Nous sommes le Dim 19 Fév 2017 22:04


"Être très intelligent ne prédispose pas à des troubles psychologiques"

La partie consacrée à la Santé dans sa globalité. Principalement la psychologie, psychologie sociale, la psychiatrie, les troubles de l'humeur, de la personnalité, les handicaps, l'autisme...

Modérateur: W4x

"Être très intelligent ne prédispose pas à des troubles psychologiques"

Messagepar Aurian76 » Sam 24 Déc 2016 12:17

Mon ancien tuteur Franck Ramus, très bon chercheur que vous avez peut-être aperçu sur le documentaire "Enfants surdoués, quels adultes deviennent-ils ?" vient de partager un article de allodocteur (trouvable aussi sur france tv info) qui montre (avec de bonnes sources) que "Être très intelligent ne prédispose pas à des troubles psychologiques"

http://www.allodocteurs.fr/bien-etre-psycho/etre-tres-intelligent-ne-predispose-pas-a-des-troubles-psychologiques_21171.html

"Les légendes noires circulant sur les HPI sont délétères, car elles font croire à tort aux personnes HPI souffrant par ailleurs d’un trouble que leur problème est, en quelque sorte, un effet secondaire de l’intelligence et qu’on ne peut toucher l’un sans l’autre.

Une des raisons de la persistance de ces mythes est que des spécialistes de terrain, qui n’ont pas le recul que donne l’épidémiologie, ont cru les observer. Ces praticiens ont hélas accès à un échantillon fortement biaisé. Les HPI qui ne souffrent pas de troubles particuliers ne consultent que peu, sont rarement repérés et pour la plupart ne connaissent pas leur QI. Pour cette raison, les cliniciens voient défiler essentiellement des HPI souffrant de divers troubles, leur donnant l’impression fausse d’un lien. Lorsqu’on prend du recul et qu’on cherche un échantillon représentatif de l’ensemble des HPI, le tableau est tout à fait différent et bien plus réjouissant pour les personnes concernées."

Je tombe un peu des nues, moi qui pensais que mes troubles (anxiété etc) étaient donc "normaux" ou c'était le "prix à payer".

Qu'en pensez vous ?

http://www.allodocteurs.fr/bien-etre-psycho/etre-tres-intelligent-ne-predispose-pas-a-des-troubles-psychologiques_21171.html
Aurian76
 
Messages: 6
Âge: 23
Enregistré le: Mar 29 Nov 2016 14:47
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: "Être très intelligent ne prédispose pas à des troubles psychologiques"

Messagepar Nono » Sam 24 Déc 2016 12:55

Il y a déjà un sujet ici, avec quelques réactions :)
http://adulte-surdoue.fr/livres-articles/article-gauvrit-sur-francetvinfos-t8056.html

(C'est marrant de se prendre pour un jardinier)
C'est avec le bon gros sourigolpoil qu'on écrabouatillasse la Bête Stiole du malheur et qu'on raplatouille sa soeur, Hollalatri Stesse, quand elle ne sert à rien du tout.
Claude Ponti
Avatar de l’utilisateur
Nono
 
Messages: 108
Âge: 20
Enregistré le: Jeu 7 Juil 2016 12:50
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: "Être très intelligent ne prédispose pas à des troubles psychologiques"

Messagepar Chacoucas » Sam 24 Déc 2016 13:13

En fait, "HQI" et "intelligent" ne sont pas à proprement parler synonymes, puisque l'un est une mesure psychométrique de capacités associées à l'intellect, et l'autre est un concept vague qui n'a aucune définition scientifique qui fasse consensus.

Ensuite, comment être intelligent ou même être HQI pourrait prédisposer à des troubles psys? il ne s'agit ni d'une faiblesse, ni d'un dysfonctionnement, ni d'une pathologie.

Pour le reste, imagine un type qui construit une maison sur la berge d'une rivière et se plaint de devoir la reconstruire régulièrement parce que la rivière déborde tous les 2 ans. Il pourrait dire que le problème vient de la rivière.
La rivière elle pourrait dire que le problème c'est les imbéciles qui construisent leur maison trop près de son lit à tel point qu'elle se retrouve à charrier des débris régulièrement sous peine de s'engorger.


Dans ce cadre, être sensible à certaines choses et bloqué dans un milieu qui est peu compatible avec ces sensibilités peut très bien dériver en angoisses.
Il y a par exemple dans les angoisses sociales sévères un plus grand nombre de HQI que dans la population dite normale. Sauf que ça ne signifie pas forcément qu'il y ait plus d'angoissés chez les HQI. Au contraire.

Pis Gauvrit en parle mieux que moi et il bosse dessus: c'est vaguement le seul à parler de HQI dans ce cadre de psychologie vulgarisée qui fait un effort de rigueur dans ce qu'il dit.
Avatar de l’utilisateur
Chacoucas
 
Messages: 910
Enregistré le: Jeu 26 Mar 2015 09:12
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: "Être très intelligent ne prédispose pas à des troubles psychologiques"

Messagepar TourneLune » Sam 24 Déc 2016 14:59

 ! TourneLune a écrit:
Vu le doublon je verrouille, rdv sur l'autre sujet.
Merci Nono ;)
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11119
Images: 276
Âge: 37
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS



Retourner vers Psychologie et Santé

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Les Troubles dys
1 ... 10, 11, 12par Aspasie » Mar 24 Jan 2012 20:24

Réponses: 297

Vus: 24946

Dernier message par soazic Voir le dernier message
Dim 27 Mar 2016 17:46
troubles de la sexualié et souvenirs perdus, jouons au docteur
par Simone » Mar 19 Jan 2016 15:01

Réponses: 2

Vus: 516

Dernier message par Calou Voir le dernier message
Mar 26 Jan 2016 13:33
Les Troubles du Comportement Alimentaire (TCA)
par Frisette » Mar 23 Sep 2014 17:59

Réponses: 15

Vus: 2504

Dernier message par un pas de coté Voir le dernier message
Ven 27 Fév 2015 16:45
Synthèse de livre: "Théorie des rôles" de Sarbin
par Myst » Lun 10 Oct 2016 11:35

Réponses: 6

Vus: 389

Dernier message par Myst Voir le dernier message
Mar 11 Oct 2016 23:59
Gérer les moments de "folie"
par hyvain » Mar 29 Avr 2014 09:29

Réponses: 11

Vus: 1349

Dernier message par le31 Voir le dernier message
Sam 7 Mar 2015 14:09

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité