Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.

Modérateur : Bradeck

Avatar du membre
Kliban
Messages : 283
Enregistré le : mar. 15 oct. 2013 18:15
Présentation : bah !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 47
Contact :

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Kliban » dim. 27 oct. 2013 11:34

Zyghna a écrit :Lâcher-prise amène invariablement à la toute-puissance puisqu'on lâche les attaches qui entravent l'ego. C'est juste qu'il ne faut pas que la toute-puissance soit recherchée pour elle-même. Elle doit s'ancrer comme posture dans le monde et non comme projection de l'ego, projection qui est un manque de lâcher-prise.
Finalement, quand on lâche-prise, on se rend compte que le monde ne s'écroule pas autour de nous, qu'il continue de tourner, et certaines fois de manière plus optimale.
Ça, pour moi (je n'ai aucune prétention à détenir la seule définition de l'expression) n'est pas encore réellement lâcher-prise. Lâcher les attaches qui entravent l'ego, c'est plus de l'ordre d'un choix entre les pulsions qui limitent les degrés de liberté et celles qui les augmentent - ou encore entre ce qui couple "je" d'un tas d'ordres d'obligations, et ce qui le découple en le laissant s'affirmer comme ordre d'auto-obligations propres (toute-puissance). Le lâcher-prise au sens un peu radical où je l'entends, lâche aussi cet ego tout-puissant - qui n'est qu'une modalité, moins grevée d'émotions négatives, que l'ego impuissant ou à la puissance contrariée. On y est moins malheureux, sans doute, et on y a peut-être plus de degrés de liberté. Mais... pas encore heureux - au sens où pour moi bonheur est liberté sans degré. Mais je suis sans doute off-topic.
De main gauche à main droite, le flux des savoirs - en mes nuits, le règne du sans-sommeil - en mon coeur, ah, if only!, le sans-pourquoi des roses.

Avatar du membre
Kayeza
Galette de Riz
Messages : 4699
Enregistré le : mar. 25 oct. 2011 17:46
Présentation : C'est qui, déjà ?
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : ... et à l'oeil !
Âge : 39
Contact :

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Kayeza » dim. 27 oct. 2013 23:06

Euh... J'ai rien compris :D
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas

Avatar du membre
Kliban
Messages : 283
Enregistré le : mar. 15 oct. 2013 18:15
Présentation : bah !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 47
Contact :

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Kliban » dim. 27 oct. 2013 23:27

Kayeza a écrit :Euh... J'ai rien compris :D
Hihi. :oops: Désolé, ça vient toujours dans des tournures compliquées - j'essaie de foutre toutes les idées dans un seul paragraphe, voire une seule phrase - pourtant mon papa me l'a toujours dit : une seule idée par phrase !

En gros, tant qu'y a d'l'ego, ya pas de lâcher-prise au sens où je l'entends.

Juste faire que l'ego se sente bien, ce n'est pas encore un vrai lâcher-prise - même si c'est très chouette, hein, et souvent très important ! Mais il restera encore des revendications, une forme de puissance de l'ego, une séparation forcée entre l'ego et ce qui n'est pas lui, le fameux "reste du monde". Ca, ça ne peut aboutir à rien de réellement puissant - au final, on meurt, toute-puissance ou pas. La toute-puissance de l'ego est toujours un truc imaginaire. Et c'est parfois important aussi que ça puisse s'exprimer, surtout quand ça a été longtemps com/réprimé. Mais ça n'est que le produit d'une opération qui n'a pas tout lâché, donc, pour ce que j'en ressens, pas encore réellement lâché.

Le lâcher-prise... son résultat, c'est quand "tu"... n'es pas différent.e du vent. Ou du ciel. De la rose, là. De telle pensée qui jaillit, s'épanouit, passe, se résorbe, disparait. Sans appropriation. Plus d'ego. Donc pas de toute-puissance

Ché pas si c'est plus clair - sujet difficile à évoquer.

(Note : je ne fais que répondre à la question posée, hein, je ne critique pas les définitions données avant, qui sont toutes très bien dans leur ordre, mais ne parlent pas vraiment de ce que j'entends, moi, par lâcher-prise).
De main gauche à main droite, le flux des savoirs - en mes nuits, le règne du sans-sommeil - en mon coeur, ah, if only!, le sans-pourquoi des roses.

Avatar du membre
Kayeza
Galette de Riz
Messages : 4699
Enregistré le : mar. 25 oct. 2011 17:46
Présentation : C'est qui, déjà ?
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : ... et à l'oeil !
Âge : 39
Contact :

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Kayeza » lun. 28 oct. 2013 11:10

Kliban a écrit :En gros, tant qu'y a d'l'ego, ya pas de lâcher-prise au sens où je l'entends.
Là, c'est plus clair, merci. Et ça me parait même assez évident :-)
Kliban a écrit : Le lâcher-prise... son résultat, c'est quand "tu"... n'es pas différent.e du vent. Ou du ciel. De la rose, là. De telle pensée qui jaillit, s'épanouit, passe, se résorbe, disparait. Sans appropriation. Plus d'ego. Donc pas de toute-puissance
Voilà qui est joliment dit.

Mais sans aller aussi loin dans la poésie, qui représente selon moi la vraie profondeur de la vie, on peut s'entrainer au lâcher-prise sans attendre de s'être débarrassé de l'ego. Et même si on reste dans une recherche égotique de bonheur, le lâcher-prise aide beaucoup : à se détendre, à prendre du recul, à moins dramatiser, à voir la vie avec davantage d'humour, etc. Ultimement, tant qu'il y a de la saisie (on va dire ici que c'est le contraire du lâcher-prise), c'est qu'il y a de l'ego. Mais le chemin est long et il faut bien se mettre en route et commencer comme on peut.

Je ne sais pas si c'est très clair, ce que je dis... :D
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas

Avatar du membre
Kliban
Messages : 283
Enregistré le : mar. 15 oct. 2013 18:15
Présentation : bah !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 47
Contact :

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Kliban » lun. 28 oct. 2013 19:38

Si, si très :-) . Je suis d'accord, globalement. C'ers un sujet subtil, de toute façon - il y a des voies vers un lâcher-prise radical qui ne requièrent pas de travail dans la direction d'un lâcher-prise "psychologique". Mais d'autres peuvent - certaines techniques de méditation indiquent par exemple que ce n'est pas la méditation qui mène au lâcher-prise, mais bien l'inverse :P. Il faut pas mal de discernement, de toute façon - les deux acceptions du lâcher-prise dont nous parlons ici me semblent de toute façon avoir des connexions, sans que je sois en mesure d'en déduire des formes systématiques de récits.

En général, je n'emploie lâcher-prise que ans son sens radical. Pour les autres sens, je perla, je ne sais pas, de respiration, de détente, de décollage (des mécanismes anxiogènes). Mais c'est juste ma façon d'utiliser ce vocabulaire :-)
De main gauche à main droite, le flux des savoirs - en mes nuits, le règne du sans-sommeil - en mon coeur, ah, if only!, le sans-pourquoi des roses.

Avatar du membre
Zyghna
Messages : 6807
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Zyghna » lun. 28 oct. 2013 20:22

Différence de conception, pour moi la toute puissance, c'est quad justement il ne reste plus aucune attache, quand ne reste justement plus que le vent. C'est quand tu es tellement absorbé dans le moment présent, dans ta tâche, dans la contemplation d'un paysage, que l'ego n'a même plus lieu d'être, on ne le pense pas.
Là est le lâcher-prise.
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown

Avatar du membre
Kliban
Messages : 283
Enregistré le : mar. 15 oct. 2013 18:15
Présentation : bah !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 47
Contact :

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Kliban » mar. 29 oct. 2013 02:24

Zyghna a écrit :Différence de conception, pour moi la toute puissance, c'est quad justement il ne reste plus aucune attache, quand ne reste justement plus que le vent. C'est quand tu es tellement absorbé dans le moment présent, dans ta tâche, dans la contemplation d'un paysage, que l'ego n'a même plus lieu d'être, on ne le pense pas.
Là est le lâcher-prise.
Ah, oui, d'accord. On peut le dire comme ça. Oui, oui. Même si je suis moins familier avec la topique de la puissance :D - mais je vois qu'on peut trouver un trajet pour mener à cette façon de dire - en fait, il n'y a plus personne pour être puissant, il n'y a donc plus que-puissance, ce qui se donne comme c'est, et qui est le summum de la puissance, puisque s'y fait tout ce qui peut s'y faire, sans idée que quoi que ce soit d'autre puisse y être. Kekchoz comme ça. Cela a aussi été thématisé comme impuissance, d'un autre point de vue, d'ailleurs. Des mots, simplement. Mais là est le lâcher-prise, oui. Enfin, je crois.
De main gauche à main droite, le flux des savoirs - en mes nuits, le règne du sans-sommeil - en mon coeur, ah, if only!, le sans-pourquoi des roses.

Avatar du membre
Zyghna
Messages : 6807
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Zyghna » mar. 29 oct. 2013 19:10

Ouais c'est ça! De toute façon, comme il ne reste plus que des ego extérieurs qui pourraient trancher entre toute puissance ou impuissance suprême, on s'en fout ^^
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown

Avatar du membre
shinoune
Messages : 1011
Enregistré le : mer. 17 oct. 2012 17:14
Présentation : Par ici, par là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Au bout du lac
Âge : 65

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par shinoune » mar. 29 oct. 2013 21:19

Sans vouloir vous heurter Kliban et Zyghna, vous n'êtes pas un peu partis, là, dans de la pure intellectualisation du concept de lâcher-prise ?

Il me semble que lorsqu'on en arrive à ce niveau de dissolution de l'égo, on ne doit plus ressentir le besoin de verbaliser l'expérience vécue puisque celle-ci, par définition, n'a plus besoin de représentations quelconques.
Les mots sont encore une recherche de maîtrise, de saisie.
L'idée de puissance ou d'impuissance aussi, il ne doit, alors, ne plus y avoir ni l'un ni l'autre.

Le lâcher-prise est un processus, tout comme la sortie de l'égo (celui-ci étant encore une notion très complexe et recouvrant des concepts différents selon les approches) avec une contradiction intrinsèque car lorsqu'on est dans cette recherche ou lorsqu'on cherche à se la représenter, on est tout sauf dans le lâcher-prise mais bien plus dans le désir d'atteindre quelque chose, une capacité à ... ou un besoin de ... qui nous éloigne d'autant plus de la réalité de l'expérience.

Lâcher-prise est un processus fait de petites expériences ressenties successivement.
Il est possible de parler de ces ressentis, de comment ils prennent place dans nos vies (au travers de quels événements, avec quelles régressions, comment il s'inscrivent plus durablement) donc de parler du chemin comme "je" le perçois (et c'est déjà un grand pas que d'en être conscient).
Par contre, parler de là où l'on n'est pas encore allé, du chemin pas encore parcouru (même si on a déjà fait une sacrée trotte) me semble un piège du mental assez dangereux pour le coeur (ou l'âme ou ... ce que vous voulez ... pour l'être, peut-être).

Les rares personnes ayant atteint cet état n'en parlent guère, elles se contentent d'être, par l'exemple, un chemin pour les autres et de leur indiquer, par leurs actes et leur présence, quelques pistes à suivre.
Ensuite, chacun parcourt sa route, pas à pas, dans son questionnement, dans son histoire et avec ses références personnelles.

Je crois donc que l'on peut parler de comment un lâcher-prise prend place dans notre vie mais qu'il est paradoxal et illusoire de parler du lâcher prise.
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant.
René Char

Avatar du membre
Zyghna
Messages : 6807
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Zyghna » mar. 29 oct. 2013 21:41

Tu ne fais que redire ce que l'on a dit Shinoune. Après, on peut partir sur la pure intellectualisation, le titre du topic restant "ça veut dire quoi pour vous lâcher prise'" et non "comment fait-on pour lâcher-prise".

Quant à la recherche de la dissolution de l'ego, je connais le problème, je ne suis pas bouddhiste pour rien. Ne rien chercher, ne rien attendre, ne rien espérer. Juste être, maintenant, avec l'autre.
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown

Avatar du membre
shinoune
Messages : 1011
Enregistré le : mer. 17 oct. 2012 17:14
Présentation : Par ici, par là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Au bout du lac
Âge : 65

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par shinoune » mar. 29 oct. 2013 22:13

Je ne faisais que donner mon avis, désolée s' il y a redite, cela ne m'était pas apparu.
Mon avis demeure cependant mais je ne vais pas m'y accrocher et vous demander de le partager, ce serait prétentieux de ma part et contradictoire avec mon propos.

Je sais que tu es bouddhiste Zygna et je me doute que tu connais les concepts sur la dissolution de l'égo, cela ne veut pas dire que tu en aies fait l'expérience, être bouddhiste c'est se mettre sur un chemin, ce n'est pas l'avoir parcouru en entier.
Et je ne m'adressais pas qu'à toi en m'exprimant mais à tous ceux qui lisent ce topic et tous n'ont peut-être pas tes connaissances en la matière.

Quant au titre du topic, c'est justement ce à quoi je réponds en disant qu'il est difficile d'y répondre et que la seule chose dont on puisse vraiment parler c'est du comment.
C'est mon avis, c'est tout. Mais peut-être bien que je suis hors-sujet :nesaitpas:
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant.
René Char

Avatar du membre
Kliban
Messages : 283
Enregistré le : mar. 15 oct. 2013 18:15
Présentation : bah !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 47
Contact :

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Kliban » mar. 29 oct. 2013 22:30

On est d'accord, tirelore ! Notes adventices et inessentielles, en vrac :

Sur ces sujets, les réponses ne viennent toujours qu'à un certain niveau - discerner lequel. Je remercie la mise en garde de shinoune contre l'intellectualisation. On peut bien parler de toutes ces choses. Mais le sens de ce que l'on dit n'est jamais à propos de ce dont il est question.

Du coup, ne pas en retour hypostasier l'impossibilité d'en dire quoi que ce soit. Ni sens, ni non-sens. Ce que l'on dit ne dit rien - échange, fait circuler, peut-être, se manifeste. Et quant à moi me fait, pour l'heure, effet de rappel.

Sans se leurrer non plus : je crois encore faire sens - moins par croyance que par réflexes. C'est comme ça. Allez, regarder circuler ses pensées compliquées avec bienveillance. Oh ! c'est comme cela ! Bout de lâcher-prise, aussi.

Si je devais titiller sur les mots - ce qui est inutile, mais c'est juste taquinerie :lol: : il n'y a ici aucun processus, rien qui arrive, aucun ego qui se dissolve. :rofl: mais ces paroles dans ma bouche ne sont pas sérieuses :P
► Afficher le texte
Mais je suis d'accord, se perdre dans la philosophie de tout ça ne vaut pas la plus petite bourrasque venue de l'océan (j'ai grandi en bord de mer :-) ). Ou la fréquentation des sages (j'ai grandi en bord d'ashram). Hop !

La rose est sans pourquoi
Fleurit parce que fleurit,
Ne se soucie de soi,
Ne cherche si on la voit.
De main gauche à main droite, le flux des savoirs - en mes nuits, le règne du sans-sommeil - en mon coeur, ah, if only!, le sans-pourquoi des roses.

Nyne
Messages : 7
Enregistré le : lun. 16 nov. 2015 20:43
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Nyne » mer. 25 nov. 2015 15:28

Je travaille beaucoup là dessus avec psy et hypnose.
Je suis dans un besoin obsessionnel de contrôle au quotidien, c'est rassurant de croire de manière utopique que je peux tout maîtriser. Sauf que c'est très très fatigant et que ma tête est usée : en plus de réfléchir constamment, il faut que je contrôle... trop pour une petite tête ( blonde en plus ;-) )

pour moi le lâcher prise est la possibilité de poser le cerveau et vivre l'instant présent, se laisser vivre. C'est un sentiment que je n'éprouve que lorsque je suis en pleine nature avec mes toutous...

Avatar du membre
SylDa
Messages : 233
Enregistré le : dim. 22 nov. 2015 17:23
Présentation : ma bulle
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Bretagne
Âge : 27

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par SylDa » jeu. 26 nov. 2015 14:05

pour moi lâcher prise....j'ai très souvent cette conversation avec ma mère !

elle me répète "mais cherche plus simple soit heureuse arrête de te prendre la tête" (mais sans m'avoir jamais filé le mode d'emploi XD

en général je lui répond "maiiiiiiiis j'yyyyyyy arriiiiiiiiiive paaaaaaaaas" ^^
elle arrive pas du tout à intégrer le fait que mon cerveau veux juste pas arrêter de penser

Un ex m'avais dit aussi "tu me fais penser à sheldon cooper" (TBBT ndlr), arrête de tout analyser, et vis !
(mais pareil il ne m'a pas filé le mode d'emploi non plus ^^)

Pour lâcher prise j'essaie de me détendre, soit je tricote devant des séries à la con (au moins ça m'occupe et je me fais des pull : je peux pas du tout rester sans rien faire, soit je fais du nail art soit je tricote) soit j'essaie de me détendre et je laisse vagabonder mes pensées, elles font ce qu'elles veulent et des fois je reprend le fil et je me dit "mais comment j'en suis arrivée là" et je refais le chemin inverse (ça peux paraître étrange comme technique mais ça marche à peu près (je m'endors aussi comme ça d'ailleurs) j'ai déjà essayé la sophrologie (m'allonger et essayer de ne penser à rien : ça n'a jamais marché j'ai du mal a rester immobile et je ne peux pas penser à rien)
Quelle est la différence entre un corbeau ?

Nyne
Messages : 7
Enregistré le : lun. 16 nov. 2015 20:43
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Nyne » jeu. 26 nov. 2015 19:03

SylDa a écrit :pour moi lâcher prise....j'ai très souvent cette conversation avec ma mère !

elle me répète "mais cherche plus simple soit heureuse arrête de te prendre la tête" (mais sans m'avoir jamais filé le mode d'emploi XD

en général je lui répond "maiiiiiiiis j'yyyyyyy arriiiiiiiiiive paaaaaaaaas" ^^
elle arrive pas du tout à intégrer le fait que mon cerveau veux juste pas arrêter de penser

Un ex m'avais dit aussi "tu me fais penser à sheldon cooper" (TBBT ndlr), arrête de tout analyser, et vis !
(mais pareil il ne m'a pas filé le mode d'emploi non plus ^^)

Pour lâcher prise j'essaie de me détendre, soit je tricote devant des séries à la con (au moins ça m'occupe et je me fais des pull : je peux pas du tout rester sans rien faire, soit je fais du nail art soit je tricote) soit j'essaie de me détendre et je laisse vagabonder mes pensées, elles font ce qu'elles veulent et des fois je reprend le fil et je me dit "mais comment j'en suis arrivée là" et je refais le chemin inverse (ça peux paraître étrange comme technique mais ça marche à peu près (je m'endors aussi comme ça d'ailleurs) j'ai déjà essayé la sophrologie (m'allonger et essayer de ne penser à rien : ça n'a jamais marché j'ai du mal a rester immobile et je ne peux pas penser à rien)
ahhh... le "j'y arrive pas"... tout pareil... ils ne veulent pas comprendre... snif snif...
je ne supporte pas l'inactivité, comme toi ; c'est peut être pour cela aussi que j'aime les séries surtout US qui me vident la tête et aussi car ce n'est pas long ! un film de 2h ? pas possible... je m'ennuie... :D

Avatar du membre
Ariel
Messages : 44
Enregistré le : mer. 25 juin 2014 13:03
Présentation : Ariel
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Là-haut
Âge : 49

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Ariel » sam. 12 déc. 2015 11:21

.

J'ai tout lu ! C'était long… et pas très bon. J'ai failli renoncer et non pas lâcher prise.

Bonjour.

Le lâcher prise synonyme de renoncement est ce qui ressort beaucoup de cette discussion. Renoncer au contrôle, renoncer à l'ego, renoncer à la tension, à la pression, à l'élan… avec une sorte de vide intellectuel pour principal outil. La méditation, en l'occurrence. Bref ! Lâcher prise serait donc savoir rester zen en tuant son Soi trop exigent. Je déconseille à quiconque jouissant d'un système nerveux de tenter cette périlleuse aventure.

Ceci dit, vous surprendrai-je en déclarant que je ne suis pas d'accord ? Mais je ne vous en tiens pas rigueur… après tout, l'expression "lâcher prise" est mal foutue et la question de Psychographie n'est pas assez judicieusement posée.

La question est mal posée car il va de soi que, pour une même formule, la définition des boostés du chignon qui vont intellectualiser l'expression, en décortiquer chaque mot et l'inscrire dans une structure psycho-philosophique, sera forcément très différente de la définition des réglés du bulbe qui se contente d'utiliser l'expression sans plus d'analyse. Or, ce sont bien ces derniers qui préconisent de lâcher prise. La bonne question est donc : Qu'est-ce que "lâcher prise" signifie pour eux ?

L'expression est mal foutue car elle est formulée négativement. En effet, le verbe lâcher induit la négation de quelque chose. L'abandon. Lâcher c'est cesser de tenir, se dessaisir, se défaire de quelque chose. C'est pourquoi on l'interprète, à tort, comme un renoncement. Il faudrait "positiver" cette expression pour mieux la comprendre. La bonne formule serait peut-être : Accepter d'être soi.

Lâche prise !.. Accepte de n'être que toi !.. Quitte l'Olympe et redescends sur Terre !

On tourne autour avec ces idées de contrôle, de pression ou d'ego mais, même s'il y a de ça en effet, on n'y est pas. Il s'agit plutôt d'accepter l'échec.

Lâche prise ! Tu as le droit de te tromper. Ne crains pas de dire une connerie. Ton QI ne va pas perdre des points parce que tu as fait une erreur. Tu ne seras pas banni(e) du monde des surdoués pour avoir commis un impair. Ton aura d'intelligence immaculée ne sera pas noircie par une éventuelle bêtise.

Lâche prise ! Fais preuve d'un peu d'auto-dérision. N'exclus pas si radicalement toute spontanéité. Ne sois pas tout à fait une machine. N'oublie pas d'être naturel(le)... humain(e).

Lâche prise ! Et non pas détends-toi mais laisse-toi faire. Ne tue pas ton ego mais apprends-lui à t'accepter tel(le) que tu es. Avec tes failles et tes faiblesses.

Lâche prise ! Ne sois pas un roc. Nul ne caresse les rochers.

Lâche prise ! Sors de ton piège.

L'intelligence pour le penseur est comme le ciel pour l'oiseau : un espace infini d'absolue liberté. Mais ce même ciel serait sa plus terrible prison s'il ne pouvait pas, de temps en temps, se poser.

Lâche prise ! Pose-toi...
Citation subtile et percutante : .....................................................
Nom de l'auteur : .....................................................................

dani
Messages : 581
Enregistré le : mer. 26 oct. 2016 16:17
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par dani » mer. 1 nov. 2017 07:32

Je remonte ce vieux fil, tout à fait d'actualité pour moi.

Je n'ai lu que le dernier post, qui me parle infiniment. J'ai très mal dormi, gambergeant du fait que ma vie ne prend pas le tournant dont je rêvais.

EDIT : j'ai supprimé mon blabla perso, le fond n'ayant pas à rester trop longtemps visible à tous.

En résumé : lâcher prise oui, mais déterminer sur quoi exactement nécessite de faire des choix pas toujours clairs et/ou simples
Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better. Samuel Beckett

Répondre