Nous sommes le Lun 23 Oct 2017 16:05


regard du parent HPI sur ses enfants

Modérateur: Bradeck

regard du parent HPI sur ses enfants

Messagepar Elaïs » Ven 4 Oct 2013 21:25

Bonsoir,

J'ai cherché sur le forum, mais je n'ai pas trouvé la réponse parfaite à mes questions, du coup, je me permets d'ouvrir un sujet, en espérant respecter les règles du forum et ne pas être tout de même redondante malgré mes recherches.

Mon post s'adresse en particulier aux personnes dont la douance est confirmée et acceptée depuis quelque temps et qui sont parents.

je voudrais savoir différentes choses:

- le fait de vous savoir HPI vous fait-il être particulièrement attentifs aux signes d'une douance éventuelle de vos enfants?
- en dépit d'un signe potentiel, comptez-vous ou avez-vous tout de même tester vos enfants?
- si vous avez fait tester vos enfants, aviez-vous tout de même une intuition du résultat positif ou négatif? ou si vous ne l'avez pas encore fait, avez-vous une intuition de ce qu'il serait? et pourquoi?
- pensez-vous que le fait d'avoir un parent HPI doit entrainer un test de manière automatique afin d'être sur de ne pas passer à coté?

et pour finir, souhaitez-vous que votre douance soit transmise ou non?

merci de votre participation
Elaïs
 
Messages: 64
Âge: 40
Enregistré le: Dim 29 Sep 2013 21:58
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: regard du parent HPI sur ses enfants

Messagepar W4x » Ven 4 Oct 2013 22:10

Il y a un fil qui traite un peu du sujet, sous l'autre angle : post50884.html#p50884
Peut-être les deux peuvent-ils se croiser...?
Was zurück bleibt, ist Erinnerung.
Avatar de l’utilisateur
W4x
 
Messages: 3265
Âge: 35
Enregistré le: Lun 21 Nov 2011 23:19
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: regard du parent HPI sur ses enfants

Messagepar Elaïs » Ven 4 Oct 2013 22:27

Oui, en fait, j'avais lu le fil que tu proposes ; Jjy ai trouvé des pistes de réponses. Dans le sujet sur la liste de Terrassier aussi. Mais oui, pas de problème pour fusionner et que cela soit une sorte de variante de la question posée sur le fil que tu cites.Tant que j'ai votre retour d'expérience :-)
Elaïs
 
Messages: 64
Âge: 40
Enregistré le: Dim 29 Sep 2013 21:58
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: regard du parent HPI sur ses enfants

Messagepar Miss dans la lune » Mar 22 Oct 2013 04:12

Elaïs a écrit:.

Mon post s'adresse en particulier aux personnes dont la douance est confirmée et acceptée depuis quelque temps et qui sont parents.

C'est tout neuf pour moi, je ne peux pas dire que je l'ai acceptée, ni même tout à fait comprise, mais je veux bien répondre à tes questions quand même, parce que je me les suis moi-même posées.

- le fait de vous savoir HPI vous fait-il être particulièrement attentifs aux signes d'une douance éventuelle de vos enfants?

Oui, inévitablement, je l'observe beaucoup; mais je n'ai aucune idée de ce à quoi peut ressembler un enfant précoce à 2 ans et demi. Par exemple, parfois je me dis, "mais c'est fou qu'il se souvienne de ça" (des événements datant de plusieurs mois), combien de temps va t'il s'en souvenir? est-ce fixé dans sa mémoire à long terme? Et je fais forcement un lien avec une éventuelle douance...même si cela n'a peut-être rien à voir... ce diagnostic étant tout frai, il me parle sans arrêt en ce moment...
- en dépit d'un signe potentiel, comptez-vous ou avez-vous tout de même tester vos enfants?

Non. Sauf s'il présente un jour des difficultés sociales par exemple, et qu'il a besoin de réponses.
Je n'élèverai pas mon pin's en fonction de son QI, mais en fonction de ce qu'il est.(Et de ce que je crois être le mieux).

- si vous avez fait tester vos enfants, aviez-vous tout de même une intuition du résultat positif ou négatif? ou si vous ne l'avez pas encore fait, avez-vous une intuition de ce qu'il serait? et pourquoi?


Faudrait que je vois des enfants estampillés pour comparer. Ce que je peux dire à l'heure actuelle c'est qu'il n'est pas endormi (comme m'a dit sa nounou l'an dernier).

- pensez-vous que le fait d'avoir un parent HPI doit entraîner un test de manière automatique afin d'être sur de ne pas passer à coté?


Non...enfin je ne sais pas. Le fait de savoir m'apporte quand même beaucoup de choses, je suis contente de ne pas avoir raté ça, mais c'est un cheminement personnel, on ne m'a pas imposé un diagnostic de "différence".
D'un autre côté si mes parents avaient su (avec les tenants et les aboutissants que ce que cela implique), mes ressentis auraient pu m'être expliqués (encore aurait-il fallu que je les exprime...mais avec des parents bienveillants-sécurisants pourquoi pas), voilà une source anxiogène que l'on peut, si ce n'est épargner, au moins limiter.

En fait, ce qui compte, c'est surtout l'attention bienveillante des parents. Il n'y a pas une méthode éducative pour les non-surdoués, et une méthode éducative pour les surdoués. Chaque enfant mérite une attention toute particulière.
Passer à côté d'une douance n'est pas grave en soi, passer à côté du fonctionnement de son enfant si. (Enfin, je ne jette pas la pierre à ceux qui sont incapables de comprendre, ou qui ne connaissent pas les étapes psychomotrices de l'enfance par exemple, mais si l'on s'intéresse à son gosse, y'a d'autre chose à faire et à comprendre de lui que de lui faire passer un wisc.)

et pour finir, souhaitez-vous que votre douance soit transmise ou non?


fffff...je ne sais pas ce qui en moi, provient d'elle... quelle est la part extrinsèque et quelle est la part intrinsèque... Est-ce qu'elle m'a aidée à vivre des trucs tout pourris, ou est-ce que je les ai trouvés tout pourris à cause d'elle...

Je voudrais surtout qu'il souffre le moins possible, et je ne pense pas que la douance soit inévitablement lié à la tristesse.
Avoir une conscience aiguisée du monde qui nous entoure, être une conscience de l'univers et le savoir, en sortant de notre état d'humain, s’émerveiller qu'il y ait de la vie, de la matière, plutôt que rien, faire du lien entre les choses, les événements, y trouver une logique ou sentir qu'il en existe une... ça, c'est chouette, ça me subjugue ça m’apaise.
Plus que de pouvoir m'acheter la dernière veste Marc Jacob à la mode. Même si je ne sais pas encore faire fi de ma représentation, de ce que je parais aux yeux des autres... mais le faut-il, mon quotidien est ici-bas.

Je suis souvent triste, mais je ne suis pas malheureuse; et si un grand malheur devait arriver, j'y suis préparée, je sais par quoi je passerais, et finalement je pense que la douance n'y est pas pour rien, dans cette projection volontaire.

Alors, ma réponse est oui je crois, j'y vois plus de côtés positifs.
Avatar de l’utilisateur
Miss dans la lune
Mud Drifting
 
Messages: 727
Images: 27
Enregistré le: Ven 3 Mai 2013 12:18
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: regard du parent HPI sur ses enfants

Messagepar cléo » Mar 22 Oct 2013 07:33

Miss dans la lune a écrit:

En fait, ce qui compte, c'est surtout l'attention bienveillante des parents. Il n'y a pas une méthode éducative pour les non-surdoués, et une méthode éducative pour les surdoués. Chaque enfant mérite une attention toute particulière.
Passer à côté d'une douance n'est pas grave en soi, passer à côté du fonctionnement de son enfant si. (Enfin, je ne jette pas la pierre à ceux qui sont incapables de comprendre, ou qui ne connaissent pas les étapes psychomotrices de l'enfance par exemple, mais si l'on s'intéresse à son gosse, y'a d'autre chose à faire et à comprendre de lui que de lui faire passer un wisc.)




Je suis de ton avis, ton regard me touche beaucoup.


Miss dans la lune a écrit: Avoir une conscience aiguisée du monde qui nous entoure, être une conscience de l'univers et le savoir, en sortant de notre état d'humain, s’émerveiller qu'il y ait de la vie, de la matière, plutôt que rien, faire du lien entre les choses, les événements, y trouver une logique ou sentir qu'il en existe une... ça, c'est chouette, ça me subjugue ça m’apaise.
Plus que de pouvoir m'acheter la dernière veste Marc Jacob à la mode. Même si je ne sais pas encore faire fi de ma représentation, de ce que je parais aux yeux des autres... mais le faut-il, mon quotidien est ici-bas.

Je suis souvent triste, mais je ne suis pas malheureuse; et si un grand malheur devait arriver (j'y ai beaucoup pensé parce que mon fils à un truc au pronostic incertain pour pas rentrer dans les détails), je m'y suis préparée, je sais par quoi je passerais, et finalement je pense que la douance n'y est pas pour rien, dans cette projection volontaire.

Alors, ma réponse est oui je crois, j'y vois plus de côtés positifs.



Offtopic :
Sans être forcément triste constamment, ce regard traversant sur les choses, les instants, favorise un socle mélancolique, non? Le bonheur rejoint la douleur quand tu y vois la finitude ou la mémoire du monde, pleurer de joie se teinte de la précarité de cette joie, non?
Avatar de l’utilisateur
cléo
 
Messages: 1192
Âge: 53
Enregistré le: Mar 19 Fév 2013 22:06
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: regard du parent HPI sur ses enfants

Messagepar Doodle » Mar 22 Oct 2013 11:37

Elaïs a écrit:- le fait de vous savoir HPI vous fait-il être particulièrement attentifs aux signes d'une douance éventuelle de vos enfants?

Je ne sais pas encore si je le suis ou pas. Mais déjà j'observe très attentivement mon enfant (de pas encore 2 ans et demi).
Pour être honnête je l'observe depuis l'instant de sa naissance. Et peut être que si aujourd'hui je me pose des question sur moi c'est aussi à cause d'elle. Je suis une vrai éponge, je sens énormément de chose (sans forcement les comprendre d'ailleurs) et je sens déjà des choses chez elle qui me font craindre le même parcours que moi. Sans être exagérément en avance (elle a fait des phrases complexes assez tôt, sans que ce soit non plus anormal je crois) je sens chez elle une maturité anormale qui me fait de la peine, comme si son enfance lui avait déjà été volée. Peut être que je me trompe. Je l'espère en fait.
- en dépit d'un signe potentiel, comptez-vous ou avez-vous tout de même tester vos enfants?

Je vais voir déjà comment ça se passe pour moi. Il me faut tâter le terrain. Mais si je crois que ça peut éclairer/aider, alors je le ferais, il le faudra. Je ne peux pas risquer qu'elle souffre par ma négligence.
- si vous avez fait tester vos enfants, aviez-vous tout de même une intuition du résultat positif ou négatif? ou si vous ne l'avez pas encore fait, avez-vous une intuition de ce qu'il serait? et pourquoi?

Mon intuition c'est qu'elle est un peu comme moi. Mais que suis-je ? Je ne le sais pas encore.
- pensez-vous que le fait d'avoir un parent HPI doit entrainer un test de manière automatique afin d'être sur de ne pas passer à coté?

Je ne sais pas encore à quoi tout ça sert. J'avoue être un peu méfiant. Mais si ces différences sont aussi fondamentales qu'on le dit et si le savoir peut aider significativement, alors zéro hésitation.
Mais pour l'instant j'aborde la douance et les sciences qui s'y rapportent avec beaucoup de prudence.
et pour finir, souhaitez-vous que votre douance soit transmise ou non?

Franchement je n'en sais rien. Je ne sais pas encore si je le suis, je ne sais pas encore si c'est un cadeau ou une malédiction.
J'ai déjà du mal à comprendre l'existence de la douance. Existe t'il des humains à ce point différents ?
Mais transmettre est pour moi très important, et autant je suis heureux d'avoir transmis mes gènes et que physiquement mon enfant me ressemble, autant j'ai surtout vocation à transmettre mon expérience. J'ai appris énormément de choses dans la vie. Si je peux lui apprendre à bien vivre avec ou sans douance, avec les chances et malchances et autres aléas de la vie, ce sera bien. Elle est née avec beaucoup d'enthousiasme je trouve, si je peux je dois l'aider à garder ça.
Echauffement : 2 3 5 7, 1 3 7 9,... pouf, pouf... 3 9 ,1 7, 1 3 7, 3 9, 1 7, 1 3 9, 3 9, 7. Et ça rime !
Avatar de l’utilisateur
Doodle
 
Messages: 373
Images: 51
Âge: 43
Enregistré le: Lun 21 Oct 2013 02:50
Localisation: Pas loin, ailleurs
Présentation: Un peu encombré
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: regard du parent HPI sur ses enfants

Messagepar sandrinef » Mar 22 Oct 2013 13:18

Elaïs a écrit:Bonsoir,
Mon post s'adresse en particulier aux personnes dont la douance est confirmée et acceptée depuis quelque temps et qui sont parents.
- le fait de vous savoir HPI vous fait-il être particulièrement attentifs aux signes d'une douance éventuelle de vos enfants?
- en dépit d'un signe potentiel, comptez-vous ou avez-vous tout de même tester vos enfants?
- si vous avez fait tester vos enfants, aviez-vous tout de même une intuition du résultat positif ou négatif? ou si vous ne l'avez pas encore fait, avez-vous une intuition de ce qu'il serait? et pourquoi?
- pensez-vous que le fait d'avoir un parent HPI doit entrainer un test de manière automatique afin d'être sur de ne pas passer à coté?
et pour finir, souhaitez-vous que votre douance soit transmise ou non?


1.Pour moi c'est le contraire qui s'est produit. Ma mère m'ayant fait remarqué que mon fils était très en avance pour pas mal de choses, et qu'elle y trouvait des similitudes avec ma petite enfance, j'ai commencé à comprendre que ce qui, pour moi, était normal chez mon enfant, et bien ne l'était pas forcément pour autrui.
Et paradoxalement, c'est en ayant un enfant que je me suis dirigé vers une possible douance chez moi...

2.Oui, c'est prévu. c'est toujours mieux de savoir qui on est, même quand tout va bien.

3.J'ai une certitude absolue de sa douance, c'est peut-être stupide de ma part mais je préfère répondre franchement.

4.je ne sais pas, à mon sens cela dépend de chaque personne, de chaque histoire personnelle.

5.Oui, car ce n'est pas une tare, c'est une chance fabuleuse de vivre la vie plus intensément.



PS: ce topic risque de perdre de son intérêt si les parents non diagnostiqués répondent. Je ne dis pas ça par quelque prétention que ce soit, c'est juste que c'est dans le titre du topic... ;)
"Le Monde ne te doit rien. Il était là avant toi" M.Twain
Avatar de l’utilisateur
sandrinef
 
Messages: 1805
Images: 39
Âge: 40
Enregistré le: Jeu 15 Nov 2012 12:11
Localisation: Toujours dans le Sud, souvent dans la Lune et parfois à l'Ouest
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: regard du parent HPI sur ses enfants

Messagepar Doodle » Mar 22 Oct 2013 13:49

Désolé, le sujet me travaille. J'aurai pas du poster en effet.
Promis dès que je passe mon test je supprime ou modifie mon message.
Echauffement : 2 3 5 7, 1 3 7 9,... pouf, pouf... 3 9 ,1 7, 1 3 7, 3 9, 1 7, 1 3 9, 3 9, 7. Et ça rime !
Avatar de l’utilisateur
Doodle
 
Messages: 373
Images: 51
Âge: 43
Enregistré le: Lun 21 Oct 2013 02:50
Localisation: Pas loin, ailleurs
Présentation: Un peu encombré
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: regard du parent HPI sur ses enfants

Messagepar Mlle Rose » Mar 22 Oct 2013 14:04

Il faudra nous demander alors, l'édition est possible 24h, la suppression 10 mn ;)
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:
Avatar de l’utilisateur
Mlle Rose
 
Messages: 12696
Images: 86
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:56
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: regard du parent HPI sur ses enfants

Messagepar ronanB » Mar 22 Oct 2013 14:13

terrible comme sujet car l'on se doit d'être honnête..

Avec une petite honte, j'avoue que je guette les signes sur ma fille (17 mois).
Par contre, j'aimerais éviter de la faire tester. J'ai vécu 30 ans sans savoir pour moi et je ne m'en portais pas plus mal. On verra et on avisera si des difficultés apparaissent.
Si je vois des signes annonciateurs, je ferai juste attention qu'elle le gère au mieux car je vois cela comme un beau cadeau mais qui peut devenir empoisonné.
voili voilou.

++
» J’avais une maison au bord de la mer. Mais pour aller à la plage, il fallait passer devant un bar. Je n’ai jamais vu la mer… » Georges Best
ronanB
 
Messages: 41
Enregistré le: Mer 16 Mai 2012 13:29
Localisation: dans le chalet avec un extincteur ^^
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: regard du parent HPI sur ses enfants

Messagepar Miss dans la lune » Mer 23 Oct 2013 00:29

Offtopic :
cléo a écrit:
Sans être forcément triste constamment, ce regard traversant sur les choses, les instants, favorise un socle mélancolique, non? Le bonheur rejoint la douleur quand tu y vois la finitude ou la mémoire du monde, pleurer de joie se teinte de la précarité de cette joie, non?


Oui... ce que tu dis ce rapproche plus de la réalité... j'essaie de me persuader peut-être...,de tendre vers ce que je connais du bouddhisme, du détachement... de tout ce qui peut rendre la mort moins insupportable.
Avatar de l’utilisateur
Miss dans la lune
Mud Drifting
 
Messages: 727
Images: 27
Enregistré le: Ven 3 Mai 2013 12:18
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: regard du parent HPI sur ses enfants

Messagepar whitewhale » Lun 28 Oct 2013 00:21

Bonsoir ! Eh bien que voilà un topic qui rejoint mes interrogations personnelles...

Elaïs a écrit:
- le fait de vous savoir HPI vous fait-il être particulièrement attentifs aux signes d'une douance éventuelle de vos enfants?

Oui sans aucun doute. Pas par fierté ou suffisance, juste parce que je me dis que mon mari et moi avons vécu certaines difficultés dans nos vies respectives, et que je trouverais dommage de passer à côté de quelque chose chez mes enfants. Je reste très vigilante à ce qu'ils sont, en gardant à l'esprit une possible mais pas certaine douance, pour tenter de leur éviter les mêmes soucis que les notres.

Elaïs a écrit:- en dépit d'un signe potentiel, comptez-vous ou avez-vous tout de même tester vos enfants?
- si vous avez fait tester vos enfants, aviez-vous tout de même une intuition du résultat positif ou négatif? ou si vous ne l'avez pas encore fait, avez-vous une intuition de ce qu'il serait? et pourquoi?

La question du test chez les enfants me pose de vraies questions tenaces depuis des années. Tu as peut-être déjà lu mon expérience sur la question dans d'autres topics. J'ai fait testé mon ainé à la demande de son instit quand il avait 7 ans, mon mari avait lui-même passé les tests quelques années avant mais nous n'avions pas creusé la question outre mesure. Le doute concernant notre enfant venant d'une personne extérieure, il nous a semblé judicieux de faire passer ce test à notre fils. Seulement voilà, le résultat fût mitigé, et je ne sais toujours pas quoi en conclure, si justement c'est une conclusion, ou si je devrais le refaire tester un jour. La psy nous l'a rendu en nous disant "il n'a aucun trouble d'apprentissage, il va très bien". Point terminé. Le compte-rendu faisait état d'un QI total aux environs de 120 je crois, avec des réserves sur certains exercices où notre fils avait tout simplement décroché, c'est un grand rêveur...
A l'époque nous n'avions relevé aucun signe particulier de précocité chez lui, même s'il est vrai qu'il a appris seul à lire avant le CP je ne sais trop comment. C'est plus tard que sont apparus les angoisses, les insomnies, l'hypersensibilité, l'immense curiosité pour les sciences. Alors il est peut-être juste très intelligent sans être HPI, mais y a-t-il beaucoup d'élèves de 6ème qui réclament à rester au collège de 16h à 17h le vendredi, parce que je cite "mais au CDI il y a des livres sur les atomes" !?!?!
Aahhh les atomes, la passion de mon fils, il en a fait un exposé en CM2 à sa demande et a pourri ses camarades de classe avec un quizz sur le nombre de protons et d'électrons dans des éléments donnés.
Bref je ne suis pas plus avancée qu'avant le test. J'ai toujours des doutes. Mais je m'empêche d'avoir des certitudes. mon intuition me pousserait à croire au haut potentiel, mais ai-je raison.

Concernant ma 2ème, elle a été testée avant ses 4 ans, parce qu'elle était invivable et que j'avais besoin d'aide pour savoir comment l'aborder. Le test a révélé le QI disons à peu près d'une huître :mrgreen: (c'est c'là oui) et il est écrit dans la conclusion qu'elle s'est montrée en très grande opposition pendant le test. Une bourrique quoi. Un test pour rien, enfin si pour me dire qu'elle a des troubles de l'attention et de la concentration, et qu'elle est officiellement hyper butée ! Pour elle non plus la question du haut potentiel intellectuel n'est à mon sens pas réglée. Et là l'intuition ben je sais pas.

J'ai également une autre fille de 2 ans plus jeune que sa sœur, qui a 5 ans et demi aujourd'hui, ainsi qu'un petit garçon qui aura bientôt 4 ans. Suite aux expériences des tests avec mes ainés, et en l'absence de signes vraiment flagrants, je ne me précipite pas. Pas d'intuition là non plus, juste de la vigilance. Ce qui nous amène donc à la question suivante :

Elaïs a écrit:- pensez-vous que le fait d'avoir un parent HPI doit entrainer un test de manière automatique afin d'être sur de ne pas passer à coté?

J'ai tendance à le penser oui, mais en prenant le temps de regarder ses enfants grandir quelques années, sauf si vraiment il y a de gros problèmes. Comme je le disais plus haut, je pense qu'il faut rester vigilant à cette possibilité, mais que le test chez un enfant n'est pas toujours aussi facile. Lorsqu'un adulte en pleine investigation sur sa personne fait la démarche d'aller passer un test, forcément il collabore et fait de son mieux. Un enfant c'est pas pareil, il ne voit pas forcément le but de la manœuvre, et s'il ne collabore pas le résultat est à prendre avec des pincettes.

Elaïs a écrit:et pour finir, souhaitez-vous que votre douance soit transmise ou non?

Franchement ça m'est égal ! Mes enfants ne sont de toutes façons pas stupides, c'est tout ce que je demande :angel4:
(mais n'empêche que ça m'agace de ne pas pouvoir obtenir un diagnostic convaincant, qu'il soit positif ou négatif...)
Avatar de l’utilisateur
whitewhale
 
Messages: 220
Âge: 38
Enregistré le: Lun 1 Oct 2012 12:58
Présentation: presentations/presente-t2718.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: regard du parent HPI sur ses enfants

Messagepar Coccinelle » Mer 13 Nov 2013 10:13

Alors pour mon expérience, c'est le diagnostic de mon fils qui a conduit au mien, on savait déjà pour son père qui avait été testé enfant.
c'est notre médecin de famille qui a mis le doigt dessus, qui ne cessait de nous dire qu'il y avait de forte chance pour qu'il soit précoce ....nous n'avions rien vu, n'ayant aucun moyen de comparer avec d'autres enfants du même âge.
Il a été testé un peu avant 5 ans, parce qu'à l'époque son comportement posait problème à l'école et à la maison....
Je n'avais absolument aucun recul sur la question au moment du test de mon fils. Notre médecin nous avait quand même assez bien expliqué, mais bon je n'avais pas pris le truc à bras le corps....

J'ai aussi une plus jeune fille qui va bientôt avoir 4 ans qui est suivie elle aussi par une psychologue, qui pense qu'elle est surdouée mais aussi TDHA....j'avoue que je ne sais pas, je doute. Je vois bien qu'elle parle beaucoup mieux que ceux de son âge, qu'elle manie des concepts assez complexe, mais niveau apprentissage elle est loin de son frère au même âge, en revanche elle dessine beaucoup mieux que lui au même âge et tout comme lui elle accorde beaucoup d'importance aux détails de ses dessins, elle comprends vite aussi et surtout elle est à la fois très émotive et très impulsive....bien plus que tous les autres enfants que je vois.

Je sais que je la ferais tester, parce que je ne vois de bonnes raisons de ne pas le faire. Le fait de savoir pour son frère et pour moi a été un pas important pour aller mieux, je vois pas pour quelle raison je priverais ma fille de savoir, faudra juste que je prépare le terrain en cas de test négatif (faudrait pas qu'elle se sente moins importante à nos yeux parce qu'elle serait pas surdouée)....m'enfin il assez vraisembable qu'elle le soit et je pense que ça pourrait beaucoup l'aider dans la construction de son estime d'elle même qui peine à s'installer du fait de cette impulsivité exagérée et croissante qui lui fait faire beaucoup de bêtises, qui la fait se mettre dans des états de rage intense, de tristesse profonde lorsqu'elle se rend compte de son comportement......

Pour le moment en revanche je ne la sens pas prête à accepter de faire les exercices demandés, si elle a peur elle ira dans l'opposition et enverra tout balader...j'attends donc que les séances de psychologue l'aide à mieux contrôler cette hyper impulsivité.....ensuite je lui demanderais après avoir expliqué les tenants et les aboutissants si elle a envie de savoir.....
Avatar de l’utilisateur
Coccinelle
Chirurgien ès Poulet
 
Messages: 1970
Âge: 39
Enregistré le: Jeu 30 Juin 2011 18:05
Badges: 2
Ex Jardinier (1) Ex Modérateur (1)
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: regard du parent HPI sur ses enfants

Messagepar Louise » Mer 13 Nov 2013 12:34

- le fait de vous savoir HPI vous fait-il être particulièrement attentifs aux signes d'une douance éventuelle de vos enfants?
Bah en fait, le fait de valider l'hypothèse pour moi a validé l'hypothèse pour mes enfants. Le bouquin lu par hasard m'a secoué, ensuite j'ai questionné, beaucoup, fouillé, beaucoup, et passé le test à 90% pour valider l'hypothèse que je sois HP, et que donc mes enfants le soient aussi, puisque niveau performances cognitives et mode de fonctionnement, ils sont similaires à moi sur pas mal de points.

- en dépit d'un signe potentiel, comptez-vous ou avez-vous tout de même tester vos enfants?
Pour le moment, j'essaie d'éviter. Pas sûre d'être nette à 100% sur le pourquoi, mais je sens qu'il vaut mieux éviter de les tester. (et en général, je sens bien) Je suis certaine que 2/3 le sont, la psy qui suit celui du milieu et ses instits le sont aussi et n'ont pas de mal à reconnaître les difficultés "classiques" qu'il rencontre, donc je ne vois aucun intérêt, plus des désavantages à le faire tester.
Si je suis persuadée un jour que ça pourra l'aider LUI, je lui ferai passer.

- pensez-vous que le fait d'avoir un parent HPI doit entrainer un test de manière automatique afin d'être sur de ne pas passer à coté?
Je pense qu'il faut faire au cas par cas, et que la douance doit être effacée au profit de l'enfant. Un enfant UNIQUE, avec des tonnes de caractéristiques UNIQUES. Il va bien : RAS. Il va mal : on tente de résoudre ses problèmes. La douance n'est qu'un angle de considération.

et pour finir, souhaitez-vous que votre douance soit transmise ou non?
Ahhhh, la question piège :)
Je suis la première à me défendre de projeter, mais je suis la première à adorer me retrouver dans mes enfants...

Si on reformule en "pensez vous que la douance soit un cadeau ou un fardeau génétique transmis?", purée pour moi c'est un cadeau, un don.
On peut faire tellement de choses avec, c'est tellement génial de comprendre tout ce qu'on veut comprendre (j'imagine même pas ce que ça serait de se sentir limité)

Bon je vais lire les autres réponses (et peut être faire un edit, du coup...)
EDIT n°1 (et assez peu constructif, mea culpa) : je plussoie grosso merdo tout ce qu'a écrit miss dans la lune :)
Avatar de l’utilisateur
Louise
 
Messages: 880
Âge: 39
Enregistré le: Mer 28 Mar 2012 07:43
Localisation: Somewhere over the rainbow
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: regard du parent HPI sur ses enfants

Messagepar Elaïs » Mer 13 Nov 2013 14:36

Miss dans la lune a écrit:
Elaïs a écrit:.

Mon post s'adresse en particulier aux personnes dont la douance est confirmée et acceptée depuis quelque temps et qui sont parents.

C'est tout neuf pour moi, je ne peux pas dire que je l'ai acceptée, ni même tout à fait comprise, mais je veux bien répondre à tes questions quand même, parce que je me les suis moi-même posées.


Merci beaucoup de ton retour. effectivement ma phrase était maladroite, mais c'est vrai que je me suis dis que pour tout parent qui découvrait, celui-ci devait forcément se mettre à regarder encore plus attentivement si cela est possible pour un HPI de faire encore plus :) ses enfants. Je voulais donc voir si cela s'atténuait avec le temps. mais je suis ravie tout de même de ton retour car d'une part il est intérréssant et en plus il me rassure :) donc merci à toi.

- le fait de vous savoir HPI vous fait-il être particulièrement attentifs aux signes d'une douance éventuelle de vos enfants?

Oui, inévitablement, je l'observe beaucoup; mais je n'ai aucune idée de ce à quoi peut ressembler un enfant précoce à 2 ans et demi. Par exemple, parfois je me dis, "mais c'est fou qu'il se souvienne de ça" (des événements datant de plusieurs mois), combien de temps va t'il s'en souvenir? est-ce fixé dans sa mémoire à long terme? Et je fais forcement un lien avec une éventuelle douance...même si cela n'a peut-être rien à voir... ce diagnostic étant tout frai, il me parle sans arrêt en ce moment...



ha toi aussi la mémoire de ton petit te surprend? :) le mien a 3 ans, et je suis en effet stupéfaite par sa mémoire. En revanche, je ne sais pas trop si c'est normal, peut-être que tous les enfants de son âge sont capables de se souvenir si loin ou s c'est hors norme? ce n'est pas facile d'estimer cela.
pareil, il me fait un truc qui a chaque fois me surprend, c'est sa capacité à voir dans l'espace. Exemple, 3 allumettes étaient par terre, il les voit, et me dit Ho regarde un triangle. je regarde, et effectivement, si nous avions reliés par des traits les 3 allumettes celles-ci auraient dessiné un triangle: cette anecdocte, date du mois de juin, il n'avait pas encore 3 ans.

en dépit d'un signe potentiel, comptez-vous ou avez-vous tout de même tester vos enfants?

[/quote]
Non. Sauf s'il présente un jour des difficultés sociales par exemple, et qu'il a besoin de réponses.
Je n'élèverai pas mon pin's en fonction de son QI, mais en fonction de ce qu'il est.(Et de ce que je crois être le mieux).


Mais son Qi c'est aussi ce qu'il est , je trouve.

En fait, pour ma part, je pense que je ferais tester mes deux enfants. Parce que je crois que si l'un d'entre eux est HPI, cela nécéssite une prise en charge adaptée du point ded vue scolaire pour ne pas qu'ils se mettent à s'ennuyer à l'école comme j'ai ou ö combien m'y ennuyer voir m'y ratatiner.

- si vous avez fait tester vos enfants, aviez-vous tout de même une intuition du résultat positif ou négatif? ou si vous ne l'avez pas encore fait, avez-vous une intuition de ce qu'il serait? et pourquoi?


Faudrait que je vois des enfants estampillés pour comparer. Ce que je peux dire à l'heure actuelle c'est qu'il n'est pas endormi (comme m'a dit sa nounou l'an dernier).


:)
- pensez-vous que le fait d'avoir un parent HPI doit entraîner un test de manière automatique afin d'être sur de ne pas passer à coté?


Non...enfin je ne sais pas. Le fait de savoir m'apporte quand même beaucoup de choses, je suis contente de ne pas avoir raté ça, mais c'est un cheminement personnel, on ne m'a pas imposé un diagnostic de "différence".


Oui c'est vrai. Mais souvent l'adulte qui prend le chemin du test le fait parce qu'il est en recherche de quelque chose de manquant, une sorte de part manquante à soi même et c'est rarement agréable d'avoir un "bout "en moins.

D'un autre côté si mes parents avaient su (avec les tenants et les aboutissants que ce que cela implique), mes ressentis auraient pu m'être expliqués (encore aurait-il fallu que je les exprime...mais avec des parents bienveillants-sécurisants pourquoi pas), voilà une source anxiogène que l'on peut, si ce n'est épargner, au moins limiter
En fait, ce qui compte, c'est surtout l'attention bienveillante des parents. Il n'y a pas une méthode éducative pour les non-surdoués, et une méthode éducative pour les surdoués. Chaque enfant mérite une attention toute particulière.
Passer à côté d'une douance n'est pas grave en soi, passer à côté du fonctionnement de son enfant si. (Enfin, je ne jette pas la pierre à ceux qui sont incapables de comprendre, ou qui ne connaissent pas les étapes psychomotrices de l'enfance par exemple, mais si l'on s'intéresse à son gosse, y'a d'autre chose à faire et à comprendre de lui que de lui faire passer un wisc.)

beauoucp de parent sont passés à coté d'une partie du fonctionnement de leur enfant quand bien même ils se seraient décrits comme attentionnés et bienveillants,l'attention et la bienveillance d'ailleurs n'éxcluent pas de passer à coté de son enfant, me^me si évidemment ce sont en tout cas des préalables nécéssaires à la connaissance de son petit . En fait, je me demande si "rater" la douance n'est pas justement passer à coté?



et pour finir, souhaitez-vous que votre douance soit transmise ou non?


fffff...je ne sais pas ce qui en moi, provient d'elle... quelle est la part extrinsèque et quelle est la part intrinsèque... Est-ce qu'elle m'a aidée à vivre des trucs tout pourris, ou est-ce que je les ai trouvés tout pourris à cause d'elle...

Je voudrais surtout qu'il souffre le moins possible, et je ne pense pas que la douance soit inévitablement lié à la tristesse.
Avoir une conscience aiguisée du monde qui nous entoure, être une conscience de l'univers et le savoir, en sortant de notre état d'humain, s’émerveiller qu'il y ait de la vie, de la matière, plutôt que rien, faire du lien entre les choses, les événements, y trouver une logique ou sentir qu'il en existe une... ça, c'est chouette, ça me subjugue ça m’apaise.
Plus que de pouvoir m'acheter la dernière veste Marc Jacob à la mode. Même si je ne sais pas encore faire fi de ma représentation, de ce que je parais aux yeux des autres... mais le faut-il, mon quotidien est ici-bas.

Je suis souvent triste, mais je ne suis pas malheureuse; et si un grand malheur devait arriver, j'y suis préparée, je sais par quoi je passerais, et finalement je pense que la douance n'y est pas pour rien, dans cette projection volontaire.

Alors, ma réponse est oui je crois, j'y vois plus de côtés positifs.



C'est vrai aussi. Moi je suis toujours mitigée: je crois que je penche pour le non, j'aimerais qu'ils aient une vie paisible et heureuse. C'est plus la paix que je trouve difficilement atteignable avec la douance.

Merci en tous cas de ton retour! :occasion14:
Elaïs
 
Messages: 64
Âge: 40
Enregistré le: Dim 29 Sep 2013 21:58
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: regard du parent HPI sur ses enfants

Messagepar marmotte » Mer 13 Nov 2013 22:57

Elaïs a écrit:- le fait de vous savoir HPI vous fait-il être particulièrement attentifs aux signes d'une douance éventuelle de vos enfants?

Oui, avant je n'y pensais même pas, je ne savais pas ce que c’était à part bon à l'école, et même si j'avais vu certains signes je n'étais pas capable de les interpréter.

Elaïs a écrit:- en dépit d'un signe potentiel, comptez-vous ou avez-vous tout de même tester vos enfants?

En cas de problème sans aucune hésitation, je les mettrais au courant de toutes façons quand ils seront plus grands.

Elaïs a écrit:- si vous avez fait tester vos enfants, aviez-vous tout de même une intuition du résultat positif ou négatif? ou si vous ne l'avez pas encore fait, avez-vous une intuition de ce qu'il serait? et pourquoi?

Pas testés mais les deux positifs à mon avis, a cause d'une différence de développement intellectuel par rapport aux autres enfants (j'en vois bc dans mon métier actuel donc je peux comparer), plus une hyper émotivité, plus qu'est-ce qu'ils me ressemblent!!!!

Elaïs a écrit:- pensez-vous que le fait d'avoir un parent HPI doit entrainer un test de manière automatique afin d'être sur de ne pas passer à coté?

Non, je pense qu'un parent HPI au courant est un bon détecteur de potentialités, le test doit servir à ce que l'enfant aille mieux.


Elaïs a écrit:- et pour finir, souhaitez-vous que votre douance soit transmise ou non?
oui j'ai envie qu'ils soient HPI pour que l'on soit sur la même longueur d'onde, mais non je ne veux pas qu'ils souffrent d'être différents et trop sensibles.

Et oui ca me fait flipper
Avatar de l’utilisateur
marmotte
 
Messages: 400
Âge: 48
Enregistré le: Lun 29 Avr 2013 21:37
Localisation: Gironde
Présentation: presentations/bonjour-t3561.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: regard du parent HPI sur ses enfants

Messagepar Elaïs » Mer 13 Nov 2013 23:39

Rhoooo mais je suis totalement confuse: je n avais pas vu toutes vos réponses mais seulement celle de missdznslalune! Alors merci a toutes et tous de vos retours. Je viens de tous vous lire cette fois :-). C'est riche et rassurant.merci!
Elaïs
 
Messages: 64
Âge: 40
Enregistré le: Dim 29 Sep 2013 21:58
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS



Retourner vers à propos des enfants...

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Parents suisses d'enfants HPI?
par Valdemort » Mar 5 Avr 2016 15:21

Réponses: 0

Vues: 352

Dernier message par Valdemort Voir le dernier message
Mar 5 Avr 2016 15:21
Assumer la douance de ses enfants
par Virginie » Jeu 25 Fév 2016 15:38

Réponses: 18

Vues: 1518

Dernier message par *Za* Voir le dernier message
Mar 22 Mar 2016 09:10
comment aborder leur douance avec ses enfants?
1, 2, 3, 4par lady space » Lun 19 Déc 2011 17:17

Réponses: 91

Vues: 9246

Dernier message par Lmsm Voir le dernier message
Jeu 2 Oct 2014 17:01
Etude comparative des pédagogies pour HPI au collège
par Azore » Sam 6 Déc 2014 20:39

Réponses: 11

Vues: 1268

Dernier message par LiF Voir le dernier message
Ven 27 Fév 2015 10:53
education et HPI
par cobaye80 » Lun 27 Fév 2017 01:29

Réponses: 2

Vues: 288

Dernier message par hazy Voir le dernier message
Lun 27 Fév 2017 09:29

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités