Nous sommes le Dim 19 Nov 2017 20:44


Peut-on être touché par la douance sans l'être ?

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.

Modérateur: Bradeck

Peut-on être touché par la douance sans l'être ?

Messagepar pounee » Dim 20 Sep 2015 04:15

Il est 4h30, je viens de me réveiller d'un sursaut avec cette question comme sortie toute prête du four et qui me brûle l'esprit au point de ne pas ppouvoir attendre le petit jour pour vous la suggérer :

Peut-on être touché par la douance sans l'être ?

Question alambiquée qui très certainement va m'attirer les foudres des plus fervents défenseurs de cette douance que je tente de dé-sacraliser d'une certaine façon avec ma question tordue.
Mais avant de vous offrir ma joue droite (et gauche) aux griffes lacérantes de vos claviers déchainés (faut croire que ma déviance masochiste est plus prononcée que ma capacité à raisonner correctement), je voudrais étayer un peu le contexte de ma question.

Si l'on considère que l'ignorance de l'état de douance peut entrainer de nombreuses déviances dont les faux selfs, le dénigrement personnel accompagné d'une certaine instabilité et fragilité psychologique, ect ... Peut on aussi envisager que la capacité à traiter les informations rapidement ne puisse finir par s'atrophier, en suivant un peu le schéma observé chez les sportifs confrontés à une inactivité constante [ Il est avéré qu'au bout de 2 semaines d'inactivité seulement, çe dernier va voir ses performances diminuer mais qu'il faut seulement 6 mois de repos pour constater un début d'atrophie musculaire. ] et participer aussi d'une certaine façon au faux self en permettant au sujet de passer sous le radar du diagnostique ? Le camouflage parfait en somme.

En résumé, est-il possible d'être initialement touché par la douance mais que son non diagnostic puisse entrainer une déviance telle qu'un réflexe d'auto-contriction, de mutisme ou de déni caractérisé par une sorte "d'endormissement intellectuel" plus ou moins long dans le temps, et avec pour conséquence de dégrader sa faculté à traiter rapidement les informations mais sans pour autant modifier son mode de fonctionnement (il conserve un mode de pensée en arborescence) ?

En faisant simple, je pourrais reformuler par "si un HP qui s'ignore passe par une phase de mutisme intellectuel (il ne s'intéresse plus à rien, se renferme dans sa bulle, cesse de faire appel à sa faculté à raisonner), est ce que cela pourrait avoir une incidence sur sa "détection" ?

Dites-moi si j'ai mal compris mais ce qui différencie quelqu'un de très / extrêmement intelligent d'un un surdoué est plus son mode de pensée que véritablement son QI ? Si personne ici ne s'empresse de faire taire le blasphémateur outrancier et obscène que je suis alors puis-je considérer qu'il est possible d'avoir un QI supérieur à 130 sans être forcément HP (donc avec une pensée linéaire) ?
Et si je suis ce petit bout de fil dans le sens inverse de la circonvolution de la lune (qu'on va m'envoyer en pleine face je sens ça), peut-on inversement être surdoué (pour le coup ce terme devient particulièrement mal adapté) sans être nécessairement défini par ce seuil de 130 ou 125 qui n'est qu'une barrière somme toute artificielle et définie uniquement sur le critère statisticien et unique du QI ?
Certes, je ne m'intéresse à cette question que depuis 4 jours (et je sens que certains le regrettent déjà dans l'assistance) mais sans aucune prétention, j'ai cru comprendre (peut être de façon un peu naïve trouverez-vous, que fondamentalement ce qui nous rapproche le plus ici est notre mode de fonctionnement/de pensée différents du reste de la poulation que véritablement notre QI ? Ah je sais, vous allez me répondre que les deux sont intrasèquement liés et que l'on pourrait même dire que l'un est une condition indispensable à l'autre. Les deux définissant la notion de douance et que donc l'absence d'un seul de ces éléments invaliderait la détermination de douance chez un sujet.

Désolé ma pensée est très brouillone, ça fourmille tellement j'ai du mal à formaliser simplement ma question.





En aparthé je me posais aussi cette question à travers le prisme historique.
Que pouvait-il être de toutes ces personnes qui par le passé pouvaient avoir ce type d'aptitude mais de par leur position sociologique ne pas avoir accès à l'enseignement et aux connaissances. Est-il envisageable qu'il y ait pu avoir des HP issus des couches populaires de la société et si c'était le cas, donc sans enseignement (ce qui a été la norme en France si l'on considère toute l'histoire du pays dans son ensemble), pensez-vous donc qu'ils auraient pu être détecté pat le WAIS ?
Je soulève un tout petit minuscule coin de nappe, j'aurais tellement de questions possibles à vous soumettre sur cette thématique........


Bon j'ai mis une petite heure pour poser ma question, c'est à vous maintenant, allez-y je sers les fesses (oups)
Pingouin dans ton champ, hiver méchant.
Avatar de l’utilisateur
pounee
 
Messages: 114
Âge: 37
Enregistré le: Mar 15 Sep 2015 17:24
Localisation: Actuellement sur ma chaise
Présentation: Dans ma grotte
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Peut-on être touché par la douance sans l'être ?

Messagepar pounee » Dim 20 Sep 2015 07:39

Bon il est 8h30, j'ai la tête dans le goudron et je suis tellement impatient de lire une réponse.
J'ai le sentiment que mes réflexions et réactions ici dignes de figurer au guiness des blagues carambar n'intéressent pas grand monde :-(

Certes certain(e)s m'ont envoyé des messages touchants (bouleversants ? paf en plein coeur - il est cuit le merlancuit) mais je me sens tellement idiot à côté de vos passionnantes (ou pas) discussions (d')enragé(e)s du bulbe. :-(((((((

Je pense être tellement désespéré je crois être bien capable de faire les questions - réponses tout seul
Enfin ça me changera pas :-(
Pingouin dans ton champ, hiver méchant.
Avatar de l’utilisateur
pounee
 
Messages: 114
Âge: 37
Enregistré le: Mar 15 Sep 2015 17:24
Localisation: Actuellement sur ma chaise
Présentation: Dans ma grotte
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Peut-on être touché par la douance sans l'être ?

Messagepar Oliver Snow » Dim 20 Sep 2015 08:46

Salut,

La question est intéressante et je n'ai pas de réponse à y apporter (bon alors ça, c'est fait...)

J'ai pas vraiment d'avis sur le sujet (histoire d'en rajouter une couche, voilà voilà), simplement des impressions, sortes d'intuitions fondées sur absolument rien du tout de que dalle, que je pourrais résumer par : le cerveau n'est pas un muscle (voilà, pas de réponse, mais on y va à la hache).

Oui on peut s'entraîner intellectuellement, entretenir sa mémoire pour l'améliorer un peu. Mais j'ai le sentiment (comme j'ai toujours été une grosse quiche en biologie mon sentiment ne repose pas sur grand chose de tangible) qu'il y a une sorte de seuil que le cerveau ne peut pas dépasser (sauf à faire usage de substances licites ou non ayant un effet connu et reconnu sur les (certaines) facultés mentales : attention, vivacité, etc.). Désolé pour les parenthèses imbriquées, mais j'adore ça.

De même qu'un muscle ne va pas non plus s'atrophier jusqu'à devenir inutilisable, le cerveau ne pourra pas (selon mon intuition) "s'atrophier" jusqu'à avoir moins de capacités qu'il n'en a à l'origine. En d'autres termes (parce que je sens que j'ai du mal à mettre les bons mots dans le bon ordre au bon endroit), on part tous, que ce soit musculairement ou intellectuellement d'un niveau de base qu'on peut tous améliorer et conserver assez haut avec de l'entraînement. Si un champion de course à pied arrête l'entraînement pendant 1 an, il lui faudra peut-être du temps pour retrouver son niveau de compétition, mais il ne sera pas pour autant obligé de se déplacer en fauteuil roulant (là c'est plus la hache que j'ai sorti, j'y vais carrément à la tronçonneuse). On naît (me semble-t-il) avec un certain "niveau de base" en dessous duquel on ne descendra qu'artificiellement (médicaments, drogues, abus d'alcool, etc.). Sauf traumatisme grave (accident, etc.) a priori, aucune raison de "passer en dessous".

Tout ceci ne repose que sur des bases très fragiles et c'esdt simplement une intuition. Parce qu'en réalité, j'en sais rien.

Pour ce qui est du test, comme je n'ai pas encore suffisamment lu sur le sujet, je ne me prononcerai pas (ouais je sais, ça m'a pas empêché de l'ouvrir avant ça alors que j'ai clairement dit que j'étais une quiche en biologie (comment ça je suis plein de contradictions ? (oui et alors ?))).
Avatar de l’utilisateur
Oliver Snow
 
Messages: 32
Âge: 40
Enregistré le: Ven 28 Aoû 2015 13:12
Localisation: Creuse
Présentation: Bon ben hop...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Peut-on être touché par la douance sans l'être ?

Messagepar sandrinef » Dim 20 Sep 2015 09:06

Bonjour pounee,
A ta question: "peut-on être touché par la grâce douance sans l’être », je te réponds non. Et il n’est pas question pour moi de jeter de la foudre ni de vouloir que la douance soit sacrée. Inutile aussi de nous présenter ta joue, ou d’évoquer ton masochisme.
Car la douance n’est point une religion, malgré la sémantique utilisée (de façon humoristique, je l’avais compris ainsi…)
Je réponds rapidement aux quelques points que tu évoques.
1. Ce qui distingue une personne très intelligente d’un surdoué est en partie son mode de pensée, effectivement. Lequel est mis en exergue par le test de QI. Sinon, on fait comment pour valider de manière scientifique une telle hypothèse ? On allume des cierges et on prie avec un chapelet dans les mains ? ( Je reprends ta sémantique, c’est pour rire, j’ai parfois le sens de l’humour).
2. On n’est pas à priori surdoué si le seuil n’est pas atteint… Sauf, pour quelques situations, où le diagnostic ne peut pas être établi et où le doute peut subsister. Diagnostic qui est fait par le psychologue. Il existe des bilans non concluants, des hétérogénéités très marquées, il peut y avoir des troubles associés, une inhibition intellectuelle forte, etc. Je pense que le site est riche de lectures sur ces sujets, je t’invite à les chercher car aujourd’hui, c’est le jour du Seigneur, je ne travaille pas. :P
3. La douance n’est pas en lien avec l’enseignement ni la connaissance. On naît surdoué, quel que soit son milieu social. On ne pourra jamais avoir de réponse à ta question car le wais est issu des tests d’intelligence de Binet et Simon au début du vingtième siècle.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Test_Binet-Simon
Mais ton questionnement est malgré tout intéressant bien qu’aucune réponse fondée ne puisse t’être donnée.

pounee a écrit:allez-y je sers les fesses (oups)
Non, mais quand même pounee, tu t’es trompé de site là. :D


En tout cas, bonnes lectures, je te conseillerais de lire des bouquins traitant du sujet ( si ce n’est pas déjà fait), peut-être y trouveras-tu des réponses à tes questions…
"Le Monde ne te doit rien. Il était là avant toi" M.Twain
Avatar de l’utilisateur
sandrinef
 
Messages: 1825
Images: 39
Âge: 40
Enregistré le: Jeu 15 Nov 2012 12:11
Localisation: Toujours dans le Sud, souvent dans la Lune et parfois à l'Ouest
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Peut-on être touché par la douance sans l'être ?

Messagepar pounee » Dim 20 Sep 2015 09:38

Merci pour vos réponses.
Je n'ai pas été assez précis sur ma question, lorsque je parle d'atrophie évidemment que le sportif ne perd pas son muscle, mais même s'il reste bien plus puissant que le quidam moyen même avec un muscle atrophié sa performance initiale lui est inaccessible à moins de reprendre un entrainement rigoureux.

Ce que je cherchais à dire avec mon exemple c'est que le seuil du QI me semble est assez abrut même si, en effet le praticien se réserve une part d'appréciation subjective dans son diagnostique. Que se passe-t-il en effet si un HP qui s'ignore et qui aurait développé un faux self particulièrement exacerbé finisse par "museler" cette curiosité et cette gymnastique mentale qui le caractérise ? Serait-il néanmoins détecté ?
Est ce que le QI est préservé même si l'intelligence n'est pas régulièrement sollicitée ?
Question que l'on peut recouper avec mon interrogation sur la détection possible ou non d'un HP qui n'aurait jamais eu accès au savoir.

Je comprend qu'il soit difficile de répondre à cette question mais cela laisse aussi substituer un doute finalement sur la valeur des tests. J'enfonce une porte ouverte mais de façon caricaturale, un test n'a finalement de valeur qu'au sein d'un environnement précis (language commun, scolarisation, ... ). Ou bien il faut se contenter de l'idée que poser ce seuil n'a aucune valeur en soi autre que celle de déterminer et mettre en exergue une donnée statistique particulière.
Ce qui serait bien différent de celle de voulor identifier des sujets soumis à des modèles intellectuels différents de ceux de la moyenne (la pensée linéaire contre la pensée en étoile).


C'est tout moi, j'adore chercher la faille. Mais je suis sur que quelqu'un va faire taire mes doutes et m'apporter une réponse logique qui me fera aussitôt sentir idiot (de ne pas l'avoir envisagée).


Bon j'essayerais d'étayer un peu plus ma question plus tard dans la journée, je sens bien que j'ai des difficultés à l'exprimer clairement de façon à vous donner les moyens nécessaires pour me répondre convenablement.
Pingouin dans ton champ, hiver méchant.
Avatar de l’utilisateur
pounee
 
Messages: 114
Âge: 37
Enregistré le: Mar 15 Sep 2015 17:24
Localisation: Actuellement sur ma chaise
Présentation: Dans ma grotte
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Peut-on être touché par la douance sans l'être ?

Messagepar Melkoa » Dim 20 Sep 2015 10:04

Je ne suis pas (non plus) experte du sujet, mais je vais tenter de répondre avec ce qu'il me semble savoir (ho oui flagellez-moi si jamais ma tronçonneuse à moi n'est pas pertinente !! :lol: )...

Pour le faux self qui pourrait "masquer" le reste, je ne sais pas (bim, merci Melkoa, c'était très intéressant !), toutefois il me semble qu'il serait difficile de totalement tout masquer (une façon de penser en arborescence, etc...), les psys qui dépistent le QI sont habitués à repérer le moindre signe a priori...

Pour le HP qui aurait eu accès au savoir, d'autres ici pourraient mieux préciser, mais de mémoire j'ai vu sur le forum quelques échanges à ce sujet... Notamment ça me fait penser aussi à la partie dans TIPEH (Trop Intelligent pour être Heureux ?, je précise en fait) quand elle évoque le surinvestissement intellectuel, où justement ce serait l'inverse, le QI verbal (pour résumé) trop investi et qui lui peut a priori se "travailler" avec des connaissances...
D'ailleurs parfois j'ai l'impression que ce biais là est fait (pour je digresserai un peu si je parlais d'une psy récemment qui me disait que de toute façon le QI était lié au milieu social... Humm tiens ça me fait penser ptetre je devrais vous raconter ça ailleurs sur le forum, pour le "fun"... La discussion était surréaliste, j'ai du me maîtriser pour garder mon calme face à toutes ses inepties).
Personnellement je m'étais d'ailleurs posé la question, ayant eu un QI hétérogène, et notamment un QI verbal parmi mes résultats les plus hauts... Mais bon après plusieurs lectures sur le sujet, échanges ici, et avec le psy m'ayant fait passer le test, j'ai compris que oui, ok, sur certains points de culture générale l'éducation peut aider, pour autant ça ne "suffit" pas à faire croire à une surdouance si elle n'est pas là. Justement car le test est plus varié.
Donc oui quelqu'un n'ayant pas accès au savoir peut tout à fait être détecté... Mais là à mon sens la question sera plus de savoir si cette personne justement aura l'idée de se faire détecter ou pas (ou sera poussée à le faire)... Et là, pensée facile et bateau, mais désolée c'est ce qui me vient en tête, le film WIll Hunting (ha oui facile j'ai dit et bateau!)... Ok c'est un film, mais bon tu vois l'idée... (j'avais prévenu pour la tronçonneuse aussi....).

Pour finir, je te rejoins totalement sur la valeur des tests : à mon sens cela reste un reste étalonné, "faute de mieux" : idem ici et là sur le forum j'ai pu voir des échanges sur le sujet.. Par exemple quid de quelqu'un avec une douance particulière dans l'art, la musique, ou autre ? Quelles sont au final les formes d'intelligence admises et reconnues ? Je veux dire par là le QI définit la surdouance du point de vue d'une certaine définition (parce qu'il en faut bien une !), assez vaste... Mais pour autant la définition n'est pas parfaite, et incomplète. C'est juste à mon sens la "meilleure" actuellement, ce qui ne veut pas dire qu'elle n'a pas vocation à évoluer et être améliorée (cf d'ailleurs le test qui évolue, si je ne m'abuse, tous les dix ans..).

Bon désolée c'est une peu brouillon et dans tous les sens, et pas très scientifique, mais bon j'ai tenté d'apporter ma ptite pierre !
Et vice versa.
Avatar de l’utilisateur
Melkoa
 
Messages: 346
Âge: 36
Enregistré le: Lun 6 Juil 2015 21:15
Présentation: Par ici !
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Peut-on être touché par la douance sans l'être ?

Messagepar Napirisha » Dim 20 Sep 2015 10:13

Pounee, as-tu lu le livre de Gauvrit "les surdoués ordinaires"? Il m'a bien aidée à y voir plus clair sur la notion de douance, de manière moins émotionnelle que "trop intelligent pour être heureux".
De ce que j'ai compris, la WAIS n'est pas faite pour détecter la douance spécifiquement, c'est un test général. Effectivement, elle situe les résultats sur une courbe, et on définit la douance comme concernant 2% de la population. Et le test est calibré en fonction d'une population et d'une époque donnée. La comparaison avec d'autres époques ou d'autres milieux me semble donc difficile. C'est ensuite le travail du professionnel qui fait passer le test de rendre une analyse qui permet d'identifier s'il peut y avoir des freins, de mettre en avant un type de fonctionnement.
Je ne trouve pas que ça remette en cause la valeur des tests, mais il ne faut sans doute pas en attendre plus que ce pour quoi ils sont faits.

Tu trouveras peut-être des pistes de réflexion par ici :
post1453.html

( HS : Sinon, ce n'est pas la peine de t'excuser à chaque fois que tu poses une question, tu sais... )
Fournisseuse officielle de documents anciens en tous genres. Maison fondée en 1758. (c) Vlid
Avatar de l’utilisateur
Napirisha
 
Messages: 1904
Images: 6
Âge: 35
Enregistré le: Lun 22 Juin 2015 12:15
Localisation: sous le tilleul
Présentation: bonjour!
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Peut-on être touché par la douance sans l'être ?

Messagepar lady space » Dim 20 Sep 2015 10:37

Je ne sais pas si je peux apporter beaucoup de réponses nouvelles à tes questionnements, je sens toutefois beaucoup d'excitation, de nervosité, de déstabilisation et aussi de stress dans tes écrits. J'ai l'impression que ce sujet te touche particulièrement et que tu veux aller vite - trop vite à mon sens.

C'est pourquoi je t'invite à te poser un peu, à respirer calmement et à te documenter un peu plus, que ce soit ici, sur le forum et le site associé, ou dans la littérature. Histoire d'exercer ton esprit critique sur des cibles pertinentes.

Il y a par exemple Nicolas Gauvrit qui explique très bien ce qu'il est possible, à l'heure qu'il est, d'affirmer ou non en matière de douance. Et il ressort de ses réflexion, entre autres, que le fameux concept de la pensée en arborescence est loin d'être avéré. Exit donc l'opposition linéaire vs arborescent...

Autres mots-clés : complexe de l'Albatros, de l'imposteur, seuil, Barnum, conception du test, partie influencée par la culture et partie indépendante de la culture...

Le sujet de la douance est complexe, à forte charge émotionnelle, et la théorie n'en est qu'à ses débuts.

Je sais fort bien que la découverte de ce sujet peut provoquer une certaine fébrilité, difficile à canaliser, mais le maître mot pour pouvoir en tirer quelque chose pour soi-même et avancer est recul.

Après, si ça peut te rassurer (sachant qu'un exemple personnel n'est pas généralisable et ne constitue en aucun cas une vérité scientifique) : j'ai passé, moi aussi, une quinzaine d'années de ma vie en inactivité intellectuelle totale ; et ça n'a pas empêché le test de révéler ma douance. Au contraire : c'était l'occasion rêvée à ré-enclencher le turbo et de me servir de mes capacités, le tout dans un cadre ludique. Oui, je confirme ce qui se lit souvent ici : à part les enjeux émotionnels stressants, le passage du test en soi est rigolo, ludique, et on peut y prendre plaisir. Personne ne va vous demander de citer tous les présidents de la 5ième république ou d'expliquer en quelques lignes la théorie de la relativité ou comment fonctionne la poussée d'Archimède :lol:
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)
Avatar de l’utilisateur
lady space
 
Messages: 1956
Âge: 53
Enregistré le: Ven 18 Fév 2011 17:41
Localisation: Alsace
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: vers mon orbite
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Peut-on être touché par la douance sans l'être ?

Messagepar W4x » Dim 20 Sep 2015 12:34

Napirisha a écrit:De ce que j'ai compris, la WAIS n'est pas faite pour détecter la douance spécifiquement, c'est un test général. Effectivement, elle situe les résultats sur une courbe, et on définit la douance comme concernant 2% de la population. Et le test est calibré en fonction d'une population et d'une époque donnée. La comparaison avec d'autres époques ou d'autres milieux me semble donc difficile. C'est ensuite le travail du professionnel qui fait passer le test de rendre une analyse qui permet d'identifier s'il peut y avoir des freins, de mettre en avant un type de fonctionnement.
Je ne trouve pas que ça remette en cause la valeur des tests, mais il ne faut sans doute pas en attendre plus que ce pour quoi ils sont faits.

Pas mieux, ça m'évitera de l'écrire, merci. Derrière la douance (ou de l'autre côté le retard mental) qui est détectée par le ou la praticien(ne), se trouve aussi la manifestation d'une réelle différence de fonctionnement neurologique. Comme du câblage, c'est physique et loin de se retrouver derrière la seule distinction pensée linéaire/arborescente. Il y a une part de statistique, mais pas seulement.
Il y a aussi d'autres types d'intelligences qui n'ont rien à voir avec le QI (on a parlé quelque part de personnes handicapées mentales qui ont des capacités artistiques hors-normes), là aussi cherche un peu car ces sujets sont régulièrement mis en avant, contrairement à d'autres qui c'est vrai sont plus durs à retrouver. En tous cas je saisis mal quel autre type de réponse peut t'être apporté en dehors de ce qui a déjà été dit plus haut, vu les questions posées.
Par contre ce qui est certain c'est qu'il y a de grandes chances que certaines précautions oratoires que tu emploies finissent par produire l'effet inverse de ce que tu recherches, en l'absence de trace de second degré (à moins que ce ne soit fait exprès). Prends le temps de lire un peu plus le forum, et puisque tu en parles, les messages qui t'ont déjà été envoyés...
Was zurück bleibt, ist Erinnerung.
Avatar de l’utilisateur
W4x
 
Messages: 3273
Âge: 35
Enregistré le: Lun 21 Nov 2011 23:19
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Peut-on être touché par la douance sans l'être ?

Messagepar Aïnoa » Dim 20 Sep 2015 21:32

Autre chose, mais il y a des post bien détaillés quelque part dan sla forum, je ne sais pas exactement où, le seuil de 130/132 selon les auteurs n'a pas été choisi par hasard.
Il s'agit de 2 écart-types par rapport à la "norme", à la moyenne choisie à 100, l'écart-type étant 15.
"L'image que l'on donne, N'est pas toujours la bonne. Volent, volent, les hirondelles,
Même les beaux plumages, Peuvent être une cage" Les Cowboy Fringants
"Ni dieu, ni maître -même nageur" Jean Yann
Avatar de l’utilisateur
Aïnoa
Bras de fer
 
Messages: 2636
Images: 216
Enregistré le: Lun 28 Nov 2011 21:13
Localisation: Nulle part... si loin...
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: Un des plus beaux villages de France...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Peut-on être touché par la douance sans l'être ?

Messagepar Mafalda79 » Lun 21 Sep 2015 14:30

Pour apporter ma modeste contribution de "nouvelle", j'ai une amie qui a été diagnostiquée avec un QI inférieure à 130. Le fait est que la psychologue qui lui a fait passé le test, à détecté sa douance dans sa manière de faire (comment je n'en sais pas plus). Son psychiatre qui avait dépisté le truc par son anamnèse, sa façon de fonctionner, l'avais envoyée faire de test. La psy et le psychiatre se sont donc mis d'accord sur le diagnostic. D'après ce que j'ai compris on peut avoir en test un QI inférieur à son niveau réel mais jamais supérieur ; par exemple si tu as 135 on peut dire que tu as au moins 135. Plein d'éléments peuvent rentrer en ligne de compte : dépression, inhibition intellectuelle, fatigue.
Dans l'histoire de cette amie qui avait consulté le psy car elle en était arrivée au dilemme de l'internement ou le suicide, on peut dire que ça lui a sauvé la vie, car en relisant son histoire de vie à travers le prisme de la douance elle s'est rencontrée :)
Pour moi ça conforte le fait que c'est surtout une histoire de fonctionnement à la base, plus que de chiffre. On est des humains après tout et pas des machines :)
Mafalda79
 
Messages: 20
Âge: 38
Enregistré le: Dim 20 Sep 2015 14:01
Présentation: https://adulte-surdoue.fr/post196070.ht ... da#p196070
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Peut-on être touché par la douance sans l'être ?

Messagepar Bradeck » Lun 21 Sep 2015 15:43

lady space a écrit:Personne ne va vous demander de citer tous les présidents de la 5ième république ou d'expliquer en quelques lignes la théorie de la relativité ou comment fonctionne la poussée d'Archimède :lol:
Damned ! Je n'ai pas passé le même test :P

Tout d'abord, je t'invite à lire ces deux discussions :
- Critique - constructive - des tests de QI
- Ecarts-types, centiles, percentiles... Kézaco ?? (Je pense que c'est le topic auquel Aïnoa faisait référence).

Ensuite : beaucoup de choses ont été dites, et bien dites, ci-dessus pour tenter de répondre à la question.

Je ne vais rajouter que quelques réflexions personnelles :
- Déjà, le faux-self et le fait de "passer sous le radar au test de QI" : il s'agit de deux notions bien différentes.
- Le faux-self, représente ton "identité sociale", le masque que tu portes lorsque tu interagis. Il est normal et nécessaire. Par contre, dans certains cas, il est tellement développé que l'identité véritable de la personne est ensevelie. (HS : question philo du jour : si le faux self est tellement présent que le vrai self a quasiment disparu, comment identifier les deux ? Je dis philo car la psychologie et moi :wasntme:)
- Passer inaperçu au test de QI. Comme pour tout test, il y a des faux positifs (déclaré HPI alors qu'ils n'en sont pas), et des faux négatifs (déclarés non HPI alors qu'ils le sont). C'est inévitable, mais de là à vouloir jetter les tests par la fenêtre à cause de cela... En tous les cas, tout comme W4x, j'appuie le message de Napirisha, en précisant que si l'on passe le test en présence d'un professionnel formé pour cela et pas devant un écran d'ordinateur, c'est que le comportement est un facteur déterminant. Ainsi, la restitution avec ledit psy est un moment important, au-delà de tout chiffres ou résultats, et plusieurs ici se sont vu entendre : "Bilan non concluant... Mais en fait, vous avez déjà tellement de problèmes à résoudre que ce n'est pas étonnant".

EDIT pour précisions : Les faux positifs sont extrêmements rares, voire impossible, sur les tests de type WAIS. S'il est possible de "s'entrainer" sur certains subtests, mais même l'entrainement à ses limites. Il est un stade où l'on ne peut plus. Donc en passation normale, il est impossible d'être un "faux positif".Fin de l'EDIT

J'appuie également sur la notion de recul à prendre, comme l'a fait lady space. Comme tu n'y réfléchis que depuis quatre jours, j'imagine que tu as une vision purement dichotomique de la chose : "Oui / Non", "j'en suis / je n'en suis pas", avec en plus une connotation "concours" : "Mais comment un test pourrait-il révéler quoique cela soit vu que je peux me planter le jour J". Il ne faut pas relier ces expériences "scolaires" du test de personnalité incluant un test WAIS. Si je schématise : oui cela te fournit des chiffres et des courbes, et oui de manière bien humaine (je dirais même quasiment de par notre éducation scolaire), nous bloquons dessus alors que la véritable matière est derrière.

Il me semble que beaucoup par ici ont tenté de construire des raisonnements pour invalider le test, que cela soit avant de le passer, et après (quelqu'en fut le résultat). Il s'agit là d'ego, de barrière que l'on érige face ce problème qui est en face de nous. Je me trompe peut-être, mais il me semble que tous ceux qui explorent cette piste sont en réalité en recherche d'une meilleure compréhension de leur manière de fonctionner, sur quelqu'aspect que cela soit, mais souvent sur un aspect qui les gêne, car les problématique personnelles que l'on traine pendant longtemps sont souvent difficiles à affronter.

Il y a d'autre manière que de passer le test WAIS pour faire sont cheminement personnel, il ne s'agit que d'un des outils qui sont dans la boite. Par contre, à ce jour, et quoiqu'on en pense, il s'agit du seul outil dont nous disposons pour la douance, même si selon les pays et les moyens de détecter les "surdoués" peuvent parfois être différents, le test me semble-t-il fait toujours parti des outils employés. Il s'agit d'un choix personnel que de souhaiter le passer.
Il ne s'agit pas d'un sésame, mais peut nous accoler d'un nouveau qualificatif qui précise un peu le contour de notre personnalité. Pour certain, cela est salutaire, pour certains cela leur permet d'avancer dans cette fameuse quête de soi, pour d'autres cela permet juste de faire taire quelques questionnements, pour d'autres encore cela ne va pas apporter grand chose si ce n'est une étiquette de plus, qui à elle seule ne résouds rien.

Je conclurais par : pose-toi, prends tes marques ici. Ce forum a un côté frustrant qui est que la plupart des questions que l'on se pose lorsqu'on prend connaissance de la douance, a déjà été posée dans le coin. C'est frustrant car on a envie d'étudier son cas à soi... Mais justement fouiller le forum permet également de prendre du recul, de voir les réponses possibles à nos questionnements, et j'espère, de retrouver une certaine sérénité (Ou pas ;) )

Bon cheminement :)
Modifié en dernier par Bradeck le Mar 22 Sep 2015 10:48, modifié 5 fois.
Raison: Précision sur le "faux positif" au test WAIS
En raison du manque d’intérêt suscité, la journée de demain est annulée (Ministère du nihilisme)
Pour raison d'économies, la lumière du bout du tunnel va être éteinte (Ministère du budget)
Avatar de l’utilisateur
Bradeck
 
Messages: 1769
Images: 10
Âge: 47
Enregistré le: Sam 28 Juin 2014 00:25
Localisation: Brocéliande
Présentation: Houba houba hop!
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Peut-on être touché par la douance sans l'être ?

Messagepar pounee » Lun 21 Sep 2015 15:57

Ta réponse me parle beaucoup Bradeck. Je viens justement de jeter œil à ton superbe post qui résume ton cheminement.
Oui c'est vrai que je ne suis là que depuis quelques jours seulement, ma perception de la douance mais aussi ma propre vision sur moi-même a fait un chemin incroyable depuis la semaine dernière.
Et je sens n'être encore qu'à la moitié du chemin à peine.

Mais déjà, une chose positive et qui me redonne le sourire.
De vous avoir rencontré, même si cela bouleverse quantité de choses en moi, a réveillé aussi un autre aspect que j'avais oublié. C'est encore timide mais je sens ma curiosité revenir et mon cerveau recommence à aller vite, même très (trop) vite. Comme si je venais de lâcher une bride. Impression d'être plus indulgent avec moi-même et de m'autoriser quelques sorties de route. C'est grisant et un peu effrayant à la fois.
A la lecture de vos posts je me rend compte aussi que nous avons tous nos spécificités, nos domaines de compétences et des passions différentes. Je culpabilise un peu moins devant les plus scientifiques d'entre vous.
Pingouin dans ton champ, hiver méchant.
Avatar de l’utilisateur
pounee
 
Messages: 114
Âge: 37
Enregistré le: Mar 15 Sep 2015 17:24
Localisation: Actuellement sur ma chaise
Présentation: Dans ma grotte
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Peut-on être touché par la douance sans l'être ?

Messagepar Elisea » Ven 21 Juil 2017 21:26

Bradeck a écrit:Il me semble que beaucoup par ici ont tenté de construire des raisonnements pour invalider le test, que cela soit avant de le passer, et après (quelqu'en fut le résultat). Il s'agit là d'ego, de barrière que l'on érige face ce problème qui est en face de nous. Je me trompe peut-être, mais il me semble que tous ceux qui explorent cette piste sont en réalité en recherche d'une meilleure compréhension de leur manière de fonctionner, sur quelqu'aspect que cela soit, mais souvent sur un aspect qui les gêne, car les problématique personnelles que l'on traine pendant longtemps sont souvent difficiles à affronter.
Bon cheminement :)

Je confirme ton point de vue en ce qui concerne ma motivation initiale.
J'ajouterai que c'est un vrai confort pour l'enfant/l'ado isolé dans sa différence de découvrir (enfin !) à l'age adulte les "guides" qui lui ont manqué et par là même trouver les clefs pour réduire la "fracture". Imaginez comme il peut être déstabilisant pour une telle personne de s'entendre dire par un professionnel que ces clefs qu'on avait entrevues/commencé à ramasser ne peuvent nous ouvrir aucune porte ! Une nouvelle tentative d'ancrage échouée... Je comprends que le psychisme oppose quelque résistance à faire le deuil de la nouvelle définition de soi-même qu'on avait commencé à échafauder. Il y a des moments, à force d'errance, où on a besoin de poser ses valises !
Elisea
 
Messages: 28
Enregistré le: Dim 19 Mar 2017 17:58
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Peut-on être touché par la douance sans l'être ?

Messagepar Kirmas » Mer 23 Aoû 2017 17:45

Offtopic :
Je crois qu'il est possible qu'une personne ayant un QI de 130 ou plus utilise la pensée linéaire au moins par moments.

Pour "preuve" mon propre cas( bon sans ce que c'est présomptueux :roll: ). J'ai été diagnostiqué surdoué mais n'ayant pas l'impression d'utiliser la pensée en arborescence je lui ai demandé de me dire quel "mode" de pensée j'utilise et elle m'a répondu que ça dépendait du contexte. Car d'après elle, dés que mes sentiments, interviennent grandement dans mes réflexions j'utilise la pensée linéaire sinon je penserais en arborescence.

Je ne sais pas si mon cas peut s'appliquer à d'autres.

J'espère que mon témoignage est utile.

Bonne journée.
Tout le temps la tête dans les nuages mais également les pieds sur terre( oui, je suis très grand :P )
Kirmas
 
Messages: 18
Âge: 16
Enregistré le: Sam 19 Aoû 2017 14:17
Localisation: Daillens
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Peut-on être touché par la douance sans l'être ?

Messagepar Wal » Jeu 24 Aoû 2017 14:39

Bonjour Kirmas, :)

Voici un lien qui offre un autre point de vue sur la "pensée arborescente":
https://adulte-surdoue.fr/livres-articl ... t8194.html

(regarde en particulier le post de Fish :nod: )
Se préparer au pire. Espérer le meilleur. Prendre ce qui vient. (Confucius)
Avatar de l’utilisateur
Wal
 
Messages: 156
Âge: 39
Enregistré le: Mer 11 Jan 2017 16:12
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Peut-on être touché par la douance sans l'être ?

Messagepar Kirmas » Jeu 24 Aoû 2017 17:48

Merci beaucoup pour le lien, wal. L'article ainsi que la discussion qui en résulte sont très interessantes.
Tout le temps la tête dans les nuages mais également les pieds sur terre( oui, je suis très grand :P )
Kirmas
 
Messages: 18
Âge: 16
Enregistré le: Sam 19 Aoû 2017 14:17
Localisation: Daillens
Profil: Diagnostic +
Test: WISC



Retourner vers Là où l'on (se) pose des questions

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Peut-on être surdoué sans qu'aucun de ses parents le soit ?
par Petit Pingouin » Jeu 18 Juil 2013 13:58

Réponses: 23

Vues: 4270

Dernier message par zwip Voir le dernier message
Mar 18 Mar 2014 09:46
Si on est finalement pas surdoué, que peut-on être ?
1, 2par Truc » Mer 20 Aoû 2014 09:59

Réponses: 46

Vues: 19137

Dernier message par samjna Voir le dernier message
Lun 22 Fév 2016 06:24
Peut-on être Hypersensible et non doué?
par Frandyrosa » Mer 12 Juin 2013 22:24

Réponses: 20

Vues: 20918

Dernier message par Lelaelig Voir le dernier message
Sam 6 Juil 2013 13:48
Sans travail, le talent n'est qu'une sale manie
par Duffman » Jeu 11 Avr 2013 23:00

Réponses: 20

Vues: 4454

Dernier message par Carrot-Cake Voir le dernier message
Dim 31 Aoû 2014 13:10
Peut-on améliorer/travailler son QI?
1, 2par forza » Dim 19 Oct 2014 17:25

Réponses: 45

Vues: 5020

Dernier message par JessyJones Voir le dernier message
Mar 24 Oct 2017 21:54

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 6 invités