Nous sommes le Sam 23 Sep 2017 11:58


Les addictions

La partie consacrée à la Santé dans sa globalité. Principalement la psychologie, psychologie sociale, la psychiatrie, les troubles de l'humeur, de la personnalité, les handicaps, l'autisme...

Modérateur: W4x

Re: Les addictions

Messagepar W4x » Lun 31 Oct 2016 22:25

Offtopic :
Il me semble aussi utile de te demander ce que tu défends au juste: au début c'est parti de "j ne comprends pas", "ce n'est pas nouveau" et on s'est appliqué à répondre à ça, vraisemblablement avec succès "j'arrête c'est trop tordu": donc on parle bien de quelque chose qui n'est pas présent dans ton raisonnement.

On peut dire ça... passons ici et ailleurs la récurrence des commentaires demandant plus de clarté. Partant de là on peut aussi se demander à force d'à force pourquoi tout finit toujours sur ce genre de sujets en tétrapillectomies, et pourquoi certains topics finissent systématiquement par tomber à plat. Il n'est pas interdit de créer des sujets connexes/philo pour digresser sur les notions, mais c'est usant d'en arriver à souvent constater que l'on ne se comprend plus tout simplement parce que l'on n'est plus du tout au même étage dans la conversation. Le désaccord fait avancer les choses mais ici il ne s'agit pas de cela.
Je ne veux pas avoir l'air de sortir du chapeau pour faire mon rabat-joie mais à force de lectures je finis toujours par me buter aux mêmes choses pourtant déjà plusieurs fois évoquées... A tout systématiquement ramener aux définitions des définitions je ne vois pas l'intérêt de détourner les discussions de leur fond (original ou non), sous prétexte d'en renouveler le flux.
Est-il possible de discuter d'un sujet sans le vider de sa substance par tant de circonlocutions ? C'est quand même terrible que la forme du fond finisse presque systématiquement par l'emporter sur le fond de la forme, m'voyez. :(
Edit :
C'est une remarque d'ordre général et non personnelle, pour que, d'une la discussion reste ouverte à tous et de deux pour qu'elle reste un minimum centrée.
J'ai également adouci mon message ci-dessus, je n'entendais pas viser Chacoucas en particulier, et encore moins le heurter
.
Was zurück bleibt, ist Erinnerung.
Avatar de l’utilisateur
W4x
 
Messages: 3232
Âge: 35
Enregistré le: Lun 21 Nov 2011 23:19
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Les addictions

Messagepar soazic » Lun 31 Oct 2016 23:57

Je rebondis sur ce que tu écris Fabs concernant l'objet d'investissement.
Ici, en Bretagne, pays avec fort taux de personnes souffrant d'addictions en tout genre, beaucoup de thérapeutes font un lien entre l'alcoolisme et la perte de la langue maternelle, à savoir le breton. Je ne sais pas si c'est encore d'actualité, le breton revenant en force mais la perte de cette langue, du fait de son interdiction a généré une cassure "existencielle" (ma mère l'a vécu, c'est un traumatisme et elle m'a transmise une honte d'être bretonne que j'ai portée une vingtaine d'année), comme si l'objet d'investissement, la langue, alors interdite allait chez certains se noyer dans l'alcool.
Concernant mes patients, le seul point commun que je retrouve chez tous est une estime d'eux mêmes basse.
Concernant les patientes boulimiques que j'ai pu suivre (et dans le docu que j'évoquais les anorexiques sont citées), il y addiction aux endorphines générées par le processus qu'elles mettent en place. Un état de tension qui cède avec la production d'endorphines.
Avatar de l’utilisateur
soazic
 
Messages: 1057
Enregistré le: Mar 23 Aoû 2011 18:31
Présentation: presentations/presentation-t724.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Les addictions

Messagepar RegisRobert » Mar 1 Nov 2016 20:23

hazy a écrit:Je pense que dans l'addiction, l'objet de désir quitte la sphère mentale et intellectuelle. Ce que je ressens, c'est que quand une chose devient addictive elle ne s'adresse plus à l'intelligence mais aux instincts.


2 ans plus tard
Je suis très clairement du même avis.
J'ai fumé quelques paquets de cigarettes et j'ai toujours réussi à contrôler ma consommation. Mais force est de constater que parfois, j'achetais des clopes par pure pulsion. J'en avais pas envie au sens propre du terme, c'était juste quelque chose d'instinctif.
J'ai pourtant consommé d'autres substances qui ne me faisaient pas du tout le même effet, aussi récréatives aient-elles pu être (weed, proto, vapeurs de poppers, ...).
Puis un jour j'ai eu l'occasion de tester une drogue dure (de la MD en cristaux), par pure curiosité. J'en ai pris deux fois dans ma vie, à petite dose. Mais dès la première fois, j'ai su que c'était extrêmement dangereux. Parce que la sensation est très, trop plaisante. Il n'est pas sain de goûter à quelque chose qui fait plafonner son curseur dans le baromètre du plaisir. Ce qui m'a troublé cependant, c'est qu'avec cette drogue, j'avais la sensation que les autres allaient enfin à mon rythme de pensée (car j'en prenais avec d'autres personnes). Et ça, très objectivement, c'est quelque chose de très dangereux quand on a passé beaucoup d'années à se sentir isolé dans sa manière de penser. A mon sens, c'est ça qui fait que j'aurais pu tomber dans l'addiction.
J'ai réussi à ne pas en consommer plus, mais c'était vraiment lutter contre une pulsion primaire.
Projet du moment. MAJ au 01/07/17
Avatar de l’utilisateur
RegisRobert
 
Messages: 261
Âge: 25
Enregistré le: Jeu 22 Sep 2016 14:02
Présentation: Ni Regis, ni Robert
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Les addictions

Messagepar antihero » Ven 23 Déc 2016 18:05

4ans plus tard...Salut à tous :whew:
...après une période invalidante et des évènements de santé catastrophique en cascade (il y'a peu de chances que cela se termine bien...), je repasse sur ce topic pour un retour sur ma propre expérience avec les morphiniques.
Depuis que l'eau a coulée sous les ponts, j'étais passé d'art-thérapeute à une ribambelle de professions toutes plus intéressantes les unes que les autres dont l'une portait sur l'addictologie alors que j'exerçais en école d'IFSI comme intervenant formateur sur la thématique des thérapies non-médicamenteuses.
Hasard que tu es, chienne de vie !
La maladie m'a rattrapée au moment où je pensais être en pleine possession de mes moyens et dans la force de l'âge.
Me voilà maintenant au volant d'ordonnances médicales de trois pages contenant des benzodiazépines et des morphiniques à haute dose et si ce n'es la douleur qui me réveille, c'est le manque ; sacré cercle vicieux.
Moi qui ai pris plaisir à prendre de l'héroïne....puis à l'arrêter, je me retrouve dans la situation d'un junkie sans plaisir et rendu accroc contre ma volonté . . .
('faut dire que j'ai tout testé en matière de thérapies non médicamenteuses, de la sophro' à l'hypnose en passant par les appareils de stimulation électriques et ma propre musicothérapie adorée ...mais rien n'a fonctionné...le pourquoi se trouve peut-être en partie dans ma conscientisation du fonctionnement de ces méthodes bien que les douloureuses pathologies qui me sont tombées dessus soient statistiquement cause de fortes prescriptions antalgiques).
Bref, je compte les jours en recomptant ces foutues boites de médocs pour ne pas être à sec et quand je désire obtenir un réel soulagement (ce soulagement incluant l'arrêt de mes propres recherches concernant mon dossier médical après avoir compilé ces trois dernières années tout ce qui existe dans le domaine et emprunté les lecteurs d'IRM de mes orthopédistes, pneumologue etc....dans le but toujours de réétudier ce que les images peuvent cacher...) , je dois d'abord passer par des phases douloureuses.
Je dois l'avouer : l'addiction que j'avais dans mes projets et recherches professionnelles s'est transformée en recherches cliniques sur mon propre cas. A côté de cela, mon ancienne addiction à l'Héro est revenue insidieusement sous forme d'oxycodone...mes autres addictions de collectionneur sont restées les mêmes bien que mon périmètre d'action soit largement minoré, j'arrive encore à collectionner les cachets, leurs notices, et tout les souvenirs des diverses interventions chirurgicales que j'ai subit ces trois dernières années.
Si je devais conclure au sujet des addictions, ce serait à propos de leurs caractères cycliques et de leur facultés à se reporter sur un autre objet en fonction des différents contextes psycho-sociaux qui nous entourent... :nesaitpas:
-ici donc, je laisse un grand point d'interrogation posté entre hasard et coïncidence ?

(et je vous somme d'aller profiter de la vie à fond ! :) )
Cherchons ensemble prosexigenie et saillance...nous définirons ainsi l'eikoteron...
Avatar de l’utilisateur
antihero
 
Messages: 39
Âge: 37
Enregistré le: Jeu 25 Aoû 2011 18:00
Localisation: Un Oxycontinent rempli de vignobles.
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Les addictions

Messagepar Armie » Mar 14 Fév 2017 21:40

L'Islande a réussi en une vingtaine d'années à faire chuter le taux de jeunes qui s'alcoolisent et se droguent régulièrement, par une vaste campagne de santé publique basée non sur la prévention ou la pénalisation, mais sur la diminution des facteurs de risque et l'augmentation des facteurs de protection des jeunes face aux drogues.

Article original (anglais): ici
Traduction française (qui pique un peu les yeux, mébon):
Avatar de l’utilisateur
Armie
 
Messages: 544
Âge: 32
Enregistré le: Jeu 11 Déc 2014 14:39
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Précédente

Retourner vers Psychologie et Santé

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Gérer les moments de "folie"
par hyvain » Mar 29 Avr 2014 09:29

Réponses: 11

Vues: 1613

Dernier message par le31 Voir le dernier message
Sam 7 Mar 2015 14:09
Les rêves prémonitoires
1, 2par Loupiote » Dim 4 Jan 2015 21:09

Réponses: 28

Vues: 2733

Dernier message par FeverDream Voir le dernier message
Ven 27 Mai 2016 22:35
Comprendre les conséquences psycho-traumatiques des violences
1, 2par Grabote » Jeu 22 Oct 2015 17:26

Réponses: 33

Vues: 2464

Dernier message par Elisea Voir le dernier message
Mer 26 Juil 2017 22:47
Les Troubles dys
1 ... 10, 11, 12par Aspasie » Mar 24 Jan 2012 20:24

Réponses: 297

Vues: 28020

Dernier message par soazic Voir le dernier message
Dim 27 Mar 2016 17:46
Alerte rouge au virus Zika pour les grossesses !
par Givré » Jeu 28 Jan 2016 15:45

Réponses: 2

Vues: 409

Dernier message par Givré Voir le dernier message
Jeu 18 Fév 2016 06:29

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités