Nous sommes le Ven 24 Nov 2017 21:33


Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.

Modérateur: Bradeck

Re: Relaxation... stressante!

Messagepar Melokine » Sam 5 Jan 2013 14:22

Pour la pleine conscience et le lâcher prise, comme le dit Zyghna je crois que ça n'a pas grand chose à voir.

La pleine conscience est un focus de l'attention sur un objet (ça peut être la respiration, le corps, les sons...) où le "boulot" est à la fois de vraiment étudier cet objet (comment est ma respiration ? qu'est-ce qui se passe dans mon gros orteil gauche ?) et de ne pas se laisser distraire par les pensées parasites, ruminations, divagations...
On ne lâche pas franchement prise, là :-)

Tu peux être en pleine conscience en faisant la vaisselle, en te lavant les dents (bruits de la brosse, sensations d'humidité, de fraîcheur, de picotis, odeur de menthe...), c'est vraiment une question d'attention vs automatismes (en général on pense complètement à autre chose quand on se brosse les dents, les gestes se font de façon machinale).

Par rapport à la relaxation, il y a des "effets secondaires", particulièrement pour la pleine conscience portée aux sensations corporelles (qui se pratique généralement allongé) : on en ressort généralement détendu (la lutte contre l'endormissement, c'est tout un poème, d'ailleurs), mais ce n'est en aucun cas le but.
Hypersensibilité mon cul...
Melokine
 
Messages: 739
Âge: 42
Enregistré le: Dim 15 Juil 2012 09:24
Localisation: IDF
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Relaxation... stressante!

Messagepar Kayeza » Sam 5 Jan 2013 14:52

Kan a écrit:Du coup, j'ai l'impression que la méditation a pour but la contemplation. Quelque chose de plus sobre que les autres notions évoquées.

Plus sobre, ça, c'est sûr. Certains enseignants disent que dans la méditation, il n'y a rien à faire. Il s'agit juste de retrouver l'état naturel de l'esprit - pas sûre que ceux qui disent ça savent ce qui se passe dans la tête d'un surdoué ou de quelqu'un qui turbine grave, mais j'aime bien ce point de départ quand même.
Quant à la contemplation, je suis en train de lire un livre dans lequel il en est beaucoup question (L'absurde et la grâce, de Jean-Yves Leloup) - et je n'arrive toujours pas vraiment à comprendre ce que c'est...
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas
Avatar de l’utilisateur
Kayeza
Galette de Riz
 
Messages: 4690
Images: 52
Âge: 38
Enregistré le: Mar 25 Oct 2011 17:46
Localisation: ... et à l'oeil !
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: C'est qui, déjà ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Messagepar dave smallwood » Lun 14 Jan 2013 10:00

Le lâcher prise de ce que j'en comprends, c'est juste accepter de perdre le contrôle sur tout et du coup de ne plus être celui qui guide mais plutôt celui qui reçoit.
Le monde tourne très bien sans moi, il faut juste que j'accepte cette idée et que je laisse les choses se faire sans que j'en ai le contrôle absolu.
Je suis en pleine auto critique à ce sujet.
A force de m'autocritiquer et de ne jamais m'accorder le droit d'avoir des failles, j'en fini par me rendre malade.

Au point que dernièrement j'ai eu une cessité de 3h au travail. j'ai fait les tests pour voir si je n'avais pas les premiers symptômes de la SEP, j'ai fait une IRM, tout va bien. C'est juste du stress. Faut que je me relâche, que je lâche prise.
Du coup j'en discute avec une amie psychologue et elle me donne des pistes, j'explore...

Le plus dur est bien d'accepter de perdre le contrôle
Avatar de l’utilisateur
dave smallwood
 
Messages: 40
Enregistré le: Ven 4 Jan 2013 10:50
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Messagepar Kayeza » Lun 14 Jan 2013 13:58

dave smallwood a écrit:Le plus dur est bien d'accepter de perdre le contrôle

C'est dur et c'est normal. Ce n'est pas quelque chose qu'on peut forcer. On ne peut lâcher, à mon avis, que si on sait que "quelque chose d'autre" va prendre le relais. Ça peut être, par exemple, une grande confiance (en soi, en l'autre, en la vie, peu importe). Mais il y a plein de situations qui peuvent nous amener à ne pas faire confiance, parce que ça répond à une situation donnée d'un certain "danger" (genre quand on est enfant et considéré comme un minus par ses parents, on va avoir du mal à faire confiance aux adultes, ou à certains adultes). La confiance, ça se bâtit, peu à peu, jusqu'à devenir tellement forte qu'on peut tout lâcher.
Il y a eu récemment une très belle émission de radio sur ce sujet : La confiance, Christian Bobin reçu par Frédéric Lenoir dans "Les racines du ciel" sur France Culture.
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas
Avatar de l’utilisateur
Kayeza
Galette de Riz
 
Messages: 4690
Images: 52
Âge: 38
Enregistré le: Mar 25 Oct 2011 17:46
Localisation: ... et à l'oeil !
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: C'est qui, déjà ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Messagepar lady space » Lun 14 Jan 2013 18:46

Dans la méditation de la pleine conscience on essaie de s'entraîner pour se débarrasser d'une particularité de l'esprit humain qui peut s'avérer parfois gênante: cet esprit a pour habitude de "s'agripper" à tous ce qui le traverse. Et comme il est conçu pour assurer la survie, il s'agrippe surtout à tout ce qui ne va pas, ce qu'il considère comme dangereux, etc. Et très peu à ce qui va bien, vu que ça ne représente pas de problème à résoudre ou de danger à écarter.

C'est cet agrippement que l'on essaie d'éviter, en se concentrant sur ce qu'on est en train de faire. Donc quand on est concentré sur sa respiration ou les sensations de l'orteil droit et qu'une pensée apparait (ce qui est inévitable), on constate simplement qu'elle est là, mais sans s'y arrêter. Puis, on ramène son attention sur ce à quoi on était en train de focaliser son attention à la base. Dans ce sens, on lâche la prise des pensées, mais ça n'a définitivement rien à voir avec l'idée de ne vouloir penser à rien, de créer un vide. Idée que je ne pense pas très applicable aux surdoués au passage, car j'ai lu quelque part que le cerveau du surdoué se distingue justement par une capacité plus élevée que la moyenne de prendre conscience des pensées qui défilent sans cesse dans tous les cerveaux humains, la plupart du temps sans que la personne ne s'en rende compte.

Mais ce n'est justement pas non plus se perdre dans des rêveries, ou suivre n'importe quelle pensée qui se présente pour s'y perdre au final. C'est se concentrer sur un truc bien précis et juste accepter que cette concentration sera très probablement parasitée, regarder ce qui la parasite, sans s'énerver, sans réagir, et laisser passer le parasite.
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)
Avatar de l’utilisateur
lady space
 
Messages: 1956
Âge: 53
Enregistré le: Ven 18 Fév 2011 17:41
Localisation: Alsace
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: vers mon orbite
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Messagepar Zyghna » Lun 14 Jan 2013 21:13

C'est tout à fait ça Ladyspace. Et plus on s'exerce, mieux on arrive à avoir conscience de ce que l'on fait et des pensées qui se présentent, quelles soient positives ou négatives importe peu.
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown
Avatar de l’utilisateur
Zyghna
 
Messages: 6800
Âge: 39
Enregistré le: Lun 27 Juin 2011 21:28
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Messagepar theobald » Mer 20 Fév 2013 01:35

personnellement, le concept de lâcher prise va m'irriter si c'est une injonction extérieure parce que de manière générale toute injonction a tendance chez moi à transformer en abstraction sans projection dans le réel ce qui au départ était destiné à une action pratique, fut-elle de lâchage de prise.
Mais en revanche, intimement, je comprends bien le concept tel que moi je le comprends :histoireamour: . Dans ma définition, je renvoie le concept de lâcher prise à ce que l'écriture m'a appris, qui est une évidence mais qu'on oublie en permanence, c'est que notre cerveau est beaucoup plus intelligent que nous acteur. Lâcher prise, pour moi, ce n'est pas abandonner l'objet de notre attention, c'est déléguer le boulot à notre cerveau parce que je sais qu'il traite déjà l'information et mieux que je ne pourrais le faire en voulant consciemment diriger les opérations. Je lui donne clairement la consigne, sans ambiguïté, c'est l'information number one qu'il devra traiter, mais après je ne m'en occupe plus, je sais qu'à un moment donné il me donnera la meilleure réponse dont il est capable. Mais cette réponse n'est pas le fruit de mon cerveau retiré dans sa coque sous les cheveux, mais c'est précisément mon cerveau à la rencontre de l'outil le plus riche de projection qui puisse lui être offert, le monde, le monde non pas pris comme ensemble de faits, mais comme sources d'inspiration, métaphores infinies et complexes, la présence du monde sous les yeux de mon cerveau l'aide à réfléchir si j'en éloigne la lecture immédiatement prosaïque, le monde comme un modèle de résolutions de phénomènes ultra complexe en action fruits de millénaires de civilisations et du génie de la nature et dont l'image va illuminer mon cerveau par associations d'idée.
Je n'ai donc pas à traiter l'information parce qu'il existe deux acteurs formidables qui le feront bien mieux que mon égo: mon cerveau et le monde. Je peux donc lâcher prise et pour faciliter le boulot du cerveau, me détendre, méditer, procrastiner, travailler, whatever, avec le sourire parce que débarrassé du stress de l'égo.
theobald
 
Messages: 55
Âge: 44
Enregistré le: Lun 14 Jan 2013 17:11
Présentation: presentations/bonjour-t3141.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Messagepar Numii » Jeu 28 Fév 2013 17:05

Je pense que chacun peut donner sa propre définition du lâcher prise.
Dans l'idéal, pour moi, ce serait de laisser quelqu'un gérer quelque chose à ma place. Même s'il s'agit du planning d'une journée banale, j'ai besoin de savoir comment tout va se dérouler et d'envisager tous les changements possibles. Pas moyen de me défaire de ce besoin constant de tout contrôler et donc de réfléchir à tout.

En réalité, je crois que lâcher prise, c'est laisser quelque chose qui nous turlupine de côté. Pas forcément pour dire "ça me prend la tête, j'oublie ça" mais juste le temps de souffler un peu.
Avatar de l’utilisateur
Numii
 
Messages: 35
Âge: 28
Enregistré le: Mer 27 Fév 2013 19:17
Présentation: presentations/bonsoir-tous-t3357.html
Profil: Diagnostic -
Test: WAIS

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Messagepar Kayeza » Jeu 28 Fév 2013 17:09

Je crois en effet que la grande découverte que l'on fait quand on fait l'expérience du lâcher-prise, c'est ça : on peut souffler. Comme ça fait du bien !!
Mais ça veut dire aussi qu'on ne peut pas se forcer à lâcher prise. Comme on ne peut se forcer à se détendre, ou à se reposer... Peut-être faut-il aussi lâcher prise sur le désir de lâcher prise :D
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas
Avatar de l’utilisateur
Kayeza
Galette de Riz
 
Messages: 4690
Images: 52
Âge: 38
Enregistré le: Mar 25 Oct 2011 17:46
Localisation: ... et à l'oeil !
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: C'est qui, déjà ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Messagepar PopieIsabelle » Ven 7 Juin 2013 12:41

Ce sujet a été lancé il y a bien longtemps, mais il me parle énormément alors je souhaite poster.
Je ne sais absolument pas "lacher prise", mis à part peut-être lorsque je suis soule? C'est un problèmen que j'aborde régulièrement avec ma psy, et je crois vraiment ne pas y arriver. Je ne sais pas si j'en suis capable. Après ce que j'appelle lacher prise personnellement, c'est le fait de ne pas toujours penser, "se prendre la tête", se poser un million de questions, anticiper, stresser. Je me sens donc rarement "sereine", "détendue".
Avatar de l’utilisateur
PopieIsabelle
 
Messages: 25
Enregistré le: Lun 3 Juin 2013 12:06
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Messagepar Kayeza » Mar 6 Aoû 2013 20:13

Un petit texte trouvé sur internet :

Lâcher prise, ce n'est pas se montrer indifférent, mais simplement admettre que l'on ne peut agir à la place de quelqu'un d'autre.

Lâcher prise, ce n'est pas de couper les liens, mais prendre conscience que l'on ne peut contrôler autrui.

Lâcher prise, ce n'est pas être passif, mais au contraire tirer une leçon des conséquences inhérentes à un événement.

Lâcher prise, ce n'est pas blâmer ou vouloir changer autrui, mais donner le meilleur de soi-même.

Lâcher prise, ce n'est pas prendre soin des autres, mais se sentir concernés par eux.

Lâcher prise, ce n'est pas assister, mais encourager.

Lâcher prise, ce n'est pas juger, mais accorder à autrui le droit d'être humain.

Lâcher prise, ce n'est pas s'occuper de tout ce qui arrive, mais laisser les autres gérer leur propre destin.

Lâcher prise, ce n'est pas materner les autres, mais leur permettre d'affronter la réalité.

Lâcher prise, ce n'est pas rejeter, c'est au contraire accepter.

Lâcher prise, ce n'est pas harceler, sermonner ou gronder, mais tenter de déceler ses propres faiblesses et de s'en défaire.

Lâcher prise, ce n'est pas adapter les choses à ses propres désirs, mais prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier.

Lâcher prise, ce n'est pas critiquer ou corriger autrui, mais s'efforcer de devenir ce que l'on rêve de devenir.

Lâcher prise, ce n'est pas craindre le passé, mais vivre et grandir pour l'avenir.

Lâcher prise, c'est reconnaître son impuissance, c'est-à-dire que le résultat final n'est pas entre nos mains.

Lâcher prise, c'est craindre moins et aimer davantage...

Auteur inconnu
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas
Avatar de l’utilisateur
Kayeza
Galette de Riz
 
Messages: 4690
Images: 52
Âge: 38
Enregistré le: Mar 25 Oct 2011 17:46
Localisation: ... et à l'oeil !
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: C'est qui, déjà ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Messagepar sandrinef » Jeu 12 Sep 2013 09:17

Il y a quelques temps de cela, il m'était impossible de lâcher prise pour la simple raison que cette notion se trouvait aux antipodes de mon besoin permanent de contrôle.
_Contrôle de moi-même tout d'abord, incluant le contrôle de toute émotion, cette dernière étant vêcue comme un danger ou une faiblesse. Ce qui a entraîné un refoulement délétère et la construction rigide d'un magnifique faux-self.
Contrôler mes émotions était une réponse à une peur: qu'elles me submergent.
Je me suis peu à peu aperçue que je m'empoisonnais lentement...
Lâcher-prise, c'est pour moi s'accepter sans culpabilité excessive et toxique.C'est vivre ses émotions, s'aimer même lorsqu'on ne se sent pas "au top", parvenir à se laisser porter un peu par le courant de la rivière et non nager en sens contraire.
C'est aussi prioriser ses besoins en fonction de sa propre grille d'évaluation et non en fonction de ce que dicte le regard d'autrui.
Par exemple, si le matin j'ai envie de lire et que ma maison est en bazar: et bien je lis :lire2:
Auparavant je faisais le ménage car une petite voix intérieure me disait que sinon j'étais une fainéante et que les autres me jugeraient comme telle...
Lâcher prise, c'est aussi ne plus être tributaire du jugement des autres.
Je me permets de citer qualques phrases de D.Loreau dans"l'art de la simplicité":
"Ne vous souciez pas de ce qu'ils pensent ou de ce qu'ils disent de vous. Vous n'en serez que plus libre. (...)Ne soyez pas la personne qu'on s'attend à ce que vous soyez, mais la personne que vous, vous voulez être."

_A ce besoin permanent de contrôle de moi, s'ajoutait le besoin de contrôle de mon environnement.
Je n'acceptais pas certaines situations, certaines réactions et alors la colère s'emparait de moi. Aujourd'hui, la colère est partie, il ne reste plus qu'un bref agacement... Lorsque je ne suis pas d'accord, j'exprime mon opinion mais je ne l'impose plus de manière forcenée.
Quand je vois que je n'ai pas de prise sur l'autre, qu'il n'entend pas, je ne m'énerve plus. Je parle bien sûr de discussions ou je suis persuadée d'avoir raison :P
Par exemple, hier quelqu'un me parle de l'euthanasie et comme je trouve ses arguments très simplistes, j'essaie de lui démontrer certaines failles dans son raisonnement qui aurait mérite à se nuancer davantage. Bon, ça n'a pas fonctionné...J'estime avoir donné une piste de réflexion différente, mais libre à l'autre d'en tenir compte ou pas. Je lâche prise et je ne suis pas en colère :levi
Aujourd'hui je me dis simplement que, sans refuser le débat, je sais arrêter de m'impliquer quand c'est inutile. Je suis plus cool 8)

D. Loreau: "N'essayez pas de changer les autres. Cela ne fait que compliquer votre vie. Cela sape votre énergie, vous laisse sans force et frustrée. arrêtez d'expliquer.(...)Résistez au besoin maladif d'avoir toujours raison. Abandonnez votre rôle de planificateur et d'horloge parlante. Agissez quand vous le jugez nécessaire, mais le reste du temps, ne faites rien. Ne dites rien. Vous n'en inspirerez que plus de respect.(...) Ce qui nous irrite chez autrui devrait nous amener à avoir une meilleure connaissance de nous-même. Laissez aux autres la satisfaction d'avoir raison."

_Concernant le fonctionnement spécifique de la pensée chez le surdoué, il permet plus difficilement à mon sens de lâcher prise ainsi que le souligne JSF (cf ce qu'a écrit Melle Rose précédemment).
Il me semble judicieux de canaliser cette "hyperactivité mentale" par une activité qui absorbe et qui permet une concentration très importante. Personnellement, c'est l'écriture qui me canalise. Peut-être le besoin de créativité sert-il de canal pour permettre le lâcher prise... :vgeek:

Pour conclure, je dirai que, dans mon cas, je suis en progrès concernant le lâcher prise, mais cela reste encore fluctuant. Je continue à m'entraîner tous les jours ;)
"Le Monde ne te doit rien. Il était là avant toi" M.Twain
Avatar de l’utilisateur
sandrinef
 
Messages: 1829
Images: 39
Âge: 40
Enregistré le: Jeu 15 Nov 2012 12:11
Localisation: Toujours dans le Sud, souvent dans la Lune et parfois à l'Ouest
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Messagepar BasCoté » Jeu 12 Sep 2013 11:04

Je donne à mon tour ma définition du lâcher-prise : Il s'agit d'agir en se demandant si, en fonction des forces dont on dispose et de la situation, il est préférable de tenir bon ou non. Et on se rend compte qu'on peut lâcher beaucoup de choses sans qu'il n'y ait de conséquence dramatique.
C'est donc une suite logique de la relativisation à mon sens, et un mode de vie infiniment préférable (pour moi) à l'oscillation entre le perfectionnisme et la procrastination (c'est à dire le tout ou rien).

Ca ne va pas je crois contre l'effort et le travail, mais seulement contre l'acharnement. Et si on utilise ses ressources à meilleur escient on peut d'ailleurs mieux travailler ; "qui veut aller loin ménage sa monture", ça semble petit joueur mais je me suis rendue à ce proverbe à l'expérience.
BasCoté
 
Messages: 14
Enregistré le: Lun 9 Sep 2013 16:29
Profil: En questionnement
Test: MENSA

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Messagepar *Za* » Jeu 12 Sep 2013 15:47

sandrinef a écrit:Personnellement, c'est l'écriture qui me canalise. Peut-être le besoin de créativité sert-il de canal pour permettre le lâcher prise... :vgeek:

Cela me parle, Sandrinef : à mes yeux l'art (sous toutes ses formes) est un terrain idéal pour le lâcher-prise. Je pourrais ajouter au texte posté par Kayeza :

Lâcher prise, c'est créer librement, sans influence et sans contraintes.

(J'ai su le faire enfant, je n'y parviens plus ; j'espère que ça me reviendra !!)
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête... J. Prévert
Avatar de l’utilisateur
*Za*
 
Messages: 2713
Images: 22
Enregistré le: Lun 15 Avr 2013 12:25
Présentation: c'était moi...
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Messagepar Kayeza » Jeu 12 Sep 2013 16:03

*Za* a écrit:(J'ai su le faire enfant, je n'y parviens plus ; j'espère que ça me reviendra !!)

Ça peut, ça peut... Il s'agit "juste" de trouver où sont les freins pour les faire sauter...
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas
Avatar de l’utilisateur
Kayeza
Galette de Riz
 
Messages: 4690
Images: 52
Âge: 38
Enregistré le: Mar 25 Oct 2011 17:46
Localisation: ... et à l'oeil !
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: C'est qui, déjà ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Messagepar Kayeza » Sam 14 Sep 2013 12:35

Pour moi, le lâcher-prise a aussi une forte composante physique. Cet été, je suis allée faire une retraite d'une semaine au Village des Pruniers, en Dordogne, chez le maitre zen vietnamien Thich Nhat Hanh (je recommande à tout le monde, bouddhiste ou non-bouddhiste). Là-bas, dès qu'on entend le son de la cloche (ou d'une cloche), on s'arrête dans ce qu'on est en train de faire et on respire simplement, on essaie de revenir à la simplicité de la situation présente, en coupant court à toutes les spéculations. Ça dure 2-3 secondes et puis on revient. Maintenant, j'ai installé une cloche sur mon téléphone qui sonne toutes les demi-heures. À chaque fois, c'est l'occasion pour moi de voir si je suis tendue à ce moment-là. Et si c'est le cas, je commence par détendre le ventre (je ne sais pas vous, mais moi j'ai souvent le ventre contracté), ou le dos, les épaules, ou tout ça à la fois. Et donc maintenant, le réflexe pavlovien aidant, à chaque fois que ça fait "dong", je souffle et je (me) détends. Et ça fait vachement de bien...
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas
Avatar de l’utilisateur
Kayeza
Galette de Riz
 
Messages: 4690
Images: 52
Âge: 38
Enregistré le: Mar 25 Oct 2011 17:46
Localisation: ... et à l'oeil !
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: C'est qui, déjà ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Messagepar Géocoucou » Sam 14 Sep 2013 16:57

Lâcher-prise, pour moi, c'est toujours très actif. Je l'ai appris de la Méthode Vittoz, qui a été le déclencheur de mon "ouverture au monde" de 2009 à 2011 (cf. ma présentation) :

  • être active pour accueillir des sensations, se concentrer sur des sensations (ce que le sport, ou le jardinage, ou d'autres occupations physiques obligent parfois à faire... mais pas forcément, car la clé est là : il faut le vouloir) = réceptivité.
  • être active pour penser, résoudre un problème, apprendre, avec un but précis) = émissivité.
Extrait d'un article à ce sujet (cf. http://www.vittoz-irdc.net/spip/Ne-pas-rester-au-balcon-de-soi) :lire2: :

Lorsque le cerveau est en fonction réceptive active, il ordonne la sécrétion de la dopamine et des endorphines entre autre, qui ont le rôle d’apaiser le système nerveux, de faciliter sa nutrition et la transmission des informations. C’est une forme de recharge de tout le système. Pour la fonction émissive, soit la personne est « active » c’est à dire qu’elle dirige son émissivité, ce que Vittoz appelle la « concentration » et les substances libérées facilitent et tonifient cette activité ; soit la personne est « passive » et le cerveau fonctionne en roue libre (le vagabondage cérébral de Vittoz) et il va faire libérer entre autre, de l’adrénaline et des cortisols pour faire face à l’agitation à la dispersion et au stress.., substances indispensables pour la survie mais qui puisent dans le stock d’énergie.

Ce qui fatigue, c'est le "petit vélo qui tourne" à vide, l'hyper-contrôle sans objet précis, le "vagabondage cérébral", pas la réflexion en elle-même. Elle doit simplement être ciblée.

Beaucoup d'exemples, dans vos réflexions, de ce "lâcher-prise" que j'appellerai plutôt "recentrage", car le vrai "lâcher-prise" n'existe pas :nonon: , à part quand on meurt (j'ai l'image de la prise d'escalade : lâcher c'est se tuer ou, pour un surdoué, se renier). Par le retour aux sensations, ou l'expression d'émotions, ou encore l'action consciente dans le présent, chacun "lâche" des cogitations floues (pilotage automatique, passivité qui ne cesse pas pour autant de bouffer de l'énergie) et se "centre" sur un but (pilotage actif, responsable, qui nous unifie) :

Kayeza a écrit:Là-bas, dès qu'on entend le son de la cloche (ou d'une cloche), on s'arrête dans ce qu'on est en train de faire et on respire simplement, on essaie de revenir à la simplicité de la situation présente, en coupant court à toutes les spéculations.


lady space a écrit:C'est cet agrippement que l'on essaie d'éviter, en se concentrant sur ce qu'on est en train de faire. Donc quand on est concentré sur sa respiration ou les sensations de l'orteil droit et qu'une pensée apparaît (ce qui est inévitable), on constate simplement qu'elle est là, mais sans s'y arrêter.


Melokine a écrit:Tu peux être en pleine conscience en faisant la vaisselle, en te lavant les dents (bruits de la brosse, sensations d'humidité, de fraîcheur, de picotis, odeur de menthe...), c'est vraiment une question d'attention vs automatismes.


Zyghna a écrit:Mais quoiqu'il en soit, le cerveau fonctionne en permanence, il est constamment traversé par des ondes dont nous avons plus ou moins conscience. On ne peut pas l'arrêter mais on peut en contrôler une partie.
Et pour les surdoués, plutôt que de vouloir vendre le lâcher-prise, il vaudrait mieux vendre l'Attention et donc la pleine-conscience effectivement.


Etc.

On m'a déjà suggéré (injonction !) de m'occuper physiquement pour ne pas trop cogiter... mais c'est absolument impossible, voire contre-productif. Mon cerveau ne s'arrête pas d'émettre quand mon corps travaille, il faut que je choisisse activement d'arrêter d'émettre pour recevoir, c'est-à-dire accueillir le moment présent, avec des sensations, bruits, mouvements, couleurs et ombres, etc. De même, je dois choisir de cogiter de façon ciblée, volontaire, en visualisant le but, sans dispersion.

Le repos du cerveau (et donc du corps : nous sommes une unité), c'est cela : un va-et-vient régulier entre émettre et recevoir, une sorte de vague. Pour la raison simple que le cerveau ne peut pas en même temps recevoir ET émettre, et qu'il a besoin de recevoir POUR émettre... et qu'il n'est pas très bon pour lui de s'arrêter complètement. ;)
"Prévot, dans les débris, a découvert une orange miraculeuse. Nous nous la partageons. J’en suis bouleversé, et cependant c’est peu de chose quand il nous faudrait vingt litres d’eau." A. de Saint-Exupéry, Terre des hommes
Avatar de l’utilisateur
Géocoucou
 
Messages: 242
Âge: 38
Enregistré le: Lun 29 Juil 2013 11:00
Localisation: Port de la lune
Présentation: Vers la lumière ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Messagepar soazic » Sam 14 Sep 2013 17:10

j'ai une amie qui elle "fait le vide" dans sa tête, elle peut ne penser à rien.
Après elle fait de la méditation depuis longtemps, c'est quelque chose qu'elle a su faire spontanément enfant mais qu'elle a du retravailler ensuite.
Avatar de l’utilisateur
soazic
 
Messages: 1101
Enregistré le: Mar 23 Aoû 2011 18:31
Présentation: presentations/presentation-t724.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Messagepar Zyghna » Sam 14 Sep 2013 17:11

Je confirme la méditation, au bout d'un certain temps, est très efficace pour cela. Testé et approuvé!
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown
Avatar de l’utilisateur
Zyghna
 
Messages: 6800
Âge: 39
Enregistré le: Lun 27 Juin 2011 21:28
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Messagepar Géocoucou » Sam 14 Sep 2013 17:47

@soazic et @Zyghna : "Faire le vide" réellement ou ignorer ses pensées en se concentrant sur autre chose (mais je devrais peut-être relire certaines conversations sur la méditation pour me faire une idée plus précise :grattelatete:, pour moi le "vide" de l'esprit n'existe pas) ?
"Prévot, dans les débris, a découvert une orange miraculeuse. Nous nous la partageons. J’en suis bouleversé, et cependant c’est peu de chose quand il nous faudrait vingt litres d’eau." A. de Saint-Exupéry, Terre des hommes
Avatar de l’utilisateur
Géocoucou
 
Messages: 242
Âge: 38
Enregistré le: Lun 29 Juil 2013 11:00
Localisation: Port de la lune
Présentation: Vers la lumière ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Messagepar soazic » Sam 14 Sep 2013 18:25

elle fait vraiment le vide, mais elle peut aussi utiliser cette technique pour d'autres choses
Avatar de l’utilisateur
soazic
 
Messages: 1101
Enregistré le: Mar 23 Aoû 2011 18:31
Présentation: presentations/presentation-t724.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Messagepar Géocoucou » Sam 14 Sep 2013 18:55

OK... Je vais suivre une psychothérapie pour atténuer un "self control excessif" donc cette question du lâcher-prise m'intéresse beaucoup, je vous dirai ce qui marche pour moi, la Méthode Vittoz n'ayant été qu'une étape du changement.
"Prévot, dans les débris, a découvert une orange miraculeuse. Nous nous la partageons. J’en suis bouleversé, et cependant c’est peu de chose quand il nous faudrait vingt litres d’eau." A. de Saint-Exupéry, Terre des hommes
Avatar de l’utilisateur
Géocoucou
 
Messages: 242
Âge: 38
Enregistré le: Lun 29 Juil 2013 11:00
Localisation: Port de la lune
Présentation: Vers la lumière ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Messagepar soazic » Sam 14 Sep 2013 19:41

de mon côté c'est dans la création que mon cerveau se calme, je crois que j'en avais parlé quelque part ici.
c'est également ce que j'utilise avec les patients que je vois en séance. Généralement quand je les sens dans l'hypercontrôle je leur propose de bricoler avec des matériaux qui ne sont pas faits pour ça, je propose une thématique, pour suggérer une ligne directrice, mais au final chacun va où il doit aller.
pour moi sans contrainte pas de liberté, la contrainte ici c'est le matériau.
(la colle à tapisserie à 1euro 30 chez leclerc est ma grande alliée.
Avatar de l’utilisateur
soazic
 
Messages: 1101
Enregistré le: Mar 23 Aoû 2011 18:31
Présentation: presentations/presentation-t724.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Messagepar Géocoucou » Sam 14 Sep 2013 21:35

Le "besoin de créativité" dont parle Cécile Bost... Demain, je m'y (re)mets ! En effet, c'était une habitude... Avant : dessin, photo, poésie,... Il me reste la photo... quand j'ai le temps. Mais ça manque, c'est clair.

Un de mes derniers clichés, un peu ma façon de voir ma vie :

Vers la lumière....JPG
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
"Prévot, dans les débris, a découvert une orange miraculeuse. Nous nous la partageons. J’en suis bouleversé, et cependant c’est peu de chose quand il nous faudrait vingt litres d’eau." A. de Saint-Exupéry, Terre des hommes
Avatar de l’utilisateur
Géocoucou
 
Messages: 242
Âge: 38
Enregistré le: Lun 29 Juil 2013 11:00
Localisation: Port de la lune
Présentation: Vers la lumière ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

PrécédenteSuivante

Retourner vers Là où l'on (se) pose des questions

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Potentiel inhibé - traumatisme - prise de conscience.
par Gioia » Mar 10 Mar 2015 12:48

Réponses: 8

Vues: 2076

Dernier message par Turambar Voir le dernier message
Mer 9 Nov 2016 08:43
Intuition versus raisonnement dans la prise de décision importante
1, 2par Callie » Sam 23 Mai 2015 09:50

Réponses: 26

Vues: 2541

Dernier message par Callie Voir le dernier message
Ven 12 Juin 2015 13:07
Alternance de phases "je suis"/"je ne suis pas"
1, 2par claireee » Mar 16 Fév 2016 10:35

Réponses: 26

Vues: 2518

Dernier message par jaqi Voir le dernier message
Jeu 1 Sep 2016 23:43
A quoi ça sert la douance?
1, 2par Ambre » Mar 26 Mar 2013 13:13

Réponses: 47

Vues: 3974

Dernier message par Kayeza Voir le dernier message
Lun 1 Avr 2013 21:23
Un surdoué c'est quoi?
1, 2, 3par Fabs le vaurien » Ven 18 Fév 2011 18:00

Réponses: 65

Vues: 10978

Dernier message par ZeBrebis Voir le dernier message
Jeu 9 Oct 2014 11:32

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité