Prise de conscience d'être surdoué.

Pour des raisons de cohérence de l'ensemble et pour présenter à nos visiteurs une information fiable et claire, cette section est réservée en écriture aux surdoués diagnostiqués.
Répondre
Avatar du membre
dédale
Messages : 660
Enregistré le : mar. 24 juil. 2012 09:37
Présentation : Par là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : à l'ouest d'Angers
Âge : 38

Prise de conscience d'être surdoué.

Message par dédale » ven. 23 mai 2014 17:42

Que veut dire "prendre conscience d'être" surdoué et quelle(s) différence(s) avec "se savoir" surdoué ?

C'est suite à la lecture de cette article que cette question m'est venu.

Comment prend t'on conscience, un déclic ? un long cheminement ? Un peu des deux peut-être...
Et qu'est-ce que cela englobe ? Trouver ses limites, s'autoriser à être soi-même (faux-self ?). Comment peut-on y arriver ?

D'après C. Bost, on pourrait faire ici le rapprochement avec le niveau 2 de la Théorie de la Désintégration Positive de Dabrowski. (Ce lien présent à la fin de l'article renvoi au wiki de Zébra Crossing, je ne connais pas assez bien le sujet pour attester de la qualité de cette page).

Et vous, l'avez vous vécu cette prise de conscience ?
Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible », Antoine de Saint-Exupéry

Avatar du membre
Dicizit
Messages : 222
Enregistré le : sam. 5 janv. 2013 21:18
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 50

Re: Prise de conscience d'être surdoué.

Message par Dicizit » sam. 24 mai 2014 08:46

Kristoc'h a écrit :Que veut dire "prendre conscience d'être" surdoué et quelle(s) différence(s) avec "se savoir" surdoué ?

Comment prend t'on conscience, un déclic ? un long cheminement ? Un peu des deux peut-être...
Et qu'est-ce que cela englobe ? Trouver ses limites, s'autoriser à être soi-même (faux-self ?). Comment peut-on y arriver ?
Je me suis posée ces questions, à peu près dans les mêmes termes, après avoir été diagnostiquée HP.
Pourquoi, à mon âge, m'est venue cette idée somme toute saugrenue ?

Plusieurs pistes en ce qui me concerne:
- voir grandir mes enfants que je savais surdoués depuis quelques années
- une " dépression" ( entre guillemets parce que je n'arrive toujours pas à qualifier ce moment de véritable dépression) qui ne semblait reposer sur rien de bien identifiable.
- l'âge justement, un bilan de milieu de vie qui permet de se poser des questions différemment. La " solitude accompagnée" qui fini par peser.

Ce qui m'interpelle encore, c'est de n'avoir pas compris le décalage que je vivais jusqu'à très récemment.
J'ai toujours été "comme ça" , mais sans imaginer une seconde que j'avais un fonctionnement différent de beaucoup d'autres. Je lis tant de témoignages de surdoués qui se sont toujours sentis différents, ça me laisse perplexe quand à mon cas!
( d'ailleurs c'est à cause de toutes ces caractéristiques où je ne me retrouvais pas que j'ai tant douté de mon HP)

Je pense que les digues sont en train de céder, mon système d'adaptation au monde est fissuré, ma carapace est devenue obsolète. C'est peut être bien par là que se sont introduits les doutes, les murmures à propos du surdon...

Avatar du membre
Cyrielle
Messages : 1096
Enregistré le : mar. 24 sept. 2013 19:07
Présentation : En construction...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Sud-Ouest, entre autres
Âge : 46

Re: Prise de conscience d'être surdoué.

Message par Cyrielle » sam. 24 mai 2014 10:27

J'ajouterais deux étapes avant et après celles dont tu parles, Kristoch' (et tant pis pour C Bost et Dabrowski 8) ).

D'abord j'ai "eu un doute sur le fait que je pourrais" être surdouée (les "premiers" murmures"), en me reconnaissant dans certaines caractéristiques. Mais en même temps je me disais qu'en matière de capacités intellectuelles et de culture... bof, je ne m'y étais pas vraiment. Il me semble que c'est ce dont tu parles, Dicizit.

Ensuite j'ai passé le test, et j'ai "su" que j'ai un QI supérieur à la moyenne (j'ai encore un peu de mal aujourd'hui à m'attribuer le terme "surdouée").

Actuellement, j'en suis à l'étape que décrit l'article : je "prends conscience". Plus précisément, j'accepte mes caractéristiques particulières.
Chez moi, c'est essentiellement au niveau de mes sens que cela se joue : j'ai toujours eu un odorat (trop) développé, allant parfois jusqu'à des hallucinations olfactives, et j'ai toujours réfréné les impressions et sentiments que les odeurs m'apportaient. Je m'oblige à présent à les accepter et à faire avec... et j'ai bon espoir de parvenir à ne plus devoir me parfumer à outrance pour supporter ça. Quand je pourrai sentir l'odeur de mes aisselles, je serai certaine que j'ai pris conscience de ma douance :triste8: :D .

Il me restera enfin à (me) "vivre comme", à "être" une surdouée, non seulement en acceptant mais en agissant en fonction de cela. C'est pas gagné... puisque, à plus de 40 ans, je n'ai toujours pas intégré correctement mon schéma corporel et que mon enveloppe peut varier de 30 kilos sans que cela change ma perception de moi :1cache: .
Y'a trop de monde sur les gradins... Le spectacle du monde nous appartient !

Avatar du membre
JuDechaussettes
Messages : 147
Enregistré le : dim. 30 mars 2014 09:36
Présentation : elle est passée par ici, elle repassera par là... elle court elle court la Ju !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Orléans
Âge : 27

Re: Prise de conscience d'être surdoué.

Message par JuDechaussettes » sam. 24 mai 2014 16:27

Kristoc'h a écrit :Que veut dire "prendre conscience d'être" surdoué et quelle(s) différence(s) avec "se savoir" surdoué ?
Bon j'ai pas lu l'article ( jaipalecourage ).


Je pense qu'il y a une différence entre les 2.
"Se savoir" c'est l'avoir entendu par le/la psy, ou bien l'avoir lu sur le compte rendu du test.

Une prise de conscience c'est un ressenti interne, physique.
C'est un peu comme si tout le corps l'avait digéré, intégré.

Après, en ce qui me concerne je n'en suis pas à l'étape de l'intégration, je le sais juste.
J'ai pas encore pris la claque qui m'est nécessaire à la prise de conscience.
"Je suis, et j'apprécie la chance que j'ai d'être."

saliaskim
Messages : 131
Enregistré le : dim. 2 févr. 2014 21:14
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Prise de conscience d'être surdoué.

Message par saliaskim » dim. 25 mai 2014 09:41

Je trouve la question un peu biaisée ou inexacte. Le terme surdoué est acceptable après passation d'un test et diagnostic, et même après ça il faut le temps de le digérer et de se faire à l'idée. Par contre une compréhension de soi-même comme étant une personne intelligente et différente, mais surtout différemment intelligente, me paraît plus juste.

Sinon tout au long de notre vie on a des indices de cet état de fait, et j'ai l'impression qu'un jour un élément fait qu'on commence à rassembler tous ces indices en comprenant qu'ils ont un sens. Ce déclencheur c'est souvent, de ce que je lis dans les descriptions des gens, un effet miroir avec quelqu'un ou souvent avec ses propres enfants ou une réflexion particulière de quelqu'un. Ensuite on passe aux premiers murmures, et ce qui s'ensuit... J'imagine cela dit que la grande majorité des surdoués s'ignorent

Avatar du membre
dédale
Messages : 660
Enregistré le : mar. 24 juil. 2012 09:37
Présentation : Par là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : à l'ouest d'Angers
Âge : 38

Re: Prise de conscience d'être surdoué.

Message par dédale » lun. 26 mai 2014 07:07

Dicizit a écrit :Je pense que les digues sont en train de céder, mon système d'adaptation au monde est fissuré, ma carapace est devenue obsolète. C'est peut être bien par là que se sont introduits les doutes, les murmures à propos du surdon...
Dans ce sens ou l'inverse ?
Cyrielle a écrit :Quand je pourrai sentir l'odeur de mes aisselles, je serai certaine que j'ai pris conscience de ma douance
N'oublie de nous en faire part, quand cela arrivera. :D
juDechuassettes a écrit :Après, en ce qui me concerne je n'en suis pas à l'étape de l'intégration, je le sais juste.
J'ai pas encore pris la claque qui m'est nécessaire à la prise de conscience.
J'en suis là également. C'est aussi pour ça que j'ai souhaité créer ce topic, je pense que celui-ci pourra m'apporter de nouveaux éléments à ma réflexion.
saliaskim a écrit :Je trouve la question un peu biaisée ou inexacte. Le terme surdoué est acceptable après passation d'un test et diagnostic,
Je ne vois pas ou se trouve le biais. On est sur une partie d'un forum de surdoué, réservé en échanges aux seuls diagnostiqués surdoué. Pourquoi ne pas appelé un chat, un chat ?
et même après ça il faut le temps de le digérer et de se faire à l'idée.
Par contre une compréhension de soi-même comme étant une personne intelligente et différente, mais surtout différemment intelligente
C'est là tout le sujet de ce topic. ;)
Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible », Antoine de Saint-Exupéry

saliaskim
Messages : 131
Enregistré le : dim. 2 févr. 2014 21:14
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Prise de conscience d'être surdoué.

Message par saliaskim » lun. 26 mai 2014 20:33

C'est juste que pour moi, chronologiquement, on se pense d'abord différent avant de se penser surdoué, surdoué étant l'état après test. En l'occurrence, tu parles de prise de conscience. La prise de conscience d'être surdoué, c'est le cheminement après le test et son acceptation. J'avais cependant l'impression que le topic souhaitait traiter du cheminement jusqu'au test mais j'ai peut-être faux.

Avatar du membre
dédale
Messages : 660
Enregistré le : mar. 24 juil. 2012 09:37
Présentation : Par là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : à l'ouest d'Angers
Âge : 38

Re: Prise de conscience d'être surdoué.

Message par dédale » mar. 27 mai 2014 06:40

saliaskim a écrit : J'avais cependant l'impression que le topic souhaitait traiter du cheminement jusqu'au test mais j'ai peut-être faux.
Een effet tu as faux :D

Mais comme tu l'as souligné juste avant, le sujet c'est bien ça:
La prise de conscience d'être surdoué, c'est le cheminement après le test et son acceptation.
Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible », Antoine de Saint-Exupéry

saliaskim
Messages : 131
Enregistré le : dim. 2 févr. 2014 21:14
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Prise de conscience d'être surdoué.

Message par saliaskim » mar. 27 mai 2014 22:14

Bah, du coup tes questions sont ambiguës, ton titre également... j'insiste pas plus...

Avatar du membre
dédale
Messages : 660
Enregistré le : mar. 24 juil. 2012 09:37
Présentation : Par là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : à l'ouest d'Angers
Âge : 38

Re: Prise de conscience d'être surdoué.

Message par dédale » ven. 6 juin 2014 15:10

saliaskim a écrit :Bah, du coup tes questions sont ambiguës, ton titre également... j'insiste pas plus...
Si tu as lu l'article, et vu la section ou est placé le topic, il ne devrait pas y avoir d'ambiguïté il me semble.

Je cherche juste à comprendre comment on passe de "être diagnostiqué surdoué" à "vivre en harmonie avec sa douance".

Je sais que c'est forcément une démarche personnelle et intime, qui est plus ou moins longue et difficile, ou au contraire tout simplement naturelle.
Pour certains ils ne se sont même pas posé la question j'en suis sûr !

Mais, je me dis aussi qu'il y a peut-être des points communs dans les expériences. :-)
Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible », Antoine de Saint-Exupéry

Avatar du membre
Kayeza
Galette de Riz
Messages : 4708
Enregistré le : mar. 25 oct. 2011 17:46
Présentation : C'est qui, déjà ?
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : ... et à l'oeil !
Âge : 39
Contact :

Re: Prise de conscience d'être surdoué.

Message par Kayeza » ven. 6 juin 2014 19:08

Je ne sais pas si tu avais vu passer ce sujet, Kristoc'h, mais il aborde peut-être quelque chose de similaire : "La douance a-t-elle pris place dans votre quotidien ?" (Ce n'est pas pour dire qu'il faut fusionner les sujets, juste pour compléter.)
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas

Répondre