Nous sommes le Mer 13 Déc 2017 19:36


Aïe ! Un acrostiche !

Le lieu de Culture, comme le titre de la rubrique l'indique. Ici il s'agira d'Oeuvres et d'Auteurs du vaste paysage culturel. Textes, photos, vidéos...
Rappelons que vos propres créations ont leur lieu consacré!

Modérateur: W4x

Aïe ! Un acrostiche !

Messagepar Tiamat » Mar 1 Aoû 2017 22:16

― Quoi, un acrostiche ?! Ça pique, ça mord, ça griffe ? :1cache:
― Mais non, n’ayez pas peur, c’est juste un jeu littéraire.
― Ah… Et c’est quoi ?
― C’est un poème dont les lettres initiales des vers forment un mot (ou une phrase) lisible de haut en bas, ou, plus rarement, de bas en haut. Ce mot peut être le nom de l’auteur ou du dédicataire du poème, ou encore le sujet de celui-ci. Alors, êtes-vous d’humeur oulipienne ?
― Euh…

La nuit descend
On y pressent
Un long destin de sang

Appolinaire

CAprice injuste et fou d’une femme inconstante,
PRIx d’or de cet amour que je t’avais juré,
C’EST ma vie que tu prends en prenant la tangente !
FIdèle, en t’attendant, je loge chez ma tante.
NInon, reviens, reviens ! J’en ai trop enduré !

Jacques Bens

À mon tour !

Nuées dénouées, embellie ponctuée ;
Unique, un point blanc sur fond bleu,
Aussi léger qu’une toile d’araignée,
Glisse sur nos villes semées d’immeubles,
Espérant captiver nos têtes saturés.

À vous, maintenant ? ^-^
Avatar de l’utilisateur
Tiamat
 
Messages: 25
Âge: 36
Enregistré le: Lun 24 Juil 2017 17:07
Localisation: Abysses
Présentation: Zone aphotique
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Aïe ! Un acrostiche !

Messagepar Livingstone » Ven 4 Aoû 2017 07:11

Unique voyageur qui porte la chaleur
Un père Noël diurne et accompagnateur
Point du jour, déjà tous te doivent leur bonheur
Blanc de cheveux tout l'âge que dure ta vigueur.
Sur la toile du jour, du bout de ses pinceaux
Fond clair, l'artiste invente même la couleur.
Bleu sombre reprend l'Est et prépare ton berceau.
« Nous croyons fermement que c'est une grave erreur d'avoir des croyances fermes.» Principia Discordia
« Celui qu'a inventé l’échelle on peut pas dire que ce soit un con. Par contre çui qu'a inventé l’étagère trop haute, je le félicite pas ! » Coluche
Avatar de l’utilisateur
Livingstone
 
Messages: 1716
Images: 4
Enregistré le: Lun 8 Aoû 2016 19:16
Localisation: Dans ma captcha, en Cybérie
Présentation: la réponse est 42
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Aïe ! Un acrostiche !

Messagepar Kirmas » Mer 23 Aoû 2017 20:53

Puis-je un jour espérer
OU bien dois-je le subir
Ressasser le passé
QUe je vois se construire
Ou que le futur aille
Ici, le présent déraille.
Tout le temps la tête dans les nuages mais également les pieds sur terre( oui, je suis très grand :P )
Kirmas
 
Messages: 18
Âge: 16
Enregistré le: Sam 19 Aoû 2017 14:17
Localisation: Daillens
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Aïe ! Un acrostiche !

Messagepar Choupinne » Mer 23 Aoû 2017 22:56

Sourires radieux et voix enjouée
Un rire ou deux dans sa journée
Ivre d'une vie bien trop heureuse
Comme une danse merveilleuse
Il avançait sans trop vouloir
Dire ce que nul ne pouvait voir
Et gardait indemne leur insouciance.

J'ai essayé de faire 8 syllabes à chaque fois, et 9 pour la dernière, mais je suis une burne en comptage, est-ce que certains qui s'y connaissent un peu plus peuvent m'éclairer sur un foirage éventuel ? :)
"Il me fallait une bonne citation à mettre en signature, mais j'ai rien trouvé de sympa..."
- Choupinne
Avatar de l’utilisateur
Choupinne
 
Messages: 514
Enregistré le: Sam 18 Juin 2016 16:21
Localisation: Paris
Présentation: C'est par ici
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Aïe ! Un acrostiche !

Messagepar Pascalita » Jeu 24 Aoû 2017 21:45

Choupinne, dans la poésie classique, pour compter, ça marche comme ça :

Les e muets doivent être comptés quand ils sont suivis d'une consonne ou à la fin d'un vers. Exemple :
Choupinne a écrit:Comme une danse merveilleuse


Co/mu/ne/dan/se/mer/vè/yeu/ze. -> 9 syllabes, pour faire simple, et pardon pour la phonétique, ça me gonfle un peu...

Ils ne sont pas comptés quand ils sont suivis d'une voyelle. Exemple :
Choupinne a écrit:Un rire_ou deux dans sa journée

Le e muet de "rire" n'est pas compté car il est suivi de "ou".
Ou encore :
Choupinne a écrit:Comme_u

Le e muet de comme est effectivement muet car suivi d'une voyelle (on fait la liaison).

Pour des mots comme "radieux", la diphtongue "ieu" est normalement dissociée, ce qui veut dire qu'elle compte pour deux syllabes: ra/di/eu. Donc trois en tout.

Ceci ne s'applique pas toujours : on ne va pas couper artificiellement une diphtongue qui est toujours liée dans l'usage du mot (qu'on appelle alors semi-consonne). Mais tout le monde n'est pas d'accord, ça a évolué dans le temps, et ça permet aussi bien des tolérances.
En pratique, dans tes vers, je compte "radieux" pour trois syllabes (donc je sépare "-di-" et "-eux") mais "insouciance" pour quatre : in/sou/cian/ce.
Ça permet parfois aussi de tricher quand on ne tombe pas juste, et c'est commode (bon, en même temps, quand on sait qu'on a triché, ça l'fait pas...)

Chez toi, ça donnerait donc (j'espère que je ne me suis pas plantée, j'ai recompté trois fois !) :
11
8
10/11 (selon qu'on dissocie vi/e..)
9
8
9
11 (12 si on compte "insouciance" pour cinq, mais franchement...)

Ce n'est pas tout à fait ce que tu pensais, je sais bien :(
Mais comme tu as demandé... :$



J'aime bien l'opposition entre la tonalité des vers et le sens de l'acrostiche.
Avatar de l’utilisateur
Pascalita
 
Messages: 348
Images: 0
Enregistré le: Dim 14 Aoû 2016 11:26
Présentation: C'est par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Aïe ! Un acrostiche !

Messagepar Choupinne » Jeu 24 Aoû 2017 22:50

Offtopic :
Wahouu je savais que je m'étais sans doute foiré, mais à ce point :lol: Merci Pascalita !!

Oui pour l'opposition, c'est ce que j'ai cherché à faire. J'aurais bien aimé que le sens caché soit encore plus caché, cad que l'on ne sache pas qu'il y a un double sens si on ne lit pas l'acrostiche, mais il fallait quand même faire le lien entre le poeme et le titre de celui-ci, et finalement, j'ai pas trouvé, d’où les 3 derniers vers qui laissent un peu (trop à mon gout) entrevoir le pot-aux-roses.
"Il me fallait une bonne citation à mettre en signature, mais j'ai rien trouvé de sympa..."
- Choupinne
Avatar de l’utilisateur
Choupinne
 
Messages: 514
Enregistré le: Sam 18 Juin 2016 16:21
Localisation: Paris
Présentation: C'est par ici
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Aïe ! Un acrostiche !

Messagepar Pascalita » Ven 25 Aoû 2017 07:55

Offtopic :
Comme Rimbaud dans Le dormeur du val...
Non, moi je trouve qu'ils sont bien, les trois derniers, ils dévoilent progressivement la cassure et le suicide. C'est le "ivre d'une vie bien trop heureuse" qui me bouscule un peu, par rapport aux deux premiers vers qui laissent penser que le personnage joue un rôle, sciemment (ce qui irait bien avec la fin). Mais le troisième laisse penser au contraire qu'il est pris dans son propre jeu/rôle, puisqu'il en est ivre... et que sa vie est "heureuse" (même si "bien trop"), redoublée ensuite par "merveilleuse". ça complexifie le tout, je trouve, ça introduit un doute de plus, et j'aime bien.
Avatar de l’utilisateur
Pascalita
 
Messages: 348
Images: 0
Enregistré le: Dim 14 Aoû 2016 11:26
Présentation: C'est par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Aïe ! Un acrostiche !

Messagepar Miss souris » Ven 25 Aoû 2017 11:30

Ce glissement progressif, ça m'évoque une chanson de Juliette ...(pas sur youtube...forcément)

S´extraire au petit jour de la torpeur du lit,
Ouvrir grands les volets sur le vol des courlis,
Faire du café très fort, le boire à la fenêtre,
Respirer, expirer et se sentir renaître.
Se dire qu´il faudrait bien rentrer chaises et table
Mais attendre pour ça des temps moins délectables,
Là, descendre au jardin crissant sous la gelée,
Redresser les dahlias alanguis de l´allée

Ne pas lire le courrier, ne pas lire les journaux,
Les jeter tout en tas au loin sur le piano
Puis verser dans le bain l´huile d´amande douce,
Faire glisser le peignoir et sombrer dans la mousse,
Déjeuner sur la nappe de fil d´Ecosse écru,
Dans de l´ancien Moustiers, d´un peu de jambon cru,
Passe-Crassane, Louise-Bonne, Duchesse d´Angoulême,
Faire du choix d´une poire, un délicieux dilemme

Cueillir au bord du champ tout ce qui est violet
Scabieuses, asters, chardons, clématites à la haie


Et mêlant à ces fleurs des herbes de toutes sortes,
Composer un bouquet pareil aux natures mortes
Puis prendre au vol un livre, tomber sur Le Clézio,
Mais l´abandonner vite pour un roman idiot,
Vers la tombée du jour, interroger les cartes,
Éplucher quatre pommes pour en faire une tarte

Écouter dans le soir le long aboi d´un chien,
Regarder sur les prés la brume qui s´en vient,
Un instant deviner des présences invisibles,
Frissonner et fermer cette maison paisible,
Raviver d´une bûche le feu de cheminée,
Le nourrir à minuit des lettres de Renée,
Étendre enfin ce corps qui plus nul n´intéresse,
Lui accorder sans honte quelque intime caresse

Et surtout oublier l´armoire à pharmacie
Où dort de quoi mettre un terme à ce grand bonheur
Dragées d´Anafranil à prendre quand viendra l´heure...
Éteindre, s´endormir et faire comme si.
Miss souris
 
Messages: 735
Âge: 46
Enregistré le: Jeu 7 Jan 2016 16:20
Localisation: Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Présentation: presentations/miaou-une-nouvelle-plus-enfin-presque-une-nouvelle-pas-tres-legitime-t7027.html
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Aïe ! Un acrostiche !

Messagepar Livingstone » Ven 25 Aoû 2017 20:47

Oui, mais le dernier vers de Choupinne est plein d'optimisme (Choupinne, en diction naturelle moderne, et il y a des gens qui préfèrent, c'est juste comme tu dis ; avec le présent au lieu du passé, le dernier aussi un octosyllabe).
« Nous croyons fermement que c'est une grave erreur d'avoir des croyances fermes.» Principia Discordia
« Celui qu'a inventé l’échelle on peut pas dire que ce soit un con. Par contre çui qu'a inventé l’étagère trop haute, je le félicite pas ! » Coluche
Avatar de l’utilisateur
Livingstone
 
Messages: 1716
Images: 4
Enregistré le: Lun 8 Aoû 2016 19:16
Localisation: Dans ma captcha, en Cybérie
Présentation: la réponse est 42
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Aïe ! Un acrostiche !

Messagepar Miss souris » Ven 25 Aoû 2017 21:19

Ah bon ? Moi je l'avais compris comme 'menager les gens, garder indemne leur insouciance, donc ne pas exprimer sa détresse pour ne pas déranger. Forcément je ne vois pas l'insouciance... Tu le reçois comment, Living ? ( Et si on peut avoir le ressenti de l'auteur...Choupinne ? Optimiste aussi ? )
Miss souris
 
Messages: 735
Âge: 46
Enregistré le: Jeu 7 Jan 2016 16:20
Localisation: Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Présentation: presentations/miaou-une-nouvelle-plus-enfin-presque-une-nouvelle-pas-tres-legitime-t7027.html
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Aïe ! Un acrostiche !

Messagepar Livingstone » Ven 25 Aoû 2017 22:12

"gardait indemne leur insouciance" cela veut dire qu'on parie que l'insouciance des autres ne repose pas sur le même principe, c'est donc une vue optimiste consciemment ou non :mrgreen:
« Nous croyons fermement que c'est une grave erreur d'avoir des croyances fermes.» Principia Discordia
« Celui qu'a inventé l’échelle on peut pas dire que ce soit un con. Par contre çui qu'a inventé l’étagère trop haute, je le félicite pas ! » Coluche
Avatar de l’utilisateur
Livingstone
 
Messages: 1716
Images: 4
Enregistré le: Lun 8 Aoû 2016 19:16
Localisation: Dans ma captcha, en Cybérie
Présentation: la réponse est 42
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Aïe ! Un acrostiche !

Messagepar Choupinne » Sam 26 Aoû 2017 00:28

Mon point de vue c'était le même que le tiens Miss souris, je comprends pas trop ce que veut dire Living ?
"Il me fallait une bonne citation à mettre en signature, mais j'ai rien trouvé de sympa..."
- Choupinne
Avatar de l’utilisateur
Choupinne
 
Messages: 514
Enregistré le: Sam 18 Juin 2016 16:21
Localisation: Paris
Présentation: C'est par ici
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Aïe ! Un acrostiche !

Messagepar Miss souris » Sam 26 Aoû 2017 07:51

Donc optimiste Living parce que ça protègerait le confortable brouillard des gens autour ? Optimiste car généreux ?
Miss souris
 
Messages: 735
Âge: 46
Enregistré le: Jeu 7 Jan 2016 16:20
Localisation: Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Présentation: presentations/miaou-une-nouvelle-plus-enfin-presque-une-nouvelle-pas-tres-legitime-t7027.html
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Aïe ! Un acrostiche !

Messagepar Livingstone » Sam 26 Aoû 2017 12:04

Optimiste car c'est (sup)poser que, si son insouciance propre est factice, par contre les autres sont bien tranquilles dans une insouciance réelle.
« Nous croyons fermement que c'est une grave erreur d'avoir des croyances fermes.» Principia Discordia
« Celui qu'a inventé l’échelle on peut pas dire que ce soit un con. Par contre çui qu'a inventé l’étagère trop haute, je le félicite pas ! » Coluche
Avatar de l’utilisateur
Livingstone
 
Messages: 1716
Images: 4
Enregistré le: Lun 8 Aoû 2016 19:16
Localisation: Dans ma captcha, en Cybérie
Présentation: la réponse est 42
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Aïe ! Un acrostiche !

Messagepar Miss souris » Sam 26 Aoû 2017 14:00

Ah ouaiaiaiais... Vu comme ça ! Cette fois je crois que je l'ai. Mais tu m'obliges à supposer que l'insouciance des autres pourrait également être factice... Pensée inconfortable.
Miss souris
 
Messages: 735
Âge: 46
Enregistré le: Jeu 7 Jan 2016 16:20
Localisation: Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Présentation: presentations/miaou-une-nouvelle-plus-enfin-presque-une-nouvelle-pas-tres-legitime-t7027.html
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Aïe ! Un acrostiche !

Messagepar Pascalita » Dim 27 Aoû 2017 10:30

:wait: , je fais l'avocat du :devil: :

On peut aussi voir ça comme totalement pessimiste, car non seulement l'insouciance des autres est réelle, mais ils "ne pouvai[en]t voir", donc le fossé entre celui qui souffre (et affiche une insouciance factice et ne dit rien, que ce soit par générosité ou parce qu'il ne sait pas trop dire) et les autres dont l'insouciance est réelle est infranchissable.
Conséquence : le suicidaire passe à l'acte et les autres atterrissent brutalement dans une incompréhension totale de ce qui s'est passé...
Avatar de l’utilisateur
Pascalita
 
Messages: 348
Images: 0
Enregistré le: Dim 14 Aoû 2016 11:26
Présentation: C'est par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Aïe ! Un acrostiche !

Messagepar Livingstone » Dim 27 Aoû 2017 13:34

(oui... on peut aussi pousser dans le pessimisme remarque, pas faux : chacun très concentré sur soi ne peut penser que l'autre prend sur lui aussi. Il y a aussi des choses dont on ne peut parler parce qu'elles ne sont pas racontables, des croyances dont l'autre a aussi trop besoin pour pouvoir vivre ; le tout petit livre intense de Marcelline Loridan-Ivens qui mêle franchise et absence totale de complaisance ou de dolorisme Et tu n'est pas revenu me revient une fois de plus en mémoire, sa famille non déportée n'a pas trop tenu à ce qu'elle reparle de ses années dans les camps de la mort. Et de même pour les autres survivants. La possibilité d'être victime est l'idée la plus insupportable au monde.)

Bon, tu as raison : si arrêtait de tourner autour du pot ? J'ai encaissé un choc en lisant l'acrostiche.
« Nous croyons fermement que c'est une grave erreur d'avoir des croyances fermes.» Principia Discordia
« Celui qu'a inventé l’échelle on peut pas dire que ce soit un con. Par contre çui qu'a inventé l’étagère trop haute, je le félicite pas ! » Coluche
Avatar de l’utilisateur
Livingstone
 
Messages: 1716
Images: 4
Enregistré le: Lun 8 Aoû 2016 19:16
Localisation: Dans ma captcha, en Cybérie
Présentation: la réponse est 42
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Aïe ! Un acrostiche !

Messagepar Pascalita » Dim 27 Aoû 2017 14:10

C'est sans doute parce que Choupinne a tapé dans le mille.
Ses phrases touchent. C'est concis, clair, doux et brutal, et sans appel (enfin, dans ma lecture). De quoi secouer un peu...
Avatar de l’utilisateur
Pascalita
 
Messages: 348
Images: 0
Enregistré le: Dim 14 Aoû 2016 11:26
Présentation: C'est par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Aïe ! Un acrostiche !

Messagepar Miss souris » Dim 27 Aoû 2017 14:53

Oui. Ça secoue, ça dérange, c'est efficace. D'où le besoin instantané que j'ai de décortiquer le truc, de raisonner plutôt que de laisser l'idée résonner en moi, y créer images sensations sentiments...parce que ça m'evoque l'incarnation de la solitude et de l'incompréhension.

PS : tout ça en sept vers ! Trop fort Choupinne... Je dirais que tu peux te fiche un peu de leur nombre de pieds, c'est pas le plus important.
Miss souris
 
Messages: 735
Âge: 46
Enregistré le: Jeu 7 Jan 2016 16:20
Localisation: Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Présentation: presentations/miaou-une-nouvelle-plus-enfin-presque-une-nouvelle-pas-tres-legitime-t7027.html
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Aïe ! Un acrostiche !

Messagepar Pascalita » Dim 27 Aoû 2017 15:39

Miss souris a écrit:PS : tout ça en sept vers ! Trop fort Choupinne... Je dirais que tu peux te fiche un peu de leur nombre de pieds, c'est pas le plus important.


:lol:

Entièrement d'accord ! Pis moi, j'en ai que deux des pieds...
Avatar de l’utilisateur
Pascalita
 
Messages: 348
Images: 0
Enregistré le: Dim 14 Aoû 2016 11:26
Présentation: C'est par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS



Retourner vers Art, littérature, musique, danse…

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invités