Les psys qui ne veulent pas vous tester.

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement

Modérateur : Bradeck

Répondre
piqueboeuf
Messages : 87
Enregistré le : lun. 7 mai 2012 17:17
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Au rez-de-chaussée sur la rue.
Âge : 48

Les psys qui ne veulent pas vous tester.

Message par piqueboeuf » dim. 16 sept. 2012 18:52

Comme promis, je crée un fil pour détailler mon expérience pas très heureuse et échanger sur celle-ci, mais aussi pour recueillir le vécu d'autres membres du forum sur le sujet. S'il y avait un thème similaire dans cette rubrique, j'aurais affiché dedans.

Pour reprendre un peu que j'ai déjà dit dans le fil « où on se plaint », J'ai voulu voir ce que valait une adresse que j'avais trouvée en juin dernier déjà dans l'annuaire ; j'y avais repéré un encadré d'un cabinet avec le mot « surdoué » à l'intérieur. Quand j'ai appelé le numéro, celui-ci était rerouté sur le mobile d'une psychologue travaillant pour le cabinet. Elle a pu me donner rendez-vous tout-de-suite, du vendredi pour le mercredi suivant.

D'entrée de jeu, la psy me dit qu'elle ne fait pas passer de test de QI aux adultes de plus de 21 ans (peut-être m'a-t-elle donné les raisons de cet âge-limite, mais je ne m'en souviens plus). D'entrée de jeu aussi, j'ai su que je ne ferais pas un « long parcours » avec cette dame : tout m'a déplu chez elle, en particulier son irrépressible besoin de fumer en consultation. Elle parlait français avec un fort accent (possible que ce n'était pas sa langue maternelle) et ne semblait pas toujours me comprendre tout-à-fait. Son entretien était plutôt bien mené, mais quand elle reformulait certaines de mes paroles, il m'aurait fallu la corriger bien des fois, surtout pour bien saisir à quel stade j'en suis dans ma réflexion personnelle.

Un bon point elle : elle m'a donc reçu pendant plus de trois heures (en deux fois). Pour terminer, pas de test comme elle me l'avait dit, mais une proposition de thérapie rémunérée selon un mode assez particulier : le montant de ses honoraires par séance est à choisir dans une fourchette de 63 à 87€. Probable que cette technique est « documentée » quelque part, je n'ai pas cherché à comprendre. Chaque séance hebdomadaire durerait une demi-heure à trois quarts d'heure, et servirait à canaliser mon énergie et revoir ce qui ne va pas dans mon comportement, à la manière du coaching en entreprise (activité qu'elle pratique aussi). Gros doute sur l'efficacité la thérapie : s'il y a bien une chose que je déteste, c'est d'être rappelé à l'ordre, s'il faut en plus que je paie pour ça... Et ça ne répond pas à ma requête de départ : le test.

Le montant à payer pour la consultation préliminaire était au choix aussi... mais sans plancher. Je lui ai quand même laissé 50€ (histoire de ne pas paraître trop pingre) sans commentaire, d'un côté comme de l'autre.

Voilà pour l'instant. Ma démarche étant de passer le test, je trouverai quelqu'un autre.
Wie der Held im Rosses Bügel / Schwingt sich des Gedankens Macht! (D. 708)

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 11627
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38

Re: Les psys qui ne veulent pas vous tester.

Message par TourneLune » dim. 16 sept. 2012 22:00

Tu avais spécifié ta demande lors du premier appel téléphonique?
Tu es tombé sur un cas un peu spécial, je crois ^^

Mais oui, il y a des psys qui refusent de faire passer les tests aux adultes, il pourrait être intéressant de lister leurs raisons.
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
Aïnoa
Bras de fer
Bras de fer
Messages : 2636
Enregistré le : lun. 28 nov. 2011 21:13
Présentation : Un des plus beaux villages de France...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Nulle part... si loin...

Re: Les psys qui ne veulent pas vous tester.

Message par Aïnoa » dim. 16 sept. 2012 22:05

Moi ce que m'avait dit la 1ère psy à qui j'ai téléphoné (et que m'avait recommandé une assoc d'enfants surdoués) c'est qu'elle ne faisait plus passer le test aux adultes, parce qu'il faut y être formé (je ne sais pas si c'est différent d'analyser le test d'un enfant et celui d'un adulte) et qu'elle s'était spécialisée dans les enfants...
"L'image que l'on donne, N'est pas toujours la bonne. Volent, volent, les hirondelles,
Même les beaux plumages, Peuvent être une cage" Les Cowboy Fringants
"Ni dieu, ni maître -même nageur" Jean Yann

piqueboeuf
Messages : 87
Enregistré le : lun. 7 mai 2012 17:17
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Au rez-de-chaussée sur la rue.
Âge : 48

Re: Les psys qui ne veulent pas vous tester.

Message par piqueboeuf » mar. 18 sept. 2012 15:10

Dès le coup de téléphone, j'ai été clair sur mes intentions et m'a de suite répondu par la négative. Elle m'a quand même donné rendez-vous. Ai-je cru que cet entretien pouvait déboucher effectivement sur un test ? Auquel cas j'ai eu tort.
Wie der Held im Rosses Bügel / Schwingt sich des Gedankens Macht! (D. 708)

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 11627
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38

Re: Les psys qui ne veulent pas vous tester.

Message par TourneLune » mar. 18 sept. 2012 15:37

Elle aurait pu aussi lever le doute...
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
2neurones
Messages : 95
Enregistré le : mar. 19 avr. 2011 21:08
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Complètement à l'Ouest
Âge : 39

Re: Les psys qui ne veulent pas vous tester.

Message par 2neurones » mer. 19 sept. 2012 17:50

Pour ce que ça vaut : je pense qu'elle a été claire, dès le début, et en même temps, je crois effectivement que tu es tombée sur une psy peu conventionnelle. Je pense que si ce que tu cherches c'est un test, il faudra peut-être réessayer... Et cela t'a sans doute coûté de prendre ce premier contact... Peut-être que si tu y es allée même en sachant que tu ne passerais pas le test, c'était une sorte de premier essai, "pour voir"...
Je réfléchirais donc à ce que tu attends réellement d'un psy : écoute ? thérapie ? test uniquement ? et reprendrais mon courage à deux mains, pour trouver quelqu'un en demandant un test.
Après, à chacun de voir ce qu'il cherche en faisant la démarche : moi j'ai fini avec une psy qui ne fait pas passer de tests, parce qu'elle n'aime pas ça, mais je n'ai réussi à établir une relation avec elle qu'après avoir passé le test (avec une autre, et avant de rencontrer celle-là).
Avant, je ne savais pas ce qui "clochait", et il me manquait une pièce au puzzle, je n'étais pas prête pour un suivi.
Maintenant, j'y vais en connaissant cette "spécificité" de moi-même, et je suis prête à travailler sur moi, en connaissance de cause.
J'ajoute aussi, mais c'est HS, qu'elle n'est pas spécialisée "surdoués", mais qu'elle est sensible à mon questionnement, qu'elle a lu le livre "Différence et souffrance du surdoué" de Cécile BOST que je lui ai prêté, et que suite à cela elle se documente sur la question. Elle a ensuite lu Siaud-Facchin, et m'a remerciée de l'avoir sensibilisée au sujet, qui lui permet d'envisager le suivi de certains autres de ses patients avec cette problématique en tête. Je lui ai rajouté une corde à son arc :)

Bon courage à toi, Piqueboeuf ! Le chemin est parfois long, parfois il est semé d'embûche, mais à la fin, c'est à la rencontre de toi-même que tu vas, alors prends ton temps, va à ton rythme, mais continue d'avancer, et quand tu doutes, viens par ici te reposer entre amis !

Avatar du membre
Pier Kirool
Messages : 2321
Enregistré le : lun. 14 mai 2012 10:50
Présentation : Start me up
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Bordeaux
Âge : 56
Contact :

Re: Les psys qui ne veulent pas vous tester.

Message par Pier Kirool » jeu. 20 sept. 2012 00:09

@piqueboeuf
Pour avoir fréquenté plus ou moins longtemps cinq ou six psy(-chiatres ou -chologues), et pour connaître un peu le milieu, j'ai l'impression que la méthode qui consiste à laisser le choix (encadré quand même...) du prix est assez peu répandue. Maintenant, qu'elle ait refusé de te faire passer le test, c'est mieux que si elle te l'avait fait passer sans savoir. Personnellement, j'ai obtenu une adresse sérieuse ici, en demandant à Melle Rose qui m'a fort gentiment répondu.
"La vraie science est une ignorance qui se sait" (Voltaire)

piqueboeuf
Messages : 87
Enregistré le : lun. 7 mai 2012 17:17
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Au rez-de-chaussée sur la rue.
Âge : 48

Re: Les psys qui ne veulent pas vous tester.

Message par piqueboeuf » ven. 21 sept. 2012 11:34

@Pierre Kirool
J'en ai eu également de Mlle Rose, c'est à moi maintenant de prendre contact. J'aurais dû le faire dans la foulée...

@2neurones
J'aimerais bien pouvoir prendre mon temps ! Malheureusement, « on » me presse. Je suis allocataire du RSA, et mon référent à la « Cellule d'Aide Par l'Insertion » de Paris ne cesse de me menacer (certes avec le sourire, je l'ai déjà dit) et veut pouvoir faire des retours encourageants sur mon compte à la Commission qui s'occupe des contrats d'insertion. Je n'ai pas le choix, je dois avancer. Prochain rendez-vous avec lui le 28 septembre, vendredi prochain, donc.

Concernant la psychologue, c'était pour moi effectivement un galop d'essai qui m'a juste coûté 50€ (aucune limite basse ne m'était imposée, mais je n'ai pas voulu paraître trop pingre). J'ai quand même essayé de jouer le jeu, sans me livrer complètement. Dans son retour, rien que je ne savais déjà.
Wie der Held im Rosses Bügel / Schwingt sich des Gedankens Macht! (D. 708)

Avatar du membre
Meggie
Messages : 159
Enregistré le : dim. 14 oct. 2012 20:30
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 29

Re: Les psys qui ne veulent pas vous tester.

Message par Meggie » jeu. 1 nov. 2012 18:39

Je me souviens d'un psychiatre (y a pas très longtemps) que j'avais vu quelques fois, en complément de ma thérapie.

Au bout de deux consultations, je lui ai dit que ma thérapeute soupçonnait une douance chez moi et que, sans en être sûre du tout, il serait peut-être intéressé de connaître ce doute afin de mieux orienter ses questions et/ou ses prescriptions.

Il m'a tout de suite rétorqué : C'est ridicule, vous n'êtes pas surdouée...à moins d'avoir appris le dictionnaire par cœur, à 5 ans.

Et il a balayé le tout d'un geste de la main.

C'est pas un sujet qu'a l'air vraiment enseigné dans les études "de base" de la psychiatrie/psychologie. Faut que le médecin s'y intéresse pour en apprendre d'avantage sinon c'est souvent délicat.

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12696
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Les psys qui ne veulent pas vous tester.

Message par Mlle Rose » lun. 5 nov. 2012 10:08

1 : ce n'est pas du tout enseigné, le psychiatre ne sait pas du tout ce qu'est la douance. Il en a la même vision que le quidam de base, au mieux il a vu une émission sur NRJ12.... hum....
2 : les psychiatres ne sont pas habilités à la passation des tests psychométriques.

Il a peut-être eu peur de perdre une patiente :P
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
Oktogonal
Messages : 31
Enregistré le : mar. 3 févr. 2015 22:30
Présentation : Ce que je construis
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38
Contact :

Re: Les psys qui ne veulent pas vous tester.

Message par Oktogonal » lun. 27 juil. 2015 13:01

Si vous avez une minute, j'aimerais tout de même une réponse à ce vrai sujet, débarrassée du côté "psy charlatant".
J'ai l'impression, et je peux me tromper, d'avoir trouvé une dame qui sort du lot, et qui me semble honnête.
Elle m'a plus ou moins aiguillé sur la façon de mener ma vie, au lieu de me focaliser sur le test. Ce qui a été profitable.
C'est moi qui reviens à la charge, souffrant de l'impression d'être coincé entre ignorance et certitude, et elle finit par conclure que mon pragmatisme m'empêchera d'avancer sans test chiffré.
Est-il possible qu'un psy raisonnable cherche à nous détourner du test? Quelles peuvent en être les raisons?
Merci à vous :)

Avatar du membre
*Za*
Messages : 2769
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Les psys qui ne veulent pas vous tester.

Message par *Za* » lun. 27 juil. 2015 13:32

Oktogonal a écrit :Est-il possible qu'un psy raisonnable cherche à nous détourner du test? Quelles peuvent en être les raisons?
Merci à vous :)
Ça me paraît tout à fait possible, puisque l'intérêt du test dépend avant tout de l'attitude, des problématiques de la personne en question... En fait, tu as déjà tout dit :
Oktogonal a écrit :J'ai l'impression, et je peux me tromper, d'avoir trouvé une dame qui sort du lot, et qui me semble honnête.
Elle m'a plus ou moins aiguillé sur la façon de mener ma vie, au lieu de me focaliser sur le test. Ce qui a été profitable.
Avec certaines personnes, et dans certaines situations, c'est très certainement profitable !! Et tu en as fait l'expérience.
Par contre quand la personne se pose la question, aimerait savoir, reste avec un truc qui la démange, je ne vois pas l'intérêt de lui répondre "oubliez ça, ça n'a aucune importance". Si ça gratouille, il faut bien faire quelque chose.
De la même manière, mais ce n'est que mon avis, je ne vois pas pourquoi on pousserait quelqu'un de possiblement surdoué à se faire tester si ça ne lui apporte rien/s'il s'en fiche.
Oktogonal a écrit :... et elle finit par conclure que mon pragmatisme m'empêchera d'avancer sans test chiffré.
Ça me semble une conclusion tout à fait raisonnable également. :)

Chaque situation est différente, et mérite une approche adaptée. Non ?
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Avatar du membre
Oktogonal
Messages : 31
Enregistré le : mar. 3 févr. 2015 22:30
Présentation : Ce que je construis
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38
Contact :

Re: Les psys qui ne veulent pas vous tester.

Message par Oktogonal » lun. 27 juil. 2015 15:08

Merci beaucoup, cette réponse fait du bien :)

Avatar du membre
Loefen
Messages : 111
Enregistré le : sam. 28 juin 2014 17:51
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Les psys qui ne veulent pas vous tester.

Message par Loefen » lun. 27 juil. 2015 15:35

J'ai rencontré deux psy, non spécialisées, qui ont refusé de tester ma fille (WISC). J'ignorais alors que l'on pouvait se tourner vers des psy spécialisés en douance.

Bref... la première a argué qu'il était inutile de confirmer ce que nous "savions" déjà par le biais de nos interprétations. Elle a joué la carte culpabilisante à fond, en nous disant qu'il valait mieux que ma fille (8 ans, à l'époque) suive une thérapie pour comprendre d'où sortait son hyper émotivité (ben tiens ;) ) plutôt que de se complaire dans une possible douance !

Un an et demi de suivi psy n'ayant servi à rien, et plusieurs lectures au sujet des EIP plus tard, je me suis précipitée chez une deuxième psy afin de réclamer le WISC pour ma fille. Là encore, refus net : "votre fille est sans doute EIP... et alors, à quoi cela vous servira-t-il de le savoir ? Il vaut mieux qu'elle suive quelques séances afin de travailler sur ses problèmes personnels."
J'ai vu rouge :diabloo:

En fin de compte, cette psy m'a orientée vers la psy scolaire du secteur qui, elle, a jugé bon de faire passer le WISC sans nous en avertir au préalable... mais bon, au moins, c'était fait et nous avons enfin pu avancer dans le bon sens.

Edifiant, non ?

Avatar du membre
Oktogonal
Messages : 31
Enregistré le : mar. 3 févr. 2015 22:30
Présentation : Ce que je construis
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38
Contact :

Re: Les psys qui ne veulent pas vous tester.

Message par Oktogonal » lun. 27 juil. 2015 17:37

Tous ces parents maltraitants, c'est une honte :)
Je rigole, bien sûr...

Loupiote
Messages : 106
Enregistré le : mer. 12 mars 2014 16:11
Présentation : presentations/nouveau-membre-nouvelle-p ... t4740.html
Profil : Diagnostic -
Test : WAIS
Localisation : Marseille
Âge : 37

Re: Les psys qui ne veulent pas vous tester.

Message par Loupiote » mer. 30 sept. 2015 15:47

Pour parler de ma propre expérience, moi j'aurais préféré que ma psy refuse de me faire passer le test.

On a discuté pendant un moment, je lui ai raconté ma vie, puis elle m'a dit qu'elle était d'accord pour que je passe le test. J'ai payé 200 EUR et quand elle m'a rendu les résultats, elle m'a expliqué que le score était minoré car ce n'était pas le bon moment dans ma vie pour faire ce genre de tests.

Je me suis sentie un peu lésée. J'aurais préféré qu'elle refuse.

Avatar du membre
Calou
Messages : 53
Enregistré le : mar. 5 janv. 2016 18:31
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: Les psys qui ne veulent pas vous tester.

Message par Calou » mer. 3 févr. 2016 10:17

Loupiote a écrit :Pour parler de ma propre expérience, moi j'aurais préféré que ma psy refuse de me faire passer le test.

On a discuté pendant un moment, je lui ai raconté ma vie, puis elle m'a dit qu'elle était d'accord pour que je passe le test. J'ai payé 200 EUR et quand elle m'a rendu les résultats, elle m'a expliqué que le score était minoré car ce n'était pas le bon moment dans ma vie pour faire ce genre de tests.

Je me suis sentie un peu lésée. J'aurais préféré qu'elle refuse.
Incroyable! Désolée, je trouve ça très limite sur le plan professionnel. Quand on pense que ce n'est pas le bon moment pour passer un test, on le dit au patient. On lui dit qu'on est ok pour lui faire passer le test mais quand il sera dans les dispositions idéales, et au moment propice on le fait. On ne dit pas APRES : "ah oui, vous n'étiez pas au mieux pour le faire, dommage!". Cela m'agace, pardon :wasntme:

Avatar du membre
Mily_on_air
Messages : 34
Enregistré le : mer. 10 févr. 2016 13:50
Présentation : Mily On Air
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: Les psys qui ne veulent pas vous tester.

Message par Mily_on_air » jeu. 18 févr. 2016 05:16

Bonjour,

Après quelques semaines seulement de questionnement, j'ai voulu rapidement aller passer un test.
Comme je vis à l'étranger, je voulais le passer en français absolument, donc à l'occasion de vacances en France.
J'ai pris contact avec une psychologue près de chez mes parents, en lui précisant que je souhaitais faire un bilan, mais en pleine période de "syndrome de l'imposteur", je n'ai pas été vraiment ferme, je me sentais très prétentieuse dans ma demande, donc je lui ai dit qu'on verrait après l'entretien si elle pensait que c'était possible ou pas.

Pendant l'entretien, je ne l'ai pas très bien senti. D'ailleurs elle m'a carrément fait sentir que je ne me prenais pas pour de la merde à me penser surdouée, et que ce n'était pas compatible avec ce que je disais sur le fait que je me trouvais souvent très nulle, voir complètement con.

Ensuite, elle m'a dit qu'elle m'aurait fait passer le test je cite "si j'en avais eu besoin par exemple pour intégrer une école" ... vous connaissez beaucoup d'école en France qui recrute sur bilan psycho ?
Elle a ensuite voulu me refiler un package de séances d'EMDR pour "apprendre à gérer mes émotions et rééduquer mon faux-self". Inutile de vous dire que je n'ai pas donné suite.

Heureusement, la deuxième a été la bonne et elle était très bien.

Avatar du membre
Korrigan
Messages : 455
Enregistré le : mar. 8 sept. 2015 17:21
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : En attente d'un signal GPS valide...

Re: Les psys qui ne veulent pas vous tester.

Message par Korrigan » ven. 19 févr. 2016 09:27

C'est une expérience que j'ai aussi connu. Pour le moment j'ai été tellement échauder par ma première expérience de "dévoilement" que je n'envisage pas d'en reparler à quelqu'un, sinon à une amie et sur le forum...
Korrigan

"Pour avoir du talent, il faut être convaincu qu'on en possède." Gustave Flaubert

"Là où règne force intérieure et confiance en soi disparaissent méfiance, peur et doute." Dalaï-Lama

Avatar du membre
Sherlock_28
Messages : 47
Enregistré le : jeu. 16 févr. 2017 12:10
Présentation : presentations/scene-crime-t8230.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : 221B Baker Street

Re: Les psys qui ne veulent pas vous tester.

Message par Sherlock_28 » sam. 15 avr. 2017 09:06

J'ai vécu ce genre d'expérience il y a quatre ans, sur rendez-vous dans une association bien connue, où j'ai été reçu par une sous-fifre qui a expédié l'entretien. Le courant n'est pas passé du tout, elle m'a tout de suite agressé en me demandant ce qui pouvait bien me faire penser que j'étais surdoué, m'a expliqué en gros que j'étais très "normal" avec quelques petits problèmes existentiels et renvoyé dans mes foyers en m'adressant à une de ses collègues près de chez moi pour une thérapie.... Ah, j'allais oublier, elle m'a également dit que je pouvais toujours passer un test si ça pouvait me rassurer!!! Bilan, j'ai galéré quatre années de plus avant de prendre contact avec une psychologue que Bradeck m'avait recommandée - merci Bradeck! - et qui a été beaucoup plus à l'écoute. Donc, à tous les utilisateurs enregistrés en questionnement, passez par les référents régionaux ou, en tout cas, suivez les conseils de Melle Rose!

tests-psys/choisir-psy-pour-diagnostic- ... -t528.html
"Rejoice, rejoice, we have no choice but to carry on" Crosby, Stills, Nash and Young

Répondre