Nous sommes le Lun 27 Mar 2017 01:45


Douance et relations sentimentales

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.

Modérateur: Zyghna

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar carine » Dim 8 Jan 2017 18:45

sanders a écrit:Plus j'avance dans cette aventure affective ( :lol: ) avec le forum (et avec la douance, et avec les années qui passent et avec tout un tas de trucs) plus je me dis que cette question (que je me suis posée aussi hein et que je me pose encore des fois que ...) des relations entre douance et *** est une impasse.
*** permet de mettre tout ce qu'on veut : douance et
-relations affectives,
-peur de l'autre,
-sport,
-chocolat
-vagabondage
- ...



.



Merci pour ta réponse.
En effet, cela ne peut sans doute pas tout expliquer et plein d'autres paramètres entrent de toute façon en jeu, mais cela pourrait certainement tout de même me donner un nouvel éclairage, une autre façon de comprendre mon fonctionnement.
Je sais déjà que mon empathie et ma culpabilité excessive sont à l'origine des échecs passés, ainsi que le fait de renier en partie mes émotions qui sont toujours jugées excessives.
J'avais lu que le fait de mieux comprendre son fonctionnement, en cas de douance, différent des "normaux-pensants", permettrait de "faire avec" certaines choses qui nous gênent normalement (par ex, mon pb actuel, est le fait de détester et donc refuser la routine ce qui pose déjà bcp de pb pour commencer une relation car j'ai toujours besoin d'être stimulée (par des surprises, des voyages, des we improvisés...). Le fait de comprendre que c'est moi qui en attend peut-être trop pourrait me permettre d'accepter plus de choses... peut-être?
Je ne suis pas sûre d'être claire ! :tmi:

Je crois que répondre à cette question me rassurerait sur le fait que je n'ai pas plus de problème qu'un autre :$ :pale: car à force d'échecs répétitifs, j'en suis à penser qu'il vaut mieux que je reste seule, que c'est ma façon d'être, tout en rêvant en même temps un jour pouvoir avoir une vie de famille...
bref, tout s'emmêle!
merci pout ta réponse,
Bonne soirée
Avatar de l’utilisateur
carine
 
Messages: 65
Âge: 33
Enregistré le: Ven 6 Jan 2017 15:25
Présentation: presentations/questionnement-t8098.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Réglisse » Dim 8 Jan 2017 19:08

Cyrano a écrit:Je n’ai aucunement la prétention de détenir quelque vérité sur quoi que ce soit. J’ai juste vécu des trucs. Je me suis résigné à ce que ma vie serait faite de solitude et d’incompréhension. J’ai abandonné, je me suis résigné à ne vivre que du tiède, parce que je pensais que je n’aurais jamais droit à la chaleur d’un amour vrai, et j’en arrivais à me dire que la vraie chaleur « ça existait pas ».
Pour moi, rester en alerte, c’est garder l’espoir quand on vit une situation qui nous fait souffrir. C’est simplement se dire qu’autre chose est possible, qu’on a droit à la chaleur d’un autre, qu’on a droit de pas être seul. Si la solitude est une nécessité pour se sentir bien, soit. Mais si elle est la conséquence d’un choix résigné ou d’une vie de couple insatisfaisante, je dis juste : Restez en alerte, les yeux rivés sur le monde, parce que le monde il peut vous éclater à la gueule et vous faire voir ce que vous pensiez impossible. C’est s’ouvrir, croire, essayer, se tromper, quitter, regretter, ou pas, chanter et faire vibrer toutes les putains de cordes de son corps. Parce que pour moi, abandonner, se résigner, croire qu’on va mourir seul pissétou c’est comme ça, c’est juste oublier qu’on existe, que c’est court, et qu’on n’a pas droit à deux essais. Rester en alerte, c’est ne pas se trahir, se faire confiance et avancer vers ce qui peut et va nous faire du bien. Et en route il se peut même qu’on fasse du bien aux autres.

J'aime ce message de Cyrano parce qu'il est déconnecté de toute notion de "surdon", "douance" et autres... Ce qui rejoint (outre mon vécu) ce que dit sanders, que la ###hyperplasie des apophyses latérales### (zut, aller je le laisse) n'est pas la clé de tous mes déboires avec la gent féminine. Il est fort possible que ma propension à être moche, à boire, à être désagréable, à ne penser qu'à moi et à préserver mon antreappartement de toute intrusion fût-elle physiquement intéressée, y joue quelque peu. Légèrement. A peine complètement. ;) J'ai même envisagé être Asperger (non, 3615 mylife et probabilité zéro). Et du coup sans nier qui je suis pour autant, j'arrive (enfin) a concevoir (et accepter) ce qui a merdé dans mes relations passée sans passer ça sous le filtre de la douance. A supposer que "j'en sois"... ok j'en suis. Est-ce que ça expliquera pourquoi j'ai tout envoyer péter il y a 5 ans en juin 2011? Je crois que c'est plus complexe que ça.
carine a écrit:Je me questionne beaucoup : entre peur d'être manipulée et le doute... serait-il réellement un HP? moi aussi? serions-nous passer à côté d'une relation qui pourrait fonctionner?

Bref, là, je cherche d'abord à me connaître davantage et creuser le sujet de la douance...
Mes pb dans les relations viendraient-ils du fait que je sois HP? ce qui m'apporterait des réponses... Ou dois-je encore trouver une autre raison... ?

Je n'ai plus que personne de réponse a tes questions, mais je crois qu'il est essentiel de ne pas réduire les relations amoureuses au seul prisme de la douance. Quand bien même ce serait avéré pour l'un, l'autre, les deux (voire aucun), cela changerait-il quelque chose aux quotidiens? Un couple qui "matche" ça inclut certainement les histoires de douance mais ça va au-delà, c'est accepter qui on est, le faire passer, et faire la même chose en retour. Toutes autres considérations mises à part. Alors évidemment que des diagnostics comme être surdoué, avoir le syndrome de la Tourette, des TOC ou un autisme ou autre donnent des éléments complémentaires, mais à mon avis ce sont des choses qui viennent "après" affiner une relation de confiance déjà établie. Enfin je crois...
Avatar de l’utilisateur
Réglisse
 
Messages: 24
Enregistré le: Mer 24 Juin 2015 22:42
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar carine » Dim 8 Jan 2017 19:35

Réglisse a écrit:Je n'ai plus que personne de réponse a tes questions, mais je crois qu'il est essentiel de ne pas réduire les relations amoureuses au seul prisme de la douance. Quand bien même ce serait avéré pour l'un, l'autre, les deux (voire aucun), cela changerait-il quelque chose aux quotidiens? Un couple qui "matche" ça inclut certainement les histoires de douance mais ça va au-delà, c'est accepter qui on est, le faire passer, et faire la même chose en retour. Toutes autres considérations mises à part. Alors évidemment que des diagnostics comme être surdoué, avoir le syndrome de la Tourette, des TOC ou un autisme ou autre donnent des éléments complémentaires, mais à mon avis ce sont des choses qui viennent "après" affiner une relation de confiance déjà établie. Enfin je crois...



Merci pour ta réponse. Et merci pour la partie de réponse citée. Je sais bien qu'être seule n'est pas LA solution, mais pour le moment c'est la plus simple pour garder mon équilibre...
Dans le fond, je pense que je dois surtout comprendre mon fonctionnement pour ne pas reproduire les mêmes erreurs... Peu importe pour le diagnostic, je sais aujourd'hui que je dois assumer mes émotions et ne pas les renier... mais je dois surtout apprendre à vivre avec ce qui pour le moment m'a toujours amené à la séparation pour ne plus les ressentir... Mais serait-ce possible qu'avec une autre personne, je ne ressente plus ces émotions négatives si fortement de façon à poursuivre la relation....? :nesaitpas:

Quant à ma dernière histoire, mes interrogations viennent du fait qu'il me dit qu'il a maintenant compris qui il est et comprendre ses réactions... j'imagine que si on comprend, on peut peut-être mieux accepter...
même si de mon côté, j'ai l'intuition que cette histoire est de toute façon terminée, car en effet le quotidien ne changera pas radicalement qu'on soit ou non diagnostiqué, le fait que lui le pense me remet en question et me fait douter... :think:
Avatar de l’utilisateur
carine
 
Messages: 65
Âge: 33
Enregistré le: Ven 6 Jan 2017 15:25
Présentation: presentations/questionnement-t8098.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar dani » Dim 8 Jan 2017 20:19

carine a écrit:J'avais lu que le fait de mieux comprendre son fonctionnement, en cas de douance, différent des "normaux-pensants", permettrait de "faire avec" certaines choses qui nous gênent normalement (par ex, mon pb actuel, est le fait de détester et donc refuser la routine ce qui pose déjà bcp de pb pour commencer une relation car j'ai toujours besoin d'être stimulée (par des surprises, des voyages, des we improvisés...). Le fait de comprendre que c'est moi qui en attend peut-être trop pourrait me permettre d'accepter plus de choses..


Je pense que l'ennui n'est pas à accepter dans un couple (HP ou pas). Mais pourrais-tu envisager de modifier ta croyance de la nécessité d'avoir des stimulis pour ne pas t'ennuyer ? le problème ne serait-il pas à ce niveau : les stimulis, les activités nombreuses ne sont-ils pas des moyens de fuir l'angoisse de la routine, de fuir celle tes émotions, aussi ? Si ta relation te comblait émotionnellement, que l'intensité apparaissait au détour de conversations vraiment authentiques, profondes, si tu te sentais acceptée telle que tu es, ne penses-tu pas qu'il serait alors juste impossible de "s'ennuyer" avec ce partenaire et qu'au contraire une certaine routine serait délicieuse, reposante, ressourçante ?

Ce n'est vraiment qu'une suggestion, qui parle surtout de mon expérience personnelle en fait. Mais je suis très surprise d'apprécier une certaine routine aujourd'hui, d'y voir quelque chose de beau, d'intense aux détours de gestes très simples, signifiant la tendresse et l'amour pour l'autre. Sans m'y enterrer non plus d'ailleurs. Mais j'en ai fini je crois avec le besoin constant d'intensité autre qu'émotionnelle (là, sur ce plan, je reste exigeante c'est sûr :lol: )

EDIT : je me relis, c'est très mal écrit.. désolée c'est dimanche soir et je fais quatchoses en même temps !
"Il ne faut se fier à aucune pensée (et peut être pas à celle-ci).” Russ Harris
dani
 
Messages: 234
Enregistré le: Mer 26 Oct 2016 16:17
Profil: Intéressé pour une personne de mon entourage
Test: NON

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar carine » Dim 8 Jan 2017 20:34

dani a écrit:
carine a écrit:J'avais lu que le fait de mieux comprendre son fonctionnement, en cas de douance, différent des "normaux-pensants", permettrait de "faire avec" certaines choses qui nous gênent normalement (par ex, mon pb actuel, est le fait de détester et donc refuser la routine ce qui pose déjà bcp de pb pour commencer une relation car j'ai toujours besoin d'être stimulée (par des surprises, des voyages, des we improvisés...). Le fait de comprendre que c'est moi qui en attend peut-être trop pourrait me permettre d'accepter plus de choses..


Je pense que l'ennui n'est pas quelque chose qu'il faille accepter dans un couple (HP ou pas). Par contre, pourrais-tu envisager de modifier ta croyance de la nécessité de trouver de nombreux stimulis pour ne pas t'ennuyer ? le problème ne serait-il pas là : les stimulis, les activités nombreuses ne te permettent-ils pas de fuir l'angoisse de la routine, de fuir parfois tes émotions, aussi ? Si ta relation te comblait émotionnellement, que l'intensité apparaissait au détour de conversations vraiment authentiques, profondes, si tu te sentais acceptée telle que tu es, ne penses-tu pas qu'il serait alors juste impossible de "s'ennuyer" avec ce partenaire et qu'au contraire une certaine routine serait délicieuse, reposante, ressourçante ?

Ce n'est vraiment qu'une suggestion, qui parle surtout de mon expérience personnelle en fait. Mais je suis très surprise d'apprécier une certaine routine aujourd'hui, d'y voir quelque chose de beau, d'intense. Sans m'y enterrer non plus d'ailleurs. Mais j'en ai fini je crois avec le besoin constant d'intensité autre qu'émotionnelle (là, sur ce plan, je reste exigeante c'est sûr :lol: )



Bonsoir,

Je ne pensais pas "accepter l'ennui", mais accepter la routine (dans la vie en général et non en couple). Je vais essayer d'éclaircir mes propos. La majorité (tous?) de mes amis vivent pour moi dans la "routine" : un boulot stable, une vie de famille, des sorties de temps en temps, partent parfois en vacances (parfois toujours au même endroit...). Pour le moment, cela me semble impossible.. je m'ennuierai terriblement à vivre comme ça! et en même temps, aujourd'hui j'aimerais être capable de le faire! Jusque là, je me disais que j'avais le temps et bien raison d'en profiter (ce que tout le monde dit d'ailleurs "profite tant que tu es jeune")... mais le problème, c'est qu'avec l'âge :rofl: , je n'ai toujours pas plaisir à me poser...

Pour le moment, impossible pour moi de retirer tous les stimuli, j'en ai besoin. Oui, certainement, peut-être, pour éviter l'angoisse de la routine ou certaines émotions...
En fait, ce n'est pas le problème de la relation... Seule je suis pareil, j'ai tjs besoin de nouveautés, de sorties extra-ordinaires, de voyager, de rencontrer... impossible de rester un mois sans qqch qui peut paraître "exceptionnel" pour les autres...
Si j'arrête pendant un mois, j'angoisse à l'idée d'avoir perdu mon temps et de faire tous les jours la même chose et de n'avoir rien de prévu. J'ai toujours besoin de vivre à mille à l'heure, de prévoir quelque chose... et j'aimerais changer...
Savoir me contenter d'une vie "simple" (attention, il n'y a rien de négatif, je ne critique pas les autres, bien au contraire, j'aimerais être capable de vivre pareil...)
(juste à titre d'exemple, ces 6 dernières années, j'ai changé 3 fois de pays et je prévois encore de bouger d'ici quelques mois car j'ai déjà l'impression d'être dans une routine (d'où la reprise d'études cette année...))

Bonne soirée
Avatar de l’utilisateur
carine
 
Messages: 65
Âge: 33
Enregistré le: Ven 6 Jan 2017 15:25
Présentation: presentations/questionnement-t8098.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar dani » Dim 8 Jan 2017 20:44

Offtopic :
Carine, tes propos me rappellent un livre que j'ai adoré de Christiane Singer (aujourd'hui décédée), "Où cours-tu ? Ne sais-tu pas que le ciel est en toi ?" . Elle le résume dans cet entretien http://www.psychologies.com/Culture/Spi ... -de-la-vie

lis le quand tu as le temps et l'envie : il y a un temps pour tout, pour bouger et voyager et tu es jeune, alors fonce ! et un jour peut-être auras-tu envie d'autre chose :) , très belle soirée à toi !
"Il ne faut se fier à aucune pensée (et peut être pas à celle-ci).” Russ Harris
dani
 
Messages: 234
Enregistré le: Mer 26 Oct 2016 16:17
Profil: Intéressé pour une personne de mon entourage
Test: NON

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar carine » Dim 8 Jan 2017 20:55

Offtopic :
dani a écrit:Carine, tes propos me rappellent un livre que j'ai adoré de Christiane Singer (aujourd'hui décédée), "Où cours-tu ? Ne sais-tu pas que le ciel est en toi ?" . Elle le résume dans cet entretien http://www.psychologies.com/Culture/Spi ... -de-la-vie

lis le quand tu as le temps et l'envie : il y a un temps pour tout, pour bouger et voyager et tu es jeune, alors fonce ! et un jour peut-être auras-tu envie d'autre chose :) , très belle soirée à toi !



Merci, je viens de parcourir l'article en diagonale... La quête de sens... un gd problème :nesaitpas: :P

Jusque là je pensais qu'il y avait un temps pour tout... mais j'en arrive à penser que je n'arriverai jamais à me poser.. Jusque là ça ne me dérangeait absolument pas, je n'y voyais aucun problème... aujourd'hui, j'aimerais savoir/pouvoir revenir dans ma région natale et y vivre heureuse entourée de ma famille et arrêter de sans cesse changer de pays pour vivre à 100 à l'heure... J'aimerais mener une vie "normale", "comme tout le monde"... et c'est là où ça devient un problème pour moi... Pour le moment, je ne sais pas comment y parvenir sans m'ennuyer. J'aimerais revenir dans ma région pour profiter de ma famille régulièrement mais je sais que 6 mois après mon retour, je m'ennuierai. Alors je cherche à comprendre pourquoi et les solutions qui vont avec.
Merci dans tous les cas,

Bonne soirée à toi
Avatar de l’utilisateur
carine
 
Messages: 65
Âge: 33
Enregistré le: Ven 6 Jan 2017 15:25
Présentation: presentations/questionnement-t8098.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Précédente

Retourner vers Là où l'on (se) pose des questions

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
conscience du corps et douance
1, 2, 3par Callie » Sam 25 Mai 2013 09:53

Réponses: 60

Vus: 6710

Dernier message par O'Rêve Voir le dernier message
Mar 8 Avr 2014 16:12
Remise en question de l'existence de la douance
1, 2par Cyrano » Ven 15 Fév 2013 09:21

Réponses: 49

Vus: 2825

Dernier message par Animal Voir le dernier message
Mer 3 Fév 2016 00:30
Douance et Traits Autistiques
1 ... 6, 7, 8par TourneLune » Lun 21 Fév 2011 00:46

Réponses: 195

Vus: 34146

Dernier message par sylvainm Voir le dernier message
Mer 8 Fév 2017 17:44
Ai-je la berlue ou ai-je découvert un trait de la douance?
par Flavie » Sam 15 Juin 2013 02:55

Réponses: 8

Vus: 4031

Dernier message par ecodule Voir le dernier message
Dim 30 Juin 2013 13:33
Douance et inconstance ?
1, 2, 3par Noureka » Lun 11 Juil 2011 22:03

Réponses: 51

Vus: 11014

Dernier message par Bruyen Voir le dernier message
Jeu 25 Juil 2013 17:00

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité