Nous sommes le Sam 21 Jan 2017 03:05


Douance et relations sentimentales

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.

Modérateur: Zyghna

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Kayeza » Ven 1 Aoû 2014 10:29

On sort un peu du sujet, mais je voulais embrayer sur les propos de Callie. J'ai discuté avec un Indien en Inde, pourtant quelqu'un qui avait beaucoup voyagé et pas du tout traditionnaliste forcené. Pour lui, les mariages arrangés avaient cet avantage que, partie de rien, c'est-à-dire entre deux personnes qui ne se connaissent pas forcément au début, la relation ne pouvait qu'évoluer vers le haut. Ou disons du moins que cette possibilité existe. Alors que dans un mariage d'amour, voire de passion, on part de très haut, et finalement il y a plus de chances que le soufflé retombe plutôt qu'il continue à se maintenir à un haut niveau. C'est un point de vue que j'ai trouvé intéressant.

Perso, je ne suis pas sûre que j'aurais fait confiance à mes proches pour me trouver un mari. Pour que ça se passe bien, il aurait fallu qu'ils me connaissent vraiment bien et donc que je ne sois pas autant caméléon. Mais peut-être que pour certaines personnes, ça peut être une bonne chose.
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas
Avatar de l’utilisateur
Kayeza
Galette de Riz
 
Messages: 4693
Images: 52
Âge: 37
Enregistré le: Mar 25 Oct 2011 17:46
Localisation: ... et à l'oeil !
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: C'est qui, déjà ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Bradeck » Ven 1 Aoû 2014 10:34

Est-ce que lorsque vous parlez de routine, vous ne parlez en fait d'ennui, un ennui insidieux qui s'insère entre les deux membres du couple, et sur lequel on ne communique pas comme le dit si bien Kayeza. On n'en parle pas car on n'a pas l'impression que l'autre le ressente, et puis on se dit aussi que c'est peut-être juste passager chez nous.
Et le temps passe, cela devient de plus en plus difficile à gérer.

Je dis cela car parfois j'entends des couples dire:
- Holala, je ne pourrais vivre comme eux, ils sont trop routiniers !
Ce genre de phrase m'a toujours dérangé, car je vois souvent, dans les couples qui disent cela, également une routine. Ils critiquent le couple qui en fait "ne sors pas beaucoup". Mais eux, leur routine c'était, par exemple "Allez au resto une fois par semaine, se faire au moins un ciné par mois..." De mon point de vue, il s'agissait d'une autre type de routine car c'était juste leur rythme, leur tempérament.

Il fut une période justement où avec quelqu'un un jour j'ai eu une révélation. Mince, nous étions "routinier" car cela faisait quelques temps qu'il n'y avait plus de "surprise", plus d'imprévu, plus de "Tu sais quoi, pour ce soir j'ai trouvé deux place pour le spectacle de Bartabas !". Et cela était venu très très vite. Et pourtant, j'ai été content de réaliser que cela ne me posait pas de problème. Un peu inquiet quand même, me demandant si ce n'était pas moi qui avais instauré cet état de fait, je m’en suis ouvert à ma compagne. Nous sommes arrivé à la conclusion que oui, nous étions dans la routine, et pas mécontent pour autant.

En fait donc, je rejoins Callie et Kayeza. Callie pour le sens qu'il y existe une certaine pression dans la culture moderne qui fait que si tu ne dis pas "Wiiiiz, moi tel zébulon j'ai fait tout plein de trucs trop géniaux", tu deviens un looser. Si tu n'es pas un(e) superman(woman) tu es inintéressant. Mais bon, en vrai c'est pour cacher qu'ils n'ont pas de conversation :lol:
Et Kayeza pour le côté manque de communication. Cette communication de couple, sur les ressentis du quotidien, des petits truc qui nous chagrinent, fait à mon humble avis, qu'on évite de laisser les "petits non-dits" devenir des gros problèmes, et est un des ingrédients du ciment du couple.

Quant-à la quête du bonheur, on en revient là encore à cette pression sociale. On voudrait te faire croire qu'il est possible jour après jour d'être au top sur tous les fronts. Un petit coup de mou, prends des vitamines, un peu gras du bide, prends des protéines et des coupes faim, un peu tristoune, achète toi un truc pour te faire plaisir, un peu triste en couple, change tout de suite, voire va maintenant sur tous les sites de rencontres extra-conjugale, il n'y a pas de mal. On veut te convaincre que tu peux tout avoir ou presque, sans effort, que si tu n'es pas heureux, tu es anormal. D'où ce que je considère être le comble du mal moderne: Chacun voit midi à sa porte en toutes circonstances.

Et bien non, il est des jours où c'est bof, il est des jours où c'est pas-glop. Et parfois cela dure quelques temps. Mais pour avoir vu de très près un couple passer par de terribles turbulences, pour faire le choix de rester ensemble, et de voir combien ils sont heureux aujourd'hui, je ne suis vraiment pas persuadé qu'ils seraient aussi heureux de s'être séparés.
J'en conviens malgré tout que pour d'autres, la séparation eut peut-être été salutaire, tout dépends des maux...
En raison du manque d’intérêt suscité, la journée de demain est annulée (Ministère du nihilisme)
Pour raison d'économies, la lumière du bout du tunnel va être éteinte (Ministère du budget)
Avatar de l’utilisateur
Bradeck
 
Messages: 1546
Images: 10
Âge: 46
Enregistré le: Sam 28 Juin 2014 00:25
Localisation: Brocéliande
Présentation: Houba houba hop!
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Callie » Ven 1 Aoû 2014 10:41

Kayeza a écrit:On sort un peu du sujet, mais je voulais embrayer sur les propos de Callie. J'ai discuté avec un Indien en Inde, pourtant quelqu'un qui avait beaucoup voyagé et pas du tout traditionnaliste forcené. Pour lui, les mariages arrangés avaient cet avantage que, partie de rien, c'est-à-dire entre deux personnes qui ne se connaissent pas forcément au début, la relation ne pouvait qu'évoluer vers le haut. Ou disons du moins que cette possibilité existe. Alors que dans un mariage d'amour, voire de passion, on part de très haut, et finalement il y a plus de chances que le soufflé retombe plutôt qu'il continue à se maintenir à un haut niveau. C'est un point de vue que j'ai trouvé intéressant.

Perso, je ne suis pas sûre que j'aurais fait confiance à mes proches pour me trouver un mari. Pour que ça se passe bien, il aurait fallu qu'ils me connaissent vraiment bien et donc que je ne sois pas autant caméléon. Mais peut-être que pour certaines personnes, ça peut être une bonne chose.



Kayeza. Exactement et exactement ;)
Je me suis aussi dit exactement ça que le mariage arrangé ça marche peut être qd on n'est pas complexe et surdoué, donc difficile à appréhender pour nos proches ;)
:emo:
Avatar de l’utilisateur
Callie
 
Messages: 219
Âge: 39
Enregistré le: Jeu 16 Mai 2013 18:39
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Givré » Ven 1 Aoû 2014 11:06

Raââââââ ! ça canarde sur le sentimental ! ... :P ... J'adore ! ... :hai:

J'aurais beaucoup à en dire, mais pas le temps ... Mille regrets ... :(

Je tiens néanmoins à vous dire, les gens, que je vous lis avec le plus grand intérêt ! ... :nod: ... Vous arrêtez pas de creuser cette intéressante question, je suis passionné ! ... Après la mi-août j'aurais probablement (enfin!) le temps d'apporter un peu plus que ce que j'y ai déjà dit ...
:byebye:
Avatar = Lucas Cranach (l'Ancien) Adam et Ève (1533) [Un des 31tableaux sur ce thème] .. Humains, certes .. mais néanmoins Mammifères !
"La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe, c'est d'apprendre à danser sous la pluie" Sénèque
Avatar de l’utilisateur
Givré
Poët & Chandon
 
Messages: 1001
Images: 8
Âge: 73
Enregistré le: Ven 24 Aoû 2012 20:49
Localisation: Belgique
Présentation: cliquez ici si ça vous intéresse
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar dédale » Ven 1 Aoû 2014 12:40

Callie a écrit:
Kayeza a écrit:On sort un peu du sujet, mais je voulais embrayer sur les propos de Callie. J'ai discuté avec un Indien en Inde, pourtant quelqu'un qui avait beaucoup voyagé et pas du tout traditionaliste forcené. Pour lui, les mariages arrangés avaient cet avantage que, partie de rien, c'est-à-dire entre deux personnes qui ne se connaissent pas forcément au début, la relation ne pouvait qu'évoluer vers le haut. Ou disons du moins que cette possibilité existe. Alors que dans un mariage d'amour, voire de passion, on part de très haut, et finalement il y a plus de chances que le soufflé retombe plutôt qu'il continue à se maintenir à un haut niveau. C'est un point de vue que j'ai trouvé intéressant.

Perso, je ne suis pas sûre que j'aurais fait confiance à mes proches pour me trouver un mari. Pour que ça se passe bien, il aurait fallu qu'ils me connaissent vraiment bien et donc que je ne sois pas autant caméléon. Mais peut-être que pour certaines personnes, ça peut être une bonne chose.


Kayeza. Exactement et exactement ;)
Je me suis aussi dit exactement ça que le mariage arrangé ça marche peut être qd on n'est pas complexe et surdoué, donc difficile à appréhender pour nos proches ;)


Je ne vois pas pourquoi ce qui ne serait pas bon pour vous, le serait pour les autres ?
Ni pourquoi un mariage d'amour aurait plus de chance d'échouer qu'un arrangé. :grattelatete:
Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible », Antoine de Saint-Exupéry
Avatar de l’utilisateur
dédale
 
Messages: 659
Âge: 37
Enregistré le: Mar 24 Juil 2012 09:37
Localisation: à l'ouest d'Angers
Présentation: Par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Azore » Ven 1 Aoû 2014 20:26

Je pense effectivement qu'il est facile de confondre routine et ennui, ce que j'ai fait allègrement sans même m'en rendre compte. :tmi: Je pense que la routine n'est pas un problème en soi. C'est l'ennui qui en résulte parfois qui peut devenir pesant. L'important est que chacun s'épanouisse dans la relation et grandisse en tant qu'humain, peu importe finalement que cela se fasse dans la routine ou non.

En ce qui concerne le mariage arrangé, je dirais que s'il peut fonctionner mieux qu'un mariage d'amour, c'est parce que nos parents savent parfois mieux que nous ce que nous sommes au plus profond de nous-mêmes. Par exemple, ma mère m'a avoué après ma séparation avec mon ex qu'elle avait immédiatement senti que ça ne collerait pas mais qu'elle avait voulu me laisser faire mes choix, et qu'à l'inverse, elle était ravie de mon copain actuel, qu'elle prend plaisir à appeler "mon gendre"... :lol: Mais, je suis d'accord avec Kayeza, ça n'est pas une règle, notamment si l'on sent que nos parents ne nous comprennent pas.
Azore
"Créer, c'est vivre deux fois." Albert Camus, Le Mythe de Sisyphe.
Avatar de l’utilisateur
Azore
 
Messages: 108
Âge: 31
Enregistré le: Sam 8 Mar 2014 21:42
Présentation: presentations/azore-diagnostiquee-hier-t4727.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar soazic » Ven 1 Aoû 2014 21:52

Je dirais...ça dépend des parents. Je pense que certains connaissent mal leur enfant (je parle pour moi entre autres!), et choisiraient ce qui eux leur convient...
Mariage arrangé, mariage d'intérêt, couchage obligé. Non merci.
Avatar de l’utilisateur
soazic
 
Messages: 970
Enregistré le: Mar 23 Aoû 2011 18:31
Présentation: presentations/presentation-t724.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Callie » Ven 1 Aoû 2014 22:00

Non mais c'est clair que ça fait pas envie. ;)
:emo:
Avatar de l’utilisateur
Callie
 
Messages: 219
Âge: 39
Enregistré le: Jeu 16 Mai 2013 18:39
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Kayeza » Sam 2 Aoû 2014 07:35

Au-delà de ça, je pense depuis un moment qu'un homme qui ne s'entendrait pas du tout avec mes parents, ben ça risquerait fort de pas le faire. Autant j'ai pu à un moment me réfugier dans la 'rebellitude' de l'adolescence, autant maintenant j'ai fait la paix avec mes parents et je n'aurai pas du tout envie d'être tiraillée entre mon homme et eux. Mais bon, tout ça reste très théorique pour l'instant...
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas
Avatar de l’utilisateur
Kayeza
Galette de Riz
 
Messages: 4693
Images: 52
Âge: 37
Enregistré le: Mar 25 Oct 2011 17:46
Localisation: ... et à l'oeil !
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: C'est qui, déjà ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Alséidès » Sam 2 Aoû 2014 10:15

Mariage arrangé? Oula, très peu pour moi... :rofl:

J'avoue que la routine me fait peur aussi, il y a tellement de choses que je voudrais faire, je pense que ça ira mieux à mesure que j'aurai atteint mes objectifs... Ou pas -_-'. Je ne supporte pas l'ennui, je me suis tellement ennuyé plus jeune... ça me rend dépressif l'ennui.

Après y'a des routines moins ennuyeuses que d'autre, non? :rofl:

Pour parler de sentiments vu que c'est le thème, je crois que j'ai trouvé "le bon".

C'est un mec sans l'orgueil mal placé des machos, c'est très important pour moi et mon mal aise vis à vis de ma condition de femme mal acceptée. Tout me rappelle que c'est nul d'être une femme (genre le "sciences &vie" de ce mois-ci). Du coup il me faut quelqu'un qui sache ressentir mon mal être et qui partage mon androgynie mentale.

J'ai un côté enfantin que je cultive comme un jardin merveilleux, j'y tiens beaucoup car ça m'apaise. J'ai retrouvé un jardin du même genre en lui. Ce côté touchant et "pur".

En fait nous avons une façon d'appréhender le monde assez semblable, du coup je n'ai jamais peur de partager avec lui le fruit de mes réflexions. On peut avoir des conversations qui durent des heures!

Je n'ai pas vos soucis SD/pas SD, puisque je ne me suis pas encore testé, et quand bien même je l'aurais fait, je ne me vois pas commencer à estimer que nos éventuels problèmes viendraient de là du jour au lendemain.

Petite question au SD "confirmés" du fofo, j'ai lu sur le net que souvent, les SD sont des "TGV de l'amour", qu'ils se projettent très vite dans le mariage, les enfants tout ça, au risque de faire fuir leur dulciné :rofl: ... Vous en pensez quoi ?
Avatar de l’utilisateur
Alséidès
 
Messages: 38
Enregistré le: Dim 11 Nov 2012 18:41
Localisation: Lorraine
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Mlle Rose » Sam 2 Aoû 2014 10:50

Alséidès a écrit:Petite question au SD "confirmés" du fofo, j'ai lu sur le net que souvent, les SD sont des "TGV de l'amour", qu'ils se projettent très vite dans le mariage, les enfants tout ça, au risque de faire fuir leur dulciné :rofl: ... Vous en pensez quoi ?


Oulah, non :tmi:
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:
Avatar de l’utilisateur
Mlle Rose
 
Messages: 12693
Images: 86
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:56
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Cyrano » Sam 2 Aoû 2014 11:03

Alséidès a écrit:C'est un mec très mec, mais sans l'orgueil mal placé des machos, c'est très important pour moi et mon mal aise vis à vis de ma condition de femme mal acceptée. Tout me rappelle que c'est nul d'être une femme (genre le "sciences &vie" de ce mois-ci).


C'est quoi un mec très mec ? Et c'est quoi ton malaise vis à vis de ta "condition" de femme ?

Les mecs sont très "des mecs" et les femmes ont une condition...tiens je me demande si j'ai une condition moi...
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.
Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Chaînon Manquant
 
Messages: 4678
Âge: 39
Enregistré le: Mer 25 Mai 2011 11:25
Localisation: Into the wild
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Alséidès » Sam 2 Aoû 2014 11:13

Tu m'as eu Cyrano :D ^^.

Cyrano a écrit:
C'est quoi un mec très mec ? Et c'est quoi ton malaise vis à vis de ta "condition" de femme ?


C'est que pour pas mal de gens, un mec "pas macho" est forcément efféminé dans le sens péjoratif du terme. Donc, formulation maladroite de ma part.

Cyrano a écrit:Les mecs sont très "des mecs" et les femmes ont une condition...tiens je me demande si j'ai une condition moi...


Je ne sais pas pour les autres femmes, mais pour ma part, je me sens une "condition", je la vois partout, tout le temps. Dès fois je l'oublie, des fois elle me revient en pleine tronche, c'est personnel. Sûrement un genre de névrose. Enfin, c'est assez HS donc je ne vais pas m'étendre là dessus... Pour résumer, je n'aime pas être une femme, donc j'ai une vision biaisée de la chose.
Avatar de l’utilisateur
Alséidès
 
Messages: 38
Enregistré le: Dim 11 Nov 2012 18:41
Localisation: Lorraine
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Bradeck » Sam 2 Aoû 2014 11:30

Mlle Rose a écrit:
Alséidès a écrit:Petite question au SD "confirmés" du fofo, j'ai lu sur le net que souvent, les SD sont des "TGV de l'amour", qu'ils se projettent très vite dans le mariage, les enfants tout ça, au risque de faire fuir leur dulciné :rofl: ... Vous en pensez quoi ?


Oulah, non :tmi:


Je plussoie à +12: Houlalalala, nope !!

C'est tout comme la période séduction/découverte. Plusieurs disent dans ce fil que le rythme "communément admis" semble rapide.
Perso je suis plutot un tortillard, il faut prendre le temps de regarder le paysage, de visiter les chemins de traverses, toussa toussa :tmi:

Mais tout cela est une question de personnalité, est-ce que la douance à avoir la dedans ?

Offtopic :
Cyrano a écrit:tiens je me demande si j'ai une condition moi...

Moi j'en ai une, de condition: Est-ce qu'elle aime les crêpes ? :P
En raison du manque d’intérêt suscité, la journée de demain est annulée (Ministère du nihilisme)
Pour raison d'économies, la lumière du bout du tunnel va être éteinte (Ministère du budget)
Avatar de l’utilisateur
Bradeck
 
Messages: 1546
Images: 10
Âge: 46
Enregistré le: Sam 28 Juin 2014 00:25
Localisation: Brocéliande
Présentation: Houba houba hop!
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Alséidès » Sam 2 Aoû 2014 11:42

Bradeck a écrit:
Offtopic :
Cyrano a écrit:tiens je me demande si j'ai une condition moi...

Moi j'en ai une, de condition: Est-ce qu'elle aime les crêpes ? :P


:D :D :D :D Elle est bonne ^^.
Avatar de l’utilisateur
Alséidès
 
Messages: 38
Enregistré le: Dim 11 Nov 2012 18:41
Localisation: Lorraine
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Kayeza » Sam 2 Aoû 2014 19:35

Alséidès a écrit:Petite question au SD "confirmés" du fofo, j'ai lu sur le net que souvent, les SD sont des "TGV de l'amour", qu'ils se projettent très vite dans le mariage, les enfants tout ça, au risque de faire fuir leur dulciné :rofl: ... Vous en pensez quoi ?

Chez moi c'est clairement le cas. Et l'on voit bien le résultat : célibataire et sans enfant à 35 ans :D Mais même très jeune, je me projetais déjà, surtout dans la maternité. Après, c'est très personnel, c'est sûr. Avoir des enfants, c'est important pour moi, c'est évident que tout le monde n'est pas dans ce cas. Mais bon, je vois bien à quel point c'est contre-productif, donc j'essaie de calmer le côté TGV maintenant pour profiter davantage de l'instant présent, sans forcément penser très loin. Mais pas évident quand je suis amoureuse...
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas
Avatar de l’utilisateur
Kayeza
Galette de Riz
 
Messages: 4693
Images: 52
Âge: 37
Enregistré le: Mar 25 Oct 2011 17:46
Localisation: ... et à l'oeil !
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: C'est qui, déjà ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Callie » Sam 2 Aoû 2014 22:02

faut essayer le mode p'tit train touristique...
:emo:
Avatar de l’utilisateur
Callie
 
Messages: 219
Âge: 39
Enregistré le: Jeu 16 Mai 2013 18:39
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Fabs le vaurien » Dim 3 Aoû 2014 01:50

Alséidès a écrit:Petite question au SD "confirmés" du fofo, j'ai lu sur le net que souvent, les SD sont des "TGV de l'amour", qu'ils se projettent très vite dans le mariage, les enfants tout ça, au risque de faire fuir leur dulciné :rofl: ... Vous en pensez quoi ?


j'en pense que ça doit marcher aussi pour les carencés affectifs..

Maintenant, le mariage, les enfants etc... et la projection qu'on s'en fait est pas mal fonction de nos schèmes d'attachements, de l'environnement affectif et familial qu'on a connu..Je ne suis pas sur que ça s'inscrive forcément dans une suite logique...à toute rencontre amoureuse.

Et puis, le mariage est-il à mettre sur le même plan que les enfants...Entre le prolongement d'une lignée, la survie de l'espèce, le robinet suprême d'une baignoire affective, et à côté un acte de secrétariat...
A la limite le fait de s'installer ensemble..Et encore, n'est ce pas par commodité et pression culturelle qu'on le fait? pareil pour le mariage...quid de la liberté individuelle nécessaire?

On s'offre un moment à part le temps d'un sourire et après on se fait le calcul de la demi part en plus....

je suis toujours fasciné par cette illusion que "l'union" à elle seule puisse cristallisée la puissance des sentiments...ça en est presque réducteur.

TGV de l'amour? pourquoi pas..

Mais certainement pas dans les perspectives, les manifestations, les gages ou les promesses.

Mais plutôt dans l’incontrôlable sirocco d’émois entremêlés qui nous dépassent comme nous terrassent et pour lesquels nulle description ne saurait suffisamment finement traduire, sous peine de ranger un espace temps d'exception, au rayon des anecdotes autant communes que prévisibles..
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).
Avatar de l’utilisateur
Fabs le vaurien
Rang orange
 
Messages: 5560
Âge: 36
Enregistré le: Mer 2 Fév 2011 22:20
Localisation: BZH
Badges: 2
Neun's d'Honneur (1) Ex Modérateur (1)
Présentation: La première prez de l’histoire du forum
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Azore » Dim 3 Aoû 2014 16:48

Alséidès a écrit:Pour parler de sentiments vu que c'est le thème, je crois que j'ai trouvé "le bon".
[...]
En fait nous avons une façon d'appréhender le monde assez semblable, du coup je n'ai jamais peur de partager avec lui le fruit de mes réflexions. On peut avoir des conversations qui durent des heures!


Tant mieux ! Je crois effectivement que si vous pouvez parler pendant des heures sans vous ennuyer, c'est que vous vous êtes bien trouvés. :-)

Alséidès a écrit:C'est un mec sans l'orgueil mal placé des machos, c'est très important pour moi et mon mal aise vis à vis de ma condition de femme mal acceptée. Tout me rappelle que c'est nul d'être une femme (genre le "sciences &vie" de ce mois-ci). Du coup il me faut quelqu'un qui sache ressentir mon mal être et qui partage mon androgynie mentale.


"Genre le Science & Vie de ce mois-ci" : :rofl: Je suis allée voir : j'avoue que j'ai un peu halluciné. Je comprends tout à fait ton point de vue. A 19 ans, j'ai décidé un beau matin d'être un garçon. Pourquoi ? Parce que j'étais révoltée de voir tout ce qu'on pouvait passer aux hommes et qui était inacceptable venant d'une femme. Cette injustice me semblait ahurissante. J'ai sorti le baggy, les Dock Martens orange et c'était parti. A ce moment-là, je passais le plus clair de mon temps à faire la fête avec une bande de mecs. Je fumais comme un pompier, buvais comme quatre, mangeais des kebabs et flirtais avec tous les garçons cheveux longs qui passaient par là. J'ai même testé les filles le temps d'une soirée, pour voir. Après une phase de déprime assez dure, je suis redevenue une fille. Ça ne m'a pas empêchée, à 22 ans, de descendre le boulevard Saint-Michel en sous-vêtements le soir de la fête de la musique. :rock: Je m'explique : mon copain de l'époque et d'autres garçons avaient cru amusant de faire tomber t-shirt et jeans en pleine rue. J'étais furax de les voir en caleçon devant tout le monde, furax que ça ne dérange personne. :@ Alors je l'ai fait moi aussi : ça n'a fait rire personne, je me suis fait engueuler comme du poisson pourri, et par mes potes, et par les parents qui passaient là avec leurs gamins. :o Remarquez, ça a calmé tout le monde et avec le recul, ça me fait bien marrer. Aujourd'hui je me sens très femme et en accord avec ça. Peut-être parce que j'ai trouvé quelqu'un qui a été éduqué avec peu de préjugés en matière de genre, peut-être parce qu'il est plus simple d'être une femme dans le nouveau métier que je me suis choisi (avant : commerciale/maintenant : prof), peut-être parce qu'avoir été diagnostiquée me permet de mieux m'aimer, certainement tout cela à la fois. :lunettes9:

Je pense qu'il serait très intéressant, à moins que le topic n'existe déjà, de faire un sondage auprès des membres d'AS sur leur rapport au genre : je suis sûre qu'il y a des choses à explorer de ce côté-là. Mon intuition première est qu'il existe une androgynie mentale naturelle chez les surdoués, mais il faudrait vérifier cela, et si possible comparer avec des personnes non surdouées.

Alséidès a écrit:J'ai un côté enfantin que je cultive comme un jardin merveilleux, j'y tiens beaucoup car ça m'apaise. J'ai retrouvé un jardin du même genre en lui. Ce côté touchant et "pur".


Tu as raison : il est tellement agréable non seulement d'avoir le droit, mais encore de s'encourager à être des enfants ensemble ! ;) C'est dans cet espace commun qu'on se ressource.

Alséidès a écrit:Petite question au SD "confirmés" du fofo, j'ai lu sur le net que souvent, les SD sont des "TGV de l'amour", qu'ils se projettent très vite dans le mariage, les enfants tout ça, au risque de faire fuir leur dulciné :rofl: ... Vous en pensez quoi ?


Si on admet que les surdoués ont une intuition plus développée que la moyenne, il ne serait pas étonnant qu'ils aillent vite en amour quand ils se sentent bien avec leur compagne/compagnon. Dans mon cas, tout s'est fait très vite. Mais je pense que c'est parce qu'on se connaissant déjà depuis un moment. Quelques mois après le début de notre relation, je démissionnais de mon taf pour suivre mon compagnon en Inde, un an après nous étions pacsés et nous reprenions des études ensemble. Ça ne m'avait jamais fait ça avant ! :$
Azore
"Créer, c'est vivre deux fois." Albert Camus, Le Mythe de Sisyphe.
Avatar de l’utilisateur
Azore
 
Messages: 108
Âge: 31
Enregistré le: Sam 8 Mar 2014 21:42
Présentation: presentations/azore-diagnostiquee-hier-t4727.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Alséidès » Lun 4 Aoû 2014 12:59

Waw ! Je suis contente pour toi Azore ! J'avoue que je ne connais pas mon compagnon depuis longtemps (deux ans ce moi-ci), mais effectivement, comme on se sent en symbiose, on avance plutôt vite. À moins que ce soit dû à l'âge et/ou l'expérience aussi? On sait mieux ce qu'on veut, ce qu'on ne veut pas et du coup on perd moins de temps. :-)


Fabs, j'adhère à ta réflexion sur le mariage, cela dépend des personnes. Certaines y sont attachées d'autres moins. Pour les enfants, c'est une question plus délicate, je serai plus du genre à tortiller aussi :D !

C'est de l'humour potache mais je ne peux pas m'emp^cher de repenser à ce film:

Spoiler: show
www.dailymotion.com Video from : www.dailymotion.com
Avatar de l’utilisateur
Alséidès
 
Messages: 38
Enregistré le: Dim 11 Nov 2012 18:41
Localisation: Lorraine
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar *Za* » Mar 5 Aoû 2014 08:56

Offtopic :
Azore a écrit:Je pense qu'il serait très intéressant, à moins que le topic n'existe déjà, de faire un sondage auprès des membres d'AS sur leur rapport au genre : je suis sûre qu'il y a des choses à explorer de ce côté-là. Mon intuition première est qu'il existe une androgynie mentale naturelle chez les surdoués, mais il faudrait vérifier cela, et si possible comparer avec des personnes non surdouées.

Hélas !! Le sujet sur le genre a été ouvert mais stagne un peu : Le genre
Ce sujet me passionne en ce moment. Je me rends compte que dès qu'on se met sérieusement à y réfléchir, les poncifs habituels tombent...
Relance-le si tu le sens !
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête... J. Prévert
Avatar de l’utilisateur
*Za*
 
Messages: 2396
Images: 17
Enregistré le: Lun 15 Avr 2013 12:25
Présentation: c'était moi...
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Truc » Lun 18 Aoû 2014 14:25

Oh, c'est rigolo tout ça.
Finalement, je n'arrive pas bien à savoir si ces visions des relations sont typiquement liées aux personnes surdouées ou s'il s'agit simplement de ce que souhaite chaque individu dans la vie.
J'ai relevé qu'il y avait beaucoup de messages relatant l'ennui intellectuel au bout d'un moment.

Pour ma part, c'est exactement ça.
Je viens de passer deux ans avec un gars bourré d'humour, avec qui j'avais une complicité absolument impressionnante. Nous pouvions parler pendant des heures, de tout et de rien, surtout de refaire le monde et la vie. Mais nous avions des avis plutôt différents, révélant le profond fossé émotionnel qu'il y avait entre nous.
Quand je donnais un avis de tolérance, de confiance, lui me disait qu'il fallait se méfier, ne pas se laisser faire. Quand je lui parlais de la nécessité d'entretenir la tendresse, lui me disait qu'il n'avait pas besoin de dire ce qu'il y avait dans sa tête. Bref, des dizaine de sujets dont le désaccord principal émanait non pas de la réflexion puisque les argumentaires tenaient plutôt bien la route, mais de la conclusion qui variait selon la sensibilité de l'autre. Autant dire que j'étais la sensible et lui, rien à foutre, la vie, c'est la guerre.

Dans ma tête de souris tordue, j'ai fait un bilan de mes relations.
Je me suis rendue compte que je n'avais jamais duré aussi longtemps avec quelqu'un qu'avec lui. Que je n'avais jamais eu envie de faire autant d'efforts, que je ne m'étais jamais sentie aussi épanouie cérébralement qu'avec lui.
Et pourtant, sentimentalement, il a été le pire de tous.
Froid, distant, égoïste, un peu macho sur les bords, intolérant, parfois violent...

Alors que les précédents étaient de véritables amours. Doux, présents, attentionnés, marrants.
Je me suis penchée sur ce qui clochait dans ma caboche. Oh, Eloa, c'est pas possible, tu peux pas craquer sur un type aussi naze et avoir jeté tous les autres.
Ben en fait, ce type naze me stimulait intellectuellement. J'avais perpétuellement besoin de me creuser la tête pour le comprendre et trouver des raisons à son attitude qui me dérangeait.
Je lui en ai parlé hein, je prône la communication comme un Graal tout puissant. Mais rien n'y fit. Il ne comprenait pas ma façon de penser et j'en ai eu assez de justifier son attitude toute pourrie.

Je suis partie. Avec les boules grosses comme ça. Parce qu'au final, je me dis qu'un gentil mignon, s'il ne sait pas me tenir tête, s'il ne sait pas me frustrer un peu pour que j'ai envie de me décarcasser un tant soit peu pour lui, s'il ne sait pas me donner un challenge intellectuel, ben il va m'ennuyer. Et que je ne voulais pas retourner avec un trou de balle sous prétexte que chaton aurait enfin trouvé une pelote à détortiller.

Je suis plutôt séductrice dans l'âme, plutôt à l'aise et confiante sans jamais être prétentieuse et superficielle (je dirai même qu'on me taxe régulièrement de garçon manqué) . Je ne me dévalorise pas systématiquement, mais je suis dans l'analyse permanente. Je me projette constamment dans toutes les éventualités afin d'éviter d'avoir trop de surprises.
A force d'aller de déceptions en déceptions, j'en suis venue à me dire que j'avais surtout besoin de me remettre droit dans mes pompes et d'arrêter d'idéaliser la relation rêvée. J'ai toujours été très exigeante avec mes compagnons, parce que je m'astreignais moi-même à une certaine exigence pour les rendre heureux.

J'pense qu'on en a tous envie de cet être qui nous stimule tous les jours, qui nous fait rire, nous comprend ou du moins essaie même si c'est parfois maladroit.
Dans le fond, les désaccords, ce n'est pas le plus grave, ça se surmonte, à condition d'avoir face à soi quelqu'un de curieux et qui nous veut du bien.
Truc
 

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Callie » Mar 19 Aoû 2014 09:01

Eloa, je comprends tout à fait ce que tu veux dire.
:emo:
Avatar de l’utilisateur
Callie
 
Messages: 219
Âge: 39
Enregistré le: Jeu 16 Mai 2013 18:39
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Cyrano » Mar 19 Aoû 2014 10:17

Je crois que la réussite du couple, c’est un rapport entre l’effort à fournir pour que ça marche, et l’amour qu’on porte naturellement à l’autre. S’adapter, oui. Se trahir, non. Je pense simplement qu’il existe des gens qui nous correspondent, qui aspirent aux mêmes choses, qui ont le même rythme de vie, avec qui ça coule tout simplement. J’en suis arrivé à penser que la passion peut toucher tout le monde, mais que la véritable alchimie est rare, d’où les malentendus, les pleurs, les ruptures. Quand les hormones de la passion se dissipent, il reste un être humain avec qui on va (ou pas) passer le reste de ses jours. Pour moi, c’est un état, pas une décision. Parce que des valeurs trop éloignées, des rythmes différents, un décalage, quel qu’il soit (cognitif, sexuel ou autre), ne vont faire que se renforcer pour signifier dans le temps que la personne n’est juste pas la bonne. Se remettre en question, oui…sans doute. Mais il ne faut pas pour autant oublier le facteur « compatibilité » qui prend de plus en plus de place à mesure que la relation se détache des affres de la passion amoureuse.

On peut se résigner oui, et penser que l’amour c’est juste « ça ». On peut aussi y croire, non pas dans un référentiel féérique où la passion éternelle est le seul étalon acceptable (prégnant dans la littérature et le cinéma), mais dans une quête de la personne qui nous correspond, avec qui vivre est facile, qui partage, qui nous aime simplement. Et pour moi, le couple est au-delà de la réunion de deux personnes. C’est la création d’une entité à part entière, qui fonctionne, ou pas. Les raisons…bah elles sont très différentes d’un couple à l’autre. C’est le chemin de chacun.

Je pense que j’ai été un piètre mari. On aurait pu me taxer de millions de qualificatifs peu flatteurs, et je pourrais me flageller en me demandant ce qui a cloché chez moi pour que j’en arrive à faire du mal, à être égoïste, absent, infidèle... Sauf qu’aujourd’hui je me redécouvre. Je ne suis plus la même personne. Je ne crois pas avoir changé intrinsèquement ; j’ai juste trouvé le cadre à mon épanouissement avec une personne que j’ai envie d’aimer, de voir s’épanouir, au-delà même de ce que je ressens. Ça ne me demande aucun effort justement, parce que ce couple-là fonctionne, cette entité-là fonctionne. Je ne crois pas qu’il soit possible de faire entrer un carré dans un trou prévu pour un triangle, sauf peut-être en tapant dessus. Il va se déformer, voire casser, mais dans tous les cas, rien de bon ne sortira de cette tentative. Pourtant, la responsabilité n’est à imputer à aucun des deux. C’est juste pas fait pour ça.
Mon avis est qu’il faut arrêter de se demander ce que l’autre nous apporte ou doit nous apporter, et se concentrer sur la nature de l’entité qu’on vient de créer. L’autre n’est pas un miroir, et il ne nous doit rien. S’il ne donne pas ce qu’on attend, c’est peut-être simplement qu’il est trop différent et que sa nature même n’est pas en adéquation avec la nôtre. L’autre n’est pas forcément un loser, ou une débile. L’autre est différent, sans doute trop pour que l’entité qu’on souhaite créer soit viable et sereine. L’égoïste peut très bien devenir attentif. Il a juste besoin de le vouloir, et même d’en ressentir la besoin impérieux.

Pour conclure, je dirais que les efforts consentis à cette nouvelle entité doivent être anecdotiques et rester des actes d’amour, comme d’aller à la plage quand on n’en a pas envie. Ça s’appelle « faire plaisir ». Quand on se trahit, qu’on s’oublie, qu’on sacrifie ce qu’on est, on plonge dans l’échec, la frustration, la rancœur. On se met à en vouloir à l’autre de ce qu’il nous fait ressentir, alors que l’autre est juste un autre qui ne nous correspond pas.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.
Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Chaînon Manquant
 
Messages: 4678
Âge: 39
Enregistré le: Mer 25 Mai 2011 11:25
Localisation: Into the wild
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et relations sentimentales

Messagepar Yniel » Mar 19 Aoû 2014 15:18

C'est tellement vrai Cyrano... Merci pour ces mots !
« La vérité est recherchée pour elle-même. Et ceux qui sont engagés dans une quête du savoir par goût de la vérité ne sont pas intéressés par autre chose. La recherche de la vérité est difficile et la route qui y conduit est ardue... »

Alhazen
Avatar de l’utilisateur
Yniel
 
Messages: 561
Âge: 40
Enregistré le: Dim 6 Avr 2014 22:05
Présentation: Présentation
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

PrécédenteSuivante

Retourner vers Là où l'on (se) pose des questions

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Suspicion de douance chez un proche : Que faire?
1, 2, 3par Zil2blé » Dim 19 Fév 2012 23:46

Réponses: 71

Vus: 7487

Dernier message par FeverDream Voir le dernier message
Lun 26 Mai 2014 12:35
Douance et difficulté d'adaptation au milieu professionnel
par AnaLee » Mer 3 Déc 2014 17:58

Réponses: 19

Vus: 2750

Dernier message par Nelle Voir le dernier message
Mer 18 Jan 2017 23:11
Douance et tableau psychologique : désamorcer les idées reçues
1, 2par Adena » Sam 19 Déc 2015 19:49

Réponses: 29

Vus: 1683

Dernier message par Fish Voir le dernier message
Jeu 1 Déc 2016 17:32
La douance protège-t-elle des sectes?
1, 2, 3par Zyghna » Ven 9 Mar 2012 23:13

Réponses: 63

Vus: 6625

Dernier message par De Re Metallica Voir le dernier message
Dim 10 Avr 2016 18:19
Caractère obsessionnel de la douance?
par toune-toune » Mar 6 Jan 2015 18:08

Réponses: 15

Vus: 1775

Dernier message par Vivine Voir le dernier message
Jeu 29 Jan 2015 23:58

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : MSNbot Media et 2 invités