Nous sommes le Mar 21 Fév 2017 08:33


Pensée en arborescence vs pensée linéaire

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.

Modérateur: Zyghna

Re: Pensée en arborescence vs pensée linéaire

Messagepar Fish » Sam 27 Aoû 2016 12:57

Plein de choses intéressantes sont dites ici, c’est cool.

Quelques idées en vrac :

Un aspect fondamental de la question est de savoir si la réflexion des surdoués est qualitativement ou quantitativement différente du reste de la population.

Que le QI soit une échelle continue ne change rien. On peut imaginer que les gens "normaux" aient un certain mode de réflexion, que les surdoués au delà de disons 150 aient un autre mode de réflexion, et qu’entre les deux il y ait un biseau progressif de l’un vers l’autre. Ca resterait une différence qualitative.
Une autre possibilité est que la totalité de l’humanité ait plusieurs modes de réflexions communs, mais que les surdoués soient particulièrement doués ou attirés pour l’un de ces modes. On n’est plus dans le qualitatif mais dans le quantitatif.

On sent que derrière cette question il y a des désirs qui n’ont rien de scientifiques. Le souhait qu’a chacun d’être unique poussera naturellement vers une différence qualitative. Mais cela ne prouve rien. Au contraire, on peut se demander si la popularité de cette histoire de pensée arborescente n’est pas seulement due à ce désir d’unicité.

Je suis assez d’accord avec Tournelune sur l’histoire de la métaphore. Le terme arborescent n’est probablement qu’une tentative de vulgariser une idée. Il n’a pas de valeur scientifique et je ne pense pas que c’était l’intention de JSF ou d’autres auteurs qui utilisent ce terme. Mon post précédent ne disait finalement qu’une chose : le choix de ce mot n’est pas très heureux et si on tente d’en déduire une théorie scientifique on risque de tirer des conclusions fausses.

Ca ne serait pas la première fois qu’un terme utilisé dans un livre comme TIPEH est perverti lors de son appropriation par le grand public. Il y a long fil de discussion sur Zebrascrossing, qui commence par une description assez complète des différences entre zèèèbres et surdoués. Et puis à un moment y’a un rabat-joie bassement rationnel qui explique que ces deux termes désignent exactement la même chose et que le choix de JSF ne s‘explique que par un certain tact, notamment vis à vis des enfants.

Avant de revendiquer une différence qualitative des surdoués, c’est une bonne idée de comprendre comment "la majorité" fonctionne. Je vois mal comment on peut chercher une différence par rapport à une référence qu’on ne connaît pas! Sans aller piocher dans des études ultra pointues, il suffit de consulter les ouvrages dédiés aux étudiants en psychologie pour se rendre compte que le commun des mortels possède déjà deux grands modes de réflexions : algorithmique et heuristique.

Psychologie cognitive – concepts fondamentaux, par Pierre Benedetto chez Studyrama a écrit:Un algorithme est une suite de règles dont on a, au préalable, démontré la convergence : on a la certitude que les dites règles conduiront à une solution du problème. Les algorithmes types sont ceux du calcul arithmétique comme l’addition, la multiplication […]
Une heuristique est constituée d’un ensemble de règles exploratoires qui permettent de mettre en œuvre une démarche de recherche dont on tient pour plausible, mais non certain, le fait qu’elle conduira à la solution du problème.


L'orientation algorithmique ou heuristique dépend essentiellement du problème à résoudre, pas de la personne qui cherche une solution. On ne peut pas dire "vis à vis d'un problème, les surdoués privilégient une solution heuristique alors que les autres partent sur une solution algorithmique" (ce qui resterait une différence qualitative). Dans la plupart des cas, il n'y a pas le choix. Tout le monde adopte la même stratégie, mais certains plus vite ou avec plus de succès que d'autres - c'est bien une différence quantitative.

Il me semble que les histoires de pensée linéaire vs. arborescente son absentes des manuels traitant de la population générale. Mais la pensée linéaire ressemble beaucoup à la description algorithmique, alors que la pensée arborescente ressemble bien à l’heuristique. Ces modes n’ont rien de spécifiques aux surdoués. En acceptant que les surdoués ont peut-être un mode heuristique plus performant (le "pari" d’arriver à une solution est plus souvent gagné) et plus rapide, on s’oriente vers une différence quantitative et non pas qualitative.

Pour ce qui est de penser consciemment à plusieurs choses simultanément, j’en suis totalement incapable. La phrase de Berthier citée plus haut correspond à 100% à la manière dont je perçois ma réflexion. Je ne pense pas que la spécificité des surdoués se situe sur une capacité à penser simultanément à plusieurs choses. Par contre je veux bien croire que le passage du coq à l’âne soit plus rapide chez un surdoué.
Pour l’anecdote : en informatique, tant que les processeurs sont restés mono-cœurs, cette rotation rapide d’une tâche à l’autre est restée la base de ce qu’on appelle le « multi tâche préemptif ». Le processeur ne peut s’occuper que d’une chose à la fois. Mais en changeant fréquemment de tâche, cela donne l’illusion que plusieurs tâches sont accomplies en parallèle.
Avatar de l’utilisateur
Fish
 
Messages: 153
Âge: 39
Enregistré le: Dim 3 Jan 2016 18:33
Localisation: Paris
Présentation: clic
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Pensée en arborescence vs pensée linéaire

Messagepar TourneLune » Sam 27 Aoû 2016 14:24

Je suis persuadée que l'idée d'une différence qualitative plutôt qu'une différence quantitative vient plus d'une volonté de diminuer l'image du surdoué "superieur" aux autres que d'une realite prouvée scientifiquement ...

Les rabats joie y a des chances que ce soit nous :lol:
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11120
Images: 276
Âge: 37
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Pensée en arborescence vs pensée linéaire

Messagepar Fish » Sam 27 Aoû 2016 14:31

Je suis persuadée que l'idée d'une différence qualitative plutôt qu'une différence quantitative vient plus d'une volonté de diminuer l'image du surdoué "superieur" aux autres que d'une realite prouvée scientifiquement

C'est possible, oui. Mais personnellement je trouve que ça provoque exactement l'effet inverse. Je trouve plus prétentieux d'affirmer une différence qualitative que quantitative. Le quantitatif, c'est la même chose que les autres, juste un peu plus. Le qualitatif, c'est un autre monde, réellement différent.
Mais peut-être que mon désir de normalité revient au galop. :1cache:
Avatar de l’utilisateur
Fish
 
Messages: 153
Âge: 39
Enregistré le: Dim 3 Jan 2016 18:33
Localisation: Paris
Présentation: clic
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Pensée en arborescence vs pensée linéaire

Messagepar Etoile » Sam 27 Aoû 2016 15:27

Fish a écrit:
Je suis persuadée que l'idée d'une différence qualitative plutôt qu'une différence quantitative vient plus d'une volonté de diminuer l'image du surdoué "superieur" aux autres que d'une realite prouvée scientifiquement

C'est possible, oui. Mais personnellement je trouve que ça provoque exactement l'effet inverse. Je trouve plus prétentieux d'affirmer une différence qualitative que quantitative. Le quantitatif, c'est la même chose que les autres, juste un peu plus. Le qualitatif, c'est un autre monde, réellement différent.
Mais peut-être que mon désir de normalité revient au galop. :1cache:


Petit HS sur l'idée que les surdoués soient meilleurs ou supérieurs aux "autres".
En effet, à la base, c'est la façon de raisonner &/ou la vitesse de traitement qui conduit à résultat quasi parfait qui est testé via l'échelle de QI
Il est donc prouvé que la population au dessus de 130 est de facto meilleure pour arriver à un résultat que ceux au dessous.
Après dans les autres domaines plus terre à terre, je n'ai pas vu d'études prouvant que les "surdoués" y arrivaient mieux. Et pire, j'ai pu comprendre que c'était tout l'inverse ....

Donc généraliser le QI en disant que le surdoué est "supérieur" est quelque chose de faux, et pour moi réducteur à la personne (idem, problème de vouloir ressembler à la normalité ?)
Il y a tant de domaines où le surdoué est "inférieur" ...
Et pourtant cette idée commence à être véhiculé sur le net (articles), sans étude ou réalité scientifique

Pour en revenir à la pensée "arborescente", c'est donc 1 des facteurs commun aux HPI (je préfère ce terme ;) ), et sans étude de nos neurones, on ne pourra pas sur ce forum savoir au final si la pensée est quantitativement ou qualitativement différente.
Ce qui compte pour moi, quand je demande à quoi ressemble la pensée "linéaire", c'est plutôt de comprendre les autres et pouvoir m'adapter, ou au pire, comprendre le décalage qui est créé.
Car au final, quelque soit le mode de pensée des personnes, si elles ne pensent pas de la même façon, elles ne se comprendront pas, et ne parlons même pas de l'interprétation des mots par chacune des 2 parties ...

Tiens cette idée me fait penser qu'au test de QI, l'interprétation verbal y est testé, et je me demandais pourquoi ? En effet, on vérifie que le sens du mot est exact (synonyme, antonyme, ...) et pour moi, une bonne culture en étant adulte permet d'y réussir (si des mots non employés usuellement sont présentés).
Mais me dire que certaines personnes ne connaissent pas le sens des mots usuellement employés est quand même grave, car cela mène à des mauvaises interprétations ....
Peut-être ferais-je un post si je ne trouve pas d'autres publications sur le sujet.

Cette idée a aussi été évoqué plus haut, mais apparemment le "linéaire" se baserait sur le chronologique.
Les psys qui expliquent la différence entre les 2 modes de pensées, explique qu'un enfant "linéaire" racontera ses vacances de manière chronologique (lundi, j'ai fait ca, c'était bien, mardi, j'ai fait ci, j'ai pas aimé, ...) alors qu'un enfant en "arborescence" racontera par analogie d'idées (lundi j'ai fait, c'était bien, papi avait un chapeau rouge, on était avec lui l'acheter dimanche, le vendeur m'a offert un bonbon, ...)
Etoile
 
Messages: 36
Âge: 35
Enregistré le: Ven 15 Juil 2016 21:46
Présentation: ma présentation
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Pensée en arborescence vs pensée linéaire

Messagepar TourneLune » Sam 27 Aoû 2016 15:46

Concernant le problème de la "superiorite" :
pose-des-questions/superiorite-egalite-faux-debat-t1270.html
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11120
Images: 276
Âge: 37
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Pensée en arborescence vs pensée linéaire

Messagepar Etoile » Sam 27 Aoû 2016 15:50

Merci pour cette réponse, je vais y faire un tour :)
Etoile
 
Messages: 36
Âge: 35
Enregistré le: Ven 15 Juil 2016 21:46
Présentation: ma présentation
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Pensée en arborescence vs pensée linéaire

Messagepar Sphax » Dim 28 Aoû 2016 20:51

Je ne suis par contre pas spécialement d'accord avec le parallèle pensée linéaire et pensée chronologique. Pour moi la pensée chronologique est une manière d'organiser les faits alors que la pensée linéaire un qualificatif de la manière dont la pensée fonctionne. C'est possiblement un peu subtil mais on oppose linéaire et arborescent alors que chronologique s'opposerait plus à cause/conséquence ou par ordre d'importance.

Et puis j'ai connu des gens qui aimaient l'organisation chronologique des fait lors des explications par exemple et c'était plutôt des gens qui me semblaient intelligents. Donc pour moi en tout cas une pensée chronologique n'est pas liée à une pensée linéaire.
Homo Sapiens, merveille de l'univers, dans l'Odyssée je suis juste le meilleur ami du chien.
Aston Villa
Avatar de l’utilisateur
Sphax
gratiné !
 
Messages: 859
Images: 2
Âge: 32
Enregistré le: Lun 18 Nov 2013 01:44
Localisation: Grenoble
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Pensée en arborescence vs pensée linéaire

Messagepar Back2Basics » Mer 11 Jan 2017 18:05

Un petit pas de rien du tout pour l'Homme, mais un grand pas pour moi... :lol:
Back2Basics
 
Messages: 711
Âge: 101
Enregistré le: Jeu 7 Avr 2016 13:09
Présentation: dans quelle étagère ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Précédente

Retourner vers Là où l'on (se) pose des questions

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Dompter sa pensée ?
par Amy Dunne » Lun 13 Juin 2016 08:32

Réponses: 7

Vus: 639

Dernier message par Cindy Voir le dernier message
Dim 23 Oct 2016 15:00

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité