neuroatypiques et j'ai pu partager mes passions avec d'autres personnes branchés.

J'ai un peu ramé je pense sur la logique verbale, mais sur le numérique et l'abstrait, je n'avais eu aucune difficulté, j'ai pu même repasser sur toutes les questions une 2ème fois.

Il faudra attendre la fin du mois, je pense que c'est faisable. :)


En relisant toutes les pages du topic, j'ai l'impression d'avoir été vraiment rapide (j'ai fait les 25 questions et pu revérifier toutes les questions une 2ème fois pour les 2 dernières parties, j'ai pas pu revérifier grand chose sur le verbal), et j'ai bloqué que sur 2/3 questions et pas longtemps, par contre en verbal, si j'ai 17/18 bonnes réponses sur 25 je serais content, pour les 2 autres je me vois avec 2/3 erreurs maxi, il y avait 1 ou 2 questions ou je savais pas, mais ou mon intuition me disais que c'était cette réponse la.
23 ans, TED NS (maintenant TSA) diagnostiqué en 2001 mais connu en 2016
Test MENSA le 5/2/2017, résultat : admissible a MENSA (reçu le 14/3/2017)

mouetterieuse
Messages : 12
Enregistré le : sam. 25 févr. 2017 11:50
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : sur le rivage
Âge : 35

Re: A propos des tests MENSA

Message par mouetterieuse » dim. 5 mars 2017 19:35

Bonjour,


Permettez-moi d'y inclure mon expérience :

J'ai passé le test Mensa, puis le Wais IV une semaine après.‎

Eh bin ce qui m'a surpris c'est que les résultats sont similaires ! ‎

Verbal : <1er centile (un sans faute hihi)‎
Numérique : 3ème centile‎ (équivalent 129-130)
Abstrait : <2ème centile‎

C'est très troublant ! (Bon, côté "numérique", il n'y a pas de facteur mémoire certes)‎. Ok ce ne sont que des sous-tests mais ils représentent bien l'ensemble de chaque partie je trouve. Et puis le résultat total en centile correspond bien au résultat Wais (1er centile).

‎Bref je pense que Mensa a quand même bien peaufiné son test (le pré-test est un poil plus difficile).

Et sinon, je suis devenue toute nouvelle membre Mensa, et c'est vrai qu'on y est bien accueilli (en tout cas dans ma région). Pour celles et ceux qui ne vivent pas très bien leur "douanfférence" (oui je viens de l'inventer mais peut-être a-t-il déjà été employé ?), c'est un formidable point de départ pour mieux s'accepter.


Voili voilou‎

Avatar du membre
Wladimir777
Messages : 5
Enregistré le : sam. 4 mars 2017 18:30
Profil : En questionnement
Test : MENSA

Re: A propos des tests MENSA

Message par Wladimir777 » lun. 6 mars 2017 11:37

Comme je le disais dans ma présentation, voici mes résultats :

Logique verbale : 24 bonnes réponses sur 25 (1er centile)
Logique numérique : 24 bonnes réponses sur 25 (<1er centile)
Logique abstraite : 23 bonnes réponses sur 25 (<1er centile)
Résultat global : <1er centile.

J'ai demandé à la psychologue la taille de l'échantillon de population, elle m'a répondu n=212. Je lui ai aussi demandé les seuils du nombre de bonnes réponses pour être dans les top 2% mais elle n'a pas voulu me communiquer les détails.
Donc 212 adultes, je trouve que ce n'est pas représentatif de la population. J'ai essayé de trouver des informations sur la taille d'un échantillon représentatif de la population française mais à part des pages et des pages de littérature sur le pourquoi du comment on le détermine, je n'ai pas de chiffre "officiel". Quelque chose comme 1500 individus serait semble-t-il raisonnablement représentatif.

Si j'ai bien compris mes résultats, j'ai mieux performé que les 209 ou 210 moins bons sur les 212 individus de l'échantillon. Pas de quoi se vanter à mon humble avis...

Avatar du membre
Fish
Poisson Pilote
Messages : 374
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 18:33
Présentation : Clic !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 40

Re: A propos des tests MENSA

Message par Fish » lun. 6 mars 2017 12:17

Il n'y a pas de valeur unique de représentativité et ce n'est pas qu'une question de taille (comme dirait le papa d'Austin Powers). Globalement, plus l'échantillon est grand, plus l'intervalle de confiance est réduit, mais ça coûte plus cher.

On peut avoir un échantillon énorme et pas du tout représentatif. Par exemple, si on choisit les sujets dans Paris intra muros "parce que c'est plus facile", on risque une sur-représentation des professions intellectuelles supérieures et des niveaux de vie élevés, qui peut influencer la distribution du QI. Dans ce cas là, un échantillon de 1000 personnes sera moins représentatif que 30 personnes réellement prises au hasard dans la population française.

Quand on n'a pas besoin d'une précision énorme parce que l'enjeu n'est pas critique, on peut se contenter d'échantillons petits. Ça m'est déjà arrivé de faire des statistiques avec... un échantillon de 3! C'était pour mesurer le temps de boot d'un appareil médical. Une fois installé dans un labo, il sera allumé et éteint une fois par semaine. Qu'on mesure un temps moyen de 5 minutes alors que la moyenne vraie est plutôt à 7 minutes, franchement, on s'en [bip].

Quand je faisais des essais biologiques, la plupart des échantillons avaient une vingtaine de sujets. Avec n=20 à 30 on a déjà une bonne estimation des paramètres de la gaussienne (moyenne et écart-type) pour plein de cas courants.

Pour revenir à Mensa, et aux tests psychométriques en général, un échantillon même de taille modeste mais vraiment pris au hasard permet d'avoir une bonne estimation de la gaussienne. Par contre ça ne sera pas très précis pour les valeurs extrêmes. Pour la WAIS, la détection des surdoués n'est clairement pas l'enjeu du test. Il se focalise sur la détection de troubles psychologiques. La douance est considéré comme un épiphénomène, même si c'est le test utilisé en France à défaut de mieux. Pour le test de Mensa qui vise ouvertement les surdoués, on pourrait attendre une bonne précision à l’extrémité haute. Mais on retombe là dans le cas évoqué plus haut: ça coûterait cher, alors que l'enjeu n'est pas critique. Que le test Mensa rate quelques surdoués, et qu'inversement il intègre à tort quelques personnes théoriquement non surdouées, franchement, ça n’empêchera pas la planète de tourner. Et puis on en a déjà parlé plus tôt dans ce fil: les épreuves de Mensa ont été sélectionnées pour pouvoir être réalisées sur table, avec plein de gens qui le passent ensemble dans une salle. Et rien que ça, en soi, c'est un facteur bien plus limitant que la taille de l'échantillon.

Avatar du membre
Za
Messages : 2944
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: A propos des tests MENSA

Message par Za » lun. 6 mars 2017 13:13

@mouetterieuse : le problème, c'est qu'une unique occurrence de résultats similaires MENSA/WAIS ne permet pas du tout d'affirmer une corrélation entre les deux tests. Elle pourrait être due au hasard.
Bien entendu, on retrouvera forcément certaines performances d'un test à l'autre, puisque certains items sont proches ; mais pour d'autres personnes, les résultats ont été plutôt éloignés, selon d'autres témoignages.
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Avatar du membre
theudericus
Messages : 139
Enregistré le : mer. 18 mai 2016 18:38
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=7505&e=0
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : toulouse
Âge : 44

Re: A propos des tests MENSA

Message par theudericus » lun. 6 mars 2017 20:29

J'ai un peu l'impression de radoter... :saigne: (cf. les lignes postées plus haut) mais mon abnégation reste légendaire et je reste intiment convaincu que mon sacrifice ne sera pas vain...

les tests proposés par MENSA ne sont pas développés en interne : ils achètent des droits de passation.
Les 3 subtests sont issus du DAT 5 qui est un xième test psychométrique pondu aux US et qui correspond aux règles de l'art, (au moins aux US) :
"DAT is strongly correlated with other well-known aptitude tests such as the GATB (r = .62 to .81 for tests intended to tap similar aptitudes) and ASVAB (r =.73 to .79 for tests intended to tap similar aptitudes)."

La version française est abrégée.

Dans l'absolu les corrélations avec d'autres tests sont à mon avis une conséquence de principe. L'épreuve dite "raisonnement abstrait" est composée de matrices comme les tests de Raven et comme le subtest du WAIS du même nom : aucune raison que ça corrèle pas, c'est la même chose. Certes c'est apparemment pas démontré.

Le bouquin de Chartier contient un chapitre sur le DAT page 283 (et il est en ligne intégralement!!!)
Evaluer l'intelligence logique CHARTIER

Avec des commentaires très bizarres sur l'étalonnage :
"Les étalonnages comportent onze classes (de 0 à 10). Aucune indication
n’est cependant fournie concernant le type d’étalonnage qui a été utilisé. Par
déduction on suppose qu’il s’agit d’un étalonnage normalisé en 11 classes,
mais c’est au psychologue de le découvrir !
Les auteurs n’indiquent pas non plus les proportions théoriques de sujets
de chaque classe, ce qui ne facilite pas la tâche du praticien. Rappelons que
dans ce type d’étalonnage la classe centrale (ici la classe 5) regroupe toujours
l’effectif les plus important (ici 15,9 %), avec une diminution progressive
de la proportion de sujets au fur et à mesure que l’on se déplace vers les
classes extrêmes, avec par exemple ... 3,6 % dans la classe 10 (ou 0)."

Donc, derechef, je me demande si Mensa ne prend pas des normes anglo-saxonnes pour établir ses percentiles étranges... à partir du test français... OMG!!!
"Le désespoir est, à mes yeux, la rançon de la lucidité. Regardez la vie droit dans les yeux: vous n'y verrez que du désespoir." Irvin D. Yalom in Et nietzsche a pleuré

Avatar du membre
Fish
Poisson Pilote
Messages : 374
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 18:33
Présentation : Clic !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 40

Re: A propos des tests MENSA

Message par Fish » lun. 6 mars 2017 23:21

A priori, seule la partie verbale est dépendante de la culture. La partie logique mathématique et les matrices sont censées être largement a-culturelles. Une simple traduction des consignes, en réutilisant l'étalonnage US, devrait donner quelque chose de correct. Il pourrait y avoir un biais si le QI des français était très différent du QI américain. Mais les pays dits développés ont des résultats très proches aux tests a-culturels.

Le test de Mensa n'est probablement pas très précis, mais ce n'est pas vraiment nécessaire. En caricaturant à mort, le test pourrait être composé d'une seule question, à laquelle seuls les 2% les plus intelligents sauraient répondre. On ne pourrait pas distinguer les gens au sein de ces 2%, on ne pourrait pas distinguer les gens dans les 98% restant, mais on pourrait séparer les 98% des 2%.

Sauf qu'à défaut de trouver LA question qui permet une séparation aussi nette ET au bon seuil, ben on créé une multitude de questions de difficulté croissante et/ou on limite le temps (suivant qu'on considère que l'intelligence c'est répondre juste ou répondre vite). On reconstitue une gaussienne et on constate à postériori sur un échantillon à quel N° de question ou quelle quantité de questions répondues correspondent les 2% supérieurs de la population.

Il faut de toute façon garder en tête que le test est peu exhaustif, qu'il ne sait pas déterminer les éventuels biais (stress, problème oculaire...), qu'il laisse de coté les profils hétérogènes etc. C'est bien marqué noir sur blanc sur le site que ce n'est pas un test de QI. Si on échoue au test Mensa mais qu'on va passer la WAIS chez un psychologue qui établit la douance, on peut rentrer sur dossier. Ça montre que Mensa estime la WAIS plus pertinente que leur propre test. Encore une fois, c'est un test conçu pour être pas cher.

Plutôt que d'une association de surdoués, il serait plus juste de décrire Mensa comme "une association dont la plupart des membres sont probablement très intelligents". Mais c'est un peu long à écrire. Ça ne change pas grand chose quand il s'agit d'organiser des soirées dans un restaurant japonais, et le contenu des discussions n'est pas spécialement intello.

Avatar du membre
theudericus
Messages : 139
Enregistré le : mer. 18 mai 2016 18:38
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=7505&e=0
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : toulouse
Âge : 44

Re: A propos des tests MENSA

Message par theudericus » mar. 7 mars 2017 02:45

Ah et petit point intéressant :
les normes américaines plafonnent au 99e percentile elles, pas "au dessus du 99e"... et avec plus d'items en sus.

En fait c'est le paradis des iqtesters ce pays...
"Le désespoir est, à mes yeux, la rançon de la lucidité. Regardez la vie droit dans les yeux: vous n'y verrez que du désespoir." Irvin D. Yalom in Et nietzsche a pleuré

sylvainm
Messages : 21
Enregistré le : ven. 23 déc. 2016 00:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t8062.html
Profil : En questionnement
Test : MENSA
Localisation : Est Eure et Loir
Âge : 25

Re: A propos des tests MENSA

Message par sylvainm » lun. 20 mars 2017 15:21

De mon coté j'ai reçu les résultats suivant le test du 5 février

Verbal : 13/25 (35ème centile)
Numérique 23/25 (1er centile)
Abstrait 22/25 (1er centile)
Global : 2ème centile

Je m'attendais a me planter sur le verbal a cause de mon TSA (TED précisément) car j'ai des difficultés récurrentes de compréhension, mais pour le reste, je savais que j'ai très bien géré.

En tout cas, ma soeur va tenter le test bientôt, et même mes parents, car à travers mon cas, ils se posent énormément de questions
23 ans, TED NS (maintenant TSA) diagnostiqué en 2001 mais connu en 2016
Test MENSA le 5/2/2017, résultat : admissible a MENSA (reçu le 14/3/2017)

Avatar du membre
Tipiak
Messages : 481
Enregistré le : jeu. 1 août 2013 20:31
Présentation : attention, bazar sauvage en liberté
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ben en général je me déplace, alors bon...

Re: A propos des tests MENSA

Message par Tipiak » mer. 30 août 2017 09:41

Code : Tout sélectionner

Donc, derechef, je me demande si Mensa ne prend pas des normes anglo-saxonnes pour établir ses percentiles étranges... à partir du test français... OMG!!!


NOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNNNNN !!!!!
(Toute ressemblance avec une scène de L'Empire contre-attaque étant fortuite)

Quelle infâmnie !!! Rhaaa!!!! Au secours !!! PItié !!! Pas ça !!! Nooooooonnnnnn !!!!


Sinon, pour avoir testé, comme l'a dit quelqu'un, Mensa c'est gus dépendant.
J'ai fait une soirée avec gens charmants mélangés à des gnoufs insupportables qui se la pétaient et ont ruiné un time's up en choisissant que des noms merdiques que personne connaît pour bien montrer qu'ils avaient la plus grosse.... surface de confiture sur leur tartine...
Et j'ai fait une autre soirée avec des gens charmants et accueillants, qui m'ont fait découvrir de nouveaux jeux en plus :)
Nous ne te lècherons pas car tu es toxique!
Mais ma signature est toujours 20% plus cool, d'ailleurs je retourne sur mon bateau pêcher des colins, signé ton papa le Captain Igloo.

Avatar du membre
BarbieTuriq
Messages : 18
Enregistré le : mer. 13 déc. 2017 11:49
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9026
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 29

Re: A propos des tests MENSA

Message par BarbieTuriq » ven. 5 janv. 2018 19:10

Bonjour,
Je n'arrive pas à comprendre comment je peux avoir le résultat <1er percentile alors que j'ai eu aux 3 subtests :
- verbal : 22/23 = 6ème percentile
- numérique : 22/23 = 2ème percentile
- suites logiques : 21/23 = 2ème percentile

Quelqu'un pourrait-il m'expliquer ?

gaeffinger
Messages : 6
Enregistré le : jeu. 4 janv. 2018 20:21
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9045
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : ROUEN
Âge : 48

Re: A propos des tests MENSA

Message par gaeffinger » ven. 5 janv. 2018 19:34

pour la meme raison qu'au WAIS, l'homogénéité !
chaque année apporte son lot de con sur terre, aujourd'hui j'ai l'impression que les cons de l'année prochaine sont déjà là !

Avatar du membre
Fish
Poisson Pilote
Messages : 374
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 18:33
Présentation : Clic !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 40

Re: A propos des tests MENSA

Message par Fish » sam. 6 janv. 2018 12:50

D'après ce que je comprends, c'est un peu une histoire de "probabilité conjointe": il est plus rare d'être dans le 2nd percentile ET sur le premier, ET sur le second, ET sur le troisième critère que d'être dans le 2nd percentile sur au moins l'un des trois test. Il y a plein des gens qui parviennent à être dans le 2nd percentile sur au moins l'un des trois critères, mais il y en a nettement moins qui parviennent à obtenir de bons scores sur les trois. Le score total n'est pas une moyenne des trois scores.

C'est comme obtenir un double 6 aux dés: avoir au moins un 6 sur l'un des deux dés, c'est 1 chance sur 3, soit 33%. Avoir deux 6, c'est une probabilité de 1/36, soit moins de 3%.

gaeffinger
Messages : 6
Enregistré le : jeu. 4 janv. 2018 20:21
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9045
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : ROUEN
Âge : 48

Re: A propos des tests MENSA

Message par gaeffinger » sam. 6 janv. 2018 13:21

pile poil

c'est comme sur une course par étape, si tu fini 2e à chaque etape, au final tu arrivera devant le mec qui a 3 victoires mais est dans le gros du peloton pour le reste
chaque année apporte son lot de con sur terre, aujourd'hui j'ai l'impression que les cons de l'année prochaine sont déjà là !

Avatar du membre
BarbieTuriq
Messages : 18
Enregistré le : mer. 13 déc. 2017 11:49
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9026
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 29

Re: A propos des tests MENSA

Message par BarbieTuriq » sam. 6 janv. 2018 19:36

Merci pour cette explication !

Je vois que je me suis trompée : les résultats aux subtests sont notés sur 25 et non sur 23. J'ai pris RDV pour un WAIS fin janvier, j'indiquerai mes résultats dans mon topic "présentation".

Avatar du membre
Traum
Messages : 473
Enregistré le : jeu. 15 janv. 2015 22:22
Présentation : Il y a tellement d'étoiles dans le ciel…
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : D'est en ouest
Âge : 32

Re: A propos des tests MENSA

Message par Traum » sam. 6 janv. 2018 21:22

BarbieTuriq a écrit :
ven. 5 janv. 2018 19:10
Bonjour,
Je n'arrive pas à comprendre comment je peux avoir le résultat <1er percentile alors que j'ai eu aux 3 subtests :
- verbal : 22/23 = 6ème percentile
- numérique : 22/23 = 2ème percentile
- suites logiques : 21/23 = 2ème percentile

Quelqu'un pourrait-il m'expliquer ?
Je n'ai pas l'habitude de raisonner en percentile mais je dirais que, pour moi, c'est comme pour la WAIS-IV. Ce n'est pas une moyenne arithmétique qui est réalisée entre les différentes catégories mais c'est le résultat de l'ensemble qui te classe à < 1er percentile. Ensuite, pour chacune des catégories, en fonction aussi de l'étalonnage, tu as ton classement. Il semblerait que la saturation à chacune des deux épreuves ne soit pas strictement équivalente, d'ailleurs, si on en croit tes résultats. (C'est déjà le cas pour les subtests de la WAIS.)
Cela rejoint ce que dit Fish.
« Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait. » Mark Twain

Avatar du membre
LeBlaireau
Messages : 5
Enregistré le : jeu. 1 févr. 2018 08:15
Profil : En questionnement
Test : MENSA

Re: A propos des tests MENSA

Message par LeBlaireau » dim. 11 févr. 2018 10:46

J'ai parcouru rapidement le topic et d'autres forums et d'après ce que j'ai compris le problème est que le test Mensa était ces derniers temps trop "facilement" accessible aux non-HPI ? :nesaitpas:

En vous lisant il y a des témoignages de diagnostiqués HPI au WAIS mais qui avaient auparavant été recalés aux tests Mensa (que ce soit au test BV16/D70/Cattell plus ancien, ou au DAT5 qui lui a succédé)

et il y aurait eu une modification en cours de route dans la correction du DAT5 par Mensa qui aurait donné trop d'admissibles ces derniers temps ? :nesaitpas:

Avatar du membre
Fish
Poisson Pilote
Messages : 374
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 18:33
Présentation : Clic !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 40

Re: A propos des tests MENSA

Message par Fish » dim. 11 févr. 2018 11:07

D'après ma compréhension, la principale critique contre les tests MENSA n'est pas qu'ils soient trop permissifs, mais plutôt trop restreints: le champ qu'ils couvrent est réduit par rapport à une WAIS, et il semble que les profils hétérogènes soient facilement "recalés".

Répondre