Nous sommes le Ven 20 Oct 2017 09:33


Transhumanisme, cette bonne volonté qui pourrait bien nuir à l'Homme

l'Humanité, L'Existence, la Métaphysique, la Guerre, la Religion, le Bien, le Mal, la Morale, le Monde, l'Etre, le Non-Etre... Pourquoi, Comment, Qui, Que, Quoi, Dont, Où...?

Modérateur: W4x

Transhumanisme, cette bonne volonté qui pourrait bien nuir à l'Homme

Messagepar Obsidian » Lun 26 Juin 2017 16:09

Je viens de tomber sur un article de Libération (http://www.liberation.fr/debats/2017/06/22/les-points-sur-les-qi_1578826) traitant le sujet de l'amélioration des capacités cognitives et intellectuelles des humains. Le docteur Laurent Alexandre aurait annoncé, je cite, que «La démocratie ne pourra pas survivre à des écarts de QI. La Sécurité sociale devra rembourser les opérations pour augmenter le cerveau.»
Ainsi, si on en croit ce médecin qui, je n'en doute pas, semble plein de bonne volonté, nous ne pourrons vivre dans un monde en paix, tant que tout le monde ne sera pas sur un même pied d'égalité. En mettant de côté l'énorme raccourci fait entre QI et intelligence, et en présumant que ces deux notions englobent exactement les mêmes choses, cette affirmation semble bien vraie.
En effet, comment vivre dans une démocratie, supposant que chaque individu est égale en droits et en devoirs à ses pairs, lorsque cette égalité n'est absolument pas vraie ? Car, avouons-le nous, les humains ne naissent absolument pas sur un même piédestal. Les différences d'intelligence restent l'exemple frappeur, mais d'autres inégalités viennent creuser l'écart entre chaque être vivant. Des différences économiques, physiques, et j'en passe.

En faisant quelques autres recherches, je suis tombé sur cette courte vidéo (https://www.ndf.fr/nos-breves/19-06-2017/transhumanisme-bientot-des-implants-dans-le-cerveau/) nous informant de l'éventuelle création d'une puce pouvant être implantée directement dans le cerveau. Le but premier de cet objet serait de soigner des maladies neuro-dégénératives tel qu'Alzheimer ou la maladie de Parkinson, mais il pourrait être dans un second temps, de booster nos capacités cognitives. Formidable proumesse (prouesse + promesse) !

Mais... Je ne peux me résoudre à accepter pleinement ces idées. Certes, ces progrès sont là pour améliorer nos vies, réduire les différences et rendre le monde bien plus agréable à vivre. Mais je sais aussi que l'humain est loin d'être assez sage pour posséder une tellement invention et que des choses atroces risquent d'en découler.

Déjà, cette idée même de transhumanisme me semble puérile et absente de sagesse. L'humain, dans sa volonté de se débattre, de ce sortir d'un destin qui l'étouffe, oublie son origine, ce dont il a réellement besoin. Au lieu de vivre simplement sa vie, il essaie de toujours avoir plus et mieux. Et le pire, c'est que moi aussi. Je suis fainéant, procrastinateur, et égoïste. Si je peux éviter de marcher, alors j'en profite ! Si je peux repousser une chose au lendemain, ou alors faire en sorte qu'elle soit faite toute seule, j'en profite ! Si je peux avoir ce que je veux, quand je le veux, alors j'en profite. Ce sont ces défauts, qui nous ont amenés à faire des découvertes absolument incroyables. La roue, l'élevage, l'agriculture, les transports, etc. Mais à quel prix ? Des animaux surexploités. Des espèces décimées. Une planète qui meurt à petit feu. Toujours plus, toujours mieux, nos leitmotivs suicidaires.

Jusqu'où nous mèneront ces avancées ? A vous les studios !
Avatar de l’utilisateur
Obsidian
 
Messages: 43
Âge: 21
Enregistré le: Mer 8 Juil 2015 19:04
Présentation: Coucou !
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Transhumanisme, cette bonne volonté qui pourrait bien nuir à l'Homme

Messagepar Fish » Lun 26 Juin 2017 22:45

Le transhumanisme, ça tient de la psychologie de comptoir. Comme le dit l'article de Libé: "En une seule des prophéties dont il a l’habitude, trois contrevérités sont assénées sur le ton de la certitude." Personnellement, je ne vais pas gaspiller mon temps avec ça.

Par contre, je suis désolé, je ne vois pas le lien entre la critique du transhumanisme et la fin de ton post. Ça me parait partir un peu dans toutes les directions :^)
Avatar de l’utilisateur
Fish
Poisson Pilote
 
Messages: 250
Images: 9
Âge: 39
Enregistré le: Dim 3 Jan 2016 18:33
Localisation: Paris
Présentation: clic
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Transhumanisme, cette bonne volonté qui pourrait bien nuir à l'Homme

Messagepar W4x » Mar 27 Juin 2017 16:26

En effet le sérieux de ce monsieur est plus que discutable. Je trouve néanmoins le propos d'Anne Dufourmantelle et le propos rapporté de Mathieu Terence très justes dans l'interprétation de cette pensée "transhumaniste", qui se veut faire passer pour visionnaire.
Contrairement à ce que tu dis je ne pense pas que ce courant de pensée soit animé de motivations égalitaristes à tout crin, à des fins pacifiques. Ce serait même tout le contraire vu le côté ultralibéral du truc... Et je ne vois pas en quoi ce pourrait être vecteur de paix en réduisant les inégalités sociales et économiques (de quelle manière), où est le lien avec l'intelligence, et en quoi des inégalités d'intelligence empêcheraient-elles de vivre en paix? Encore que là on touche déjà, d'une le sens du mot et son amalgame avec le QI, et de deux la limite de réduire les individus à ce seul critère.
A supposer qu'il soit un jour possible "d'augmenter" ses capacités cérébrales, je vois bien se déclencher une ruée de Far-West pas vraiment pacifique ni respectueuse de son prochain^^
Obsidian a écrit:La roue, l'élevage, l'agriculture, les transports, etc. Mais à quel prix ? Des animaux surexploités. Des espèces décimées. Une planète qui meurt à petit feu. Toujours plus, toujours mieux, nos leitmotivs suicidaires.

Ce que tu cites ce sont des inventions (et le trait n'est pas un peu grossi quand même? ;) ), le transhumanisme prétend aller bien plus loin et ses prétentions soulèvent des questions éthiques sans précédent. Je répète "prétendre" car pour l'instant on est loin d'en être là où ils disent, vu les difficultés que l'on a déjà à légiférer rien qu'avec l'euthanasie. De ce point de vue on s'éloigne un peu du sujet.
Was zurück bleibt, ist Erinnerung.
Avatar de l’utilisateur
W4x
 
Messages: 3265
Âge: 35
Enregistré le: Lun 21 Nov 2011 23:19
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Transhumanisme, cette bonne volonté qui pourrait bien nuir à l'Homme

Messagepar Kirigol » Mer 28 Juin 2017 12:46

Fish a écrit:Le transhumanisme, ça tient de la psychologie de comptoir.

W4x a écrit:vu le côté ultralibéral du truc...


Ca résume bien =)
Et dire qu'on va mourir... Posthumain, une sorte d'Homo Sapiens3 :D , l'art du relooking.

Alors comme cité plus haut, c'est simplement une préparation à une période de consommation nouvelle, je ne suis pas sur non plus que cela même au développement de prothèses de la main géniales, ce serait juste pour cautionner le côté altruiste de la démarche.
Pour le ciboulot, c'est un peu en préparation avec des films style Lucy ou Chappie, faudrait regarder aussi du côté Robocop, mais entre une puce RFID, plus pratique pour stocker les infos (bancaire, carte vitale...) et l'implantation d'un moteur de recherche directement dans le cerveau avec visée automatique de pilote d'hélico, effectivement, nous n'en sommes pas là.
En attendant ça fait vendre des montres connectées, qui sous couvert de rendre service (taux d'efficacité du sommeil, activité physique, dépense de calorie...) mène insidieusement à l'état de dépendance et à l'assistanat, dont la nomophobie donne un avant goût. Youpi.
Avoir un bon matelas ne suffit plus, manger quand son ventre gargouille n'est plus une méthode fiable...
De la à mettre sa conscience sur clé USB :rofl: pourvu qu'on soit averti du passage à l'USB 4, ça risque de poser un gros problème d'obsolescence... programmé pourquoi pas si tu ne paies pas l'abonnement.
Je reconnais par ailleurs que le concept qui consiste à se défaire de l'environnement cyclique auto-fertile me dépasse.

Replacé dans un contexte à échelle plus large, il s'agit surtout de ne pas renouveler l'erreur de la cybernétique, qui a pris beaucoup de retard dans son implantation au quotidien, arrivée finalement qu'au milieu de 90's et plus largement répandue au début des années 2000.
Play time de Tati pointait un peu du doigt la dérive tecnologique, et malgré l'invasion de bionique à travers les Steve Austin, Super Jamie, Holmes & Yo-Yo jusqu'à la SF et Blade Runner, la disparité entre la Recherche et Développement et la capacité sociale moyenne à ingurgiter ou utiliser les appareils étant assez marquée, ce fut long à entrer dans les ménages.

Fort de ces erreurs, le programme d'implantation de l'humain "augmenté" à cependant un but de transformation du mode d'enrichissement économique, visant à faire passer l'économie de marché de type industriel martial d'un stade macroproductif à un stade microproductif en faisant fi des filières bois, métaux pour se tourner vers la nanotechnologie.
Nanotechnologie encore difficilement maîtrisable, pour laquelle on cherche des applications économiques à partir des découvertes (enfin de ce qu'on arrive à faire, pour pouvoir les vendre) sans vraiment savoir ce qu'il adviendra de cet apprentissage de sorcier, et qui pose également de forts soucis éthiques.
Ce n'est qu'une question de temps, de préparation du consommateur avec toutefois l'inconnue récurrente de l'acceptation sociale, qui bien qu'on tente de la codifier par la stochastique, reste profondément imprévisible. D'autant que le monde doit être un peu formé pour pouvoir utiliser cette technologie et que par ailleurs il ne doit pas trop réfléchir à ce que cela impliquerait, grand écart et funambulisme. On retrouve un peu ça dans la quantoc. Vivement la théorie du tout ;)
Après cela ne pourrait être aussi que l'apanage de quelques uns, chépo.
Mais en attendant de brûler les fameux 100 derniers grammes de pétrole faut bien trouver une voie, si on va jusque là =)
Un peu typon vs Arduino, technique actrice et technique spectatrice, livre/film.

C'est un peu dans la même veine qu'Hawkins qui promeut l'échappée terrestre pour survivre, alors qu'on a quand même pas mal de choses ici mais qu'elles sont effectivement massacrées par appât du gain, paresse, bêtise ou que sais-je encore. Toujours se voir plus beau qu'on est, l'infatuation innée de l'homme...
Si inexorablement la fuite en avant est de mise, effectivement faudra regarder ailleurs, et ça sera finalement cyclique aussi.
Ca pose la question de l'état de l'homme, genre? espèce? bactérie améliorée de la théorie des Species? autoreplicant? future soupe primordiale? :-| On est pas sorti =)
Enfin bon, ce n'est que mon point de vue, ni fan de la triche ni de l'immortalité.
18 moisissures argumentatives
"La surface des choses ne l'intéresse pas. Elle l'assomme même franchement."
Avatar de l’utilisateur
Kirigol
 
Messages: 374
Images: 0
Âge: 1
Enregistré le: Mer 24 Fév 2016 18:36
Localisation: IN87vg
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Transhumanisme, cette bonne volonté qui pourrait bien nuir à l'Homme

Messagepar Obsidian » Jeu 29 Juin 2017 19:17

W4x a écrit:Contrairement à ce que tu dis je ne pense pas que ce courant de pensée soit animé de motivations égalitaristes à tout crin, à des fins pacifiques.


Motivé par des fins pacifiques, je n'en sais rien. En revanche, il me semble, que là où le bonhomme affirme que "la démocratie ne pourra pas survivre à des écarts de QI", il signifie que
-cet écart risque de créer de la jalousie avec le temps et donc de créer des tensions
-cet écart implique qu'une bonne partie de la population avec un retard mental ne peut pas voter, et donc cela enlève une certaine crédibilité à la démocratie puisque tout le monde ne peut pas voter
-cet écart fait que beaucoup de personnes avec une "intelligence faible" ne votent pas utilement. (Mon dieu, j'ai l'impression de passer pour un monstre à dire ça, alors que je retranscris juste ce que je pense comprendre du bonhomme x) ).

En somme, j'imagine que ce qu'il veut dire c'est que : augmenter l'intelligence de chacun les aiderait à prendre plus d'éléments en compte, et à faire de meilleurs choix (bon, pour ça, je me réfère à un exemple : dans "Trop intelligent pour être heureux" et ailleurs, j'ai lu que les ###babouins nains des marécages### possédaient une grande empathie, telle que certains ne peuvent être heureux en étant conscient du malheur présent dans le monde. De même, l'injustice serait quelque chose d'insupportable pour le HP. Cette intelligence viendrait agrandir notre fenêtre de jugement et nous permettrait de mieux comprendre autrui, en (TRES) gros).

W4x a écrit:
Obsidian a écrit:La roue, l'élevage, l'agriculture, les transports, etc. Mais à quel prix ? Des animaux surexploités. Des espèces décimées. Une planète qui meurt à petit feu. Toujours plus, toujours mieux, nos leitmotivs suicidaires.

Ce que tu cites ce sont des inventions (et le trait n'est pas un peu grossi quand même? ;) ), le transhumanisme prétend aller bien plus loin et ses prétentions soulèvent des questions éthiques sans précédent.


J'ai peut-être un poil grossit le trait, en effet, mais ! :p
Les inventions que je viens de citer découlent toutes de la "fainéantise" de l'Homme. Il cherche à diminuer ses charges de travail, et c'est normal. Si on regarde un peu toute l'évolution de ces inventions jusqu'à aujourd'hui, on en vient à des fermes industrielles, des transports, etc, etc. Le transhumanisme découle directement de ça. Une fois que nous avons trouvé un moyen de nous nourrir facilement, une fois que nous avons inventé un moyen de nous déplacer rapidement et sans nous fatiguer, une fois que nous avons modifié notre environnement au possible et élagué tous ces problèmes d'ordre naturel et physique, il ne reste plus qu'à nous modifier nous-même. Maintenant que nous avons atteint cette qualité de vie, le seul obstacle à notre bonheur serait la mort, la bêtise et peut-être quelques autres fléaux. C'est ce que le transhumanisme veut supprimer, entre autre.

Kirigol a écrit:Avoir un bon matelas ne suffit plus, manger quand son ventre gargouille n'est plus une méthode fiable...


Comme Kirigol l'exprime si bien ci-dessus, nous ne nous satisfaisons plus du simple, nous cherchons toujours mieux. C'est ce que mon premier post laissait entendre.
Nous ne mangeons plus par nécessité, mais par plaisir et ceci s'applique à bien d'autres de nos besoins les plus primaires. Ça n'est pas un mode de vie sain, loin de là. C'est ce que je redoute dans la volonté de créer cette puce qui permettrait d'augmenter nos capacités cognitives.

Si, comme le docteur propose, cette puce est remboursée par la sécu, je ne pense pas qu'il y ait cette ruée de Far-West, W4x (à moins que tu ne parles d'autre chose ^^). En revanche, des écarts pourraient se créer. Par exemple, les personnes ayant de plus grands moyens pourraient se payer des puces up-gradées sans problème, alors que les plébéiens devront se contenter d'une version bêta, fabriquée dans je ne sais quel pays du Tiers Monde pour quelques centimes, et menaçant de cramer à n'importe quel instant !
Sans parler de la simple idée de confondre altruisme, paix et intelligence... J'ai beau avoir pu trouver une probable explication à cet amalgame, je ne comprends toujours pas comment quelqu'un a pu se dire "ah beh tiens ! si on veut résoudre les conflits, on n'a cas tous devenir intelligent !" Perso, je sens surtout l'appât du gain, et j'imagine que ceci doit grandement motiver la création de cette puce.

Au final, "l'intelligence" nécessaire à maintenir une bonne démocratie devrait avant tout passer par l'éducation.

En tous cas, je suis content que vous développiez à ce point, c'est exactement ce que je voulais ! :D
Avatar de l’utilisateur
Obsidian
 
Messages: 43
Âge: 21
Enregistré le: Mer 8 Juil 2015 19:04
Présentation: Coucou !
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Transhumanisme, cette bonne volonté qui pourrait bien nuir à l'Homme

Messagepar Pimprenelle » Lun 3 Juil 2017 20:39

Je te rejoins beaucoup sur cette analyse, les déviances du progrès, l'incapacité de l'humain à se satisfaire de sa condition, de son immortalité...

Obsidian a écrit:Au final, "l'intelligence" nécessaire à maintenir une bonne démocratie devrait avant tout passer par l'éducation.

oui et l'éducation, est censée développer aussi le libre arbitre, l'esprit critique.
la démocratie réelle, constituée de citoyens vraiment libres d'actions et de pensées sert-elle vraiment les intérêts de tous ces apprentis sorciers... dans quels objectifs pourraient être programmées ces puces...
quand on observe déjà les objectifs des programmes télé : "temps de cerveau humain disponible"...
peut on imaginer qu'un jour quelqu'un accepte de se faire poser une "puce" dans le cerveau... préfère pas répondre à cette question...

Tout ce que tu développes rejoins en beaucoup d'aspects le courant de la "décroissance", peut être trop excessif, souvent très caricaturé, mais qui a le mérite d'exister et se développer, à la vitesse d'un escargot (c'est leur logo)
un article trouvé : transhumanisme vs décroissance
http://acteursdeleconomie.latribune.fr/ ... nisme.html
ça dépend, ça dépasse... et c'est tant mieux :P !
Avatar de l’utilisateur
Pimprenelle
 
Messages: 166
Âge: 38
Enregistré le: Mer 14 Juin 2017 21:34
Localisation: une île tropicale vers le centre de la France
Présentation: paillotte en chantier
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Transhumanisme, cette bonne volonté qui pourrait bien nuir à l'Homme

Messagepar W4x » Mer 5 Juil 2017 16:19

Obsidian a écrit:là où le bonhomme affirme que "la démocratie ne pourra pas survivre à des écarts de QI", il signifie que
-cet écart risque de créer de la jalousie avec le temps et donc de créer des tensions
-cet écart implique qu'une bonne partie de la population avec un retard mental ne peut pas voter, et donc cela enlève une certaine crédibilité à la démocratie puisque tout le monde ne peut pas voter
-cet écart fait que beaucoup de personnes avec une "intelligence faible" ne votent pas utilement. (Mon dieu, j'ai l'impression de passer pour un monstre à dire ça, alors que je retranscris juste ce que je pense comprendre du bonhomme x) ).
En somme, j'imagine que ce qu'il veut dire c'est que : augmenter l'intelligence de chacun les aiderait à prendre plus d'éléments en compte, et à faire de meilleurs choix (bon, pour ça, je me réfère à un exemple : dans "Trop intelligent pour être heureux" et ailleurs, j'ai lu que les ###babouins nains des marécages### possédaient une grande empathie, telle que certains ne peuvent être heureux en étant conscient du malheur présent dans le monde. De même, l'injustice serait quelque chose d'insupportable pour le HP. Cette intelligence viendrait agrandir notre fenêtre de jugement et nous permettrait de mieux comprendre autrui, en (TRES) gros).

Ce n'est pas très explicite dans son propos, mais si c'est l'interprétation que tu en fais, il n'y a rien qui te choque? D'une, dans la considération des personnes "d'intelligence faible" (sous quels critères? jusqu'à quel seuil?), de deux dans la présomption du comportement de celles-ci, et de trois dans la corrélation supposée entre QI et choix politiques :tmi:
Je pourrais me fendre d'un petit Godwin mais je préfère vous laisser imaginer ce que j'aurais pu dire^^

Obsidian a écrit:Une fois que nous avons trouvé un moyen de nous nourrir facilement, une fois que nous avons inventé un moyen de nous déplacer rapidement et sans nous fatiguer, une fois que nous avons modifié notre environnement au possible et élagué tous ces problèmes d'ordre naturel et physique, il ne reste plus qu'à nous modifier nous-même. Maintenant que nous avons atteint cette qualité de vie, le seul obstacle à notre bonheur serait la mort, la bêtise et peut-être quelques autres fléaux. C'est ce que le transhumanisme veut supprimer, entre autre.

La bêtise, c'est-à-dire? Si on suit la logique de ce monsieur, ce serait un faible QI? Ça va rapporter gros aux psys alors :lol:
J'imagine bien la scène en 2025 : "Chérie, je suis trop con, rassemble nos économies je vais me faire pucer. Je serai plus intelligent, si je me perds tu pourras me retrouver, et j'aurai l'historique de mes vaccins." Ou alors une débarquée des flics à 6h du matin : "Brigade de la pensée unique. Vous avez voté Franck Ribéry aux présidentielles de 2022, vous détenez 4 téléchargements illégaux de comédies musicales, et vous avez un QI de 86. Veuillez vous faire augmenter sous 30 jours."
Hmbon, j'exagère à peine. Même si l'ère du "bionique" s'ouvre, que le progrès avance (et que l'éthique freine), la modification de "l'intelligence" formulée comme telle est toujours entourée d'un flou artistique qui laisse la place à toutes les projections. Que l'homme cherche à se modifier physiquement c'est déjà une réalité, dans le domaine oculaire, plus largement dans celui des prothèses, mais toutes les projections relatives au cerveau me semblent simples spéculations tant on connaît peu de son fonctionnement profond pour le moment. Les rares puces implantées de nos jours n'ont qu'une fonction médicale, de là à en extrapoler une utilisation "grand public" à court terme, c'est un peu présumer...

Si, comme le docteur propose, cette puce est remboursée par la sécu, je ne pense pas qu'il y ait cette ruée de Far-West, W4x (à moins que tu ne parles d'autre chose ^^). En revanche, des écarts pourraient se créer. Par exemple, les personnes ayant de plus grands moyens pourraient se payer des puces up-gradées sans problème, alors que les plébéiens devront se contenter d'une version bêta, fabriquée dans je ne sais quel pays du Tiers Monde pour quelques centimes, et menaçant de cramer à n'importe quel instant !

Remboursé par la sécu... ça en dit long sur le degré de "planaison" de ce monsieur, pourtant docteur. Quand bien même ça existerait cela n'entre pas dans les prérogatives de la Sécurité Sociale que je sache.
Et puis, certes il faut distinguer l'outil de son utilisation, c'est vieux de 18 ans, mais ce monsieur est quand même le co-fondateur de Doctissimo :tmi:

Au final, "l'intelligence" nécessaire à maintenir une bonne démocratie devrait avant tout passer par l'éducation.

+1. Terminons sur une note de bon sens ^^

Rien contre toi Obsidian, mais lorsque je lis ou écoute ce genre de personnes (le docteur Alexandre en l'occurrence), j'ai l'impression d'être face aux frères Bogdanoff : les gars se sont positionnés sur un créneau scientifique à la limite des connaissances, où de fait toutes les hypothèses et tous les scénarios d'anticipation sont permis, moyennant un peu de sensationnalisme et de vocabulaire pseudo-scientifique.
Was zurück bleibt, ist Erinnerung.
Avatar de l’utilisateur
W4x
 
Messages: 3265
Âge: 35
Enregistré le: Lun 21 Nov 2011 23:19
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Transhumanisme, cette bonne volonté qui pourrait bien nuir à l'Homme

Messagepar Obsidian » Jeu 6 Juil 2017 10:55

Très intéressant Pimprenelle, merci pour le lien, je ne connaissais pas du tout ^^

W4x a écrit:Ce n'est pas très explicite dans son propos, mais si c'est l'interprétation que tu en fais, il n'y a rien qui te choque? D'une, dans la considération des personnes "d'intelligence faible" (sous quels critères? jusqu'à quel seuil?), de deux dans la présomption du comportement de celles-ci, et de trois dans la corrélation supposée entre QI et choix politiques :tmi:
Je pourrais me fendre d'un petit Godwin mais je préfère vous laisser imaginer ce que j'aurais pu dire^^


Haha, je suis parfaitement d'accord sur ces points. Je ne dis pas que c'est ce que Mr Alexandre voulait signifier, mais ce sont juste les seules explications que j'ai pu trouver quant à son affirmation : "la démocratie ne pourra pas survivre à des écarts de QI". Je pense continuer mes recherches là-dessus, voir si je ne peux pas trouver directement les opinions de monsieur sur le sujet. Interpréter peut mener à de trop grandes confusions.
Mais bien sûr, si tout ceci est réellement ce qu'il pense des gens et du QI, alors en effet, on pourrait très facilement atteindre ce point Godwin, mais comme toi, je laisse à tout le monde le soin d'imaginer ce que nous aurions pu dire :P

En parlant de bêtise, je voulais parler des erreurs que nous commettons. Si le but du transhumanisme est de dépasser la condition humaine (en améliorant ses capacités physiques et mentales), et nous élever à un """niveau supérieur""", alors j'assume l'idée qu'il faudra aussi nous débarrasser de ce défaut : notre capacité majeur à commettre de bonnes grosses bourdes. (Attention, encore une fois, je ne pense pas ça, je dis simplement qu'en suivant le raisonnement du Transhumanisme, il faudrait aussi enlever ce fléau qu'est la "bêtise", si tant est que nous savons réellement ce qu'elle est).

W4x a écrit:Que l'homme cherche à se modifier physiquement c'est déjà une réalité, dans le domaine oculaire, plus largement dans celui des prothèses, mais toutes les projections relatives au cerveau me semblent simples spéculations tant on connaît peu de son fonctionnement profond pour le moment. Les rares puces implantées de nos jours n'ont qu'une fonction médicale, de là à en extrapoler une utilisation "grand public" à court terme, c'est un peu présumer...


Là, c'est compliqué, je ne peux pas voir le futur. En revanche, en observant les progrès fous que nous avons fait en matière de neurologie, biotechnologie et chirurgie ces 10 dernières années, rien ne nous dit que ce genre de chose n'existera pas dans 15, 20 ans !
Après, le problème de savoir si ceci peut exister ou pas n'est pas la question ici. Ce que je trouve absurde, et ce dont je voulais débattre, c'est le postulat selon lequel nous devrions tous êtres augmentés - supposant que les écarts de QI et les différences inter-individuelles sont des problèmes, venant, au passage, mélanger plusieurs notions et dangereusement simplifier la notion d'intelligence (qui reste déjà extrêmement floue même pour les psychologues et cognitivistes...) - et surtout : l'idée qu'il faut toujours plus et toujours mieux.

W4x a écrit:Remboursé par la sécu... ça en dit long sur le degré de "planaison" de ce monsieur, pourtant docteur. Quand bien même ça existerait cela n'entre pas dans les prérogatives de la Sécurité Sociale que je sache.
Et puis, certes il faut distinguer l'outil de son utilisation, c'est vieux de 18 ans, mais ce monsieur est quand même le co-fondateur de Doctissimo :tmi:


Bof, j'en sais rien ! Si l'État rend obligatoire le port de puces boostant les capacités intellectuelles/cognitives ? Un peu comme pour un vaccin, l'opération se ferait à partir d'un certain âge, et la Sécu rembourserait une partie ou la totalité du prix.
Ah ouais ! Comment faire confiance au co-fondateur de Doctissimo ?? :lol:

W4x a écrit:Rien contre toi Obsidian, mais lorsque je lis ou écoute ce genre de personnes (le docteur Alexandre en l'occurrence), j'ai l'impression d'être face aux frères Bogdanoff : les gars se sont positionnés sur un créneau scientifique à la limite des connaissances, où de fait toutes les hypothèses et tous les scénarios d'anticipation sont permis, moyennant un peu de sensationnalisme et de vocabulaire pseudo-scientifique.


Je ne prends rien de tout ça contre moi ^^
Et encore une fois, je suis d'accord pour la comparaison avec les Bogdanoff. Mais dans le cas de Mr Alexandre, je me trouve un poil plus révolté parce qu'il attente directement à l'humain, en plaçant les personnes dans des catégories à valence négative ou positive et en maintenant ou en créant de nouveaux stéréotypes dont nous n'avons pas besoin. Je pense que cet homme devrait être écarté des médias, et laissé dans un petit coin avec ses petites idées arrêtées.

(Désolé des potentielles fautes ou répétitions, je suis un poil fatigué !)
Avatar de l’utilisateur
Obsidian
 
Messages: 43
Âge: 21
Enregistré le: Mer 8 Juil 2015 19:04
Présentation: Coucou !
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Transhumanisme, cette bonne volonté qui pourrait bien nuir à l'Homme

Messagepar Kirigol » Jeu 6 Juil 2017 12:06

Obsidian a écrit:rien ne nous dit que ce genre de chose n'existera pas dans 15, 20 ans !

Le souci que je rencontre avec ce postulat est qu'il sous entend que "la conscience" est matérielle, c'est obligatoire pour le côté bankable, mais non moins arbitrairement j'ai choisi l'autre hypothèse qui me parait plus plausible dans son équation ordre/entropie.

En ce qui concerne la démocratie comme meilleur choix de modèle politique social, ben je dirais que c'est simplement un modèle proposé, dans des conditions actuelles, le relier à l'intelligence, je sais pas, peut être seulement dans la justification de son maniement. En augmentant certaine facultés, pas sur que ce soit le modèle qui sera retenu et pourquoi prendrait-on un tel risque de remise en cause.

Pour la réduction des écarts en vue d'une meilleure cohésion/cohérence, ça fait un peu pensée unique quand même, ça manque de variété et donc de stimulation, mais ce n'est qu'un point de vue perso. Il y a déjà bien suffisamment de dissension entre nous tous, et "l'intelligence" n'est elle pas de tenter de garder un équilibre malgré tout ?
Ecarts d'accès à l'eau, aux matières premières, à l'école... Pas mal de trucs à régler déjà avant de spéculer sur la fuite en avant dans une impasse en sens unique... Mais là c'est ma facette décroissante =)

Obsidian a écrit:Je pense que cet homme devrait être écarté des médias, et laissé dans un petit coin avec ses petites idées arrêtées.

S'il est commissionné pour être "expert", ce ne sera pas demain la veille, il y a des produits à vendre et l'opinion doit être façonnée en ce sens.

Mais le point d'achoppement majeur AMHA est que c'est une vision purement anthropocentriste/ethnocentriste.

Sinon ce serait sympa d'avoir un retour technique =) Neuro, bioméca... ou spirituel...

EDIT : sinon ça m'évoque pas mal les 2 bouquins suivants : "les animaux dénaturés" et "l'ile du Dr Moreau"
EDIT 2 : un post connexe intéressant " Jean-Pierre "
18 moisissures argumentatives
"La surface des choses ne l'intéresse pas. Elle l'assomme même franchement."
Avatar de l’utilisateur
Kirigol
 
Messages: 374
Images: 0
Âge: 1
Enregistré le: Mer 24 Fév 2016 18:36
Localisation: IN87vg
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Transhumanisme, cette bonne volonté qui pourrait bien nuir à l'Homme

Messagepar Choupinne » Lun 31 Juil 2017 08:43

"Il me fallait une bonne citation à mettre en signature, mais j'ai rien trouvé de sympa..."
- Choupinne
Avatar de l’utilisateur
Choupinne
 
Messages: 483
Enregistré le: Sam 18 Juin 2016 16:21
Localisation: Paris
Présentation: C'est par ici
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Transhumanisme, cette bonne volonté qui pourrait bien nuir à l'Homme

Messagepar dani » Lun 31 Juil 2017 09:43

Oh, ça a même déjà commencé en Europe...

Une société belge implante une puce dans la peau de ses employés http://www.rtbf.be/info/societe/onpdp/d ... id=9511535

Et en France "3 000 employés de Sanofi installés à Gentilly doivent porter en permanence sur eux une puce RFID, qui permet à l'entreprise de collecter des données anonymisées sur l'utilisation des locaux" http://www.numerama.com/politique/16312 ... tilly.html


Un article intéressant sur les enjeux éthiques du transhumanisme (désolée, pas le temps de résumer, je reprends le boulot là) http://www.lecre.umontreal.ca/les-enjeu ... humanisme/

et ici un lien vers un espace de discussion qui aborde plusieurs sujets de manière globalement assez critique http://www.neohumanitas.org/
Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better. Samuel Beckett
dani
 
Messages: 434
Enregistré le: Mer 26 Oct 2016 16:17
Profil: Intéressé pour une personne de mon entourage
Test: NON

Re: Transhumanisme, cette bonne volonté qui pourrait bien nuir à l'Homme

Messagepar Troglodyte-mimi » Lun 31 Juil 2017 12:02

merci pour ces liens. Tout cela m'angoisse profondément déjà je trouve les mails, les téléphones et les cartes bancaires suffisament intrusif en terme de surveillance mais là ca dépasse toutes les bornes! Où va t on s'arrêter?
Troglodyte
Troglodyte-mimi
 
Messages: 148
Enregistré le: Mer 1 Fév 2017 12:14
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Transhumanisme, cette bonne volonté qui pourrait bien nuir à l'Homme

Messagepar Fish » Lun 31 Juil 2017 12:20

Dans le cas du badge de Sanofi, à mon sens ça n'a pas grand chose à voir avec le transhumanisme. Il n'y a pas "d'augmentation" des capacités du corps humain grâce à la technologie. Le risque est plutôt celui du flicage et d'une société panoptique. Mais c'est déjà ce qui se fait avec le pass Navigo par exemple. Il y a un débat parfaitement légitime entre le risque de flicage et le bénéfice réel qu'on peut retirer de la traçabilité. Mais l'argument n'est pas d'améliorer l'être humain, seulement l'occupation des locaux, ou optimiser les horaires de passage des bus.
Avatar de l’utilisateur
Fish
Poisson Pilote
 
Messages: 250
Images: 9
Âge: 39
Enregistré le: Dim 3 Jan 2016 18:33
Localisation: Paris
Présentation: clic
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Transhumanisme, cette bonne volonté qui pourrait bien nuir à l'Homme

Messagepar W4x » Lun 31 Juil 2017 12:39

Offtopic :
Tout à fait, sauf si ces puces permettent aux salariés de fumer leur clope plus vite et de passer moins de temps aux toilettes pour être plus productifs^^
J'ai d'ailleurs "apprécié" le commentaire d'un des instigateurs du projet belge, qui en réponse aux questions de dérives autoritaires et de fuites de données disait qu'on divulgue depuis longtemps bien plus d'informations personnelles via nos smartphones... un peu comme si l'industrie du tabac rétorquait que l'alcool tue presque autant.
Was zurück bleibt, ist Erinnerung.
Avatar de l’utilisateur
W4x
 
Messages: 3265
Âge: 35
Enregistré le: Lun 21 Nov 2011 23:19
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Transhumanisme, cette bonne volonté qui pourrait bien nuir à l'Homme

Messagepar dani » Lun 31 Juil 2017 12:56

Fish a écrit:Dans le cas du badge de Sanofi, à mon sens ça n'a pas grand chose à voir avec le transhumanisme. Il n'y a pas "d'augmentation" des capacités du corps humain grâce à la technologie. Le risque est plutôt celui du flicage et d'une société panoptique. Mais c'est déjà ce qui se fait avec le pass Navigo par exemple. Il y a un débat parfaitement légitime entre le risque de flicage et le bénéfice réel qu'on peut retirer de la traçabilité. Mais l'argument n'est pas d'améliorer l'être humain, seulement l'occupation des locaux, ou optimiser les horaires de passage des bus.


On est bien d'accord, mais je pense qu'il n'est pas exagéré ni paranoïaque de craindre des dérives tels que des implants impactant le fonctionnement cérébral par envois d'ondes, etc.. (mais je sais, je suis aussi influencée par The Kingsman, un bon film d'espionnage qui se prend pas trop au sérieux, j'ai bien ri http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 98771.html :D )
Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better. Samuel Beckett
dani
 
Messages: 434
Enregistré le: Mer 26 Oct 2016 16:17
Profil: Intéressé pour une personne de mon entourage
Test: NON

Re: Transhumanisme, cette bonne volonté qui pourrait bien nuir à l'Homme

Messagepar hosen » Mar 8 Aoû 2017 18:46

"Le transhumanisme considère certains aspects de la condition humaine tels que le handicap, la souffrance, la maladie, le vieillissement ou la mort subie comme inutiles et indésirables." (Wikipedia)

L'utilité que Homo Sapiens attribue aux choses et le désir qu'il en a ont façonné le monde que chacun peut observer. Ce qu'était le monde avant Sapiens, seuls quelques débris de nature et la science le donnent à voir.
Dès lors, comment ne pas douter des considérations humaines sur l'utile et l'inutile, le désirable et l'indésirable ? Surtout, comment concevoir l'inestimable sottise du propos transhumaniste ?
H+ ?
Je me suis mis à la méditation. C'est beaucoup mieux que de rester assis par terre sans rien faire.
Jean Yanne
Avatar de l’utilisateur
hosen
 
Messages: 196
Âge: 64
Enregistré le: Ven 7 Oct 2016 18:50
Localisation: Pays de Loire
Présentation: presentations/presentation-t7857.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS



Retourner vers Questions de société et Débats Philosophiques

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
L'Homme sur Terre.
1, 2par Joebar » Dim 22 Jan 2012 09:41

Réponses: 38

Vues: 2510

Dernier message par Cyrano Voir le dernier message
Lun 30 Jan 2012 14:37
Platon vs. Kant : qu'est-ce qu'être quelqu'un de bien?
1 ... 4, 5, 6par Euthyphron » Mar 30 Sep 2014 09:29

Réponses: 133

Vues: 7028

Dernier message par Euthyphron Voir le dernier message
Dim 7 Déc 2014 17:52
L'assurance (non, pas celle qui se monnaie... la nôtre !)
par Cyrielle » Mer 17 Déc 2014 12:32

Réponses: 22

Vues: 1486

Dernier message par helix Voir le dernier message
Dim 21 Déc 2014 17:37

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité