Nudité

l'Humanité, L'Existence, la Métaphysique, la Guerre, la Religion, le Bien, le Mal, la Morale, le Monde, l'Etre, le Non-Etre... Pourquoi, Comment, Qui, Que, Quoi, Dont, Où...?
Avatar du membre
rouzejp
Messages : 373
Enregistré le : mar. 8 nov. 2011 01:09
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Nudité

Message par rouzejp » sam. 31 déc. 2011 09:59

L'esprit est parfois tortueux, une réponse à une question sur la peine de mort et l'euthanasie m'a amené à m'interroger sur la douleur et cela m'a conduit à la nudité :lol: juste un détail que vous connaîtrez dans la suite.

Pendant des années, j'ai eu honte de mon corps, je fuyais même toute occasion de montrer celui-ci !
Et un jour, je ne sais pas pour quoi, mon attitude a changée, j'étais il est vrai en pleine démarche de libération de le morale judéo-chrétienne. Et depuis ce jour, je trouve stupide le tabou de la nudité du corps !
Je ne suis pas un de ces partisans du naturisme pour telle ou telle raison ! Pour moi c'est plutôt une absence de raison à la pudeur "corporelle" !
En effet, même si mon expérience n'est pas immense dans ce domaine, il me semble avoir constaté que nous sommes tous bâtis de la même façon, Les femmes ont une vulve, les hommes un pénis et des testicules et un y regardant d'un peu plus près il me semble y avoir plus de différences entre les visages qu'entre les organes sexuels...
Adam et Eve furent punis dieu (je refuse d'y mettre une majuscule) les chassa du paradis et leur dit que maintenant ils auraient honte de leur corps ! (en plus la femme eu droit à une double peine : souffrir en donnant la vie ! ) Et voila sur quoi repose l'interdiction de montrer son corps dans notre société occidentale ! Lamentable !

Attention, il y a une différence fondamentale entre être nu et s'exhiber sexuellement ! l'un repose sur le naturel et l'autre sur un trouble (quand je parle d'exhibition, je parle bien de gestes accomplis par une pulsion "non saine" alors que fondamentalement je ne vois même pas de raison objective de se cacher pendant un acte sexuel ! )

Mais restons plus simple, regardez une plage, vous y verrez des hommes parfois avec des maillots "poutre apparente" et des femmes avec des bouts de tissus qui montrent un max tout en restant "dans les clous" ! que seraient-ils sans ? des humains comme les autres !
Il m'est arrivé de fréquenter des plages naturistes et ce qui m'a surpris (à l'époque je restais habillé et nous n'allions là que parce que nous pouvions y aller avec nos chiens) c'est que personne ne regarde (le terme n'est pas le bon) personne, les gens sont là, naturels (comme partout il y a des exceptions et certains endroits sont des "repaires" libertins, mais c'est un tout autre sujet dont il faudra sans doute parler) !

Ce qui est pour moi le pire, c'est ce que la société nous impose CHEZ NOUS, il est interdit de vivre nu chez soit si on risque d'être vu ! C'est ce qui m'a amené à ce sujet.
En effet dans mes "maux" figure la cruralgie, c'est un peu comme un sciatique mais qui affecte des nerfs différents. Cette affection conduit à une vive sensation de brûlure sur la cuisse et chez moi le moindre contact sur ma peau est douloureux et bien je ne peux soulager ma douleur un peu par l'absence de vêtement qu'en me claquemurant chez moi et pourtant je vis à la campagne. Bon j'ai "loupé" quelque chose, je ne me montre jamais nu devant mes enfants, très pudiques !

Après, il faut fuir tout totalitarisme, par exemple un maillot de bain peut-être très utile quand on fait du sport, des seins ou un pénis qui ballottent en courant ce n'est pas très agréable comme sensation ! Au fait, on conçoit le monokini uniquement avec privation de haut et jamais uniquement du bas...

Voila la parole circule.

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12809
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Nudité

Message par Mlle Rose » sam. 31 déc. 2011 10:35

Intéressant sujet.
Je n'ai jamais été bien pudique et chez moi je me balade souvent à poil en été. Les vêtements sont utilitaires en effet.

Je crois qu'aujourd'hui, l'obligation d'être vêtu est plus lié à la sexualisation systématique du corps, qui est perçu comme un objet de plaisir/désir, qu'à des questions religieuses. Forcément la nudité est sexuelle, et si l'on se montre nu, c'est forcément que l'on est offert.
Le sexe est lui-même perçu d'une manière très ambivalente dans nos sociétés occidentales : on l'étale à tout va, partout, y compris dans les pubs, accessibles aux gosses aux heures de grande écoute, et à la fois on ne se prive pas de traiter une fille de salope dès lors qu'elle sort avec quelques mecs ou qu'elle dévoile un peu son corps. Il me semble que cette ambivalence est surtout présente pour ce qui concerne les femmes, mais patience, pour les hommes on y vient aussi.
Voilà quelques idées jetées ici car je n'ai absolument pas le temps de développer, je suis déjà à la bourre ^^
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
rouzejp
Messages : 373
Enregistré le : mar. 8 nov. 2011 01:09
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Nudité

Message par rouzejp » sam. 31 déc. 2011 10:44

Pour les médias, j'aime beaucoup le phrase de de Niro : "aux Etats-Unis quand montre un sein on coupe, quand on coupe un sein on montre"

pour la sexualisation : A ma grande déception je ne dois pas être assez sexué ;)

En fait le corps n'est pas grand chose pour moi, (il faut dire que lui et moi entretenons plutôt une relation de haine que d'amour), le fantasme est tout (ou plus cruement : des centaines de cons (au sens étymologique) sur une plage ou ailleurs ça ne me fait pas bander)

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12573
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Nudité

Message par TourneLune » sam. 31 déc. 2011 11:09

En soit, ça ne m'a jamais gênée d'être nue et pourtant la religion a été très présente dans mon éducation...
Par contre si je perçois un regard mal à l'aise, réprobateur, mal placé, etc... je serai également mal à l'aise... Mais ça n'est pas "interne".

Et puis de toutes façons je suis tellement frileuse que c'est pas tellement un problème de s'habiller :D

Les États-Unis sont encore plus dingues que nous. Il suffit de voir le nombre de clips de musiques très crus et provocateurs et leur attitude par rapport au sexe par la suite. Faut regarder, de toutes façons t'as pas le choix y en a partout, mais pas toucher, sinon le pays entier devient dingue....
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Zyghna
Messages : 6821
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Nudité

Message par Zyghna » sam. 31 déc. 2011 11:22

J'ai longtemps été très pudique, j'ai perdu une bonne partie de cette pudeur via l'accouchement (avec autant de monde qui regarde ce qui se passe entre tes jambes...) et surtout via l'allaitement. Je me suis rendue compte à ce moment d'ailleurs que les hommes étaient très rarement gênés de voir un sein dénudé pour que bébé tête, les remarques désobligeantes venaient toujours des femmes... A côté de ça, je n'ai jamais eu honte de mettre des décolletés et j'ai toujours eu un bon rapport avec mon corps.
La nudité de l'autre ne me gêne pas tant qu'elle est naturelle, et je ne vois pas pourquoi il faudrait toujours tout ramener à la sexualité. Pourquoi un père n'aurait plus le droit de donner le bain à ses filles sous prétexte qu'il les voient nues, comme s'il ne pouvait qu'éprouver des pulsions sexuelles devant un corps féminin (d'ailleurs on retrouve la même idée avec les petits garçons...).
Je suis d'accord avec toi Rouzejp sur le fait que le corps est quelque chose de naturel et pas un truc automatiquement sexuel, et qu'il est dommage de ne pas pouvoir être libre de son corps chez soi...
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown

cocody
Messages : 29
Enregistré le : ven. 23 déc. 2011 11:22
Test : WAIS

Re: Nudité

Message par cocody » sam. 31 déc. 2011 16:36

Au-delà des extrêmes que sont la phobie de se montrer nu ou l'exhibition, j'ai constaté de nombreuses variations culturelles sur le sujet.
J'ai habité en Allemagne (et autre pays de l'Est), où la nudité est présente dans toute situation où en pratique elle est plus confortable: par exemple dans les vestiaires et douches des piscines (piscines que je pratique beaucoup en France et où il est systématiquement précisé "interdiction de se doucher nu"). Encore plus intéressant, les saunas, systématiquement mixtes, où le maillot de bain est interdit, pour des raisons d'hygiène que j'approuve, et où je n'ai jamais constaté le moindre regard ambigü de la part d'un représentant du sexe masculin. Ce sont des contextes où la nudité est spontanément désexualisée (encore une fois, pas en France).
En revanche, j'ai aussi habité aux Etats-Unis, où tout est beaucoup plus compliqué: par exemple une femme ne peut pas se trouver seule lors d'un examen gynécologique avec un médecin homme, il faut la présence d'une infirmière, tout est sexualisé à l'extrême. Je pense que les américains ont une tendance à se représenter les choses à travers un filtre très puritain.
Personnellement, malgré une éducation catholique et une mère dont je n'ai jamais vu ne serait-ce que le ventre (elle portait toujours des maillots de bain une pièce !), je me sens très bien nue, et m'adapte sans problème au contexte culturel.
"Pour être confirmé dans mon identité, je dépends entièrement des autres" Hannah Arendt

Avatar du membre
Zyghna
Messages : 6821
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Nudité

Message par Zyghna » sam. 31 déc. 2011 17:19

les saunas mixtes existent en France et le maillot n'y est pas obligatoire ^^
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown

Hermite
Messages : 358
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2011 03:40
Profil : Intéressé dans le cadre de ma profession
Test : NON

Re: Nudité

Message par Hermite » dim. 1 janv. 2012 03:26

Cela ne semble pas assez clair, alors je le précise, la religion n'est pas à l'origine de la pudeur et encore moins de l'habit, apparu sans doute avec l'envie de se protéger du froid ! Les religions monothéistes ont associé la nudité au péché mais la notion de pudeur existait avant je pense. De toute façon, la pudeur n'a pas les mêmes règles et considérations partout.
Et l'habit n'exclut pas la nudité, chez les Egyptiens anciens, le vêtement était peu opaque voire transparent et faisait apparaître les formes, il ne cachait rien, une sorte de parure sans doute.

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4684
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 42

Re: Nudité

Message par Cyrano » dim. 1 janv. 2012 11:06

Je ne suis pas pudique, sauf avec mes enfants. Allez savoir pourquoi, je fais un blocage. J'ai eu cette discussion avec des potes qui se douchent avec leurs gosses par exemple. J'en suis proprement incapable.

Mais je suis d'accord sur le fait que la nudité se sexualise selon le contexte. Pour preuve la plage. Des études sociologiques ont été faites à ce sujet. C'est passionnant de constater que le même femme qui fait du "topless" au mois d'août, fera tout pour qu'on ne voit pas son soutien-gorge dans la cabine d'essayage d'un magasin au mois de Septembre.
Jean Claude Kaufmann qui a pris l’exemple des seins nu sur les plages a écrit :
La société à organisée des lieu pour la nudité des femmes. Il n’y a que la plage qui soit un espace publique dans lequel la société à organisé l’exhibition des femmes. Une fois entré sur la plage, c’est acceptable socialement de faire du "seins nu".
Ce sociologue a écrit des études très intéressantes sur la sociologie de notre vie quotidienne.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
Zyghna
Messages : 6821
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Nudité

Message par Zyghna » dim. 1 janv. 2012 11:08

Tu ne peux pas t'avancer sur le fait que la pudeur soit ou non liée à une/des religions. A moins que tu ne possèdes des écrits le précisant, sinon ça restera à l'état d'hypothèse.
Et puis de quelle religion parles-tu? LA religion, c'est vaste, ça concerne tellement d'aspect.
Et il ne faut pas non plus confondre habits et pudeur, effectivement on se couvre déjà pour avoir chaud.
Ensuite ce qui peut tenir de la pudeur pour certains ne l'est pas pour d'autres (une culture peut trouver normal d'exposer les seins par contre les chevilles doivent être cachées, etc).
La pudeur est une histoire de tabous de société, de culture, et ne peut entièrement être dissociée des religions qui y sont liées.
Pour les Egyptiens anciens, les modèles d'habits que nous avons, les représentations, ne concernent que la caste la plus élevée, elle n'est pas représentative de la population lambda. On ne peut donc pas généraliser ni savoir si les voilages étaient destinés à un intérieur, à des zones spécifiques etc.
(Pour rappel, je suis archéologue, et les raccourcis sur les peuples et leurs moeurs - surtout pour des périodes pré-historique ou pour lesquels nous avons peu de textes - m'énervent un peu ^^).
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown

Avatar du membre
rouzejp
Messages : 373
Enregistré le : mar. 8 nov. 2011 01:09
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Nudité

Message par rouzejp » dim. 1 janv. 2012 12:55

Prenons les peuples amazoniens et pacifiques (océaniens), avant l'arrivée des "étrangers" la nudité était la règle quand un vêtement n'était pas utile, c'est vrai aussi mais il y a plus longtemps pour l'afrique noire.
Un détail "amusant" : les étuis péniens utilisé chez certains peuples d'amazonie qui mettent "en valeur" plutôt qu'ils ne cachent !

Avatar du membre
antihero
Messages : 39
Enregistré le : jeu. 25 août 2011 18:00
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Un Oxycontinent rempli de vignobles.
Âge : 39
Contact :

Re: Nudité

Message par antihero » dim. 1 janv. 2012 12:57

Je crois être pudique, a première fois que mon fils a débarqué dans la salle de bain, mon premier reflex a été de me tourner alors qu'il me faisait comprendre que mon phallus pendant lui permettait clairement et non sans joie de s'identifier à travers moi à la gente masculine.
Avant cela, je prenais les bains avec lui... depuis cela, nous prenons parfois nos douches ensemble, ce qui fut assez pratique parce que contrairement à sa mère, je n'avais pas besoin de manipuler son sexe pour lui apprendre à se le laver correctement^^

Je profite d'avoir pris la peine d'écrire pour revenir sur d'éventuelles "raisons objectives" justifiant le port de l'habit ou le fait qu'il soit recommandé de s'exercer au coït à l'abri des regards. En effet, j'ai eu l'occasion de constater qu'en diverses situations, les humains réagissent de manière pulsionnelles : c'est le cas de l'appel des hormones (ces volatiles phéromones pour ceux qui voudrons pinailler^^)et du sens visuel qui conduit -aidé des phéromones- au fantasme. C'est pour cela que j'ose le dire ici :
-je considère qu'en fermant la porte, je mets mon couple à l'abri des rôdeurs, voyeurs ou autre pervers (et les mets eux aussi à l'abri de la tentation^^) qui auraient vite fait de s'incruster pour transformer "notre" petit moment tendre en non-désirée "bang-party". (Pour information, il m'est arrivé que trois puberts désœuvrés casse la fenêtre de l'automobile dans laquelle je coïtais avec une de mas douces : l'expérience fut traumatisante pour chacun d'entre nous cinq et m'a appris qu'il n'y a pas de bon gain à retirer grâce à la tentation du corps).

Vous souhaitant une agréable et heureuse année, laissons place au devenir...
Cherchons ensemble prosexigenie et saillance...nous définirons ainsi l'eikoteron...

Hermite
Messages : 358
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2011 03:40
Profil : Intéressé dans le cadre de ma profession
Test : NON

Re: Nudité

Message par Hermite » dim. 1 janv. 2012 15:08

Zyghna : Le premier paragraphe (avant le second sur les Egyptiens anciens) de ta réponse n'est pas très utile, tu considères pour affirmations des choses que je n'avais point affirmées, et mon message semble lu en diagonale puisque tu réécrirais des choses équivalentes.
Quant aux Egyptiens anciens, j'ai effectivement été un peu vite, je me référais plutôt à la noblesse, mais je trouve que l'exemple est intéressant. De là à suggérer des généralités en précisant ta fonction, je ne me prononcerai pas.

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12573
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Nudité

Message par TourneLune » dim. 1 janv. 2012 15:29

Euh... je crois qu'il n'y a pas de quoi commencer l'année en s'énervant.
Je ne crois pas qu'Hermite ait introduit la religion dans le sujet, il a simplement précisé sa pensée par rapport à quelque chose qui était écrit avant et je ne suis pas sure qu'on ait besoin de grosses preuves écrites pour se dire que c'est au départ à cause du froid ou en tous cas pour des aspects pratiques que l'homme s'est vêtu. (S'assoir dans le sable, c'est pas top tout nu, je trouve...)
On ne peut pas demander à tout le monde d'être spécialiste et si tu t'énerves parce que les gens ne le sont pas, c'est dommage. Évidemment, le discours d'un "profane" t'auras sans doute l'air d'un raccourci, mais il ne l'est pas forcément pour lui. Donc explique et précise au lieu de dire que ça t'énerve, parce que je n'ai pour ma part ressenti aucune volonté d'énerver ou de clore les débats dans les propos d'Hermite ( dans ce cas, par contre, tu aurais eu raison de t'énerver :D )

Bref , ne nous énervons pas et restons constructifs, toutes les visions peuvent être intéressantes, tout autant les éclairages historiques que les pensées personnelles ;)
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Zyghna
Messages : 6821
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Nudité

Message par Zyghna » dim. 1 janv. 2012 16:23

Désolée que tu aies pris ça pour toi Hermite, j'ai justement fait rappel de mon métier pour dire que c'était en général que des raccourcis m'énervaient, comme quoi à l'écrit tout est loin de passer. Ensuite je ne suis pas du genre à céder à des pulsions, donc quand je dis que quelque chose m'énerve c'est plutôt que ça me lasse, mais comme ce n'est pas le cas pour tout le monde j'aurai du utiliser un terme plus mesuré. Mea culpa!

Ensuite pour les habits, il ne faut pas assimiler habits=pudeur. Ce n'est pas parce que l'on mets des vêtements que l'on est pudique ou le contraire. Je crois que personne ne remet en cause le côté utilitaire des vêtements, c'est plutôt le fait de masquer les caractères sexués qui est en question.
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown

Avatar du membre
rouzejp
Messages : 373
Enregistré le : mar. 8 nov. 2011 01:09
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Nudité

Message par rouzejp » dim. 1 janv. 2012 16:47

Je trouve génial qu'un simple mot suscite une telle discussion. Sincèrement et sans sous entendu.
Ce forum est vraiment un lieu d'échange d'idées et d'opinions, je vais déroger à ma règle des non-voeux du premier janvier !
Je souhaite que 2012 soit ici le lieu de plein d'échanges, fussent-ils vifs.
Nous avons tellement de choses à apprendre les uns des autres !
En fait je trouve ici ce que j'aurai rêvé de faire de mon site cogito (avec en plus souvent de l'humour)
Bonnes idées 2012 !

Avatar du membre
antihero
Messages : 39
Enregistré le : jeu. 25 août 2011 18:00
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Un Oxycontinent rempli de vignobles.
Âge : 39
Contact :

Re: Nudité

Message par antihero » dim. 1 janv. 2012 17:23

J'y ai pas mal repensé cet après-midi, ..et j'en suis arrivé à un raccourci simpliste mais qui me parait juste :
nudité=beauté vulnérable ou plus simplement Vulnérabilité
Certes, certains se sentirons plus fort à poil, ce qui se conçoit lorsqu'il s'agit de dépassement des codes et contraintes culturelles commes celles -Judéo-Chrétiennes- précédemment évoquées... ...mais, force est de constater que si l'on court à poil à travers champs, il y'a fort à parier que la rencontre "Chardon/Pubis" se solde par quelques désagréments.
Ici donc, mon propos -vous l'avez compris- sera de défendre le port du slip, ce qui en ce début d'année, et même si l'hiver est qualifié de "doux", me semble de bon aloi !

Et encore une fois un bon début d'année (n'oublions pas de solder 2011^^)...
...et bye !
Cherchons ensemble prosexigenie et saillance...nous définirons ainsi l'eikoteron...

Avatar du membre
rouzejp
Messages : 373
Enregistré le : mar. 8 nov. 2011 01:09
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Nudité

Message par rouzejp » dim. 1 janv. 2012 17:53

antihero a écrit :J'y ai pas mal repensé cet après-midi, ..et j'en suis arrivé à un raccourci simpliste mais qui me parait juste :
nudité=beauté vulnérable ou plus simplement Vulnérabilité
Certes, certains se sentirons plus fort à poil, ce qui se conçoit lorsqu'il s'agit de dépassement des codes et contraintes culturelles commes celles -Judéo-Chrétiennes- précédemment évoquées... ...mais, force est de constater que si l'on court à poil à travers champs, il y'a fort à parier que la rencontre "Chardon/Pubis" se solde par quelques désagréments.
Ici donc, mon propos -vous l'avez compris- sera de défendre le port du slip, ce qui en ce début d'année, et même si l'hiver est qualifié de "doux", me semble de bon aloi !

Et encore une fois un bon début d'année (n'oublions pas de solder 2011^^)...
...et bye !
Tu me donnes une idée : Une ligne de slips en kevlar anti chardons ! produisons français !
Quoique les caleçons moletonnés : http://www.youtube.com/watch?v=EY-xB0-v1qc

Hermite
Messages : 358
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2011 03:40
Profil : Intéressé dans le cadre de ma profession
Test : NON

Re: Nudité

Message par Hermite » dim. 1 janv. 2012 19:59

Zyghna : Aucun soucis, cela arrive à tout le monde, moi le premier.

Par contre, tu ne sembles avoir bien compris mon message, je n'avais jamais évoqué ou écrit que "pudeur=habits" bien au contraire, ne trouvant ce point très clair dans les messages précédents, mon propos, qui est le même que le tien en réalité, était de repréciser la non-équivalence, l'amalgame ou le raccorci éventuels pour être sûr d'éviter une mésinterprétation de ma part. Donc que la fonction première de l'habit est sans doute utilitaire (lutter contre le froid, se protéger des insectes...) et non cacher les parties de son corps... D'où par ailleurs, mon (contre-)exemple sur les Anciens Egyptiens. J'avais dû mal m'exprimer sans doute quoique TourneLune l'eût bien compris.

Fraises

Re: Nudité

Message par Fraises » dim. 1 janv. 2012 20:00

Je ne vais pas répéter certaines choses qui ont été dites sur la sexualisation du corps, etc. , la question du contexte (l'exemple que donne Cyrano sur une femme qui va être pudique dans une cabine d'essayage alors que sur la plage , non), la question culturelle, etc. Vous avez avancé pas mal de choses.

En ce qui me concerne, non je ne suis pas pudique du tout. J'ai été élevée par une mère qui ne l'était pas non plus.
Par contre, il m'arrive, si mon corps a changé (après l'accouchement, les kilos qu'on prend, etc.), de changer mes habits et cacher, selon moi, mes défauts ou ce que je considère comme tel !
En effet, comme le dit Zyghna à propos de la vie d'une femme enceinte, qui accouche, et qui allaite : on a un vécu avec le corps où la nudité devient très très naturelle. N'étant pas pudique , j'ai pas été gênée quant à cette question pendant l'accouchement et surtout l'allaitement (d'autant plus que les femmes allaitantes que je voyais systématiquement dans mon pays d'origine, le faisaient devant tout le monde, alors que là-bas la pudeur et le corps "voilé" sont beaucoup plus prononcés qu'ici... Pourtant, voir les seins d'une femme qui allaite ne choque personne.).

Quant à être à poil chez soi ou autre, je ne me sens pas à l'aise ; d'une part , je suis frileuse, d'autre part, j'ai pas l'habitude. C'est bête, mais ça me gêne physiquement tout simplement (comme l'histoire du sable dont parle TourneLune... :D ). Des choses de ce genre ; marcher pieds nus par exemple : je ne supporte pas ça, j'ai mal aux pieds après... Et je pense que ce sont des habitudes qu'on prend dans l'enfance ou pas. De la même façon, dans ma culture d'origine, tout le monde met un pyjama pour dormir , personne ne dort à poil ou sans quelque chose sur lui. ça n'existe pas tout simplement.. Ici, j'ai eu du mal à dormir sans pyj' !

Avatar du membre
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5592
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : La première prez de l’histoire du forum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 39

Re: Nudité

Message par Fabs le vaurien » lun. 2 janv. 2012 22:00

perso, je serais à l'aise avec la nudité lorsque j'aurais trouvé la recette pour habiter mon propre corps et ne plus le voir comme une espèce de poids que je traîne emprisonnant toute la fulgurance morte-née de ma pensée créatrice. Bref, trop la tête vers les étoiles, les pieds me tirant trop vers la terre.....Ma pensée délaisse mon corps, mon corps pèse à ma pensée...
Même habillé, je me sens à poil...
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Avatar du membre
Monsieur Noir
Messages : 442
Enregistré le : ven. 4 févr. 2011 00:42
Présentation : Back in Black
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : IRL
Âge : 42

Re: Nudité

Message par Monsieur Noir » mar. 3 janv. 2012 13:47

Moi, je suis très à l'aise avec la nudité des autres. :angel4:
A la recherche de l'imperfection parfaite.

Avatar du membre
breun
Messages : 14
Enregistré le : sam. 31 mars 2012 09:12
Test : NON
Âge : 46

Re: Nudité

Message par breun » lun. 9 avr. 2012 10:25

bonjour à tous

La nudité m'a longtemps fait peur. Mon rapport au corps n'était pas vraiment clair. Dans l'enfance je refusais de m'identifier à lui et ca avait comme conséquence de ne pas arriver à me définir. Accepter son corps c'est accepter de ne pas choisir qui on est mais de faire avec ce que le brassage génétique nous donne.
Le sport, la sexualité, et tout ce qui crée le contact avec mon corps était rejeté.
La seule chose qui me ramènait au corps etait la douleur
Un jour je me suis inscris dans un cours de hata yoga. J'ai rapidement compris que mon corps et mon esprit ne cohabitaient pas de manière harmonieuse. Dans l'exécution des postures, il a fallu que j'apprenne à ma tête à parler le langage de mon corps. Je ne developperai pas plus car c'est difficile de traduire avec des mots des sensations aussi subtiles. Bref la rencontre corps et esprit s'est faite progressivement.
Peu à peu les choses se sont débloquées dans les domaines touchant au corps.
Une fois le corps accepté comme étant une partie de l'ensemble qui fait le moi, j'ai eu envie d'aller plus loin et sortir de la gêne d'être nu.
J'ai à ce moment là eu envie d'expérimenter le naturisme. D'abord tout seul au bord de la rivière, sentir le contact de l'air ou de l'eau, une vraie expérience sensorielle.
La dernière étape à franchir etait me confronter au regard de l'autre.
J'ai choisi la plage naturiste pour y faire face. Comme il a déjà était dit ici, sur une plage naturiste, personne ne regarde personne. On n'est plus facilement scruté du regard sur des plages textiles ou le port du maillot décomplexe le regard.
Je pense qu'il y a différentes façons d'aborder le thème de la nudité.
On peut le voir sous l'angle des tabous ou des interdits sociaux ce qui est une vision morale ou choisir la vision sociale qui consiste à voir pourquoi on s'habille. L'habit sert à se définir dans une appartenance à un groupe, dans un rang au sein d'une hierarchie, dans une fonction dans un groupe ... Les peuples et tribus qui n'ont pas besoin de se vêtir pour se protéger du froid utilisent les tatouages, les piercing, les bijoux ou autres attributs pour se définir. A ma connaissance il n'existe pas (ou plus) de groupe humain à l'état brut.
Le rapport à la nudité est aussi lié à un parcours individuel. C'est la vision psychologique. Quel rapport chacun entretien avec son corps? Il serait intéressant de confronter le discours d'un transexuel ou d'une victime d'abus sexuels à celui d'un acteur porno ou d'un modèle nu au beaux arts.
Voilà désolé c'est un peu fouillis
Connais-toi toi-même et tu connaîtras lunivers et les Dieux - Socrate

Avatar du membre
daydream
Messages : 323
Enregistré le : mer. 9 févr. 2011 14:52
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/connait-t72.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Là où la forêt regarde Paris
Contact :

Re: Nudité

Message par daydream » mar. 17 avr. 2012 17:03

Il semble difficile, quelques soient les cultures ou les tabous religieux, de séparer la nudité de la sexualité, en effet.

Dans notre monde occidental, comme ça a été dit, on est en pleine hypocrisie: nous sommes bombardés d'images érotiques et de sous entendus sexuels, mais on traque le nu comme le summum du pervers (alors que justement...)

Combien de Rihanna ou autres starlettes à peine vêtues dans des clips hyper suggestifs qui déclarent: Oh my God? Poser nue, moi? jamais je ne pourrais!

En fait plus que de confondre la sexualité avec la nudité, on confond la sexualité avec le goût du pervers peut -être.

Tout le monde sait bien qu'il est plus excitant de voler un regard sur un beau décolleté à une terrasse de café en plein Paris que de se trouver sur une plage naturiste, degré zéro de l'érotisme. Et les saunas mixtes et naturistes français que je connais sont des lieux assez sereins où tout le monde se respecte. Peut être parce que justement, à poil, on ne peut plus tricher et on est à peu près tous pareils.

Je m'oblige à deux tabous sur la nudité: ne pas l'imposer à d'autres qui ne l'ont pas choisie, bon, ça peut paraître évident, et ne pas être nu devant des enfants, y compris les miens. Le reste est une question de bien être personnel et d'adéquation avec son milieu.

Comme Breun, j'ai découvert le plaisir d'être nu dans des lacs ou des torrents de montagne, sur des plages au soleil, sur une terrasse au bord de la mer, ou sur une piste noire à Courchevel en fin de journée (non je déconne, je n'aime pas skier avec trois bâtons), dans ces cas là, je trouve que la nudité fait sens et participe d'une harmonie profondément ressentie. Mais je n'ai jamais pu aller sur une plage naturiste familiale avec des enfants, j'y serais très mal à l'aise, car je pense qu'enfant j'aurais détesté me retrouver dans cette situation.

Ceci pour parler de l'extérieur et du domaine public... La nudité chez soi, je ne comprends même pas que ça puisse poser un problème, chacun fait ce qu'il veut, non?

xdevan123

Re: Nudité

Message par xdevan123 » jeu. 19 avr. 2012 14:21

Sujet très intéressant ,

Je ne m'étais jamais poser la question en ces termes , de l'aspect utilitaire du vêtement en premier lieu je pense qu'il y ai de débat à avoir .
Mais en réfléchissant sur le sujet je trouve que la question est loin d'être univoque .En effet si l'on trouve dans l'apparition du vêtements d'abord une fonction indubitablement terre à terre , sa portée est aujourd'hui bien plus grande.
Je remarque tous de même que l'industrialisation de sa production est l'un des facteur déclencheurs de la première
révolution industrielle , et qu'il représente aujourd'hui encore un des secteurs clés de nos économies (en volume j'entends).
Que la haute couture , serait une forme d'art et que l'on peut transmettre des messages extrêmement fort juste à sa façon de s'habiller , en terme d'appartenance sociale et même en idéaux politiques .
En ça je donnerai à la nudité une portée philosophiquement comme étant un retour à l'état de nature(on naît nu ) , et la pudeur comme étant un sentiment crée par la futilité de certains codes inconsciemment intégré, qui peut être lié à l'exemple de l'hypersexualisation des messages publicitaires et à la diffusion largement stéréotypé de la notion de beauté physique , potentiellement créateur de frustration comme à une morale religieuse .
S'accepter nu c'est un peu accepter sa condition animale , qu'en pensez-vous ?

Répondre