Nous sommes le Lun 20 Nov 2017 12:45


Surdoué mais pas trop : le club des 130

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.

Modérateur: Bradeck

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar hyvain » Lun 28 Avr 2014 16:02

Tipiak a écrit:en espérant que ça va t'aider, Chevalier au Lion. :)


En dix ans d'utilisation de ce pseudo, c'est bien la première fois qu'on me reconnaît. J'apprécie :rock:

Merci à tous pour vos témoignages, ça m'aide à voir les choses d'un œil nouveau. Ca me permet aussi de "relâcher" un peu mon niveau d'exigence vis-à-vis de moi-même. Je l'aime bien finalement ce petit 132, ou plutôt j'aime bien l'idée qu'il donne un indice sur "ce"que je suis, sans m'enfermer. C'est un chic type finalement. On va rester bons amis je crois. On va même faire des trucs ensemble, pourvu qu'on se voit seulement de temps en temps...
Avatar de l’utilisateur
hyvain
 
Messages: 72
Âge: 32
Enregistré le: Mar 1 Avr 2014 15:46
Présentation: post141340.html#p141340
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar isil » Mer 30 Avr 2014 10:39

hyvain a écrit:Personnellement, j'ai obtenu 132 et je ne fais pas trop mon malin :). Le diagnostic de la psy a été pourtant claire (le fait même que j'ai besoin de vous le préciser illustre bien mon malaise). Le truc c'est que 132 ce n'est pas 122 et ce n'est pas non plus 142. Et le complexe de l'imposteur n'en est que plus fort.


Que devraient dire ceux qui n'ont pas eu de calcul possible du QIT (voir section QI hétérogène) alors au niveau de la légitimité? Hum bon je ne vais pas faire de hors sujet c'était juste pour dire que certains sont encore plus mal lotis (ça rassure toujours de voir qu'il y a pire) :P

Pour revenir au sujet ton sentiment est bien naturel, sauf que le chiffre n'est pas le seul critère pour définir la douance. De plus autant on peut être en sous-performance lors de la passation (stress, fatigue...), à un autre moment tu pourrais tès bien être à 138 que l'inverse est peu probable (faire une sur-performance à moins de connaitre les questions à l'avance je ne vois pas comment c'est possible...). Bref ton résultat est que tu es bien surdoué sans doute possible...
Oui je crois que ton 132 et toi vous pouvez être sans arrière pensée de bons amis ;)
" They did not know it was impossible, so they did it ! "
Avatar de l’utilisateur
isil
 
Messages: 566
Âge: 42
Enregistré le: Lun 4 Nov 2013 21:21
Localisation: Marseille
Présentation: ici ^.^
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar amalia » Mer 30 Avr 2014 18:38

Aïnoa a écrit:
Offtopic :
C'est marrant parce qu'à la fin de mon bilan, ma psy écrit que ce n'est en rien un test projectif... Hihi



oui bien sur, c'est de la provoc que je fais en écrivant ça.... mais la wais révèle (pour un psy clinicien) bcp plus de choses que le simple fonctionnement neuropsychologique ;
d'autant que je croise toujours les données neuropsy avec un test de personnalité, voire selon les cas, un vrai test projectif...
Je ne parle pas aux cons, ça les instruit ( M Audiard)
Avatar de l’utilisateur
amalia
 
Messages: 829
Âge: 49
Enregistré le: Ven 11 Nov 2011 12:11
Localisation: Au sud de la banquise
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: pres-equipe/bon-endroit-t1011.html
Profil: Intéressé pour une personne de mon entourage
Test: NON

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar TourneLune » Mer 30 Avr 2014 19:14

Y a quand même pas grand monde qui peut capter la provoc là ;)
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11473
Images: 367
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar amalia » Mer 30 Avr 2014 20:58

je sais, blague d'initiés.
gueguerre de chapelle psycho ;-)
Je ne parle pas aux cons, ça les instruit ( M Audiard)
Avatar de l’utilisateur
amalia
 
Messages: 829
Âge: 49
Enregistré le: Ven 11 Nov 2011 12:11
Localisation: Au sud de la banquise
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: pres-equipe/bon-endroit-t1011.html
Profil: Intéressé pour une personne de mon entourage
Test: NON

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar saliaskim » Mer 30 Avr 2014 21:51

Niveau légitimé je peux parler un peu aussi... j'ai eu les résultats semaine dernière et mon QiT est à... 129 :( avec un Qi homogène, et un verbal à 135. La neuropsy m'a rassuré en me disant qu'il n'y avait absolument aucun doute, et qu'elle le savait dès les premiers entretiens. J'ai aussi des problèmes d'attention qui m'ont plombé les résultats, qu'elle a pris en compte... et un stress énorme (j'ai carrément posé une semaine de congés pour le test).

Enfin bref tout ça pour dire que je ne pourrai pas me sentir légitime avant un moment et c'est pas près d'arranger mon sentiment d'imposteur perpétuel...
saliaskim
 
Messages: 131
Âge: 34
Enregistré le: Dim 2 Fév 2014 21:14
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar hyvain » Mer 30 Avr 2014 22:32

Saliaskim, on a finalement un peu le même score. Nous, les habitants de la zone grise :emo:
Avatar de l’utilisateur
hyvain
 
Messages: 72
Âge: 32
Enregistré le: Mar 1 Avr 2014 15:46
Présentation: post141340.html#p141340
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar Coccinelle » Jeu 8 Mai 2014 11:40

Tu voulais notre ressenti vis à vis de notre sentiment de légitimité avec un résultat à la limite? ou bien notre ressenti dans la vie de tous les jours?

Par rapport à me sentir légitime en tant que surdouée, ayant une hétérogénéité j'oscille entre y croire et douter, presque 3 ans après le test je cherche toujours UNE réponse certaine au fait d'avoir des scores très au dessus de la limite et d'autres limites et certains carrément moyens, mais bon la plupart du temps je n'y pense plus. La psy que j'ai vu pour le test et la psy qui me suit ( pour d'autres raisons que la douance) n'ont pas de doute, j'ai donc décidé de leur faire confiance.

pour mon ressenti quotidien, je me sens contrairement à beaucoup de HQI adaptée, décalée souvent mais bien adaptée à la vie que je me suis construite. Je n'ai pas ou plus l'impression d'être une extra terrestre, je pense pas que les gens qui me rencontrent ne se disent pas " oh celle là elle est inteligente!" (ou alors je n'en ai pas le sentiment) et je pense que dans la plupart des situations, je me sens à ma place, je remarque que je pige plus et plus vite, avec plus de facilité mais sans que ça ne me pose aucun problème d'adaptation. Je remarque aussi que parfois je fais des trucs étranges ( comme réussir à bloquer le lavomatic parce que j'étais à l'ouest que les explications étaient planquées et que je les ai même pas cherché et que ce putain de truc était super illogique, qui ne voudrait pas rester dans sa voiture avec sa fille sous les rouleaux pour rire??) et que dans ces quelques moments là je me sens à l'ouest, je m'en fout et je rigole.

Je voulais juste rajouter un truc: le fait d'être dans cette zone grise, ne m'a absoluement
pas empêcher de gagner en confiance en moi, mais ça n'a pas été instatané non plus.
Avatar de l’utilisateur
Coccinelle
Chirurgien ès Poulet
 
Messages: 1970
Âge: 39
Enregistré le: Jeu 30 Juin 2011 18:05
Badges: 2
Ex Jardinier (1) Ex Modérateur (1)
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar flipper » Mar 13 Mai 2014 18:35

Bonjour
Je fais partir de ce club des 130 et quelques et comme toi je ressens très fort ce sentiment d imposture associe a celui de désespoir de me dire que si moi je suis considérée comme HQI mais ou va le monde? C est que c est la mega cata.....j ai passe mon test il y a 2 ans et je n arrive toujours pas a intégrer...je ne comprends que trop bien ton ressenti....mais malheureusement pas de proposition a faire pour se sentir mieux et accepter sereinement :-( je me joins donc a toi pour lancer un appel a ceux qui ont "réussi"!

saliaskim a écrit:Niveau légitimé je peux parler un peu aussi... j'ai eu les résultats semaine dernière et mon QiT est à... 129 :( avec un Qi homogène, et un verbal à 135. La neuropsy m'a rassuré en me disant qu'il n'y avait absolument aucun doute, et qu'elle le savait dès les premiers entretiens. J'ai aussi des problèmes d'attention qui m'ont plombé les résultats, qu'elle a pris en compte... et un stress énorme (j'ai carrément posé une semaine de congés pour le test).

Enfin bref tout ça pour dire que je ne pourrai pas me sentir légitime avant un moment et c'est pas près d'arranger mon sentiment d'imposteur perpétuel...



Si ça peut t aider aux USA la barre est a 120 :)


(posts rassemblés par la modération, merci d'utiliser la fonction "éditer" pour un ajout ou une modification de message)
flipper
 

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar Zyghna » Mar 13 Mai 2014 19:15

Avec quelle échelle de mesure aussi?
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown
Avatar de l’utilisateur
Zyghna
 
Messages: 6800
Âge: 39
Enregistré le: Lun 27 Juin 2011 21:28
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar Dok » Mar 13 Mai 2014 20:01

Zyghna a écrit:Avec quelle échelle de mesure aussi?

Cattell! :D
isil a écrit:Oui je crois que ton 132 et toi vous pouvez être sans arrière pensée de bons amis

Pour ma part, je retiendrai cette phrase d'isil. La puissance des chiffres ne doit pas prendre le pas sur l'analyse du spécialiste. Bien entendu, son avis est teinté de subjectivité; cela reste un humain avec ses lacunes. Mais à l'inverse d'une échelle de mesure, il détient aussi cette faculté de ressentir, d'interpréter, d'écouter, de dialoguer. La douance se manifeste sous des formes bien diverses, qui vont au-delà du nombre. Sans vouloir lister l'ensemble des caractéristiques qui font d'un être humain un surdoué (j'en serais tout bonnement incapable), il apparait certain que le psychologue formé à cet effet n'aura d'autres choix que de parcourir un large spectre de paramètres pour établir son diagnostic. Que vous ayez 129 ou 133, l'important est que votre fonctionnement cognitif et émotionnel englobe une majorité de traits typiques d'un haut potentiel. La probabilité que le professionnel se vautre dans son analyse avoisine le zéro, tant il aura relié quantité de facteurs-types.
J'ai pu constater que beaucoup d'entre-nous ont établi, soit dès le départ (au premier regard ou parce qu'ils sont déjà suivis), soit en cours de bilan, une véritable relation de confiance avec leur psychologue ou neuropsychologue. Pourquoi cela devrait-il changer après la transmission des résultats? Presque personne ici, sans trop m'avancer, ne s'estime surdoué avant de recevoir son compte rendu. C'est peut-être de là que provient ce sentiment d'illégitimité, d'imposture. Mais une fois le tour de la question étant fait en concertation avec une personne formée et par la suite avec son entourage (famille, amis, confidents, curé de la paroisse, animaux de compagnie, jeux de logique, autres surdoués reconnus et tutti quanti), ses collègues... il me paraît illégitime de s'estimer illégitime. Peut-être ne faut-il pas confondre "imposture" et "aveuglement"?
Avatar de l’utilisateur
Dok
 
Messages: 959
Enregistré le: Sam 23 Nov 2013 20:39
Présentation: 44 minutes...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar amalia » Mer 14 Mai 2014 20:05

Dok : analyse très juste.

il ne faut pas confondre ressenti et "vérité" si tant est que des données psychologiques soient "vraies".

Surdoué est un terme fourre tout qui rassemble différentes caractéristiques, mais ce terme ne les épuise pas. Et entre un surdoué et un autre, il peut y avoir un abyme ; ce qui est important, c'est justement l'ensemble de ces caractéristiques, de ces forces et faiblesses, ce sur quoi l'individu peut s'appuyer et à partir de quoi il peut avancer (s'il a envie d'avancer...)

or veuillez m'expliquer en quoi 145 ou 132 ou 128 vous donne une indication de ce qui ne va pas dans votre vie, de ce sur quoi vous pouvez vous appuyer pour contourner ce qui vous met en difficulté ?

"surdoué" ne constitue pas une identité, ne résume pas une personnalité... heureusement.
Je ne parle pas aux cons, ça les instruit ( M Audiard)
Avatar de l’utilisateur
amalia
 
Messages: 829
Âge: 49
Enregistré le: Ven 11 Nov 2011 12:11
Localisation: Au sud de la banquise
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: pres-equipe/bon-endroit-t1011.html
Profil: Intéressé pour une personne de mon entourage
Test: NON

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar vincevv » Mer 14 Mai 2014 22:29

Je schématise juste un peu mais moi j'ai fait un truc du style:

Phase 1 (dans le cabinet le jour du test): "Bon, elle me dit que je suis surdoué ... et un surdoué ça doute ... donc je doute ... et donc je doute que je sois surdoué ... donc ça veut dire que je suis vraiment surdoué, alors?"

Phase 2 (à la réception du bilan): "Je préfère avoir mention très bien que passable, c'est humain, et puis c'est surtout plus clair. Et là j'ai juste mention Assez Bien. C'est pas très glorieux. Ca me met un doute là et ... VOIR PHASE 1."

Phase 3 (en cours): " En fait je m'en tape de tout ça." (attention, la phase 3 met un certain temps à se mettre en place ...)

J'ai moi-même fait quelques recherches -pas hyper concluantes d'ailleurs- sur l'IAG qui serait peut être bien plus révélateur que le QIT. Mon QIT l'était déjà mais je pense que pour certains d'entre nous, tous "scores confondus", quand on découvre le bilan chiffré, on cherche le plus haut sur la feuille ("Y a l'ICV qu'est encore plus haut, oui mais bon j'ai lu des livres quoi, c'est pour ça."), certainement pas par esprit de compétition (quel vilain mot) mais juste pour être vraiment sûr sûr sûr, même si une psy en qui on a confiance nous l'a dit clairement.

Bref, je trouve ton topic très légitime et salutaire pour le coup parce que je me pose moi aussi ce genre de questions (de moins en moins mais ça revient, je suis pas encore totalement guéri). De la même manière qu'on peut se demander sans fin ou ça commence vraiment, on peut se sentir dans une zone grise avec des chiffres très différents et comme je l'ai lu dans les témoignages, même à 150 on peut douter, mais ça fait partie du package je pense. J'adhère à tout ce qui a été écrit ici sur la relative importance des résultats. Le bilan c'est l'analyse du psy bien plus qu'une liste de scores, c'est bien clair.

Il me semble que le fond du problème quand on doute comme ça, c'est la pression qu'on se met, c'est la difficulté à lâcher du lest, mais il faut du temps pour se détendre après avoir reçu tout ça en pleine poire. C'est en parvenant à transiger un peu plus avec toi-même, à être un peu moins exigeant peut être, que tu vas relativiser cette histoire de seuil. J'ai arrèté de me demander si j'avais été adopté et de la même manière je laisse lentement tomber cette histoire de légitimité qui n'a pas grand sens, mais c'est une phase par laquelle il faut peut être passer.

Cette histoire d'exiger un peu moins de soi-même me semble être essentielle et en même temps c'est peut être le plus difficile à faire.
La solitude est l’aphrodisiaque de l’esprit, comme la conversation celui de l’intelligence.
E. Cioran
Avatar de l’utilisateur
vincevv
 
Messages: 91
Âge: 45
Enregistré le: Lun 29 Avr 2013 21:30
Présentation: ICI
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar lady space » Jeu 15 Mai 2014 10:03

Je ne fais pas partie de ce club, donc je ne sais pas si j'ai la légitimité d'intervenir sur ce fil :P

Mais vincevv a raison : pour bon nombre de surdoués, le doute fait bel et bien partie du package. Ce qui fait qu'on aimerait bien s'accrocher à un chiffre - ça a l'air tellement précis et palpable... Sauf que la signification d'un chiffre de QI est nettement plus vaste et en même temps plus nébuleux (on parle d'un être humain quand même) que quand on exprime une distance en centimètres. Point de salut à espérer du côté du seul chiffre qui, au fond, exprime un degré de rareté statistique, rien de plus. Ce sont les observations du psy qui vont mettre en relief certains aspects de la personnalité.

Après, je pense que le sentiment d'imposture vient surtout du fait qu'on a du mal à imaginer comment ça se passe dans la tête des autres 98% des gens. C'est tellement normal pour un surdoué de fonctionner comme il fonctionne, il n'y trouve rien de spécial vu qu'il ne connaît que ça. Et un surdoué diagnostiqué à l'âge adulte a passé toute sa vie en partant de l'idée erronée que tout le monde fonctionne plus ou moins comme lui. C'est là que le "verdict" du psy est utile: s'il conclue qu'il y a douance, ça veut dire que la personne a un fonctionnement qui ne ressemble pas à celui de la grande majorité des gens, peu importe que le chiffre soit à 125 ou 135, ni à 150. Le défi consiste alors à partir à la découverte des ces différences de fonctionnement, à revoir ce qu'on croyait être des certitudes, à porter un regard nouveau sur les choses.

En plus, c'est justement l'intelligence qui permet de voir tout ce qu'on ne sait pas faire, ne connaît pas, n'a pas encore lu/étudié, etc., donc on a toujours tendance à se comparer à ce qu'on tient pour "plus fort/plus intelligent/plus de réussite" (rayer la mention inutile ou compléter la liste), en oubliant de voir aussi où sont nos propres points forts.

Tout ça demande effectivement du lâcher-prise, à commencer éventuellement par le fait de ne pas trop s'accrocher au chiffre. Mais ça demande du temps aussi, et chacun doit le faire à son rythme, on ne peut pas tout lâcher d'un coup. Ça doit se faire progressivement, et on n'a pas tous les mêmes angles d'attaque.

En résumé: le questionnement de ce fil est légitime, mais on peut pousser le vice plus loin en se posant la question de savoir pourquoi on se pose cette question plutôt qu'une autre...

(et là, je sors avant qu'on m'éjecte de ce club à coups de pieds pour avoir rajouté à la confusion :rock: )
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)
Avatar de l’utilisateur
lady space
 
Messages: 1956
Âge: 53
Enregistré le: Ven 18 Fév 2011 17:41
Localisation: Alsace
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: vers mon orbite
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar saliaskim » Jeu 15 Mai 2014 21:01

amalia a écrit:or veuillez m'expliquer en quoi 145 ou 132 ou 128 vous donne une indication de ce qui ne va pas dans votre vie, de ce sur quoi vous pouvez vous appuyer pour contourner ce qui vous met en difficulté ?
"surdoué" ne constitue pas une identité, ne résume pas une personnalité... heureusement.

Amalia, il y a une raison très simple, c'est qu'on passe un test parce qu'on doute, et au final la réponse n'est pas si claire que ça, donc ça ne stoppe pas les doutes. A 145 je douterai d'être THQI de la même façon qu'à 129/135 je doute d'être surdoué. Dans le même temps, je suis conscient (des fois) que j'ai passé le test en toute bonne foi et qu'il ne peut pas être biaisé par le haut, que le score est forcément plus bas que l'intelligence réelle. C'est ma façon de me remonter dans ma propre estime.
Mais oui, rien de grave, juste une passade. Le temps de digérer des résultats plutôt récents (quelques semaines pour ma part).

Pour réagir sur ta dernière phrase, en fait la question ne se pose pas puisqu'on a été diagnostiqués positifs dans ce topic. Au moins, on a une réponse franche, même si on se permet d'en douter on est pas en "non concluant" (qui personnellement m'aurait fait beaucoup de mal), on est en positif. Faut juste qu'en bonne bête à rayure on se convainque de la réalité de la chose, et ça passe par le doute jusqu'à ce que les arguments qui confortent ce diagnostic soient trouvés.


Lady Space, pour le coup je trouve ta remarque vraiment maladroite. Même si c'est sans aucun doute une boutade elle crée une mise à l'écart qui me blesse d'autant plus que c'est ce qu'on essaie d'exprimer sur ce topic. Je t'avouerai que du coup, je ne t'ai pas lu plus loin.
saliaskim
 
Messages: 131
Âge: 34
Enregistré le: Dim 2 Fév 2014 21:14
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar hyvain » Ven 16 Mai 2014 09:12

Bonjour à tous,

Merci pour vos réactions
Un mois après avoir lancé ce topic, je relis différemment mon premier message. Et je trouve qu'au final, vous avez raison, le club est bien plus large qu'il n'y paraît. Je pense à ceux qui ne savent pas s'ils sont THQI, à ceux qui ont obtenu un résultat "non concluant"... En fait à tout le monde :) Au doute permanent, aux insuffisances qui nous paraissent souvent immenses. Bref ce n'est pas une zone grise, c'est un horizon.

Et d'un autre côté, j'imagine que l'on se dégage, plus ou moins vite bien sûr, de cet horizon. Personnellement, ça va mieux. J'ai accepté le "diagnostic". Peu importe le chiffre. "Surdoué mais pas trop": je ne sais plus vraiment ce que j'ai voulu exprimer. La clef est toujours là, elle est précieuse, mais elle ne m'apparait plus comme une finalité. Elle ouvre la porte (certainement une parmi d'autres) mais ce qui compte c'est ce qu'il y a derrière. Et quand je doute (ce qui arrive souvent, comme à vous tous probablement), je tâte la poche de mon pantalon et je suis rassuré de sentir que la clef est toujours là, bien à l’abri. Comme une preuve, une évidence et un passeport vers des horizons moins gris, plus ensoleillés.

Bon, je ne sais pas si c'est le lieu ou l'endroit mais je voudrais vraiment remercier les administrateurs du forum. Franchement, ce lieu d'échange est un service public ! Merci encore (et désolé ci ce message fait un peu discours de remerciements. C'est certainement l'effet Festival de Cannes :) )

Bonne journée à tous
Avatar de l’utilisateur
hyvain
 
Messages: 72
Âge: 32
Enregistré le: Mar 1 Avr 2014 15:46
Présentation: post141340.html#p141340
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar lady space » Ven 16 Mai 2014 09:36

Offtopic :
@ saliaskim et tous les autres que j'ai pu blesser avec ma remarque : ce n'était absolument pas dans mes intentions et j'en suis sincèrement désolée. Je propose d'en discuter en mp pour éviter des hors-sujets à l'intérieur de ce topic.


@ hyvain : je suis ravie de voir que tu as réussi à prendre du recul par rapport à ce questionnement. Et j'aime bien l'image de la clé.
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)
Avatar de l’utilisateur
lady space
 
Messages: 1956
Âge: 53
Enregistré le: Ven 18 Fév 2011 17:41
Localisation: Alsace
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: vers mon orbite
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar Dok » Ven 16 Mai 2014 13:52

lady space a écrit:Et j'aime bien l'image de la clé.
hyvain a écrit:je tâte la poche de mon pantalon et je suis rassuré de sentir que la clef est toujours là

J'aime aussi l'idée de la clé dans la poche. J'ajouterai qu'il faille vérifier régulièrement que cette dernière n'est pas percée.
Offtopic :
lady space a écrit:Hors Sujet :@ saliaskim et tous les autres que j'ai pu blesser avec ma remarque : ce n'était absolument pas dans mes intentions et j'en suis sincèrement désolée. Je propose d'en discuter en mp pour éviter des hors-sujets à l'intérieur de ce topic.

A aucun moment, je n'ai senti une volonté de blesser qui que ce soit, si cela peut te rassurer.
Avatar de l’utilisateur
Dok
 
Messages: 959
Enregistré le: Sam 23 Nov 2013 20:39
Présentation: 44 minutes...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar Loubel » Sam 17 Mai 2014 04:03

Dok a écrit:
lady space a écrit:Et j'aime bien l'image de la clé.
hyvain a écrit:je tâte la poche de mon pantalon et je suis rassuré de sentir que la clef est toujours là

J'aime aussi l'idée de la clé dans la poche. J'ajouterai qu'il faille vérifier régulièrement que cette dernière n'est pas percée.
Offtopic :
lady space a écrit:Hors Sujet :@ saliaskim et tous les autres que j'ai pu blesser avec ma remarque : ce n'était absolument pas dans mes intentions et j'en suis sincèrement désolée. Je propose d'en discuter en mp pour éviter des hors-sujets à l'intérieur de ce topic.

A aucun moment, je n'ai senti une volonté de blesser qui que ce soit, si cela peut te rassurer.


Moi non plus. Merci pour ton comment...je pense qu'il a sa place ici.
Travelling - it leaves you speechless, then turns you into a storyteller (Ibn Battuta)
Avatar de l’utilisateur
Loubel
 
Messages: 483
Images: 0
Âge: 32
Enregistré le: Ven 16 Aoû 2013 00:08
Localisation: B-Land
Présentation: presentations/emilie-the-strange-t3920.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar amalia » Dim 18 Mai 2014 10:03

saliaskim a écrit:Amalia, il y a une raison très simple, c'est qu'on passe un test parce qu'on doute, et au final la réponse n'est pas si claire que ça, donc ça ne stoppe pas les doutes.



oui cette phase est classique, habituelle, on peut dire normale ; ça ne veut pas dire qu'il faille la prolonger au-delà du raisonnable car elle ne sert à rien ; tu le dis toi même, même avec une réponse claire et franche, on doute encore.

Juste à un moment donnée, il vaut mieux se poser les bonnes questions, au risque sinon de rester scotché dans une mare de doute --> procrastination, perte d'estime de soi, etc.

Je parierai même que ce doute touche de nombreux autres secteurs de la vie, et que cela fait partie de la problématique de certains : un doute fréquent, voire envahissant, parfois à propos de tout et de rien. Le problème n'est plus alors un QI à XXX mais que faire de ces doutes paralysants.
Je ne parle pas aux cons, ça les instruit ( M Audiard)
Avatar de l’utilisateur
amalia
 
Messages: 829
Âge: 49
Enregistré le: Ven 11 Nov 2011 12:11
Localisation: Au sud de la banquise
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: pres-equipe/bon-endroit-t1011.html
Profil: Intéressé pour une personne de mon entourage
Test: NON

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar saliaskim » Ven 23 Mai 2014 23:41

Tu as tout à fait raison, ce doute touche beaucoup de domaines. L'impression de ne pas avoir mérité, d'être un usurpateur qui va être découvert tôt ou tard, et tout un tas d'autres mauvaises habitudes qui se sont ancrées depuis des années et qui sont partagées par la plupart ici... J'en suis conscient, donc j'y travaille et ça finira par être corrigé :)
saliaskim
 
Messages: 131
Âge: 34
Enregistré le: Dim 2 Fév 2014 21:14
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar CortO » Ven 30 Mai 2014 23:40

Je pense qu'il ne faut pas trop vous inquieter (dans un sens), pour ce qui est du doute je crois qu'il est là en permanence à 130 ou à plus! Si ce n'est pas sur le score c'est sur la validité du test, l'idée même de surdoué (des fois je me dis que tout ça est une vaste illusion collective!) ou je ne sais quoi encore... Faut faire avec!
Avatar de l’utilisateur
CortO
 
Messages: 32
Âge: 46
Enregistré le: Mer 13 Nov 2013 21:41
Présentation: C'est par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar Pomone » Dim 15 Juin 2014 00:38

Tout comme Tipiak, malgré un résultat sans doute possible à priori je suis désolée d'admettre que j'ai du mal à le comprendre.

Ca donne : c'est facile, j'aurais pu mieux faire en plus, j'ai fait des erreurs dues au stress, elle s'est pas plantée d'un chiffre ? Peut-être que c'est la psy qui était pas en forme, elle m'a surévaluée ou elle voulait me faire plaisir (pourquoi elle ferait ça ? aucune idée mais bon), et puis que vaut ce test, qui sont les personnes qui ont composé le panel pour élaborer les mesures des écarts types etc etc.

Et ajouté à ça je me suis trouvée confrontée à des discussions sur HQI / THQI et là pour le coup je suis sur la ligne. Donc ça m'embrouille encore plus. Déjà que j'ai du mal à intégrer le concept de HQI, alors le THQI.

Bref je crois que cette problématique touche beaucoup d'entre nous, peu importe le chiffre inscrit en bas de la page.
Because I'm HPI ! Clap along if you feel like hpiness is the truth !
Avatar de l’utilisateur
Pomone
 
Messages: 34
Âge: 35
Enregistré le: Jeu 8 Mai 2014 00:38
Localisation: Paris
Présentation: Présentation
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Surdoué mais pas trop : le club des 130

Messagepar Melvill » Lun 16 Juin 2014 11:59

Tout pareil les doutes quel que soit le résultat. Même homogène, même au dessus de 140, on se dit que la psy s'est gouré ou a voulu être gentille (et on ne peut pas vérifier en le repassant ailleurs ça serait faussé).
Du coup j'en suis à me dire qu'il faudrait que je trouve un poste dans une bibliothèque de psycho pour potasser le test et sa notice et recalculer moi même... Hum. :nimp Henri Piéron me voilà !
There's no one to beat you, no one to defeat you except the thoughts of yourself feeling bad (Bob Dylan)
Avatar de l’utilisateur
Melvill
Beau Contre-Exemple
 
Messages: 221
Âge: 39
Enregistré le: Ven 29 Nov 2013 12:07
Localisation: Au four quand elle doit être au moulin et vice-versa
Présentation: Melvill
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

PrécédenteSuivante

Retourner vers Là où l'on (se) pose des questions

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Le brillant bosseur: un non-surdoué avec un QI>130 ?
par Callisto » Lun 22 Fév 2016 23:39

Réponses: 14

Vues: 2335

Dernier message par waldezign Voir le dernier message
Jeu 28 Juil 2016 12:42
être surdoué, bienveillant, mais intolérant
1, 2par Opening » Lun 3 Juil 2017 20:22

Réponses: 42

Vues: 1885

Dernier message par PointBlanc Voir le dernier message
Sam 15 Juil 2017 08:23
Lycéen et surdoué, je ne trouve pas ma place en société
par Alex1999 » Mer 9 Mar 2016 00:40

Réponses: 9

Vues: 864

Dernier message par Alex1999 Voir le dernier message
Ven 11 Mar 2016 01:49
Rarement assailli par un flot de pensées = pas surdoué?
1, 2, 3par bluejark » Jeu 8 Mar 2012 22:47

Réponses: 60

Vues: 11097

Dernier message par vincevv Voir le dernier message
Mar 30 Avr 2013 22:03
Si on est finalement pas surdoué, que peut-on être ?
1, 2par Truc » Mer 20 Aoû 2014 09:59

Réponses: 46

Vues: 19141

Dernier message par samjna Voir le dernier message
Lun 22 Fév 2016 06:24

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités