Nous sommes le Mar 12 Déc 2017 15:23


Sortir des stéréotypes

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.

Modérateur: Bradeck

Sortir des stéréotypes

Messagepar Coccinelle » Ven 20 Avr 2012 13:45

Pourquoi ce sujet ?
Parce qu’avant de réellement découvrir ce qu’était la douance, je pensais comme une majorité de mes congénères que le Surdoué était un génie à qui tout réussissait qui était brillant, supérieurement intelligent et que son potentiel était forcément mis à exécution et transformé en quelques créations ou performances, confondant intelligence et valeur humaine, pensant aussi que les Surdoués se pensaient supérieurs aux autres.

Ensuite, j’ai lu je me suis documentée, et là le stéréotype que l’on me proposait était lui aussi faussé. Rien que les titres des livres actuels : Trop intelligent pour être heureux, Différences et souffrances de l’adulte surdoué, entre autres, plus divers témoignages sur internet, m’ont prouvé, que génie et surdoué n’étaient pas synonyme ; mais l’autre stéréotype était celui du surdoué malheureux et en souffrance, trop lucide pour aimer la vie, trop perfectionniste pour s’aimer soi. Je fais dans la caricature parce que au départ des mes interrogations c’est aussi comme ça que je l’ai pris.


Avec le temps, c’est bien plus compliqué que cela, parce que un surdoué n’est pas voué à être malheureux, ni à être prétentieux. Je voudrais que l’on sorte de ces 2 stéréotypes qui me gavent, parce que comme ça aucun non surdoué ne pourra réellement comprendre ce que l’on ressent, comprendre qu’il n’y a pas de prétention à se poser des questions, que les surdoués ne sont pas un groupe de gens malheureux et nombrilistes. Nous avons comme tous les monde des problèmes, beaucoup de facilités associées à certaines difficultés, mais arrêtons nous 2 minutes de rester autocentrés, toute la vie ne se résume pas à voir le monde à travers la douance, même si lorsqu’on découvre cette facette de nous même, ça créer forcément un boulgiboulga émotionnel.

Sortons de cela, des surdoués heureux ça existent, il y a plein et ce n’est pas réserver qu’aux autres, la douance n’est pas une maladie, c’est plutôt même une chance si on accepte de la regarder comme telle, on peut aussi s’en servir pour regarder le monde qui nous entoure et y participer, en tenant compte de ce nous sommes, stimuler cette intelligence pour ne pas vivre dans l’ennui.
Je n’ai pas envie d’essayer de faire sortir les gens à qui j’ai envie de parler de la douance, du premier stéréotype pour les faire entrer dans le second…..je ne suis pas un stéréotype.

Comment sortir ces deux stéréotypes?
Avatar de l’utilisateur
Coccinelle
Chirurgien ès Poulet
 
Messages: 1970
Âge: 39
Enregistré le: Jeu 30 Juin 2011 18:05
Badges: 2
Ex Jardinier (1) Ex Modérateur (1)
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Sortir des stéréotypes

Messagepar shunbabyx » Ven 20 Avr 2012 14:07

[align=justify]Ben des stéréotypes, il y en aura toujours. Ce qui est important c'est les gens qui comptent pour toi. Les gens qui m'entourent qui forment la sphère affective de ma vie, eux, ils font l'effort de me connaître telle que je suis avec mes particularités, et mon fonctionnement. Aucun d'eux ne s'est arrêté au diagnostique de douance, d'ailleurs ils n'ont pas forcément lu la presse spécialisée sur le sujet. Ils n'ont pas changé leur manière d'être avec moi. Par contre ils étaient contents que ce diagnostique me permette d'avancer plus loin dans la résolution de certaines difficultés qui ne sont pas forcément en lien avec la douance, mais où la douance peut servir de ressource pour surmonter les obstacles.

Les autres, les connaissances, les collègues de travail, je ne leur en parle pas de la douance. C'est un sujet que je n'aborde pas. Sauf si on vient me poser des questions, par réel intérêt sur le sujet.

C'est arrivé une fois. Mon fils était parti jouer chez un copain, et la maman du copain est sortie poser les poubelles en même temps que moi. Elle m'a gentiment fait remarquer que mon fils était très intelligent, et qu'elle trouvait cela surprenant. Elle m'a demandé comment nous étions à la maison, si nous le poussions, ou si nous passions beaucoup de temps à lui apprendre des trucs. Je lui ai dit que non.
Elle m'a demandé si nous ne rencontrions pas des difficultés par moment devant un enfant qui est aussi actif intellectuellement.
On a discuté un petit moment, pas loin de 3/4 d'heure. Elle n'est ni tombée dans les stéréotypes, ni dans les raccourcis rapides. Finalement elle a relativement bien cerné les atouts, les inconvénients, de la douance chez l'enfant, elle s'est montrée ouverte et compréhensive, elle m'a dit qu'elle en tiendrait compte quand mon fils viendrait jouer chez elle, notamment en terme de discipline. J'ai été très agréablement surprise.

En ce qui me concerne moi, j'ai déjà l'habitude qu'on me teste, qu'on m'envie mes capacités intellectuelles, ce qui fait que je suis en concurrence sans le vouloir avec ma hiérarchie. Mais je n'ai absolument pas l'intention de me battre contre des moulins à vent. Leur opinion de moi est très souvent faussée par de la jalousie, et leurs jugements ne sont pas très objectifs. Je continue à faire ce que je pense être le mieux pour mon service, ou pour l'activité que je sers.
L'envie, la jalousie, la prétention, la non reconnaissance, etc ... C'est ce que tous les gens différents subissent. Moi, je vis MES différences comme j'en ai envie, sans non plus trop les exposer. Mais si on en m'en parle, j'attends de bien savoir qui j'ai en face de moi pour me dévoiler, sinon je feins l'ignorance, justement à cause de ces clichés, pour avoir la paix, tout simplement.[/align]
shunbabyx
 

Re: Sortir des stéréotypes

Messagepar Louise » Ven 20 Avr 2012 22:45

Plusieurs fois dans ma vie j'ai été bousculée dans mes "croyances", plusieurs fois je me suis rendue compte que j'avais moi même des clichés, des images toute faites en tête. Plus particulièrement, je crois, sur ceux que j'ai croisé pendant mon enfance et qui font le paysage un peu moisi de mes humiliations passées (les catholiques pratiquants, par exemple, paient pour les prout prout cathos de mon lycée qui me traitaient de bouseuse et qui ont fini femmes d'officiers marin ou officiers marins, ou notaires, j'ai du mal à les sortir de l'image toute faite que je me fais d'eux, avec moult enfants et serre-tête persistant sur la rétine)
En fait, on ne peut pas tout, toujours remettre en question, pas tout le même jour, et pas tout en même temps, sinon on se noie...

Et puis, quelle que soit la clarté, la sincérité de ton message, tu ne peux jamais être sûr de ce que celui d'en face va comprendre ce que tu veux faire passer (si tant est que tu veuilles faire passer quelque chose), et ce qu'il va en faire. Il est illusoire de penser avoir le contrôle absolu dessus...
Et quand bien même il comprend ton message, ça peut très bien venir chatouiller des blessures à lui, ou il peut très bien décider de ne pas creuser ce sujet là et rester ancré dans ses (il faut bien le dire) rassurantes certitudes.
Du coup une solution est de... lâcher l'affaire et se contenter d'avoir dit ce qu'on avait à dire. Tant pis si on n'est pas compris, si on sait NOUS pourquoi on agit/pense.

Ma technique à moi (parce que je dis ça, mais lâcher l'affaire n'est pas mon truc, en fait :mrgreen: ), mon truc à moi, c'est d'écrire. De raconter la vie des gens, de leurs choix atypiques, par l'émotion, souvent (j'ai du mal à faire autre chose, pfff, mais au moins, la boule au ventre, c'est universel) pour bousculer.
Si ça bouscule, la moitié du boulot est fait. Après peu importe si j'ai 3, 5, 10 lecteurs, j'ai l'impression d'avoir rempli mon job. D'avoir bousculé. Parce que finalement, l'évolution du regard commence par un choc.
J'ai raconté la vie d'une amie, née normande de parents paysans normands, qui a choisi de se convertir à l'islam et de porter le voile. Forcément ça a bousculé ^^.
Certaines certitudes sont si ancrées, si loin, qu'on ne les perçoit même pas. Je pense au post de Cyrano sur la "nécessité" des media de préciser la nationalité ou la religion de malfaiteurs, de terroristes, alors que cela n'a rien à voir avec ce qui a motivé leur acte, je pense à des expressions/raccourcis tout faits...

C'est pour ça que j'aime les provocateurs. C'est pas mon outil, mais je trouve que c'est utile (et souvent ça me fait bien rire).

Bref tout ça pour dire : tu peux essayer de bousculer??? (mais gentiment hein) plutôt que d'expliquer, chuis sûre ça marchera aussi bien. :D1

ou tente la provoc franche mais là tu prends le risque de te faire jeter des cailloux.
Avatar de l’utilisateur
Louise
 
Messages: 886
Âge: 39
Enregistré le: Mer 28 Mar 2012 07:43
Localisation: Somewhere over the rainbow
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Sortir des stéréotypes

Messagepar Coccinelle » Sam 21 Avr 2012 09:37

En fait, je crois que j'ai du mal exposer le problème que je me pose; ce n'est pas tant celui de faire sortir notre entourage de ces stéréotypes, mais plutôt comment nous surdoués nous dépassons ces stéréotypes et notament celui de nous limiter, de nous enfermer dans le tableau pathologique des souffrances des adultes surdoués. Ces derniers temps en effet, j'ai pas mal constaté que de nombreux nouveaux inscrits se limitaient à " moi je suis comme ça, je ne peux pas me faire comprendre, je suis en souffrance etc..."

Il est très important de pouvoir aussi sortir ce cette découverte de fonctionnement, c'est rassurant de se dire qu'on n'est ni fou et ni complètement seul à vivre cela, mais après, une fois ces informations prises avec soi (dans le sens comprendre), il est tout à fait possible d'en faire quelque chose et chercher autrement comment faire pour ne plus en souffrir, le monde est ce qu'il est mais il y a pleins de choses interressantes à découvrir. Il est nécessaire de sortir de ce stéréotype, la douance n'est pas une pathologie.

Comment faire alors? Parce que je sais que ce forum peut-être un lieu franchement interressant si les participants sortent justement de ce stéréotype qui limite la personnalité à un tas de souffrances (sans forcément les nier).....justemement en faisant ici ce qu'il est parfois difficile de faire ailleurs, de ne pas faire comme tout le monde.....pour sortir des ces stéréotypes il est nécessaire d'avoir un peu avancé sur soi même, ça passe donc forcément par une période un peu nombriliste, mais vraiment il faut retirer ses oeillères et regarder le monde avec de nouveaux yeux, s'interroger, réflechir et avancer....
c'était juste une réflexion comme ça, personne n'a à sentir viser en particulier. Je voudrais jsute dire que sortir de ces stéréotypes est possible, et même salutaire pour soi, parce qu'après tout nous sommes vivants, notre intelligence nous permet d'envisager tellement de choses qu'il serait dommage de se cantonner à se dire malheureux d'être trop intelligent.....
Avatar de l’utilisateur
Coccinelle
Chirurgien ès Poulet
 
Messages: 1970
Âge: 39
Enregistré le: Jeu 30 Juin 2011 18:05
Badges: 2
Ex Jardinier (1) Ex Modérateur (1)
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Sortir des stéréotypes

Messagepar Zyghna » Sam 21 Avr 2012 10:18

Coccinelle a écrit:Il est nécessaire de sortir de ce stéréotype, la douance n'est pas une pathologie.


C'est un peu le soucis de la médiatisation de la douance par des psy: il n'en ressort souvent que le côté mal-être. Forcément, parler de ce qui va bien n'est jamais très intéressant commercialement parlant (un jour je pondrai ce sujet sur le Bonheur qui me taraude). Nous vivons dans une société où il est de bon ton de se complaire dans la souffrance, dans les problèmes, comme si c'était nécessaire pour être, pour ressentir, pour vivre.
La douance accroît souvent les perceptions, donc oui la douleur peut être plus vive, mais c'est oublier la forte capacité de résilience, de création, de dépassement de soi.
Quitte à ne retenir qu'un stéréotype, je préfère largement ce dernier, au moins il est constructif et permet d'évoluer, d'avancer.

La mode du développement personnel répond à une attente de la société, à une vision de plus en plus egocentrique. Il n'y a plus que du "moi, moi, moi je", quelque soit le sujet de conversation ou le débat (ce n'est pas une critique, mais une constatation: parler de soi n'a rien de mal, mais ne pas penser plus largement que son propre cercle de connaissance c'est très restrictif).

Donc oui le but de ce forum c'est de dépasser ces stéréotypes, de montrer que la douance peut être autre chose que ce que les psy en montrent.
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown
Avatar de l’utilisateur
Zyghna
 
Messages: 6800
Âge: 39
Enregistré le: Lun 27 Juin 2011 21:28
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Sortir des stéréotypes

Messagepar Herbe rouge » Sam 21 Avr 2012 18:54

Je plussoie gravement coccinelle ! Pour moi ta demande est parfaitement claire. :-)

En ce qui me concerne pour vaincre ces deux tendances, je n'ai pas de solution toute faite mais ma façon de faire c'est de me contenter de remettre les choses dans leurs contextes lorsque je parle de mon cas ou de douance en général et ce afin que ceux à qui je parle puissent faire également la part de choses. Rien n'est tout noir ou tout blanc et en général, les gens le savent bien. Après c'est au cas par cas et lorsque je constate que je me suis mal exprimée, je tente de corriger le tir avec la personnes avec laquelle je discute. Et peut-être est-ce à tord mais je souligne souvent le fait qu'au fond je ne suis sûr de pas grand chose en dehors de ce que je ressens et que donc lorsque j'exprime mon avis, il se peu évidement que je sois grâve à côté de la plaque tout comme ça peut-être pertinent.
Avatar de l’utilisateur
Herbe rouge
 
Messages: 128
Âge: 28
Enregistré le: Dim 25 Mar 2012 03:13
Localisation: Bxl
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Sortir des stéréotypes

Messagepar TourneLune » Sam 21 Avr 2012 20:46

Quel bel exemple ;)
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11509
Images: 368
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Sortir des stéréotypes

Messagepar sonny boy havidson » Dim 22 Avr 2012 23:48

Zyghna a écrit:un jour je pondrai ce sujet sur le Bonheur qui me taraude

S'il te plait, fait-le !
"La nuit dernière, j'ai rêvé que je mangeais un chamallow d'un kilo. Quand je me suis rêveillé, je n'avais plus d'oreiller."
Tommy Cooper
Avatar de l’utilisateur
sonny boy havidson
 
Messages: 89
Âge: 37
Enregistré le: Lun 20 Fév 2012 23:10
Localisation: Léguevin (31)
Profil: En questionnement
Test: NON



Retourner vers Là où l'on (se) pose des questions

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Quand sortir de l'imaginaire est une souffrance
par Loefen » Mer 14 Oct 2015 15:46

Réponses: 18

Vues: 1870

Dernier message par Spleen Voir le dernier message
Ven 6 Nov 2015 20:42
Sortir du "placard" ou pas?
par mainstete » Dim 30 Juil 2017 14:20

Réponses: 4

Vues: 639

Dernier message par Lujan Voir le dernier message
Ven 10 Nov 2017 11:50
Des émotions et des pensées : grosse fatigue...
1, 2par sandrinef » Mer 5 Déc 2012 10:07

Réponses: 25

Vues: 12765

Dernier message par Grabote Voir le dernier message
Mer 8 Avr 2015 20:43
Gestion des émotions et de l'hypersensibilité
par cherrycordia » Mar 24 Fév 2015 11:34

Réponses: 18

Vues: 4311

Dernier message par Albert Camomille Voir le dernier message
Sam 17 Juin 2017 10:03
La douance protège-t-elle des sectes?
1, 2, 3par Zyghna » Ven 9 Mar 2012 23:13

Réponses: 63

Vues: 8115

Dernier message par De Re Metallica Voir le dernier message
Dim 10 Avr 2016 18:19

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités