Qu'est-ce que l'intelligence?

l'Humanité, L'Existence, la Métaphysique, la Guerre, la Religion, le Bien, le Mal, la Morale, le Monde, l'Etre, le Non-Etre... Pourquoi, Comment, Qui, Que, Quoi, Dont, Où...?

Lesquelles de ces caractéristiques vous semblent intimement liées à l'intelligence?

Capacité à acquérir du savoir
45
12%
Capacité à résoudre des problèmes
91
24%
Connaissance générale
12
3%
Créativité
65
17%
Désir de réussite
4
1%
Mémoire
30
8%
Pensée et raisonnement abstrait
76
20%
Vitesse mentale
61
16%
 
Nombre total de votes : 384

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 11934
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par TourneLune » jeu. 18 août 2011 11:14

Hop un bon vieux débat usé jusqu'à la corde mais qui a toute sa place ici.
Je l'ai placé dans débats philosophiques pour le désolidariser de l'idée de douance et ne pas débattre sur son lien avec le QI ou autre, mais vraiment voir l'Intelligence au sens large, les divers sens qu'on lui donne, à tord ou à raison , etc...

Je commencerai par une traduction de mon petit livre: "Intelligence, a very short introduction" de Ian J. Deary.
[web 120,240]http://rcm-fr.amazon.fr/e/cm?lt1=_blank ... 0192893211[/web]
Snyderman,M. & S. Rothman (1988). The IQ controversy, the Media en Public Policy. New Brunswick: Transaction Books.

Snydermn et Rothman ont fait un sondage auprès d'un panel d'experts dans les domaines de l'intelligence humaine et de sa mesure pour avoir leur point de vue. La majorité des experts se sont mis d'accord - une minorité importante était en désaccord - sur le fait qu'il y avait un consensus parmi les psychologues et les éducateurs sur le type de comportements qui pouvaient être nommés comme "intelligents". Ce qui a émergé, néanmoins, était presque unanime autour des aspects centraux de l'intelligence et un tassement du consensus sur certaines facettes de performance que j'avais déjà noté être problématique. Voici les aspects du comportement humain qu'ils ont du évaluer, avec le pourcentage d'experts qui pense que chaque aspect est un élément important de l'intelligence.

Les résultats sont cachés si vous souhaitez répondre d'abord au sondage, lire les résultats de cette étude ensuite.
► Afficher le texte
Voilà comme première approche relativement scientifique.


Personnellement, je vois trop souvent l'intelligence considérée comme la qualité ultime, celle qui regroupe toutes les autres et qui fait que tout va bien dans notre vie, qu'on est capable d'être brillant, de s'adapter à tout et à tout le monde, de créer des choses extraordinaires, bref, d'être des personnes extraordinaires et ça m'attriste un peu...
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
BicheFurtive
Messages : 105
Enregistré le : ven. 1 juil. 2011 19:21
Test : WAIS
Âge : 31

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par BicheFurtive » jeu. 18 août 2011 17:55

Étant donné que j'ai participé au sondage, je vais essayer d'étayer mes réponses.
Tout d'abord ce que je n'ai pas coché :

-Capacité à acquérir du savoir : je crois fortement que certaines personnes ayant la capacité d'accumuler des "connaissances" ne savent pas forcément s'en servir, par exemple, à l'université, dans les matières qui demandent un apprentissage "par cœur", je crois que certains étudiants s'en sortent grâce à ça, mais que derrière ils leur manque une certaine qualité de raisonnement, et qu'en dehors de la matière qu'ils suivent, leur curiosité intellectuelle est "limitée"...

-Désir de réussite : oui, je pense que c'est assez clair, après je comprends que lorsqu'on se sent pas "idiot" on est envie d'avoir un métier en rapport avec ses capacités, mais je ne pense pas qu'il y ait de corrélation forte avec l'intelligence.

-Vitesse mentale : pour moi la vitesse de raisonnement peut-être très facilement altérée, par le stress, par des "encombrements du bulbe", par des problèmes d'attention, etc... Après c'est sur que si on met 3 minutes à compter jusqu'à 5... :mrgreen:

Maintenant les réponses que j'ai choisi :

-Créativité : je pense que par rapport à ça, on peut envisager l'intelligence sur l'originalité de ce que l'on crée. Plus on crée quelque chose d'original, d'inattendu, etc, je crois que plus le raisonnement intellectuel a été intense... A l'opposé des créations plutôt banales, je pense par exemple (attention je dénigre pas leur travail cela dit, il faut bien qu'ils vivent ses gens) aux peintres de Montmartre qui vendent les mêmes tableaux aux touristes depuis un siècle, les illustrations, enfin n'importe quoi "dans le gout de", etc...

-Connaissance générale : je ne pense pas forcément à des acquis scolaires, mais plutôt à des connaissances ici de l'expérience, de la curiosité intellectuelle, j'ai du mal à envisager qu'on puisse à la fois intelligent et n'être pas du temps curieux sur le monde, le fonctionnement, le sens des choses, comme je l'ai déjà dit, on peut avoir des connaissances en son domaine ( travail, loisir), mais peu dans ce qui ne nous concerne pas, je crois que l'intelligence peut se différencie dans le fait d'avoir des connaissances diversifiées. Attention, je ne suis pas du tout en train de dire que "l'intelligent" connait tout sur tout, mais que des fois on pourrait être surpris par une référence, un conseil, alors que l'on ne pensait que ce n'était pas du tout un domaine qui l'intéressait, après biensur, il peut y avoir le problème du non-accès à l'enrichissement intellectuel, l'inhibition...

Après pour les items restant, je pense que je n'ai pas vraiment le besoin de m'expliquer ;)
Double rainbow all the way 'cross the sky... Ahhhhahhahhhh... So intense!

Avatar du membre
Joebar
Chouchou de la maîtresse
Messages : 2906
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 10:31
Présentation : ->
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par Joebar » jeu. 18 août 2011 20:10

j'aurais mis en plus l'adaptation... aller je coche quelques trucs et je lis les résultats d'étude :D

édit après lecture: bien oui j'aurais mis adaptation en plus bien que cela puisse être repris par la résolution de problèmes et l’acquisition de savoir... bien que l'acquisition de savoir tout le monde en est capable ça ne serait pas plus la facilité d'acquisition? bon c'est peut être pareil après réflexion... toujours est il que je ne l'ai pas coché :D
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.

Avatar du membre
Hêraklès
Hêraklès
Hêraklès
Messages : 825
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 15:09
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par Hêraklès » jeu. 18 août 2011 21:25

J’ai sélectionné :
Capacité à résoudre des problèmes,
Créativité,
Pensée et raisonnement abstraits.


Je suis en désaccord avec l’une des réponses résultant de l’étude en question. En effet, la Capacité à acquérir du savoir n’est selon moi pas une aptitude dénotant l’Intelligence. Il importerait de nuancer de la façon suivante : Capacité à utiliser de manière efficiente et optimale ce qu’on a acquis du Savoir, après synthèse des éléments qui le constituent.

C’est là qu’intervient la Créativité. La créativité – de laquelle résulte l’originalité – est la faculté primaire de l’Intelligence. En effet, qu’est-ce que l’Intelligence sinon la faculté à résoudre des systèmes de manière originale et efficiente en procédant à la synthèse des éléments qui composent ces mêmes systèmes, et qu'on aura reliés ? Exemple : à partir de cinq éléments donnés, la synthèse de ces derniers en génère un sixième qui est l’abstraction de toutes les convergences possibles dans le système de ces cinq éléments – et dés lors que ce sixième élément se distingue, par une captation large et perspicace de tous les potentiels des cinq autres, de ce qu’il est commun de générer (c’est la Créativité), alors le nouveau système proposé est nécessairement œuvre d’une intelligence plus efficiente et originale. Acquérir du savoir est une chose : c’est selon cette étude une caractéristique majeure, mais elle ne suffit pas - voire elle est secondaire. Il suffit bien de se trouver à l’université pour en constater l’échec : il arrive plus que fréquemment que l’on soit apte à acquérir du Savoir, à l’accumuler, à le conserver en mémoire ; mais il est bien moins commun de déceler en quelques uns de ces « mémorisateurs » la faculté (l’intelligence) de l’abstraire avec suffisamment de profondeur (et de simplicité – d’évidence) pour synthétiser les systèmes d’informations et de pensées qui le constituent, ainsi que ses potentiels. Un dépassement de la source systémique et informative doit s’opérer, et c’est seulement dés cet instant qu’on peut considérer l’opération intelligente. L'"intelligent" se démarque du commun, tout comme le "Mauvais" se démarque du commun - on associerait alors "Intelligent" à "Bon" (non pas au sens de la "bonté")? Bah ouais. Car c'est efficient, performant, orginial, supérieur. Que crève enfin le tabou français au sujet de l'Intelligence, symptôme d'une plus large automutilation pathologique et populaire, d'où naissent frustrations et obsessions. Une intelligence peut être dite supérieure au même titre que les aptitudes physiques d'un athlète peuvent être dites supérieures à celles de l'homme ordinaire.

Par extension, l’Intelligence d’un individu est contenue toute entière dans son discours. S’il advient que celui-ci fait un usage ample et stérile de ce qu’il est commun d’utiliser, sans dépasser un instant le sujet qui l’anime ni se démarquer par des propositions discursives originales et rarement usitées, alors on peut dire qu’il s’agit d’un individu d'intelligence commune (fréquent sur les forums de "Surdoués"), pour peu que celui-ci ne fasse guère intervenir aux fins de son propos une complexité dissimulée organique par une simplicité : l’évidence est intelligente en cela même qu’elle est intégrée aussi vite que prononcée, et non parce qu’elle semble intelligente. L’intelligence est endosquelettique, non exosquelettique.

Donc, voici :c: ma définition de l’Intelligence :c: :
Capacité à résoudre des systèmes, les résoudre et générer de nouveaux systèmes plus efficients à partir des premiers, avec créativité – et nécessairement originalité – en procédant à la synthèse des éléments de ces systèmes ainsi qu’à leur dépassement par l’abstraction de ses possibles.


Note : le terme Créativité ne s’applique pas uniquement aux Arts ni aux domaines dits « créatifs », mais bien à toute forme de réalisation se développant et s’achevant de manière originale. Résoudre une équation de manière originale (et plus efficiente) requiert une Créativité – et donc une intelligence supérieure à celui qui, à partir de la même équation, pour parvenir au même résultat, aura généré un calcul ordinaire et moins pertinent.
UT RIDENTIBUS ARRIDENT, ITA FLENTIBUS ADFLENT
__________________________________________
[Une citation latine fait un érudit du benêt].

Avatar du membre
Bélisaire
Messages : 14
Enregistré le : mar. 2 août 2011 23:38
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : A l'Ouest !
Âge : 32

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par Bélisaire » jeu. 18 août 2011 22:26

Dans ma définition de l'intelligence les capacités sont indissociables de la manière - bonne ou mauvaise - dont elles sont exploitées. A mon sens une personne capable de mettre sa conscience en veilleuse, qui ne se soucie pas de la portée de ses actes, est limitée dans son intelligence. Intelligence va de paire avec bonté mais c'est là un idéal.

C'était l'instant Bisounours... :arrow:

Avatar du membre
Hêraklès
Hêraklès
Hêraklès
Messages : 825
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 15:09
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par Hêraklès » jeu. 18 août 2011 22:51

Un individu intelligent ayant des capacités pourrait donc être un vain blaireau incapable d'exploiter la source de son intelligence? C'est ce que je nomme : un être sans intelligence (dans le sens : sans intelligence "supérieure"). De tels discours permettent à un vivier de paumés de se dire intelligents sans l'être. "Je suis intelligent, mais je n'ai pas la possibilité d'exploiter mes capacités, autrement dit : je suis intelligent, mais je ne le suis pas : donc, je ne suis pas intelligent, bien qu'à n'en point douter je voudrais foutrement l'être".
Une conscience ne se met pas en veilleuse, il y a simplement des mécanismes inconscients qui obstruent plus ou moins l'accès de la conscience à divers objets.
L'"Intelligence" ne va strictement pas de paire avec la "Bonté", tout simplement parce que l'Intelligence est un organe fonctionnel mental et que la "Bonté" est une valeur. L'amalgame Intelligence/bonté, ou Intelligence/quelque grandeur d'âme que ce soit, est une ineptie. L'Intelligence est à la fois organe mental et interface - pas réceptacle, mais zone de transfert et de traitement des informations -, ce n'est en aucun cas l'apanage des héros du coeur. Il est de l'ordre du possible que d'être Intelligent et un ample connard sans foi ni loi, ou bien sadique, sadomasochiste, tueur en série, aigri ou encore misogyne. La bonté relève du caractère, bien que sa notion soit relative. Bref, que cesse enfin tout à fait cette idée d'associer Intelligence et trait de caractère invariable.
UT RIDENTIBUS ARRIDENT, ITA FLENTIBUS ADFLENT
__________________________________________
[Une citation latine fait un érudit du benêt].

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 11934
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par TourneLune » jeu. 18 août 2011 23:04

Bélisaire a écrit :Dans ma définition de l'intelligence les capacités sont indissociables de la manière - bonne ou mauvaise - dont elles sont exploitées. A mon sens une personne capable de mettre sa conscience en veilleuse, qui ne se soucie pas de la portée de ses actes, est limitée dans son intelligence. Intelligence va de paire avec bonté mais c'est là un idéal.

C'était l'instant Bisounours... :arrow:
Rassure-moi Bélisaire, tu déconnes, c'est une blague cette réponse?

Hêraklès: je pense que la créativité est abordée dans l'étude sous le sens créativité artistique et ce que tu décris toi plutôt dans le domaine de la pensée abstraite. Une pensée qui ne fait que réciter sans rien inventer n'est pas vraiment une pensée mais plutôt un savoir.
Je remarque aussi qu'ils ont séparé savoir et connaissance générale alors que j'aurais spontanément mis les 2 dans le même panier.
Après, le chapitre est assez succinct donc difficile d'en savoir plus sur les intentions premières.

Joebar: je pensais aussi que l'intelligence était une sorte de capacité d'adaptation mais au final, si on regarde les extrêmes, les hyper-intelligents ne sont pas forcément plus adaptés que les gens d'intelligence moyenne voire pas du tout adaptés. Et d'ailleurs, les fourmis ne sont-elles pas plus adaptables que moi à toutes sortes de conditions de vie? Au final et après pas mal de réflexion, je crois que si on s'en tient aux capacités cognitives, une certaine adaptabilité est permise par l'intelligence mais on ne peut pas vraiment dire que l'intelligence soit vraiment une capacité d'adaptation.
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
BicheFurtive
Messages : 105
Enregistré le : ven. 1 juil. 2011 19:21
Test : WAIS
Âge : 31

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par BicheFurtive » jeu. 18 août 2011 23:09

Oui, voilà, je suis d'accord avec d' Hêraklès!

En effet, j'ai pris un exemple artistique pour la créativité, car c'est l'une des premières choses qui vient à l'esprit, mais du coup ça perd peut-être en pertinence...
Pour en donner, ça me rappelle l'époque où j'étais sous windows, lorsqu'il y a un problème, j'ai remarqué qu'il avait presque toujours un "connaisseur", un informaticien, qui conseillait d'aller bidouiller ci ou ça dans le Bios, ce que je trouve pompeux, alors que le problème pouvait parfaitement être régler sans ça et de manière efficace... C'est un peu comme les mathématiques, celui qui fassent à un problème va aller se jeter sur les règles, les théorèmes, etc, et celui qui va intuitivement trouver la réponse en analysant tout simplement l'équation...
Double rainbow all the way 'cross the sky... Ahhhhahhahhhh... So intense!

Avatar du membre
Hêraklès
Hêraklès
Hêraklès
Messages : 825
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 15:09
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par Hêraklès » jeu. 18 août 2011 23:35

TourneLune : Si la Créativité est abordée dans l’étude dans le sens Créativité artistique, c’est que l’étude est infirme à la base et qu’ils n’ont pas considéré la Créativité comme un pilier essentiel de l’Intelligence. Mais comme le démontrent les réponses sélectionnées, c’est apparemment le cas. Dans quel cas, qu’ils considèrent qu’il s’agit de Créativité artistique ou bien qu’ils excluent la Créativité au sens strict et pur (sans sa littéralité) de leurs réponses, cela revient au même : ils en font abstraction, alors qu’il s’agit d’un élément de prime ordre. La Créativité n’est pas épiphénoménale comme peuvent l’être la connaissance ou encore le désir de réussite. Elle est le symptôme d’une structure, pire : elle est la structure en marche – le constituant et son expression : la réalisation du cortex initial, une application: la Créativité est à l'Intelligence ce que l'activité du moteur d'une voiture est à son moteur.

Quant à Savoir et Connaissance générale, ils sont dissociables en cela que Savoir est plus fréquemment utilisé pour désigner un objet d’étude d’ordre particulier : une instruction supérieure en quelque science, et donc potentiellement une aptitude à le comprendre, en traiter les informations. Tandis que Connaissance est plus fréquemment utilisé pour désigner un stockage d’informations, au sens plus large. Mais là, c’est un vain débat étymologique.
UT RIDENTIBUS ARRIDENT, ITA FLENTIBUS ADFLENT
__________________________________________
[Une citation latine fait un érudit du benêt].

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 11934
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par TourneLune » jeu. 18 août 2011 23:45

Et bien tu fais partie des 50% environ qui ont considéré que la créativité faisait partie de l'essence de l'intelligence, apparemment, c'est loin de faire l'unanimité. Je ne sais pas quel sens ils lui ont donné, ceci n'est que mon interprétation, on n'est pas dans leur tête.
Ce qui est certain, c'est que ce que tu décris fait pour moi simplement partie de la pensée abstraite en soi.

Je me suis d'ailleurs déjà posé la question sur le fait de savoir si la créativité faisait ou pas partie intégrante de l'intelligence sans vraiment pouvoir répondre. Il y a un lien, certes, mais je ne suis pas si sûre qu'il s'agit d'un élément de prime ordre...
Que la créativité soit quelque chose au-delà de l'intelligence, qu'elle s'appuie dessus, certes. Mais je ne suis pas certaine qu'elle soit vraiment indispensable au-delà de ce qui fait qu'une pensée est une pensée et non une récitation.

Enfin, peut-être que cette différence de sensibilité vient simplement du fait que tu es quelqu'un de très créatif contrairement à moi qui suis plus dans la compréhension que la création.
Peut-être qu'on a tous un peu tendance à mettre dans ce thème ce qui est important pour nous et donc, forcément, ce qui constitue nos points forts. Ce serait assez humain.
D'où l'importance de confronter les points de vue et de partager nos avis divers et variés ;)
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
Hêraklès
Hêraklès
Hêraklès
Messages : 825
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 15:09
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par Hêraklès » ven. 19 août 2011 00:09

Non non, c'est évident : la Créativité c'est la faculté à résoudre un système de manière originale, cela implique donc inévitablement d'avoir compris et assimilé ce système. Tu me répondrais "Mais il faut de l'Intelligence pour comprendre le système", je te répondrais que certes il faut arriver à se figurer les constituants et connexions internes à ce système - et pour y parvenir il faut "créer des liens entre" (inter legere) et pour cela un degré d'abstration complexe proportionnel à la complexité du système est nécessaire, mais l'Intelligence c'est de voir au-delà du système proposé (là c'est la question de l'intelligence par rapport au degré d'intelligence du système initial). La Créativité (donc, l'activité de l'intelligence) c'est: dépasser le module auquel on se confronte. Et si ce module est d'une complexité certaine, c'est être plus intelligent que le système. Le terme "Génie" implique l'action de "Générer". Si on considère le "génie" comme un degré extrême d'intelligence, c'est que l'on considère son action créatrice. Or, cette action créatrice se meut à tous les niveaux de l'intelligence. Si l'Intelligence c'est "créer des liens entre", c'est aussi traiter ces liens, et pour les traiter, le cerveau doit créer un système de pensée : c'est donc là que "créatif" prend son sens. Par "Créatif", on sous-entend généralement "Plus créatif que la moyenne", mais en sous-entendant cela, on fait entrer la notion de "relatif". Plus *** que - ce qui revient à dire que tout le monde l'est, mais que certains le sont plus que d'autres. Donc : tout le monde crée, mais à différents degrés. Et donc dés lors que l'on considère le terme Intelligence en tant qu'Intelligence supérieure, on considère créativité supérieure. Lorsqu'on crée, on engendre, on produit un système. Que ce qui est engendré ou produit s'applique aux fins de la résolution d'un système existant que l'on aura intégré ou non, il s'agira toujours de production : le cerveau produit, crée un système pour résoudre le système. C'est de la logique pure, simple. On fait donc tous preuve de créativité. Celui qu'on affuble de la dénomination "Génie" n'est qu'un Créatif plus performant - plus intelligent - que celui qui saura simplement considérer le système pour soi et non au-delà de soi, bien que ce dernier aura nécessairement usé de créativité dans la génération de son système.
Ce n'est donc pas parce que je fais appel à un trait de caractère, à une particularité qui me serait propre, que je dis cela, mais c'est justement parce que ça relève d'un fonctionnement universel.
UT RIDENTIBUS ARRIDENT, ITA FLENTIBUS ADFLENT
__________________________________________
[Une citation latine fait un érudit du benêt].

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 11934
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par TourneLune » ven. 19 août 2011 00:11

Dans ce cas, quelle est la différence entre la créativité et la simple pensée? Dès que nous pensons, nous créons donc, si j'ai bien compris tes propos.
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
Hêraklès
Hêraklès
Hêraklès
Messages : 825
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 15:09
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par Hêraklès » ven. 19 août 2011 00:14

Oui, puisqu'il s'agit d'une opération (opération provenant de opus : oeuvre - et oeuvrer = créer), et que sa résolution transparait dans ce qu'on appelle "pensée".
UT RIDENTIBUS ARRIDENT, ITA FLENTIBUS ADFLENT
__________________________________________
[Une citation latine fait un érudit du benêt].

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 11934
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par TourneLune » ven. 19 août 2011 00:14

On revient donc au terme de pensée abstraite :P
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
Hêraklès
Hêraklès
Hêraklès
Messages : 825
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 15:09
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par Hêraklès » ven. 19 août 2011 00:16

Une pensée n'est qu'une abstraction procréée à partir d'informations. Trouve-moi un seul exemple de pensée "concrète" et je te dirais instantanément que non, la pensée dont tu me parles n'est pas concrète puisque pour la produire (la créer) tu as usé d'intelligence, créé un système, donc usé de créativité.
UT RIDENTIBUS ARRIDENT, ITA FLENTIBUS ADFLENT
__________________________________________
[Une citation latine fait un érudit du benêt].

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 11934
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par TourneLune » ven. 19 août 2011 00:31

Je ne parle pas de pensée abstraite par opposition à pensée concrète mais pour reprendre un des items de l'étude.
Enfin on tourne en rond là.
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Zeus
Messages : 1407
Enregistré le : sam. 19 mars 2011 14:59
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par Zeus » ven. 19 août 2011 00:47

Il est tard et j'ai un peu de grammage.
Intelligence = originalité ET pertinence.

Je développerai plus tard.

Mais originalité sans pertinence ou pertinence sans originalité =/= intelligence.

Avatar du membre
Hêraklès
Hêraklès
Hêraklès
Messages : 825
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 15:09
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par Hêraklès » ven. 19 août 2011 01:22

(Là tu parles simplement d'intelligence "supérieure", non? ; nous parlions principalement d'intelligence générale).
UT RIDENTIBUS ARRIDENT, ITA FLENTIBUS ADFLENT
__________________________________________
[Une citation latine fait un érudit du benêt].

Zeus
Messages : 1407
Enregistré le : sam. 19 mars 2011 14:59
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par Zeus » ven. 19 août 2011 08:30

J'ajouterais ceci : l'intelligence n'est pas qu'un processus cérébral.
J'explique.

L'intelligence consiste à faire ce qui est nécessaire pour saisir les constituants fondamentaux d'une situation donnée, les propriétés essentielles d'un objet, les mécanismes intimes d'un phénomène. Ce faire a deux aspects : constituer mentalement un puzzle cohérent du réel et explorer le réel par l'expérimentation dirigée.

Or, ces propriétés essentielles ne se montrent pas à nue si aisément. Il ne s'agit pas pour un gros cerveau dopé de repérer quelques signes ça et là puis conceptualiser une grosse trame explicative. Il faut aussi mettre en oeuvre des opérations concrètes d'exploration du réel, des expérimentations, afin d'infirmer / confirmer / corriger les hypothèses, qui ne sont autres que cette conceptualisation momentanée qui expliquerait la présence conjointe de x phénomènes.

Concrètement : la fenêtre est ouverte, de l'eau sur le sol, un chat miaule. Pour pouvoir intelligemment comprendre ce qui s'est produit, il ne s'agit pas seulement d'accumuler des observations puis d'en faire un puzzle cohérent, mais aussi de mener des opérations bien réelles et concrètes, dirigées par la raison, l'expérience et l'intuition pour aller à la pêche d'autre informations qui corroborent ou infirment les hypothèses. D'où vient cette eau, où est le chat, y a t il un lien entre l'eau sur le sol, la fenêtre ouverte ? A t il plu récemment ? etc. Pour répondre à ces questions, il ne faut pas que "penser" mais aller recueillir de l'eau, observer le chat, interroger des témoins, lire un bulletin météo de la veille, que sais je encore : des opérations réelles, concrètes et dont l'ordonnancement et la façon de les mener peut être critique pour la compréhension, au moins autant voire plus que la seule conceptualisation.

L'intelligence -c'est sa force et sa faiblesse- a donc une tendance à se mettre en risque, à exposer ses propres conclusions au risque de l'expérimentation, qui pourrait bien les infirmer et brutalement mettre à mal un édifice laborieusement et flatteusement élaboré.

Autre exemple : les propriétés d'un métal (et de la matière plus généralement) ne peuvent être connues que par l'observation médiatisée par des outils, des expériences - que ce soit un microscope, ou simplement faire fondre de l'or, etc. Je ne suis pas intelligent uniquement parce que je crée une explication conceptuelle habile des propriétés visibles du métal mais aussi parce que je mène des opérations (taper sur le métal, l'étirer, le faire fondre, le plonger dans l'acide) qui permettent de déceler des propriétés très essentielles mais pas forcément évidentes/visibles. Il y a donc dans l'intelligence une capacité à déchirer, par l'exploration réelle, dirigée et délibérée, le voile des apparences, et à faire émerger des propriétés essentielles, fondamentales qui ne sont pas évidentes.

Ce que l'intelligence peut connaitre dépend non seulement de sa capacité à relier les points égarés dans une conceptualisation -si pas "vrai" à tout le moins efficiente- mais aussi et avant tout de la capacité de cette intelligence à mettre en place des expérimentations pour voir si certains autres points ne sont pas égarés ou ignorés, ou différents ou invisibles.
Ce qui est potentiellement suicidaire, puisque l'intelligence cherche idéalement à construire un système explicatif définitif : sans cet idéal, toute son entreprise est vaine. L'intelligence croit (doit croire) initialement qu'elle peut comprendre le monde, le conceptualiser.
Et parallèllement, elle doit faire tout pour constamment remettre en jeu ses conceptions, en explorant le réel toujours plus avant.

Des avancées de la réflexion sont liés à l'utilisation d'outils d'exploration du réel de plus en plus puissants.
La seule moulinette cérébrale et nos seules perceptions communes ne nous permettraient pas de saisir le monde, aussi puissante puissent être les réseaux neuronaux.

Je ne sais pas si je suis bien clair, alors je résumerais à l'américaine :

L'intelligence remplit deux fonctions en parallèle :
- conceptualiser les informations existantes pour former un tout cohérent et explicatif
- diriger des opérations concrètes d'exploration du réel pour infirmer / confirmer / corriger / complémenter les hypothèses, en ajoutant de nouvelles informations

Ces deux opérations créent forcément une "schizophrénie" puisqu'étant contradictoire l'une et l'autre, partiellement.
Le cerveau qui conceptualise se passerait bien de nouvelles données qui remettent en cause ses conclusions.
Le cerveau qui dirige l'exploration du réel ne peut se contenter d'hypothèses trop simplistes et de propriétés apparentes.

Paradoxalement, qui plus est, une longue exploration du réel menée de front avec une conceptualisation peut mener au final à une conceptualisation plus simple et clair que celle initiale. Bref: aller plus loin et approfondir n'entraine pas forcément une complexification théorique.

Ainsi, un monde fait d'atomes est plus pratique, simple et pertinent qu'un monde régi par eau, air et feu, des "esprits" qui habiteraient les objets et phénomènes.
La théorie du désir mimétique de Girard explique et éclaire souvent bien mieux et plus simplement moults comportements humains qu'un psychologisme des profondeurs, et d'extravagantes et complexes considérations sur les désirs de mort, de vie, les pulsions, les projections ceci cela, etc...

(edit : et comme je suis en verve j'ajouterai ceci :

Si l'intelligence a deux dimensions : savoir conceptualiser et savoir explorer le réel de façon dirigée et pertinente, alors oui quelqu'un qui serait faible à conceptualiser pourrait ne pas moins en être -à mes yeux en tout cas- très intelligent, puisqu'il ne se contente pas de relier habilement des points mais cherche sans cesse de nouveaux points, ce qui est aussi très intelligent, pas moins que la seule capacité à produire des trames explicatoires.

Je veux dire que : un géographe super génial qui pond des théories habiles, complexes, expliquant fort bien le connu n'est pas forcément plus intelligent qu'un explorateur qui va au fond des jungles hostiles et revient avec des observations qui déchirent toutes les certitudes et les habitudes de pensées.
Celui qui a le courage d'explorer l'inconnu est aussi -à mes yeux- intelligent que celui qui échafaude intellectuellement des systèmes d'explication à partir du déjà connu/observé.

voilà, ça devrait suffire pour aujourd'hui.
j'espère ne pas avoir été indigeste.

Avatar du membre
Joebar
Chouchou de la maîtresse
Messages : 2906
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 10:31
Présentation : ->
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par Joebar » ven. 19 août 2011 20:55

TourneLune: je parle de capacité à s'adapter et pas d'être adapté... je pense la capacité d'adaptation regroupe en fait la créativité (dont parle heracles), la pensée abstraite, la capacité à résoudre les problèmes et la capacité d'acquérir des données... tout ceci permet de s'adapter aux milieux, personnes, etc ..., après pour s'adapter, il faut avoir envie de le faire et cela reste cognitif, mais un dauphin est effectivement un mammifère très adapté au milieu aquatique comme l'humain est très adapté au milieu terrestre et là ou un être intelligent mettra en œuvre tout un tas de réflexions pour s'adapter et profiter au mieux de tout quelqu'un de moins intelligent subira... comme ces dauphins je sais plus d'où au états unis qui ont développé une méthode de pêche afin de profiter au mieux des bancs et avec moins de pertes (ils ne sont qu'un petit groupe à le faire) et bien pour eux les même bancs ont l'air bien plus abondant...
j'espère me faire comprendre sur être adapté et capacité à s'adapter!! mais comme dit heracles, mon écrit ne transpire pas l'intelligence mais je m'adapte bien que je ne sois pas adapté aux fora... :D
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.

Avatar du membre
Argol
Messages : 80
Enregistré le : sam. 9 juil. 2011 13:09
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 41

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par Argol » sam. 20 août 2011 10:20

TourneLune a écrit :Peut-être qu'on a tous un peu tendance à mettre dans ce thème ce qui est important pour nous et donc, forcément, ce qui constitue nos points forts. Ce serait assez humain.
Bien d'accord avec toi !

Et je viens de contribuer à faire remonter le score de la créativité... Parce que je suis créatif ou parce que je voudrais l'être ?
;)
Atque omne ignotum pro magnifico est.

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12727
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par Mlle Rose » sam. 20 août 2011 11:40

Concernant la Créativité, oui, EVIDEMMMENT, en le prenant dans le sens défini par Hêraklès (c'est comme ça que je le vois aussi). Pour moi elle est la meilleure preuve d'intelligence. Et cela rejoint d'ailleurs l'idée de "capacité d'adaptation" pour moi. En cela je ne suis pas forcément d'accord avec la manière dont tu poses le problème TourneLune. On peut être créatif dans sa manière de s'adapter, s'adapter pour moi ce n'est pas "devenir comme". L'intelligence, pour moi, nous donne la capacité à nous "adapter" (encore faut-il définir ce que l'on entend exactement par s'"adapter", je l'ai comprise dans ce que tu dis comme "s'adapter dans la société", mais moi je le vois d'une manière plus générale : mettre en branle des processus de pensée qui permettent de changer de positionnement/d'angle de vue/de manière de faire - pour schématiser). Je donne un exemple con : je suis dans une forêt, j'ai une bonne bouteille de pinard que j'ai envie de m'enfiler, mais je n'ai pas de tire-bouchon. S'adapter au contexte, grâce à son intelligence, en étant un peu créatif, permettra à coup sûr de parvenir au but désiré ^^ (atelier fabrication de tire-bouchon artisanal de survie : contacter Mlle Rose au 06 .... ). Pour moi quelqu'un qui manque d'intelligence va dire : "merde, pas de tire-bouchon, pas de pinard!"). Par ailleurs il me semble impostant de différencier les gens qui ne s'adaptent pas par manque de capacités, de ceux qui ne s'adaptent pas parce qu'ils n'en ont pas envie ou par flemme (entre le "merde, pas de tire-bouchon, pas de pinard" et "putain flemme de fabriquer un truc même si je vois comment je pourrais faire" ou "ça va être long et chiant du coup j'ai plus envie". Cela nous dit des choses différentes de l'intelligence du sujet je crois.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 11934
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par TourneLune » sam. 20 août 2011 11:45

Disons en effet que l'intelligence permet de s'adapter, c'est certain mais je persiste à ne pas voir l'intelligence comme la capacité d'adaptation qui peut venir de divers facteurs, donc l'intelligence.

Je tenais quand même à montrer à Hêraklès une pensée concrète:
► Afficher le texte
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5589
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : La première prez de l’histoire du forum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 38

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par Fabs le vaurien » lun. 22 août 2011 15:38

Merci pour ce sujet.
J ai pris le temps de lire l ensemble du fil et je suis contraint de reconnaître que je suis d accord avec tous les points de vue, exceptés ceux qui associeraient l intelligence à une quelconque valeur ou hierarchisation.
Pour tenter toutefois d apporter ma pierre à l édifice de l intelligence commune de ce topic, je suis tenté de repondre ( puisque l orientation initiale propose de faire un choix entre différents items reflétant pour nous ce que serait l intelligence), qu aucun des choix ne me satisfait vraiment.
De fait, je vote blanc.

Pour paraphraser TourneLune, on voit midi à sa porte et notre propre rapport au monde et à nous même, nos shemas de fonctionnement, nos biais cognitifs, délimitent et influent sur le sens qu on confère, la mesure qu on lui donne, la perception qu on tolère. On peut éventuellement s appuyer sur son expérience, dévorer la littérature ou épouser les paroles d experts, inévitablement, on ne pourra atteindre sa réalité, au mieux on tendra chetivement vers. Encore que, c est davantage aisé de dresser les contours de ce que l intelligence n est pas. En fait, je pense que chaque élément proposé, distinct des autres ne constituera pas à lui seul une approche intelligente de l intelligence, tout comme leur somme ne constitue pas non plus l essence de l intelligence.

Aussi pour moi, l intelligence est à la fois tout ça et rien de cela. Ce sont certaines de ses manifestations avant tout.

Même essayer de la définir fait inévitablement appel à un ou plusieurs de ses produits et on se risque d user de ses constructions pour au final la réduire en un champ restreint et orienté.

J irais presque jusqu à penser qu il n y a pas de bons ou mauvais choix d items. Chacun est à la fois réducteur et constituant une branche collaterale de ce que l intelligence produit. Sa structure primaire me semble donc impossible à approcher, le tout me paraissant presque difficilement hierarchisable.

Personnellement, j aborde l intelligence comme un " constituant présent en chacun (aussi, dire que quelqu un n est pas intelligent me semble absurde) mais appréhendée comme " une entité organique impalpable fonctionnant à l infini comme un réseau autogeneré et autoalimenté"(une capacité à ), des différences notables sont observables dans le jeu de connexion (traitement des données) autorisant l élaboration d un distinguo entre une intelligence inférieure et supérieure ( sous couvert d accepter que des référents de départs soient pointer, des échelles comparatives avalisees).

Pour moi, l intelligence est avant tout un mouvement autonome multidimensionnel de base ,variable chez tout un chacun dont celui-ci peut/pourra ( ou pas) se saisir des émanations pour un rendement à sa convenance.

Du reste, j en sais fichtre rien car ma propre compréhension des choses prend source, vous en conviendrez, dans une ignorance de base totale. C est pourquoi, je souscris à l initiale intention d orienter ce fil dans cette section car il s agit d un véritable exercice tortueux de philosophe pour lequel je souhaite ne pas avoir été trop flou...et suffisamment intelligible.
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Avatar du membre
Mercure
Messages : 25
Enregistré le : sam. 17 déc. 2011 20:51
Test : NON
Localisation : Près d'Avignon

Re: Qu'est-ce que l'intelligence?

Message par Mercure » sam. 17 déc. 2011 22:06

Je débarque sur ce forum et ce sujet alors, veuillez d'amblée pardonner ma discourtoisie. Celle-ci voudrait sans doute que je reprenne les points de vue exprimés pour m'y rattacher et créer un lien de communication.

La richesse, la densité voire la complexités des réponses m'en dissuadent... (en filigrane, vous pourriez lire "ma paresse"... :oops: ).

J'ai voté "capacité à résoudre des problèmes" mais je ne suis pas satisfait de cet énoncé. Je lui préfère "capacité à mettre en relation" car résoudre des problèmes n'est qu'un aspect particulier. Pourquoi induire ce côté utilitariste ? L'intelligence peut aussi servir à situer, à se situer, par exemples.

On pourra me rétorquer : Qu'est ce que la mise en relation sans pertinence ? C'est vrai qu'on peut mettre en relation tout et n'importe quoi ! Mais l'intelligence n'est qu'un moyen, un outil qui nous aide à appréhender le monde. Si elle n'est pas alimentée par de multiples données, ses possibilités resteront médiocres.

Puique ce forum est axé sur la sourdouance (mot que je découvre!), il faut peut être considérer ce qui bouste l'intelligence, ce qui lui permet de percer les mystères de notre univers, de répondre aux questions existentielles : COMMENT et surtout (pour moi) POURQUOI ! ;)

Répondre