Nous sommes le Mer 22 Nov 2017 23:03


Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

l'Humanité, L'Existence, la Métaphysique, la Guerre, la Religion, le Bien, le Mal, la Morale, le Monde, l'Etre, le Non-Etre... Pourquoi, Comment, Qui, Que, Quoi, Dont, Où...?

Modérateur: W4x

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar Monsieur Noir » Dim 3 Juin 2012 23:06

yann29 a écrit:L'espoir, selon moi, serait que cette activité soit gérée par un système informatique.
Argh ! Surtout pas ! C'est aller droit vers la multiplications des aberrations dont la bureaucratie existante ne cesse de nous livrer des échantillons navrants.

Ou alors on implante les 3 lois de la robotique avant, et ça va pas être simple, foi d'informaticien.
A la recherche de l'imperfection parfaite.
Avatar de l’utilisateur
Monsieur Noir
 
Messages: 442
Âge: 41
Enregistré le: Ven 4 Fév 2011 00:42
Localisation: IRL
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: Back in Black
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar yann29 » Mar 5 Juin 2012 15:19

C'est sûr, en disant cela par une phrase laminaire comme je l'ai fait, ça fait redouter Big Brother, et autres malédictions numériques dont la science fiction s'est régalée. La bureaucratie existante a connu des améliorations grâce à l'informatique, je pense en particulier à la déclaration d'impôts (sujet d'une brûlante actualité :P) qui s'est grandement améliorée. Il faudra implanter plus que les trois lois imaginées par Asimov. C'est une réflexion qui est à mener. Je n'ai pas la ressource d'argumenter là maintenant, mais je promets de le faire :-)
Sachez reconnaître et apprécier par dessus tout ceux qui vous aiment et vous veulent du bien, il se peut que ce soit votre acte le plus essentiel. Alexandre Soljenitsyne.
Avatar de l’utilisateur
yann29
 
Messages: 35
Âge: 49
Enregistré le: Lun 28 Mai 2012 12:58
Localisation: Finistère
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar Pellucidar » Mar 5 Juin 2012 15:25

yann29 a écrit:Par contre, il me semble possible qu'une réflexion bien menée, en prise avec la réalité de ce qu'est l'être humain, puisse aboutir à quelque chose de suffisamment fédérateur pour redonner une forme de cohésion et de dir0
ection à la communauté et à l'activité des hommes.


Oui, cela s'appel la religion.
"I don't think I'm easy to talk about. I've got a very irregular head. And I'm not anything that you think I am anyway." Syd Barrett
Avatar de l’utilisateur
Pellucidar
Jamais sans mon Verre en Verre
 
Messages: 645
Images: 1
Âge: 49
Enregistré le: Mar 27 Sep 2011 17:44
Localisation: Lyon
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: obsolète
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar Nashira » Lun 18 Juin 2012 14:46

Allez une petite video pour se mettre en jambe, ceci étant dit le sujet est très intéressant, et j'aime bien les idées de M.Chouard ( c'est notamment à lui que j'ai redécouvert le concept de " chercher la cause des causes " qui est d'une pertinence affuté et pourtant d'une simplicité effarante ... )

[BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=rczhi-yOicA[/BBvideo]
The Truth will set you free !
Avatar de l’utilisateur
Nashira
 
Messages: 152
Enregistré le: Sam 9 Juin 2012 03:43
Localisation: Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar pixelvois » Mar 19 Juin 2012 01:43

Je ne peux pas faire autrement que de réagir à ton post Nashira...

J'ai un gros soucis avec cette vidéo ( que je ne t'ai pas attendu pour découvrir ) : autant le fond du discours qu'elle semble proposer me semble pertinent, autant la forme choisie pour le propos me dérange au plus au point quand à l'impression de propagande extrémiste qu'elle suscite en moi. Je ne retrouve guère que ce ton monocorde et désespéré de la voix off que dans des oeuvres négationistes; et le choix de reprendre en boucle la bande son du film Amen de Costa Gavras, me semble dénoter d'une volonté de faire vibrer la corde sensible attachée à cette ( triste ) période de l'histoire que constitue la seconde guerre mondiale, la déportation, etc...

Du coup le discours pour moi en devient sujet à suspicion, au moins dans l'intention, si ce n'est dans l'information qu'il veut porter.

Ensuite, excuse moi le reproche, mais tu nous laches cette vidéo comme ceci, sans la moindre information, présentation, sans nous proposer le moindre début de point de vue ou de réflexion : c'est bien dommage, et ne fait que conforter cette impression désagréable que j'ai face à ce document ^^
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )
Avatar de l’utilisateur
pixelvois
Papa Ours
 
Messages: 5307
Images: 124
Âge: 45
Enregistré le: Dim 27 Nov 2011 10:50
Localisation: planète Mars en navet rond
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar Nashira » Mer 20 Juin 2012 06:17

pixelvois a écrit:Je ne peux pas faire autrement que de réagir à ton post Nashira...


Je t'en prie.

pixelvois a écrit: ( que je ne t'ai pas attendu pour découvrir )

Euh oué ok ?

pixelvois a écrit: : autant le fond du discours qu'elle semble proposer me semble pertinent, autant la forme choisie pour le propos me dérange au plus au point quand à l'impression de propagande extrémiste qu'elle suscite en moi. Je ne retrouve guère que ce ton monocorde et désespéré de la voix off que dans des oeuvres négationistes; et le choix de reprendre en boucle la bande son du film Amen de Costa Gavras, me semble dénoter d'une volonté de faire vibrer la corde sensible attachée à cette ( triste ) période de l'histoire que constitue la seconde guerre mondiale, la déportation, etc...

Du coup le discours pour moi en devient sujet à suspicion, au moins dans l'intention, si ce n'est dans l'information qu'il veut porter.


Je te rejoins volontier sur le ton de la voix, c'est beaucoup trop sinistre et morose. C'est vrai qu'il aurait pu faire un effort à ce niveau là. Toutefois, la reprise de la musique de Amen de Costa-Gravas est plutôt bien choisie, étant donné que cette vidéo est un outil militant, et que le film raconte la volonté de 2 hommes d'alerter le Vatican sur la Shoa qu'on peut parallèlement associés aux 2 auteurs de la vidéo qui tentent de nous alerter sur le système qu'ils trouvent totatilaire.

pixelvois a écrit:
Ensuite, excuse moi le reproche, mais tu nous laches cette vidéo comme ceci, sans la moindre information, présentation, sans nous proposer le moindre début de point de vue ou de réflexion : c'est bien dommage, et ne fait que conforter cette impression désagréable que j'ai face à ce document ^^

Tu n'as pas à t'excuser, le reproche est justifié pleinement, il est vrai que je glissais cette vidéo maladroitement, mais il y avait un commentaire en dessous que j'ai du effacé en faisant la mise en page.
C'est domage, je ne peut pas éditer !
Message reçu, la prochaine fois, j'essaierais d'être constructif, mais je voulais pas poluer le topic de maitresse Rose :mrgreen: ( cte vieille excuse ).
The Truth will set you free !
Avatar de l’utilisateur
Nashira
 
Messages: 152
Enregistré le: Sam 9 Juin 2012 03:43
Localisation: Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar jeunenovateur » Sam 14 Juil 2012 15:30

Concept très intéressant, en effet la démocratie n'est pas une vraie démocratie, en ce sens Chouard a entièrement raison. Partant de ce postulat là, il faudrait en effet limiter les conflits d'intérêts pour intégrer une constitution écrite par ceux qui n'exercent pas le pouvoir. Mais tout cela revient à dire qu'on constitue une vraie démocratie, cela revient à dire que la démocratie est le meilleure système (ou en tout cas considéré que c'est le moins mauvais), or c'est à mon sens une erreur.

Je m'explique : la démocratie telle qu'elle devrait être, devrait permettre (selon Chouard) à chacun d'être une force de proposition, de contrôler ce que font les hommes politiques, et de finalement ne pas subir les décisions prises. C'est considérer que les citoyens sont capables de savoir ce qui est bon pour eux, c'est qui est tout bonnement faux. En effet, et c'est ce que disais Aristote en parlant de démocratie, les citoyens privilégient leur intérêt particulier et ne sont pas capables d'aller au-delà de leurs propres intérêts, c'est en ce sens qu'il appelait de ses vœux à une démocratie éclairée, c'est-à-dire à une aristocratie (au sens aristotélicien vous l'aurez compris).
jeunenovateur
 
Messages: 7
Enregistré le: Mer 11 Juil 2012 13:28
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar Mlle Rose » Dim 15 Juil 2012 16:51

"Ce qui est tout bonnement faux" .... c'est un peu péremptoire non ?
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:
Avatar de l’utilisateur
Mlle Rose
 
Messages: 12696
Images: 86
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:56
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar Pier Kirool » Lun 16 Juil 2012 18:30

Un peu, oui ; certains parient sur la générosité "naturelle" des personnes qui savent voter pour l'intérêt général. Mais il me paraît légitime d'en douter, aussi (de toute façon, il me paraît légitime de douter d'à peu près tout... :grattelatete: )
On peut parier (ou investir) sur l'éducation à donner pour faire percevoir les enjeux du vote souverain. Ceux de l'intérêt général vs les sommes d'égoïsmes...
Ce qui me parait un angle intéressant et un vrai choix de société.
Pas de vraie démocratie sans éducation ?
"La vraie science est une ignorance qui se sait" (Voltaire)
Avatar de l’utilisateur
Pier Kirool
 
Messages: 2320
Âge: 56
Enregistré le: Lun 14 Mai 2012 10:50
Localisation: Bordeaux
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: Start me up
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar Mlle Rose » Lun 16 Juil 2012 18:45

Tout dépend si l'éducation (au sens d'Ecole) est un outil de propagande, comme je trouve que c'est souvent le cas ou comme ça l'a été souvent par le passé. Il faudrait enseigner l'esprit critique, ce qui, à mon avis, n'est pas près d'arriver (ou en tous cas de manière trop épisodique pour que cela soit efficace), ni au sein du système scolaire, ni via les parents.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:
Avatar de l’utilisateur
Mlle Rose
 
Messages: 12696
Images: 86
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:56
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar Pier Kirool » Lun 16 Juil 2012 18:59

Mlle Rose a écrit:Tout dépend si l'éducation (au sens d'Ecole) est un outil de propagande, comme je trouve que c'est souvent le cas ou comme ça l'a été souvent par le passé.


Oui, bien sûr, "connais toi toi-même", sapere aude"... la vraie éducation, la tête bien faite ; pas le bourrage de crane quantitatif, pas (seulement) la mémoire, mais aussi l'analyse ; la philosophie autant que les sciences ; l'histoire autant que la poésie...

Alors ceci dit, comment faire en pratique ?
Bonne question ! Mais autre topic...non ?
"La vraie science est une ignorance qui se sait" (Voltaire)
Avatar de l’utilisateur
Pier Kirool
 
Messages: 2320
Âge: 56
Enregistré le: Lun 14 Mai 2012 10:50
Localisation: Bordeaux
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: Start me up
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar Mlle Rose » Lun 16 Juil 2012 19:07

Autre topic oui, je me demande d'ailleurs si ça n'a pas été traité quelque part.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:
Avatar de l’utilisateur
Mlle Rose
 
Messages: 12696
Images: 86
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:56
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar Kan » Lun 16 Juil 2012 19:50

Peut-être en sommes nous à cette impression parceque la démocratie qui, en Europe, s'appliquait à un Pays va devoir s'appliquer à l'Europe ?
C'est peut-être à une espèce de révolution Européenne ou à un accouchement de l'Europe que nous sommes entrain d'assister.
Au moment même de la révolution en France, c'est un procédé par la force aussi au quel nous avons assister (Il me semble?). Et les interets primaires, je me demande s'ils n'étaient pas aussi le pognon.
Avatar de l’utilisateur
Kan
 
Messages: 703
Âge: 41
Enregistré le: Mar 10 Juil 2012 10:39
Présentation: :noitatnesérP
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar Mlle Rose » Lun 16 Juil 2012 20:04

La démocratie n'en est pas une depuis le départ. Même en France. Ce sentiment est un truc présent en moi depuis que j'ai une conscience politique, ça n'a pas de lien avec l'Europe.

Maintenant oui ça s'amplifie sans doute parce que les gens commencent à comprendre qu'on n'a pas besoin d'eux pour décider (et notamment concernant la "construction" européenne), parce qu'ils en ont eu des exemples répétés dans ce contexte précis, et parce que les infos circulent, que les gens se parlent et échangent à une échelle qui n'était pas imaginable il y a encore 20 ans (cf internet).

Après il y en a encore à qui ça convient (malheureusement, mais ceci n'est que mon point de vue).
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:
Avatar de l’utilisateur
Mlle Rose
 
Messages: 12696
Images: 86
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:56
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar Kan » Mar 17 Juil 2012 09:07

J'aime bien ton point de vu.

Ça va te plaire: https://www.youtube.com/watch?v=LKzedLr ... r_embedded
Avatar de l’utilisateur
Kan
 
Messages: 703
Âge: 41
Enregistré le: Mar 10 Juil 2012 10:39
Présentation: :noitatnesérP
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar Nashira » Jeu 19 Juil 2012 06:08

Yan a écrit:J'aime bien ton point de vu.

Ça va te plaire: https://www.youtube.com/watch?v=LKzedLr ... r_embedded


Une vidéo fort enrichissante, toutefois, je n'ai pas encore vérifier tous ces concepts évoqués, si tu as des sources, je suis preneur.
The Truth will set you free !
Avatar de l’utilisateur
Nashira
 
Messages: 152
Enregistré le: Sam 9 Juin 2012 03:43
Localisation: Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar Kan » Jeu 19 Juil 2012 17:34

Nashira a écrit:
Yan a écrit:J'aime bien ton point de vu.

Ça va te plaire: https://www.youtube.com/watch?v=LKzedLr ... r_embedded


Une vidéo fort enrichissante, toutefois, je n'ai pas encore vérifier tous ces concepts évoqués, si tu as des sources, je suis preneur.


Je n'ai pas de source, bien vu. A vérifier.
Avatar de l’utilisateur
Kan
 
Messages: 703
Âge: 41
Enregistré le: Mar 10 Juil 2012 10:39
Présentation: :noitatnesérP
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar Kan » Ven 20 Juil 2012 20:18

Pas mal le zapping de canal+ ce soir:
Ils ont enchainez le scandale du libor: Dommages évalués à plus de 1000 milliards
Et les manifestations au plan de rigueur en Espagne qui vise 65 milliards d'économies jusqu'en 2014
...
Avatar de l’utilisateur
Kan
 
Messages: 703
Âge: 41
Enregistré le: Mar 10 Juil 2012 10:39
Présentation: :noitatnesérP
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar Mlle Rose » Sam 21 Juil 2012 10:39

Hum, Yan, ceux qui suivent/ont suivi l'actualité et s'intéressent au sujet vont peut-être voir le lien avec les élections/la non-démocratie, les autres vont avoir du mal à suivre. Là comme ça ça fait un peu hors sujet.
Développe et étaie stpl.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:
Avatar de l’utilisateur
Mlle Rose
 
Messages: 12696
Images: 86
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:56
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar Gambit » Ven 21 Sep 2012 20:01

Bien sûr que la démocratie n'en est pas une, mais peut-être est-il de sa nature d'être quelque chose vers lequel on tend plus qu'une réalité tangible, un fait politique.

Ceci dit, je partage le même malaise que beaucoup
1. parce que les représentants ne représentent plus grand monde et que beaucoup de règles effectives ne sont pas issues des débats éventuels et votes de ces représentants. (Quant à la démocratie directe, en dehors des difficultés de son exercice à grande échelle, je ne suis pas si sûre, en tant que citoyen, d'avoir une position sur tout ni de vouloir prendre le temps d'avoir une position sur tout (juste histoire de noter les limites de ma bonne volonté, sans parler des compétences)) ;
2. parce que l'organisation démocratique - appelons la quand même comme ça -, ne met pas à l'abri ou se défend mal de dévoiements qui peuvent tout à fait être totalitaires.
3. parce que j'observe et ressens un contrôle social de plus en plus étouffant voire pathogène bien que ça ne prenne pas la forme de l'étouffoir disciplinaire à la papa.

Et vous ?
Gambit
 
Messages: 13
Enregistré le: Sam 15 Sep 2012 20:14
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar shunbabyx » Ven 21 Sep 2012 21:40

Je trouve qu'on vit une époque extrêmement normalisée (il n'y a jamais eu autant de lois, de règles pour tout) et que paradoxalement on passe à côté de l'essentiel. C'est pas forcément directement lié à la démocratie, mais quelque part la valeur démocratique fait partie des éléments que l'on est en train de perdre culturellement sur le terrain. Progressivement l'arbitraire prend une place de plus en plus importante sans que cela n'inquiète personne.
Par exemple dans les jeux télé, ou il les candidats sont éliminés sur des critères arbitraires, et par des votes arbitraires. Ce n'est qu'un exemple parmi d'autre (et pourtant, je sais que c'est super con, de dire ça, mais quelque part tout le monde peut voter, donc normalement l'exclusion d'un candidat n'est pas arbitraire).

D'ailleurs ça me fait réfléchir à 2 questions :

- le droit de vote universel exclut-il l'arbitraire ?
- l'exclusion de l'arbitraire est-il une condition à la démocratie ?

A priori oui, si on se base sur la définition du mot arbitraire " Adjectif, il signifie "qui dépend uniquement d'une décision individuelle". Il peut alors être utilisé pour souligner qu'une décision est contraire à l'intérêt commun. De façon générale, il qualifie ce qui ne repose pas sur la raison, sur une nécessité logique et par conséquent qui repose sur la seule volonté d'une personne ou d'un groupe. " Wikipédia
Si on s'en tient à cette définition, une décision prise par l'ensemble des membres d'une société n'est pas arbitraire (pour cette société). Mais j'ajoute à cela une notion plus personnelle, celle de l’intérêt général. Quand une société est amenée à voter sur un sujet qui ne concerne absolument pas l’intérêt général, peut-elle rendre un avis (un vote) objectif ? Pour moi le vote pour être objectif et non arbitraire ne doit pas être corrélé à des passions. C'est en ce sens que le texte mis au vote, la manière dont il est rédigé en particulier est d'une grande importance, il doit susciter le moins d'émotion possible. Non pas que les émotions soient mauvaises en elles-mêmes, mais quand on prend une décision en corrélation avec ses émotions immédiates on s'éloigne de l’intérêt commun et on rentre dans le jugement. C'est très humain comme travers.
Il suffit pour cela de voir les critères d'intention de vote pour les présidentielles par exemple. Les gens aiment où n'aiment pas un candidat, mais ils ont du mal à se détacher de l'affect (et quelque part c'est rassurant), néanmoins pour des critères de vote ça peut être un peu insatisfaisant, et il me semble nécessaire d'aller au delà si on souhaite voter. Est-ce cela le devoir de citoyen ? Je ne sais pas, mais pour moi sortir du jugement pour rentrer dans l'objectif est un des efforts que l'on doit s'efforcer de faire quand on souhaite prendre part à la République.
Quelque part la tentation de juger hâtivement est compréhensible, tant sur le besoin de résolution rapide de certains problèmes, que sur l'aspect affectif qu'il recouvre. Cependant, il n'est pas souhaitable de voir ce procédé s'étendre selon moi. Et c'est là que le bas blesse. Je ne connais pas de système qui préserve de cet écueil. Mais peut-être que certain d'entre vous si ?

Finalement, la démocratie n’exclut pas tant que ça l'arbitraire car si les décisions sont collectives (ou du moins en relèvent), elles n'en restent pas moins une sommes de décisions individuelles prises dans des intérêts égoïstes (je parle plus au sens philo, ce n'est pas un jugement) qui convergent vers une majorité. Peut-on en déduire qu'une décision prise au vote majoritaire représente necessairement le bien commun ... Pour moi ça coince. Donc pour moi la démocratie est un premier pas vers un idéal, mais n'est pas une fin en soit. Cela me paraît un peu illusoire de penser qu'un jour tous les esprits pourront converger et se saisir du bien commun comme d'un bien propre et le défendre avec la même vigueur. Tout au mieux (toujours selon moi), atteindra-t-on l'optimum de Pareto (c'est une notion économique qui tend à définir la plus grande satisfaction possible des besoins individuels (infinis) au sein de ressources communes (finies)). Du coup, je ne vois pas de solutions pratiques que les hommes seraient capables de supporter dans leur individualité. Mais peut-être que je manque d'imagination !

Enfin j'espère avoir contribué un tit peu au schmilblik et trouver d'autres points de vue.
shunbabyx
 

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar Kan » Sam 22 Sep 2012 08:59

Je me demande si je ne préfèrerais pas un président ou un roi fort et proche du peuple qui dirige arbitrairement plutôt que le fonctionnement actuel dans lequel nous sommes aux bottes de quelques multinationales qui font tout ce qu'ils peuvent pour nous mettre dans un film dont ils fabriquent le décors et la matière.
Tien, c'est peut-être ça la solution du moment: il nous faut un "roi vert" (vert pour ecolo). Périodiquement, parceque ça dégénérerai forcément en dictature insupportable pour le peuple et hop la roue tourne.
( Bon je suis d'accord que mon post serait mieux au bar :D1 )
Avatar de l’utilisateur
Kan
 
Messages: 703
Âge: 41
Enregistré le: Mar 10 Juil 2012 10:39
Présentation: :noitatnesérP
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar Zyghna » Sam 22 Sep 2012 14:37

Tu peux essayer aussi par ici
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown
Avatar de l’utilisateur
Zyghna
 
Messages: 6800
Âge: 39
Enregistré le: Lun 27 Juin 2011 21:28
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar Kan » Ven 2 Nov 2012 18:37

Article paru dans le journal d'aujourd'hui :

Grèce Un journaliste jugé pour avoir dénoncé l’évasion fiscale

Un journaliste grec, Costas Vaxevanis, comparaissait hier devant la justice pour avoir publié une liste de détenteurs présumés de comptes en Suisse, dont d’anciens hommes politiques, transmise à Athènes en 2010 par l’ancienne ministre française des Finances, Christine Lagarde, et que les gouvernements successifs sont accusés d’avoir ignorée. La présidente de la cour a proclamé « l’innocence » de M. Vaxevanis en rejetant toutes les objections, alors que le procureur avait réclamé sa condamnation. Photo AFP/Louisa Gouliamaki

le 02/11/2012 à 05:00


:shock: :shock: :shock: :shock: :shock:
Avatar de l’utilisateur
Kan
 
Messages: 703
Âge: 41
Enregistré le: Mar 10 Juil 2012 10:39
Présentation: :noitatnesérP
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et dans l'urne, la démocratie assassinée...

Messagepar StormX » Ven 14 Déc 2012 11:58

Salut, :-)

La démocratie. Je ne reviendrait pas sur les propos émis précédemment remettant en cause notre système politique actuel. Je suis moi aussi profondément convaincu que nous ne vivons pas dans une démocratie dans son sens premier (et unique).

Après ce premier constat et diagnostique, place à l'action. Comment lutter contre ce système mondialisé ? Comment mettre en place les principes que nous considérons comme fondamentaux pour une démocratie réelle ? (cf le tirage au sort, le droit de parole etc)

La réponse est simple : "par le bas".

"Le changement viendra d'en bas".

Le bas, c'est nous. Les hommes aux yeux et oreilles ouverts. Aux ongles aiguisés et aux bouches libres de toute auto-censure. Souvent quand je discute avec des personnes convaincu comme moi, ce constat terrible d'impuissance vient sur la table. Que faire ? Comment ouvrir les yeux aux autres ?

Avant d'aborder les moyens que j'ai en tête, j'aimerais revenir sur une notion qui me semble fondamentale dans le processus que nous voulons entretenir (car il est déja engagé dans bien des endroits et par de nombreuses personnes).
Il existe une différence selon moi entre l'action d'ouvrir les yeux à quelqu'un, et l'action de lui laisser le libre arbitre et initiative d'ouvrir les yeux.
On pourrait penser que le résultat final sera le même. Pourtant, des expériences ont montré que, lorsqu'un individu a la sensation de faire un "libre choix", il sera bien plus enclin à défendre ce choix là par la suite.
Rapporter à notre situation, ouvrir les yeux aux forceps à nos proches sera improductif, si ce n'est contre productif. L'idée pour répandre un message allant totalement à l'encontre des dogmes actuels, c'est de planter des graines.

Cette métaphore souvent utilisée correspond pourtant parfaitement à ce que nous devrions faire (et qui se fait déja) pour transmettre cette volonté d'ouvrir les yeux et de faire bouger les choses. Cette image sous entend que cela va prendre du temps avant que cela n'arrive à maturité. Cela sous entend également que nous allons devoir entretenir, surveiller, prendre soin des graines que nous avons semé chez autrui. Entretenir la flamme qui deviendra, plus tard, brasier.
En d'autres termes, il faut réfléchir à moyen, voir long terme (et rien que ça, c'est pas trop dans nos habitudes...).

"Plantez des graines ? Ouais super...et tu fais ça comment ? A coup de bêche dans la tronche ? "

Et pourquoi simplement en parler ? :-)
Le bouche à oreille reste ce qui nous servit de communication depuis des millénaires et ce n'est que tout récemment que les communications indirectes de masses, via les technologies, sont apparues.
Sans dire qu'elles sont inutiles ou viciées (j'y reviendrait ensuite), elles ne possèdent pas ce qui fait la force du bouche à oreille : les émotions.

"La vérité sera dur à entendre"

Pour faire bouger les choses, il nous faudra plus que cette communication impersonnelle qui nous glisse sur les plumes qu'est internet, la télé ou les journaux. Il nous faudra du contactes physique, il nous faudra des cris, il nous faudra des pleures et des joies.
J'ai personnellement du, un jour, remettre en question le fondement même de mon individu. Ce en quoi j'avais une absolu confiance. Quelque chose que j'avais placé sur un piédestal d'or que je considérais comme indétrônable.

La vérité fut dur à entendre. Mais, une fois la colère, la tristesse, la douleur passées, ce n'est rien moins qu'un formidable bond en avant vers la paix intérieure que je venais d'accomplir.

Remettre en cause un système économique, politique, social, culturel, historique aussi profondément ancré dans chaque individu causera surement autant de douleur, de conflit, de tristesse, de peur que mon expérience. Mais cela amènera également, j'en suis convaincu, autant de joie, de paix et de bonheur (je ne dit pas que cela résoudra tous les problèmes...).

Le bouche à oreille reste donc, selon moi, le meilleur moyen de faire changer le monde. Parce qu'il s'agit du moyen le moins sujet à interprétation (j'ai bien dit "le moins" :wink: ), je considère la communication directe, le bouche à oreilles, comme la meilleur façon de transmettre, d'étayer et de défendre cette idée.
Vous ne ferez pas dire à un professeur d'économie que le système qu'il apprend à ses élèves est vicié en lui transmettant un article ou un documentaire vidéo. Cela ne l'atteindra pas.
En discutant directement avec lui par contre, vous avez la capacité de planter une graine, de le faire douter, de lui éveiller la flamme. Cela prendra peut être des heures ou des jours de débats successifs, mais le face à face, les yeux dans les yeux, transmettra ce qu'internet ne pourra jamais.
Même inconsciemment, lorsqu'un individu aux motivations bienveillantes tente de vous convaincre (donc pour votre bien), vous le savez, vous le percevez. Et cette sensation, est fugace, ignorée ou rejetée, elle reste là et ressortira en temps voulu...tout du moins je m'en suis convaincu. :-)

J'ai dit que je reviendrais sur le rôle des communications de masses, et plus particulièrement internet.
Pourquoi seulement internet et pas les radios, télés et autres journaux ? Parce qu'ils sont dors et déjà contrôlés et que cela serait une perte de temps que de vouloir les rendre libre à nouveau. Sans parler qu'ils sont de moins en moins écoutés, lus ou regardés par les nouvelles générations.
Bref, l'avenir réside dans internet. Internet, c'est le seul média de masse qui n'est pas encore totalement contrôlé et où l'on peut dire et lire toutes les mouvances de notre choix. L'information est là, la vérité s'y trouve, il suffit de faire le choix de chercher.
Pour autant, je ne reviendrais pas sur mon idée qu'internet est incapable de faire changé d'avis une personne. Internet n'est qu'un outil de propagande. Aussi bien pour les détracteurs du système que les autres. Internet n'est qu'un relais. Il convainc seulement les convaincus. Il ne fait qu'arroser la graine plantée. Il alimente seulement la flamme, ce n'est pas l'outil qui la fera naître.

D'ailleurs, il me semble que cette affirmation trouve un exemple dans les réactions, si peu nombreuses, si peu énergiques que l'on a pu lire sur différents sujets postés ici, pourtant, il me semble, fondamentaux (la démocratie, l'éducation etc). Tenez le même genre de propos lors d'une rencontre entre amis, et l'assemblé s'embrasera rapidement, qu'importe les points de vues de chacun.

Je vais en terminer en utilisant internet pour ce qu'il est : je vous invite à vous renseigner sur la démarche réussie de démocratie participative de la ville de Grigny (8000 hab, Rhône). Depuis 7 ans, c'est d'en bas que l'information remontent, et mieux encore, que les décisions sont prises ...allant jusqu'à voter le budget de la commune par les citoyens. Via des conseils de quartiers (à différents échelons) composés d'habitants tirés au sort, les élus ont réussi à faire comprendre aux habitants cette notion "d'intérêt publique"...la bienveillance quoi. :-)

A noté également la réaction des tirés au sort : jamais sans cette convocation de devoir citoyen ils ne se seraient impliqué, ne se seraient senti capable et légitime d'occuper une telle position...et pourtant...et ça marche ! :smile:

Documentaire sur la démocratie participative de Grigny (11 min)

www.youtube.com Video from : www.youtube.com


Et toujours pour relier cela au début du post, une autre conférence d'Etienne Chouard qui revient sur les fondamentaux d'une démocratie (1h25)

http://www.youtube.com/watch?v=M2ADw7hZiT0Lien mort
Avatar de l’utilisateur
StormX
 
Messages: 150
Âge: 27
Enregistré le: Ven 20 Jan 2012 14:25
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

PrécédenteSuivante

Retourner vers Questions de société et Débats Philosophiques

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
rôle du soignant et d'une institution de santé dans une société
par Chacoucas » Sam 25 Juin 2016 13:59

Réponses: 2

Vues: 452

Dernier message par Chacoucas Voir le dernier message
Sam 30 Juil 2016 08:37
De la question du moule et de la société dans laquelle il fa
par LiF » Dim 16 Sep 2012 09:13

Réponses: 16

Vues: 2777

Dernier message par Hoppy Voir le dernier message
Mer 5 Déc 2012 09:59
Y'a t-il un juriste dans la salle ?!
par Pouci » Ven 9 Mai 2014 14:21

Réponses: 3

Vues: 718

Dernier message par Maithril Voir le dernier message
Lun 21 Juil 2014 10:44
Sur les différences de représentation et de perception hommes/femmes dans l'art
par Korydween » Mer 30 Aoû 2017 13:05

Réponses: 1

Vues: 241

Dernier message par Fish Voir le dernier message
Jeu 31 Aoû 2017 12:30

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité