Peut-on être Hypersensible et non doué?

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.
Répondre
Avatar du membre
Frandyrosa
Messages : 31
Enregistré le : sam. 23 mars 2013 03:04
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 42

Peut-on être Hypersensible et non doué?

Message par Frandyrosa » mer. 12 juin 2013 22:24

Bonjour a tous,

Selon vous peut on être diagnostiqué hypersensible et ne pas être surdoué?
Bon vous allez me répondre que oui mais j'aimerais alors comprendre pourquoi.

Je vous explique le contexte : Le passage du WAIS IV s'est révélé NS dans mon cas.

J'en retiens tout de même que j'ai un très bon niveau d'indice de compréhension verbale et une puissante pensée logique me situant dans les 6,7% de la courbe de gauss et ce malgré une anxiété de performance qui a sous tendu la quasi totalité du passage du test. Ça c'est pour regonfler mon ego bien mis à mal par l'hétérogénéité, merci de ne pas trop me torturer ;)

Je sentais clairement mon cerveau tourner au ralenti et je luttais constamment contre mes émotions qui venaient troubler ma concentration. Consciente de pouvoir faire mieux, je m'en voulais de me laisser dominer par mes émotions. Une lutte intérieure s'est mise en place, m'épuisant. La psychologue, consciente de mon état m'a tout de même fait passer le test.

N'aurait-elle pas dû essayer de me calmer ou de me rassurer voire de me dire que je n'étais pas en condition de passer le test? (Perso c'est ce que j'aurais fait à sa place).

J'étais très troublée et dans un réel état second.
J'aurais aimé un résultat plus fidèle à mes véritables capacités qui ne sont sans doute pas celles d'un surdoué mais qui sont fort probablement au dessus de ce que j'ai pu fournir étant donné que mon anxiété n'a pas permis selon la psy une évaluation objective de mes procédés cognitifs.

D'autant que le test de Zulliger qui a suivi le WAIS révèle chez moi des caractéristiques le plus souvent attribuées aux surdoués : mon fonctionnement psychique est caractérisé par une hyper réactivité émotionnelle, une hypersensibilité et un fort potentiel créatif.
Il met également en avant une importante réceptivité aux changements affectifs de mon entourage.

Ces aspects de ma personnalité et mon QIV supérieur seraient à l'origine du décalage ressenti, de ma fragilité, de ma fatigue, de ma tristesse et de mes questionnements existentiels. Par ailleurs, les stratégies d'adaptation et d'évitement qui sont mises en place ne différent pas de celles d'un surdoué.

Pourquoi ne dit-on pas que plus l'intelligence augmente plus ces symptômes sont présents plutôt que de les attribuer quasi-exclusivement aux surdoués ?

Je me retrouve à devoir trouver des solutions à la gestion de mon hypersensibilité dans la littérature et dans les forums dédiés aux surdoués.
Je le vis comme un paradoxe, je suis câblée différemment sauf pour l'intelligence cognitive mais les conseils donnés aux surdoués pour gérer leurs émotions s'appliquent à moi également selon la Psy.

J'en conclus personnellement que l'on peut donc faire partie de la tranche dite "supérieure" et souffrir des mêmes effets collatéraux que les surdoués.
Qu'en pensez-vous?

PS: Bien entendu, il ne s'agit pas d'une plaidoirie contre le bilan. Je ne crache pas sur les bénéfices d'un tel exercice, au contraire. J'ai toujours su que j'étais plutôt intelligente même si un manque de confiance m'empêchait de l'admettre. Le bilan l'a confirmé mais je continue de douter à cause de l'hétérogénéité. Il m'a permis également de me convaincre de la nécessité de reprendre des activités créatives. En effet, à trop vouloir lutter contre mon hypersensibilité et prouver que j'étais une wonder woman je me suis éloignée de mes vocations artistiques et littéraires pour rejoindre le monde de la politique qui va me bouffer toute crue. Bref même si aujourd'hui je considère mon hypersensibilité comme un handicap social je sais qu'elle peut devenir un moteur créatif, à moi d'y travailler.

Avatar du membre
Joebar
Chouchou de la maîtresse
Messages : 2906
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 10:31
Présentation : ->
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Peut-on être Hypersensible et non doué?

Message par Joebar » jeu. 13 juin 2013 09:42

Frandyrosa a écrit :Pourquoi ne dit-on pas que plus l'intelligence augmente plus ces symptômes sont présents plutôt que de les attribuer quasi-exclusivement aux surdoués ?

J'en conclus personnellement que l'on peut donc faire partie de la tranche dite "supérieure" et souffrir des mêmes effets collatéraux que les surdoués.
Pour la première question, il me semble qu'on le dit.

Rien est propre aux surdoués, autant pour les traits que les effets collatéraux.

Le psy que j'ai vu pour le test m'a dit à la restitution que d'essayer de comprendre les autres et que les autres nous comprennent était vain. Mais des liens autres que cognitifs peuvent être tissés via les émotions, la sensibilité, les intérêts...etc. Bah c'est pas faux.
Quelqu'un de non surdoué peut être émotif, anxieux, dépressif, sensible, heureux, ... et il n'y a qu'à voir ici, tous les surdoués n'ont pas les mêmes traits.

Nous sommes tous des êtres humains et cette étude extrêmement sérieuse le montre bien :geek1:
Il y en a même des Heureux sans forcément souffrir des effets collatéraux.

En conclusion, pour répondre à ta question, Oui on peut être Hypersensible et non doué.
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.

Avatar du membre
Frandyrosa
Messages : 31
Enregistré le : sam. 23 mars 2013 03:04
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Peut-on être Hypersensible et non doué?

Message par Frandyrosa » jeu. 13 juin 2013 10:58

Joebar a écrit :Nous sommes tous des êtres humains et cette étude extrêmement sérieuse le montre bien :geek1:
Ah en effet,vraiment sérieuse :lol:
Joebar a écrit :Le psy que j'ai vu pour le test m'a dit à la restitution que d'essayer de comprendre les autres et que les autres nous comprennent était vain. Mais des liens autres que cognitifs peuvent être tissés via les émotions, la sensibilité, les intérêts...etc. Bah c'est pas faux.
Quelqu'un de non surdoué peut être émotif, anxieux, dépressif, sensible, heureux, ... et il n'y a qu'à voir ici, tous les surdoués n'ont pas les mêmes traits.
Franchement je n'ai pas eu l'impression en vous lisant et en lisant toute la littérature sur les surdoués de ne pas vous comprendre ou alors je ne vous comprenais tellement pas que je n'ai pas compris que je ne vous comprenais pas :P

Une chose est certaine : je suis une hypersensible, j'ai donc la capacité de ressentir très fort et de capter les gens et les situations très rapidement voire de manière fulgurante.
Sans doute mes réflexions sur les idées de la vie vont elles moins loin et surtout sont elles moins fulgurantes que celles d'un surdoué mais les questions existentielles me hantent depuis l'enfance.
Je ressens tous les concepts sous forme d'émotions que je dois ensuite m'expliquer et traduire dans le langage courant.

Je suis lentement intelligente, vous êtes rapidement intelligents ;)

Mais je digresse :-)

Tout ça pour dire que si on peut être hypersensible et non surdoué, peu d'études sur l'hypersensibilité en tant que telle ont eu lieu.
Lorsque j'ai pris conscience que j'étais hypersensible, j'ai aussitôt mené des recherches pour comprendre si c'était bien ce qui m'affectait.
Le seul livre qui a été écrit, à ma connaissance, sur la question est "ces gens qui ont peur d'avoir peur".
Même Perrine Vandamme dans cette vidéo http://www.dailymotion.com/video/xn2dj9 ... bmO_8sayK0 dit qu'on sait peu de choses sur l'hypersensibilité en tant que telle, en revanche elle l'explique d'avantage lorsqu'elle l'associe aux HPI.

Bien sûr il est evoqué ça et là sur ce forum que l'on peut ressentir des choses similaires sans être surdoué. Néanmoins, toutes mes recherches sur le sujet m'ont menée à la douance.

Imaginez la confusion dans ma petite tête :saoul: ... Surtout que je m'y suis beaucoup reconnue.

Moi aussi je suis différente et décalée mais être hypersensible tout seul c'est moins fun. Suis une pauvre petite bête fragile, une éponge sociétale, un catalyseur de l'humeur ambiante, une artiste contrariée mais qui intéresse peu la science car dans une société basée sur la rentabilité j'apporte que pouic.

Bon je fais mon calmero :triples: (ok, ce ne sont pas des calimeros mais il me font de la peine :-) )

Avatar du membre
alicesmartise
Messages : 787
Enregistré le : mar. 22 janv. 2013 23:16
Présentation : iiii
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : la ville aux trois fleuves
Âge : 20
Contact :

Re: Peut-on être Hypersensible et non doué?

Message par alicesmartise » jeu. 13 juin 2013 12:47

Il y a pas mal de pistes sur ce sujet : pose-des-questions/douance-hypersensibilite-t912.html (d'ailleurs je me demande si l'angle est vraiment différent de celui de ce sujet... :grattelatete: )
Je trouve notamment le message de /V0|30|)µ à propos du lien entre intelligence et (hyper)sensibilité particulièrement intéressant.

Avatar du membre
Frandyrosa
Messages : 31
Enregistré le : sam. 23 mars 2013 03:04
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Peut-on être Hypersensible et non doué?

Message par Frandyrosa » jeu. 13 juin 2013 14:45

Merci Alice,

J'ai bien entendu parcouru les différents posts sur l'hypersensibilité dont celui fort intéressant que tu viens de m'envoyer.
Disons que j'ai de nouveau intitulé maladroitement mon sujet car ce thème m'amenait à me poser de nombreuses questions. J'en ai choisi une mais j'aurais pu tout aussi bien poser la question dans ces termes :

Pourquoi presque tous les chemins du net concernant l'hypersensibilité mènent au discours sur la douance ?
A titre d'exemple, quand on tape "hypersensibilité" dans gogol voici le premier lien : http://www.zebras-crossing.org/doku.php ... ensibilite.

Comment suis-je arrivee ici à votre avis ? ;)
C''est bien sur un site dédié à la douance que ce sujet est débattu non? (Comme tant d'autres me direz-vous)
C'est en tout cas ici que je trouve les réponses à mes questions sur l'hypersensibilité.

Je remercie ce site d'ailleurs pour me donner des pistes intelligentes mais il n'empêche que la plupart des liens sérieux que j'ai pu trouver sur internet m'ont amenée à devoir prendre en compte l'hypothèse de la douance et comme je me pose plus de questions que la moyenne c'était tout à fait plausible même si ça me paraissait énorme. Il a fallu que je vérifie car il n'y avait pas que la sensibilité qui corroborait.

De toute façon, il est préférable de passer par un bilan pour confirmer une des deux hypothèses ou les deux plutôt que de rester dans le doute.
Je n'étais pas trop loin de la vérité : hypersensible et très intelligente :geek1:

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12787
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Peut-on être Hypersensible et non doué?

Message par Mlle Rose » jeu. 13 juin 2013 18:33

L'hypersensibilité dans la douance est liée à l'hyperesthésie. Elle est liée à la sur-stimulation de réseaux de neurones.
Mais elle est gérable car nous sommes en principe câblés pour.
Sauf quand pour une raison ou pour une autre (fatigue, creux de la vague, vécu particulier, mal-être ect) on ne peut pas.

L'hypersensibilité n'augmente pas avec l'intelligence. Il y a qu'à regarder celle qui existe aussi assez fréquemment dans la déficience mentale, où là, on n'a pas le câblage de pensée nécessaire pour traiter les stimuli et les diverses données, souvent pas les bons mots non plus pour s'exprimer, et où ça part donc facilement en cacahuète sous forme de réactions jugées disproportionnées.

En somme : l'hypersensibilité résulterait d'une inadéquation entre la capacité de traitement (câblage mais aussi état psychique) et l'importance en nombre et en puissance des stimuli reçus.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
Frandyrosa
Messages : 31
Enregistré le : sam. 23 mars 2013 03:04
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Peut-on être Hypersensible et non doué?

Message par Frandyrosa » jeu. 13 juin 2013 19:02

Oups, j'espère ne pas être déficiente mentale (moi susceptible) :fouet:

La psy m'a dit que j'avais les ressources nécessaires pour gérer fort heureusement.
Je commence tout doucement à me faire à cet état de fait et découvre qu'il existe même une revue spécialisée en "Highly sensitive people" dont voici le site pour ceux que ça intéresse (dés fois que certains se seraient trompés de chemin comme moi ;)).

Voici le lien : http://tribe.paramimedia.com/
Voici aussi une flopée de liens explicatifs : http://www.cleophee.net/index.php?modul ... n=articles

Avatar du membre
cléo
Messages : 1192
Enregistré le : mar. 19 févr. 2013 22:06
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: Peut-on être Hypersensible et non doué?

Message par cléo » jeu. 13 juin 2013 20:29

Frandyrosa a écrit :Oups, j'espère ne pas être déficiente mentale (moi susceptible) :fouet:

La psy m'a dit que j'avais les ressources nécessaires pour gérer fort heureusement.
Je commence tout doucement à me faire à cet état de fait et découvre qu'il existe même une revue spécialisée en "Highly sensitive people" dont voici le site pour ceux que ça intéresse (dés fois que certains se seraient trompés de chemin comme moi ;)).

Voici le lien : http://tribe.paramimedia.com/
Voici aussi une flopée de liens explicatifs : http://www.cleophee.net/index.php?modul ... n=articles

Bonsoir Fandyrosa,

je suis très intéressée par ton sujet, je me sens moi-même concernée.
Je n'ai pas fait le bilan, pas encore, peut-être jamais, mais je suppose que je pourrais être dans un cas similaire au tien.

Ma psychologue m'a confirmé que de nombreuses caractéristiques attribuées aux surdoués se retrouvaient dans nombre de tableaux cliniques, ce qui en soi n'a rien d'étonnant.

Tu vois, ce que tu témoignes aujourd'hui me motiverait presque à le passer, ce bilan!

Il existe des livres sur l'hypersensibilité, je pense à un titre notamment, j'essaie de le retrouver.

En attendant, j'irai lire tes liens.

Merci pour ce témoignage qui m'apporte vraiment beaucoup.

Avatar du membre
Frandyrosa
Messages : 31
Enregistré le : sam. 23 mars 2013 03:04
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Peut-on être Hypersensible et non doué?

Message par Frandyrosa » jeu. 13 juin 2013 21:10

Oui Cléo,

Peut-être que le livre auquel tu penses est : "Ces gens qui ont peur d'avoir peur" d'Elaine N. Aron
Il s'agit du premier livre que j'ai lu lorsque j'ai commencé à me poser des questions. Comme quoi l'intuition de l'hypersensible est souvent la bonne :-)

Je te conseille vivement de passer le test si ton doute est lancinant. Au moins tu seras fixée.

Personnellement je pense que je repasserai le test dans quelques années non pas pour déceler une douance cette fois mais pour vérifier si après avoir travaillé sur mon émotivité je réussis à homogénéiser d'avantage mes scores. Histoire d'avoir le calcul d'un vrai QIT et non pas un bilan non concluant.
L'émotivité agit vraiment comme une interférence sur une onde radio. Tout est fluide puis soudainement tout se brouille. Sur mon bilan le yo yo émotionnel apparaît clairement. :heureux2:

Avatar du membre
cléo
Messages : 1192
Enregistré le : mar. 19 févr. 2013 22:06
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: Peut-on être Hypersensible et non doué?

Message par cléo » jeu. 13 juin 2013 21:45

Mon doute n'est pas lancinant du tout.
J'essaie pour l'instant d'y voir clair, dans mon parcours, et l'hypersensibilité, la créativité, l'imagination, sont indéniables, même si j'ai tout mis en veilleuse à certains moments de ma vie.


Le livre auquel je pense, mais que je n'ai pas lu, est Hypersensibles : trop sensibles pour être heureux, de Savario Tomasella.

Une psychologue, après des tests ( d'orientation? Je ne sais plus....) m'a dit que mon intelligence était supérieure.
C'était en 1990.
Je n'y allais pas pour confirmer ou infirmer une intelligence, j'ai oublié.

Je pense être plus "sensitive" que surdouée.

Comme toi, toutes mes recherches débouchent sur la douance.

Je vois ma psy lundi : je n'oublierai pas d'en parler.

Avatar du membre
Frandyrosa
Messages : 31
Enregistré le : sam. 23 mars 2013 03:04
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Peut-on être Hypersensible et non doué?

Message par Frandyrosa » jeu. 13 juin 2013 22:19

Ah oui j'ai entendu parler de ce bouquin également.
Effectivement c'est le piège des recherches sur l'hypersensibilité que de déboucher le plus clair du temps sur la douance.

J'ai ainsi douté du tableau clinique sur l'hypersensibilité car je ne me retrouvais pas dans de nombreuses caractéristiques, tout comme le surdoué ne se reconnaît pas dans toutes les descriptions.

J'avoue être depuis la plus tendre enfance fan de films d'horreur et de thrillers et j'adorais faire des cauchemars car c'étaient pour moi "les films du bon Dieu" :mrgreen:. J'ai toujours adoré les grands loopings et les sensations fortes et je n'ai aucune intolérance alimentaire ... Bref tout un tas d'éléments qu'un hypersensible n'est pas sensé pouvoir gérer.

Et oui personne ne peut entrer dans un tableau clinique exact... Fort heureusement c'est aussi ce qui fait la richesse et la complexité de l'être humain.

Avatar du membre
marmotte
Messages : 400
Enregistré le : lun. 29 avr. 2013 21:37
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t3561.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Gironde
Âge : 49

Re: Peut-on être Hypersensible et non doué?

Message par marmotte » ven. 14 juin 2013 12:48

Frandyrosa a écrit :
Voici le lien : http://tribe.paramimedia.com/
Comme toi je suis arrivée ici par la vidéo de Perrine Vandamme sur l'hypersensibilité, je n'ai pas cherché énormément mais je suis tombé sur plein de sites (dont celui que tu donnes) pour qui hypersensibilité= timide/introverti ce qui me semble assez réducteur; l'hypersensibilité a bien d'autres facettes (cf la video).
Par contre même si mon diag de douance s'avérait négatif ce que j'ai appris ici sur l'hypersensibilité reste vrai.

Mlle Rose a écrit : En somme : l'hypersensibilité résulterait d'une inadéquation entre la capacité de traitement (câblage mais aussi état psychique) et l'importance en nombre et en puissance des stimuli reçus.
OK on recable!! comme si l’électricité de la maison ne suffisait pas :wink:

Avatar du membre
Frandyrosa
Messages : 31
Enregistré le : sam. 23 mars 2013 03:04
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Peut-on être Hypersensible et non doué?

Message par Frandyrosa » ven. 14 juin 2013 16:53

marmotte a écrit : Comme toi je suis arrivée ici par la vidéo de Perrine Vandamme sur l'hypersensibilité, je n'ai pas cherché énormément mais je suis tombé sur plein de sites (dont celui que tu donnes) pour qui hypersensibilité= timide/introverti ce qui me semble assez réducteur; l'hypersensibilité a bien d'autres facettes (cf la video).
Je suis tout à fait d'accord avec toi Marmotte.
Pour l'instant l'hypersensibilité isolée du cadre de la douance n'a pas été scientifiquement approfondie et les descriptions restent encore assez réductrices.
cléo a écrit :Le livre auquel je pense, mais que je n'ai pas lu, est Hypersensibles : trop sensibles pour être heureux, de Savario Tomasella.
Cléo, j'ai commencé à lire le livre dont tu parles et je ne m'y reconnais pas du tout.
Je le trouve bien réducteur. D'après les témoignages recueillis par l'auteur, j'ai l'impression qu'un hypersensible passe son temps à pleurer pour pas grand chose.
Il a peur de tout et de tout le monde. Or je suis plutôt courageuse et téméraire sauf en période de vulnérabilité où je me protège (notamment suite au harcèlement moral subi au travail).
Néanmoins, pour le moment, je ne peux donner qu'une première impression de ce livre, mais honnêtement je ne sais pas si je vais réussir à le lire jusqu'au bout ligne par ligne car il me paraît redondant. Une lecture en diagonale s'impose.

Je me demande si des profils tels que celui de l'hypersensible ou du surdoué n'ont pas une fonction bien précise à remplir dans un contexte évolutif (sauf si l'on considère que ce ne sont des pathologies ou des anomalies génétiques :mrgreen: ).

La fonction d'un hypersensible serait celle d'une sentinelle à l'état naturel et d'un artiste, un poète, un penseur (liste non exhaustive) dans une société évoluée. Bref, tous ceux qui prennent le pouls de la société. Je pourrais les définir comme des sentinelles sociales.

Existe t-il des profils type?
En effet, j'ai toujours eu l'étiquette de la littéraire car j'ai naturellement privilégié ce domaine et toujours éprouvé le besoin de ressentir fortement les choses, de méditer, d'observer, d'analyser et de créer.
C'est bien ce profil qui est ressorti du bilan. Donc sous stress je réussis, malgré tout, à conserver ces facultés prépondérantes comme si elles étaient des automatismes inhérents à mon fonctionnement.

Quand une personne vous dit qu'elle est plutôt littéraire, artiste ou matheuse cela correspondrait bien à une réalité cognitive. Je crois avoir d'ailleurs lu des choses à ce sujet mais chaipluoù :$

Dans tous les cas, les métiers que j'ai voulu exercer semblent converger avec ma réalité cognitive : psychologue, comédienne, photographe, écrivain, paysagiste, styliste, chef gastronomique... (Il y a un topic sympa,ici, sur les métiers rêvés).
Mes désirs se sont instinctivement tournés vers des professions faisant appel à des caractéristiques liées à l'hypersensibilité telles que l'empathie, l'émotion et à la créativité.

J'espère que mon témoignage fait écho chez certains d'entre vous et encourage à passer le bilan malgré la peur de se sentir ridicules car il est important de bien cerner son fonctionnent afin de s'adapter à soi-même plutôt que de vouloir se conformer à une norme qui comme toute norme exclut les personnes au fonctionnement différent.

Avatar du membre
cléo
Messages : 1192
Enregistré le : mar. 19 févr. 2013 22:06
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: Peut-on être Hypersensible et non doué?

Message par cléo » ven. 14 juin 2013 21:50

Frandyrosa a écrit :
marmotte a écrit : Comme toi je suis arrivée ici par la vidéo de Perrine Vandamme sur l'hypersensibilité, je n'ai pas cherché énormément mais je suis tombé sur plein de sites (dont celui que tu donnes) pour qui hypersensibilité= timide/introverti ce qui me semble assez réducteur; l'hypersensibilité a bien d'autres facettes (cf la video).
Je suis tout à fait d'accord avec toi Marmotte.
Pour l'instant l'hypersensibilité isolée du cadre de la douance n'a pas été scientifiquement approfondie et les descriptions restent encore assez réductrices.
cléo a écrit :Le livre auquel je pense, mais que je n'ai pas lu, est Hypersensibles : trop sensibles pour être heureux, de Savario Tomasella.
Cléo, j'ai commencé à lire le livre dont tu parles et je ne m'y reconnais pas du tout.
Je le trouve bien réducteur. D'après les témoignages recueillis par l'auteur, j'ai l'impression qu'un hypersensible passe son temps à pleurer pour pas grand chose.
Il a peur de tout et de tout le monde. Or je suis plutôt courageuse et téméraire sauf en période de vulnérabilité où je me protège (notamment suite au harcèlement moral subi au travail).
Néanmoins, pour le moment, je ne peux donner qu'une première impression de ce livre, mais honnêtement je ne sais pas si je vais réussir à le lire jusqu'au bout ligne par ligne car il me paraît redondant. Une lecture en diagonale s'impose.

Je me demande si des profils tels que celui de l'hypersensible ou du surdoué n'ont pas une fonction bien précise à remplir dans un contexte évolutif (sauf si l'on considère que ce ne sont des pathologies ou des anomalies génétiques :mrgreen: ).

La fonction d'un hypersensible serait celle d'une sentinelle à l'état naturel et d'un artiste, un poète, un penseur (liste non exhaustive) dans une société évoluée. Bref, tous ceux qui prennent le pouls de la société. Je pourrais les définir comme des sentinelles sociales.

Existe t-il des profils type?
En effet, j'ai toujours eu l'étiquette de la littéraire car j'ai naturellement privilégié ce domaine et toujours éprouvé le besoin de ressentir fortement les choses, de méditer, d'observer, d'analyser et de créer.
C'est bien ce profil qui est ressorti du bilan. Donc sous stress je réussis, malgré tout, à conserver ces facultés prépondérantes comme si elles étaient des automatismes inhérents à mon fonctionnement.

Quand une personne vous dit qu'elle est plutôt littéraire, artiste ou matheuse cela correspondrait bien à une réalité cognitive. Je crois avoir d'ailleurs lu des choses à ce sujet mais chaipluoù :$

Dans tous les cas, les métiers que j'ai voulu exercer semblent converger avec ma réalité cognitive : psychologue, comédienne, photographe, écrivain, paysagiste, styliste, chef gastronomique... (Il y a un topic sympa,ici, sur les métiers rêvés).
Mes désirs se sont instinctivement tournés vers des professions faisant appel à des caractéristiques liées à l'hypersensibilité telles que l'empathie, l'émotion et à la créativité.

J'espère que mon témoignage fait écho chez certains d'entre vous et encourage à passer le bilan malgré la peur de se sentir ridicules car il est important de bien cerner son fonctionnent afin de s'adapter à soi-même plutôt que de vouloir se conformer à une norme qui comme toute norme exclut les personnes au fonctionnement différent.

Ton témoignage me parle aussi, je pense vraiment que c'est une piste de travail pour moi.

Je n'ai pas lu le livre que j'ai mentionné, mais ce que tu en dis n'est pas très....appétissant....
mais comme il est à la bibliothèque, je le parcourrai rapidement.

Maria
Messages : 46
Enregistré le : mar. 11 juin 2013 09:13
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Peut-on être Hypersensible et non doué?

Message par Maria » mar. 18 juin 2013 10:21

Plus que je lis, plus des questions je me pose. Je crois que pour moi être douée ou pas ce n'as pas d'importance, c'était un peut comme je m'en fous, je veux même pas savoir, ce n'est pas ça que je cherche...

Plutôt de se poser la question: "Peut-on être hypersensible et non doué?" c'est quoi ce bordel que fait que je sens les choses différemment de la plupart des gens...? Pourquoi je suis si sensible et je vois l'importance là où personne n'a pas vu quoi que ce soit? Pourquoi je pleure quand je n'ai aucune raison et que je sens la tempête seulement après l’orage? Ah oui pendant l'orage j'étais occupée à trouver des solutions et je n'ai pas eu le temps de "souffrir" le moment même.Ce que fait qu'après je n'ai pas de raison pour être sensible au fait que j'ai faillis être "presque morte" par les événements. Comme quoi, pas droit à montrer le côté sensible parce que c'est une faiblesse et je ne peut pas être faible parce que les autres comptent sur moi?

La première fois que j'étais "diagnostiquée" "HYPERSENSIBLE" j'ai eu clairement la sensation d'être démasquée, parce que juste avant quelqu'un m'avait accusé d'être "en foutiste" je ne sais pas ce le mot existe en français, mais en tout cas que je m'en foutais complètement de mes sentiments pour caché ma hypersensibilité.

Pas mal, une défense intelligente pour cacher ma faiblesse quand je devais être forte, pleurer toute seule pour que personne puisse voir que je souffrais, rigoler et faire le clone quand j'étais triste, jamais avoir des problèmes et être la toujours pour tous et personne n'était pas là pour moi parce en fin des comptes, je le faisais croire que je n'avais pas besoin d'eux. Super je suis indépendante...ouau

Aujourd'hui je m'en fous, si je suis hypersensible et je ne suis pas doué, si je sens les choses avec une plus grande intensité, l'important c'est que j'ai appris que être hypersensible c'est aussi un atout et que l’intelligence est beaucoup plus amusante quand on partage nos sentiments sans se cacher

Avatar du membre
Frandyrosa
Messages : 31
Enregistré le : sam. 23 mars 2013 03:04
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Peut-on être Hypersensible et non doué?

Message par Frandyrosa » mar. 18 juin 2013 11:37

Maria a écrit : "Peut-on être hypersensible et non doué?" c'est quoi ce bordel que fait que je sens les choses différemment de la plupart des gens...?
Bonjour Maria,
En effet, j'aurais pu poser la question dans ces termes là également
Maria a écrit : juste avant quelqu'un m'avait accusé d'être "en foutiste" je ne sais pas ce le mot existe en français, mais en tout cas que je m'en foutais complètement de mes sentiments pour caché ma hypersensibilité.
Je pense qu'on t'as accusée d'être : "je m'en foutiste" c'est une tournure populaire pour dire qu'on se sent concerné par rien ou qu'on met de la mauvaise volonté à faire les choses tout en les négligeant.
En d'autres termes tu as été accusée soit de laxisme soit de négligence soit les deux mais je n'arrive pas à bien comprendre la tournure de ta phrase ni le contexte dans lequel tu as subi cette accusation ce qui changerait mon interprétation.

En tout cas il n'y a pas de honte à être hypersensible. Il suffit de se créer un contexte où celle-ci n'est pas considérée comme un handicap mais une force.
Perso en septembre je m'inscris à des cours de théâtre et des cours de viniyoga pour gérer mon émotivité.

Maria
Messages : 46
Enregistré le : mar. 11 juin 2013 09:13
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Peut-on être Hypersensible et non doué?

Message par Maria » mar. 18 juin 2013 11:56

Frandyrosa a écrit :
Maria a écrit : juste avant quelqu'un m'avait accusé d'être "en foutiste" je ne sais pas ce le mot existe en français, mais en tout cas que je m'en foutais complètement de mes sentiments pour caché ma hypersensibilité.
Je pense qu'on t'as accusée d'être : "je m'en foutiste" c'est une tournure populaire pour dire qu'on se sent concerné par rien ou qu'on met de la mauvaise volonté à faire les choses tout en les négligeant.
En d'autres termes tu as été accusée soit de laxisme soit de négligence soit les deux mais je n'arrive pas à bien comprendre la tournure de ta phrase ni le contexte dans lequel tu as subi cette accusation ce qui changerait mon interprétation.

En tout cas il n'y a pas de honte à être hypersensible. Il suffit de se créer un contexte où celle-ci n'est pas considérée comme un handicap mais une force.
Perso en septembre je m'inscris à des cours de théâtre et des cours de viniyoga pour gérer mon émotivité.
Bonjour
c'est moi que je me suis mal exprimé et merci pour la correction, c'était bien ça; "je m'en foutiste"

Dans cette situation c'était: faire semblant que m'en foutais de ce que les autres pensais à mon sujet, que je négligeais ma sensibilité, comme quoi c'est mon opinion, mon ressenti et si tu n'est pas d'accord, pas de problème pour moi, si tu m'as blessé, tu vas jamais le savoir... un peut ça je crois.

bluesman from mars
Messages : 8
Enregistré le : lun. 24 juin 2013 13:22
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t3747.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 54

Re: Peut-on être Hypersensible et non doué?

Message par bluesman from mars » mer. 26 juin 2013 11:54

Salut Frandyrosa ,

il se trouve que je n'ai pas encore passé le test , mais il se pourrait bien que je sois diagnostiqué hypersensible mais pas forcement doué .

Je suis comme toi , une véritable éponge , je reçois des stimulis , des émotions de partout , je capte les tensions , les ambiances , etc...Mais par contre parfois j'ai l'impression d'être malade tellement je suis sensible . Je gère....

Ce topic est très intéréssant , il ouvre la voie à d'autres réflexions ...

Avatar du membre
cléo
Messages : 1192
Enregistré le : mar. 19 févr. 2013 22:06
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: Peut-on être Hypersensible et non doué?

Message par cléo » dim. 30 juin 2013 07:59

bluesman from mars a écrit :Salut Frandyrosa ,

il se trouve que je n'ai pas encore passé le test , mais il se pourrait bien que je sois diagnostiqué hypersensible mais pas forcement doué .

Je suis comme toi , une véritable éponge , je reçois des stimulis , des émotions de partout , je capte les tensions , les ambiances , etc...Mais par contre parfois j'ai l'impression d'être malade tellement je suis sensible . Je gère....

Ce topic est très intéréssant , il ouvre la voie à d'autres réflexions ...

Oui,

en ce qui me concerne, ça ne m'a jamais handicapée (je ne crois pas!), car je transforme tous ces stimuli.
Je m'exprime beaucoup par le langage, et la poésie.

Je transforme les impressions en expression, en somme :wink:

D'ailleurs ma première psychiatre s'inquiétait dès que je restais sèche sur ma page blanche....

C'est nécessaire quand on reçoit tout ce qui vient de partout, de le transformer.
De sublimer, comme disent les psys.

Moi je fais ça naturellement depuis....pfiou! avant l'âge de l'écriture! :)

Avatar du membre
Frandyrosa
Messages : 31
Enregistré le : sam. 23 mars 2013 03:04
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Peut-on être Hypersensible et non doué?

Message par Frandyrosa » lun. 1 juil. 2013 13:03

cléo a écrit : Je transforme les impressions en expression, en somme :wink:
J'aime beaucoup ce que tu dis, Cléo.
Il est vrai qu'être hypersensible c'est aussi penser par impressions qu'il faut ensuite retranscrire dans un langage courant.
Du moins c'est mon cas.
L'hyperémotivité et l'hyper receptivité rendent parfois la retranscription des impressions difficile car alors on ne trouve pas de mot à la hauteur de l'intensité du ressenti. Qui plus est l'hyperémotivité brouille parfois les idées.

Pour ma part, me trouvant souvent à côté de la plaque avec les mots, j'ai opté pour l'expression photographique. C'est de l'émotion à l'état brut :-)

@bluesman : contente que mon expérience puisse ouvrir d'autres réflexions, cependant je doute que le diagnostic d'hypersensibilité soit courant. J'ai l'impression (mais ce n'est qu'une impression) que je le dois essentiellement au fait de m'être adressée à un centre Cogitoz où ils sont habitués à détecter ces composantes de personnalité car également confrontés à des surdoués. D'autre part j'ai été suivie et testée par 2 neuropsychologues.
J'ignore si un psychologue lambda aurait été en mesure de poser un pareil diagnostic.

Avatar du membre
Lelaelig
Messages : 272
Enregistré le : dim. 26 mai 2013 17:12
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36

Re: Peut-on être Hypersensible et non doué?

Message par Lelaelig » sam. 6 juil. 2013 13:48

Mais comment se fait-il que je n'ai pas trouvé ce post plus tôt? :-)
Je dois avouer ne pas avoir tout lu les posts.
Tout le problème de la question est de savoir: hypersensible, oui mais à quel point? Sentiment de décalage oui mais à quel point? etc... On peut tous ressentir les mêmes choses mais comment être sûrs qu'on les ressent de la même façon, à la même profondeur etc? On en revient au problème de l'auto-appréciation, beaucoup trop subjective à mon goût pour être fiable, surtout quand on est en période de souffrance.
Pour moi oui on peut être hypersensible et pas surdoué, mais ça n'en reste pas moins une richesse.
Question aux diag+: vous est-il déjà arrivé de ressentir une personne hypersensible, très intelligente mais pas HPI?

Répondre