Nous sommes le Sam 21 Oct 2017 18:27


Haut Potentiel et QI hétérogène

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement

Modérateur: Bradeck

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Becky » Jeu 13 Juil 2017 22:10

Bonsoir,

Merci beaucoup pour vos réponses, cela fait du bien de savoir que je ne suis pas seule a avoir été confrontée à ça, j'étais un peu inquiète, mais je vais prendre le temps de laisser un peu reposer ces questions avant de chercher de nouvelles pistes.
C'est toujours difficile d'être confrontée à une sorte de rejet de la part de personne en lesquelles on pense pouvoir attendre quelque chose de positif, mais hélas, ça arrive, et il faut faire preuve de résilience !
Becky
 
Messages: 10
Enregistré le: Lun 5 Juin 2017 18:33
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Sherryn » Jeu 13 Juil 2017 22:41

Salut Beckey, j'arrive un peu tard mais le seul conseil que je puisse te donner est de chercher un psy compétent...
Les psys sont des humains et comme tous les humains, il y en a des biens et des mauvais.
Ne te formalise pas et changes-en, voilà tout. C'est pour éviter ce genre de comportement débiles qu'il vaut mieux se renseigner sur le psy avant de le consulter... ^^
Cherche plutôt un psychologue. Le HP n'est pas une maladie, donc les psychiatres ne sont pas formés pour cela.
Avatar de l’utilisateur
Sherryn
 
Messages: 34
Âge: 30
Enregistré le: Mar 30 Mai 2017 13:09
Localisation: Suisse
Présentation: https://adulte-surdoue.fr/presentations ... t8508.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Becky » Dim 6 Aoû 2017 01:12

Merci pour ton conseil ! J'ai un peu mis ça de côté ces derniers temps, mais je vais chercher les personnes compétentes pour m'aider dans mes recherches, merci!
Becky
 
Messages: 10
Enregistré le: Lun 5 Juin 2017 18:33
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Lilouf06 » Ven 1 Sep 2017 19:59

Bonjour,

J'ai lu ce topic mais je suis toujours aussi perdue^^. En fait, mes 2 grands ont été testé, un en juin 2015 et l'autre en novembre 2016 donc tous les 2 avec le WISC IV. La psy m'a dit qu'il étaient tous les 2 homogènes, mais j'avoue que je ne comprend pas vu ce que j'ai pu lire sur les écarts. Bref si toutefois vous avez une idée, je vous mets les résultats:
Mon grand:
ICV:124 (16,13,13)
IRP:142 (18,16,14)
IMT: 136 (19,13)
IVT: 118 (14,12)
QIT: 144
IVT à priori ça je ne dois pas trop m'en inquiéter, mais ce qui m'interpelle c'est ICV et IRP d'autant plus que ICV<IRP en général c'est plutôt l'inverse. Et bon là niveau écart, on en a bien.
Ce qu'on sait: il a un gros manque de confiance en lui (qui expliquerait le score en IVT, vu qu'il perdait du temps en vérification), il est dysgraphique et il n'est pas TDAH (je mets un peu tout ce qui me semble pertinent). J'en ai parlé avec la psy et elle m'a juste dit "Comme le précise wechsler, la note ne suffit pas, les résultats sont des indicateurs, l'observation permet d'affiner le diagnostic." Mais bon, je reste sur ma fin.

Ma grande:
ICV:140 (18,16,15)
IRP:146 (19,15,16)
IMT: 127 (14,15)
IVT: 146 (16,19)
QIT: 152
Donc là c'est l'IMT qui me pose question. Elle n'a pas spécialement de soucis, mais se suradapte totalement, tellement qu'on ne l'a pas venu venir, si on avait pas su pour son frère, on ne l'aurait pas fait testé.

Voilà, en somme si certains peuvent m'aider à mieux comprendre, ça serait top car là je patauge. Bon après c'est peut-être juste mon côté stressé de la vie et basta...
Lilouf06
 
Messages: 17
Enregistré le: Mar 29 Aoû 2017 14:56
Profil: En questionnement
Test: WISC

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Fish » Ven 1 Sep 2017 20:16

Bon après c'est peut-être juste mon côté stressé de la vie et basta.


Honnêtement ? Oui, je crois que c'est surtout ça. :P
Pourquoi vouloir absolument trouver des problèmes là où il n'y en a pas ?
Avatar de l’utilisateur
Fish
Poisson Pilote
 
Messages: 250
Images: 9
Âge: 39
Enregistré le: Dim 3 Jan 2016 18:33
Localisation: Paris
Présentation: clic
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Lilouf06 » Ven 1 Sep 2017 20:29

Fish a écrit:
Bon après c'est peut-être juste mon côté stressé de la vie et basta.


Honnêtement ? Oui, je crois que c'est surtout ça. :P
Pourquoi vouloir absolument trouver des problèmes là où il n'y en a pas ?
Ben autant pour ma fille, je ne me prend pas trop la tête mais mon grand j'en suis à me dire qu'il doit y avoir autre chose, il est tellement dur à vivre au quotidien que je doute de son homogénéité.
Lilouf06
 
Messages: 17
Enregistré le: Mar 29 Aoû 2017 14:56
Profil: En questionnement
Test: WISC

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Fish » Ven 1 Sep 2017 22:31

Il me semble que tu attribues au QI bien autre chose que ce qu'il mesure réellement. Ou alors tu réduis la psychologie à la seule intelligence, je ne sais pas. Rien ne permet d'établir un lien entre le QI et le fait d'être "dur à vivre au quotidien" ou de manquer de confiance en soi. Le test montre uniquement qu'aucun de tes enfants n'a de problème cognitif. Ça ne signifie pas qu'ils n'ont pas de problèmes, seulement qu'il faut chercher ailleurs.

Pour la dysgraphie, croies-en mon expérience, ça n'a pas forcément beaucoup d'importance. Il est bien sûr sage de vérifier que ce n'est pas le symptôme d'une pathologie. Mais le vrai problème de la dysgraphie, c'est le regard que posent les autres sur une écriture "de cochon". S'il n'y avait pas ce jugement normalisant, y'aurait probablement bien moins de soucis à se faire. Heureusement, les adultes n'écrivent aujourd'hui quasiment plus que via un ordinateur. Ton grand souffrira peut-être un peu des remarques désobligeantes de profs bornés, mais dans le monde professionnel, ça n'a plus aucune importance.
Avatar de l’utilisateur
Fish
Poisson Pilote
 
Messages: 250
Images: 9
Âge: 39
Enregistré le: Dim 3 Jan 2016 18:33
Localisation: Paris
Présentation: clic
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Lilouf06 » Sam 2 Sep 2017 07:24

Fish a écrit:Il me semble que tu attribues au QI bien autre chose que ce qu'il mesure réellement. Ou alors tu réduis la psychologie à la seule intelligence, je ne sais pas. Rien ne permet d'établir un lien entre le QI et le fait d'être "dur à vivre au quotidien" ou de manquer de confiance en soi. Le test montre uniquement qu'aucun de tes enfants n'a de problème cognitif. Ça ne signifie pas qu'ils n'ont pas de problèmes, seulement qu'il faut chercher ailleurs.

Pour la dysgraphie, croies-en mon expérience, ça n'a pas forcément beaucoup d'importance. Il est bien sûr sage de vérifier que ce n'est pas le symptôme d'une pathologie. Mais le vrai problème de la dysgraphie, c'est le regard que posent les autres sur une écriture "de cochon". S'il n'y avait pas ce jugement normalisant, y'aurait probablement bien moins de soucis à se faire. Heureusement, les adultes n'écrivent aujourd'hui quasiment plus que via un ordinateur. Ton grand souffrira peut-être un peu des remarques désobligeantes de profs bornés, mais dans le monde professionnel, ça n'a plus aucune importance.

C'est surtout que dans ce que j'ai lu des écarts importants traduisent en général un problème autre, et ce n'est pas que je veuille absolument qu'il y ait un souci, je veux juste être sûre (autant que possible) qu'on ne passe pas à côté de quelque chose d'important (je m'en voudrai si ça arrivait). Après le manque de confiance on le voit dans le test comme je le disais avec l'IVT (c'est d'ailleurs le diagnostic de la psy, mais ça on le savait depuis longtemps).
Pour la dysgraphie, il y a effectivement les instits qui sont vraiment des abrutis puisque même en sachant son problème et en sachant qu'il était pris en charge, lui faisaient encore des réflexions alors que ça ne faisait qu'un mois qu'il avait commencé sa "rééducation". Mais plus que son écriture de cochon, ce qui m'inquiétait c'était les douleurs qu'il avait dans la main en écrivant: il va encore écrire une paire d'année, je ne pouvais pas le laisser avec cette douleur.
Lilouf06
 
Messages: 17
Enregistré le: Mar 29 Aoû 2017 14:56
Profil: En questionnement
Test: WISC

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Fish » Sam 2 Sep 2017 10:08

des écarts importants traduisent en général un problème autre

Houla! Attention là!
La seule chose que je connais, c'est la théorie de Fanny Nusbaum à propos des profils laminaires et complexes, qui se calque sur des résultats homogènes ou hétérogènes. Mais il faut garder à l'esprit plusieurs choses:
- en l'état actuel, cette théorie n'est pas forcément fausse, mais ce n'est qu'une hypothèse, pas une théorie prouvée et universellement acceptée. Il traîne par ici un échange entre moi et Traum, où on évoque le cas des personnes qui ont des résultats tous au dessus de la moyenne mais des profils hétérogènes. Il semble qu'il n'y ait aucun consensus pour savoir si c'est un problème ou pas.
- d'après ce que je comprends, Fanny Nusbaum travaille surtout avec des enfants "à problèmes". On retrouve là le biais échantillonnage commun à la quasi totalité des psychologues.
- attention aux raccourcis: acceptons un temps le principe laminaire et complexe. Imaginons que 5% des profils laminaires et 10% des profils complexes aient des problèmes (chiffres arbitraires). On est en droit de dire que les profils complexes sont plus sujets à problèmes que les profils laminaires. Pour autant, on ne peut pas dire que "les écarts importants traduisent généralement un problème autre". Le cas général, ici, c'est que l'écrasante majorité des profils complexes comme laminaires n'ont pas de problèmes.

je veux juste être sûre (autant que possible) qu'on ne passe pas à côté de quelque chose d'important

Je comprends bien mais d'un point de vue bassement rationnel, si le psy qui connaît un peu ton enfant ne détecte pas de problème, il n'y a aucune chance pour que les membres d'un forum puissent apporter quoi que ce soit en lisant une série de 4 nombres...
Comme je disais plus haut, il est sage de chercher s'il n'y a pas un soucis derrière un comportement ou une dysgraphie. Tu as fait la démarche nécessaire pour cela, le résultat est qu'il n'y a pas de problème. Bon ben voila, ça c'est fait.
Avatar de l’utilisateur
Fish
Poisson Pilote
 
Messages: 250
Images: 9
Âge: 39
Enregistré le: Dim 3 Jan 2016 18:33
Localisation: Paris
Présentation: clic
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Lilouf06 » Sam 2 Sep 2017 10:13

Merci pour ta réponse, bon en somme va falloir que je travaille sur moi-même pour être plus zen ( ce n'est pas gagné :D )
Lilouf06
 
Messages: 17
Enregistré le: Mar 29 Aoû 2017 14:56
Profil: En questionnement
Test: WISC

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar *Za* » Sam 2 Sep 2017 10:40

Lilouf06 a écrit:Pour la dysgraphie, il y a effectivement les instits qui sont vraiment des abrutis puisque même en sachant son problème et en sachant qu'il était pris en charge, lui faisaient encore des réflexions alors que ça ne faisait qu'un mois qu'il avait commencé sa "rééducation". Mais plus que son écriture de cochon, ce qui m'inquiétait c'était les douleurs qu'il avait dans la main en écrivant: il va encore écrire une paire d'année, je ne pouvais pas le laisser avec cette douleur.

S'il y a eu un bilan et un diagnostic de dyspraxie, ton fils peut peut-être bénéficier d'aménagements tels qu'un ordinateur à l'école... en général une demande auprès de la MDPH est nécessaire.
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête... J. Prévert
Avatar de l’utilisateur
*Za*
 
Messages: 2694
Images: 22
Enregistré le: Lun 15 Avr 2013 12:25
Présentation: c'était moi...
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Lilouf06 » Sam 2 Sep 2017 11:08

*Za* a écrit:
Lilouf06 a écrit:Pour la dysgraphie, il y a effectivement les instits qui sont vraiment des abrutis puisque même en sachant son problème et en sachant qu'il était pris en charge, lui faisaient encore des réflexions alors que ça ne faisait qu'un mois qu'il avait commencé sa "rééducation". Mais plus que son écriture de cochon, ce qui m'inquiétait c'était les douleurs qu'il avait dans la main en écrivant: il va encore écrire une paire d'année, je ne pouvais pas le laisser avec cette douleur.

S'il y a eu un bilan et un diagnostic de dyspraxie, ton fils peut peut-être bénéficier d'aménagements tels qu'un ordinateur à l'école... en général une demande auprès de la MDPH est nécessaire.
Il y avait eu des recommandations que les instituts ont ignoré.... Par contre je n'ai pas pensé à la mdph. Mais là il entre en 6ème EIP et là plus de pb puisqu'ils vont peu écrire! Beaucoup de polycop et travail sur ordi, donc on va souffler!
Lilouf06
 
Messages: 17
Enregistré le: Mar 29 Aoû 2017 14:56
Profil: En questionnement
Test: WISC

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Traum » Sam 2 Sep 2017 15:42

Lilou, les écarts de tes enfants ne sont pas importants. D'autant moins que l'IVT (surtout !) et l'IMT (dans une moindre mesure) sont assez classiquement plus bas chez les personnes surdouées, et ce sont des indices qui sont très sensibles (plus que d'autres) à l'état mental de la personne qui passe le test.
Oui, les résultats de tes enfants sont homogènes. Que ces écarts te semblent colossaux, je le conçois mais ils ne le sont pas… tant que ça. La différence est significative au sens statistique (pas due à une erreur de mesure) mais elle n'est pas pathologique du tout.

On ne peut pas non plus forcément déduire d'une hétérogénéité qu'elle est source de souffrance. Cela peut. Comme cela ne peut pas. Et certaines difficultés n'ont pas nécessairement de traduction à la WAIS. (Exemple : je suis fatiguable visuellement parlant, cela me demande des efforts plus importants que la moyenne des gens et ça sera toujours comme ça. Pour les tests chronométrés, j'ai probablement été pénalisée. Pourtant, j'ai un IRP et un IMT élevés.)
Cela me fait dire autre chose : des chiffres seuls, sans clinique, n'ont aucun sens. Aucun. Des chiffres n'ont de sens que pris dans une rencontre entre le sujets qui passe le test et le psychologue qui le reçoit. Ce n'est qu'en observant, en écoutant la manière dont la personne se positionne, la manière dont elle répond que ces chiffres pourront être interprétés. Nous, à travers un écran, on passe forcément à côté de quelque chose. ;)
C'est à la psy que tu as vue que tu dois poser ces questions.

Je plussoie entièrement les propos de Fish. Il n'y a pas forcément de lieu à établir entre le fait qu'un enfant puisse être difficile et une hétérogénéité. Ce sont deux choses différentes.

Respire. Juste, respire. Tout va bien du côté de la sphère intellectuelle. ;)
« Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait. » Mark Twain
Avatar de l’utilisateur
Traum
 
Messages: 388
Âge: 31
Enregistré le: Jeu 15 Jan 2015 22:22
Localisation: D'est en ouest
Présentation: Il y a tellement d'étoiles dans le ciel…
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Lilouf06 » Sam 2 Sep 2017 19:49

Traum a écrit:Lilou, les écarts de tes enfants ne sont pas importants. D'autant moins que l'IVT (surtout !) et l'IMT (dans une moindre mesure) sont assez classiquement plus bas chez les personnes surdouées, et ce sont des indices qui sont très sensibles (plus que d'autres) à l'état mental de la personne qui passe le test.
Oui, les résultats de tes enfants sont homogènes. Que ces écarts te semblent colossaux, je le conçois mais ils ne le sont pas… tant que ça. La différence est significative au sens statistique (pas due à une erreur de mesure) mais elle n'est pas pathologique du tout.

On ne peut pas non plus forcément déduire d'une hétérogénéité qu'elle est source de souffrance. Cela peut. Comme cela ne peut pas. Et certaines difficultés n'ont pas nécessairement de traduction à la WAIS. (Exemple : je suis fatiguable visuellement parlant, cela me demande des efforts plus importants que la moyenne des gens et ça sera toujours comme ça. Pour les tests chronométrés, j'ai probablement été pénalisée. Pourtant, j'ai un IRP et un IMT élevés.)
Cela me fait dire autre chose : des chiffres seuls, sans clinique, n'ont aucun sens. Aucun. Des chiffres n'ont de sens que pris dans une rencontre entre le sujets qui passe le test et le psychologue qui le reçoit. Ce n'est qu'en observant, en écoutant la manière dont la personne se positionne, la manière dont elle répond que ces chiffres pourront être interprétés. Nous, à travers un écran, on passe forcément à côté de quelque chose. ;)
C'est à la psy que tu as vue que tu dois poser ces questions.

Je plussoie entièrement les propos de Fish. Il n'y a pas forcément de lieu à établir entre le fait qu'un enfant puisse être difficile et une hétérogénéité. Ce sont deux choses différentes.

Respire. Juste, respire. Tout va bien du côté de la sphère intellectuelle. ;)
Merci pour ta réponse. Oui je vais devoir respirer et bon avec l'entrée au collège peut-être que ça réglera certains soucis car la primaire a été longue pour lui très longue.
Lilouf06
 
Messages: 17
Enregistré le: Mar 29 Aoû 2017 14:56
Profil: En questionnement
Test: WISC

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Ari » Dim 24 Sep 2017 11:23

Bonjour!
Je viens chercher un peu de soutien, car apres avoir lu presque tout de forum, je me sens un peu seule dans mon cas.
J'ai été testée et les resultats sont très hétérogènes mais dans l'autre sens que la majorité. C'est a dire que mon qiv est le plus bas se qui me semble être très rare!
Qiv: 104
Qrp: 138
Qmt: 127
Qvt: 150

Total: 133

J'ai du mal a me retrouver dans les profils decrits et j'aimerais beaucoup savoir si quelqu'un est dans mon cas. J'en souffre beaucoup et en attendant de trouver un psychologue.

Et j'ai aussi une derniere question. J'ai grandi en allemagne, avec des parents francais et des echanges en amerique et en nouvelle zelande. Ce qui fait que je suis trilingue et que je me debrouille bien en espagnol en plus.
Est ce que ceci peut avoir un effet sur le QIV?

Merci pour toute aide :)
Ari
 
Messages: 3
Enregistré le: Jeu 9 Fév 2017 10:48
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Différente » Lun 16 Oct 2017 11:36

Je fais partie des personnes qui ont un IVT élevé et un ICV assez bas.
Je ne me retrouve pas tellement dans les profils et témoignages des uns et des autres non plus, ce qui m'a mit le doute avant de passer le test, mais cela m'étonne pas. Pour moi chaque HPI est singulier mais ceux qui ont une distribution des indices semblables se ressemblent davantage.
Tu passes la moitié de ta vie à hésiter avant de te décider de quelque chose et le reste du temps t'es pas sur d'avoir pris la bonne décision.
Différente
 
Messages: 200
Âge: 28
Enregistré le: Ven 9 Sep 2016 12:00
Présentation: C'est ici !
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Précédente

Retourner vers Diagnostic, Tests, Psys et Thérapies

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Qi hétérogène, Surinvestissement intellectuel
1, 2, 3par melanie17 » Ven 8 Nov 2013 22:45

Réponses: 67

Vues: 12263

Dernier message par Traum Voir le dernier message
Jeu 22 Juin 2017 14:02

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités