Nous sommes le Mar 21 Fév 2017 06:15


THQI tentative de compréhension

Pour des raisons de cohérence de l'ensemble et pour présenter à nos visiteurs une information fiable et claire, cette section est réservée en écriture aux surdoués diagnostiqués.

Modérateur: Zyghna

THQI tentative de compréhension

Messagepar lady space » Mer 25 Jan 2012 11:48

Depuis un bon moment, je me pose des questions quant aux spécificités des THQI si tant est qu'il y en a. Je lance donc ce sujet dans l'idée de regrouper de la doc (tu veux bien mettre les liens que tu m'as filé, doonarrala?), de partager des expériences et questionnements pour dégager peut-être une ébauche de vision d'ensemble.

Visiblement, les anglo-saxons n'hésitent pas à créer des graduations dans la douance et ils disent qu'une personne avec un QI de 160 est autant en décalage par rapport à une personne à 130 de QI que celle-ci par rapport à la population moyenne. On parle de THQI à partir de 145 sur échelle de Wechsler tout en supposant un seuil à ce chiffre qui serait dû à la rareté de ces personnes. Dans le groupe des surdoués, les THQI sont représentés à la même fréquence que les surdoués dans la population moyenne.

Toute la réflexion sur la douance repose sur la rareté statistique et le principe qu'à partir de deux écarts type, il y a des différences non seulement quantitatives mais aussi, voire peut-être surtout, qualitatives. Il faut donc s'attendre à de nouvelles différences pour les THQI. Mais lesquelles?

Et c'est là que les choses se compliquent: vu le petit nombre, on manque de données et le gros des études dont on dispose vient des US et porte sur des enfants. En plus, l'échantillon de référence de la WAIS IV est assez réduit, ce test risque donc d'être peu pertinent aux extrémités de la courbe de Gauss. Si j'ai bien compris, c'est pourtant le seul test disponible en Français qui a en plus l'inconvénient de plafonner à 150 pour les adultes. Ce n'est donc pas le test qui donnera des indications quant à ses spécificités de fonctionnement à un adulte au plafond. L'échelle de Wechsler pour enfants s'arrête à 160, ce qui ne change pas grande chose à ce problème si ce n'est déplacer la zone de non-savoir de 10 points.

Se pose ensuite le problème que les études concernant les enfants et adolescents ne peuvent donner que des pistes de réflexion pour les adultes français THQI car j'imagine qu'on est très peu nombreux à avoir été dépisté enfant et encore moins nombreux à avoir été encadré d'une façon adaptée.

Je pense qu'on peut s'accorder pour dire que la douance est avant tout une façon d'être dans le monde sur trois grandes lignes, à savoir plus de pensées, plus de sensations, plus d'émotions, le tout visible en imagerie médicale sous forme d'une activité neurologique atypique. La différence se situerait alors surtout dans l'intensité du vécu, qu'il soit intellectuel, sensoriel ou émotionnel. Donc s'il y a un nouveau seuil vers 145, ça devrait être cette intensité qui aurait encore pris une autre qualité.

De cette façon, on pourrait aussi expliquer le contraste étonnant que j'ai constaté dans certains témoignages entre une très grande vulnérabilité d'une part et une force énorme pour s'en sortir de l'autre.

Par contre, les descriptions des caractéristiques que j'ai pu lire ne me paraissent pas très concluant, quand on les regarde une à une, quasiment tout le monde peut s'y reconnaitre. On parle beaucoup de solitude p.ex. mais de toute évidence ce ne sont ni les THQI ni les surdoués qui en ont le monopole. A moins que là encore, la différence se situe dans l'intensité du vécu ou du ressenti de la solitude.

Sans vouloir verser dans le catastrophisme, je pense que la rareté des THQI peut être la source d'un certain nombre d'écueils, notamment pour ce qui est de la construction de l'image de soi. En l'absence de personnes qui fonctionnent de la même façon, cette construction doit être difficile car elle se fait pour une bonne partie par la comparaison avec les autres. J'imagine donc le risque d'une image de soi bancale, incomplète, si elle s'est faite à partir de comparaisons erronées, surtout si la personne n'était pas au courant de sa différence.

Ensuite, il y a quelques remarques dans le livre de Monique de Kermadec qui m'ont parlé énormément. Surtout quand elle évoque l'hostilité rencontrée par les surdoués et ses conséquences. Et cette hostilité est un principe de fonctionnement naturel des groupes d'animaux de nombreuses espèces où des membres différents, sortant de la normale, sont perçus comme dangereux et donc agressés. C'est donc une expérience quasiment inévitable et d'autant plus fréquente que l'on s'éloigne de la norme. Un THQI devrait donc rencontrer de l'hostilité encore plus souvent et ceci sans que ni lui ni ses agresseurs ne comprennent forcément les raisons qui la déclenchent. Il lui faudra alors trouver une stratégie pour se protéger qui sera différente selon le tempérament de la personne.

Voilà pour l'état actuel de mes réflexions (du moins la partie que je suis capable de coucher sur écran :P ).
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)
Avatar de l’utilisateur
lady space
 
Messages: 1913
Âge: 52
Enregistré le: Ven 18 Fév 2011 17:41
Localisation: Alsace
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: vers mon orbite
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar TourneLune » Mer 25 Jan 2012 13:16

Je crois que tu pointes du doigt la principale difficulté de ce thème, les THQI, c'est à la fois la rareté et la fiabilité des éléments de mesure.

J'ai pu aussi trouver des infos plutôt alarmantes qui font que certains, non testés, se pensent potentiellement THQI parce qu'on fait une corrélation forte entre le fait de l'être et le fait d'être mal dans sa peau. Je pense que c'est un raccourci dangereux.

Si les THQI sont surdoués parmi les surdoués, tout du moins en terme de population, on peut au moins s'attendre à ce que les caractéristiques des surdoués soient encore plus présentes et marquées. Je pense comme tu dis à cette intensité, qui rend capable du pire comme du meilleur, descendre très bas mais aussi monter très haut.

Linda Silverman conseille de tester les enfants assez jeunes justement parce que le plafond est plus haut et permet de déterminer un peu mieux ce qu'il en est.
Elle utilise aussi de vieux tests qui ont des plafonds plus élevés quand les tests récents sont trop limités. Apparemment, il semblerait que l'effet Flynn ( augmentation du QI moyen avec le temps) ne touche pas les surdoués (2). Du coup, ces tests sont toujours appropriés.
Enfin, ici vous trouverez la traduction d'une étude sur les enfants THQI. Je ne sais pas si on peut vraiment en dégager une différence qualitative par rapport aux autres surdoués.
http://www.adulte-surdoue.org/2011/arti ... t-surdoue/


(1) http://www.adulte-surdoue.org/2011/arti ... -surdoues/
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11120
Images: 276
Âge: 37
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar lady space » Mer 25 Jan 2012 14:27

Je pense que l'intérêt de tester très jeune est encore ailleurs aussi. En fonction du tempérament et de l'entourage, plus on attend, plus il y a de risques de suradaptation qui vont alors masquer le véritable potentiel dont l'enfant a appris très jeune à se méfier ou à le cacher, y compris parfois à lui-même. Et chez les enfants THQI dotés de facultés d'empathie cette suradaptation peut s'installer très tôt vu leur avance de développement.
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)
Avatar de l’utilisateur
lady space
 
Messages: 1913
Âge: 52
Enregistré le: Ven 18 Fév 2011 17:41
Localisation: Alsace
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: vers mon orbite
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar Doonarrala » Mer 25 Jan 2012 14:57

Voici une partie de la documentation que j'ai pu trouver sur le sujet (enfants et adultes mélangés):

Helping your highly gifted child
Et une traduction française de ce même article pour les non anglicistes: Aider votre enfant hautement surdoué

Losing our minds: Gifted children left behind
Récit d'expérience d'une mère d'enfant HQI et THQI, psychologue de formation. Elle émet des hypothèses concernant différents niveaux de "douance" et établit une sorte de comparatif (voir la partie II, les chapitres 3 à 8 ).

Ladyspace, je rajouterai les autres liens au fur et à mesure que j'aurai remis la main dessus.
"Chacun a de bonnes raisons, intrasubjectivement valables, de penser ce qu'il pense, de dire ce qu'il dit, de faire ce qu'il fait et de ressentir ce qu'il ressent." (Daniel FAVRE)
Avatar de l’utilisateur
Doonarrala
 
Messages: 178
Enregistré le: Mer 14 Sep 2011 17:19
Profil: Intéressé dans le cadre de ma profession

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar Zyghna » Mer 25 Jan 2012 15:22

Pour les THQI, je trouve tout à fait normal de s'interroger dessus, et surtout le fait que leur différence puisse s'accentuer par rapport à un surdoué "lambda". Nous avons déjà discuté du fait que la valeur et le QI n'ont rien à voir l'un avec l'autre, et je pense qu'il est utile de le rappeler dans ce post pour éviter toute déviation du sujet.

Quant on voit comment un HQI peine déjà à s'adapter au monde s'il n'est pas pris en charge tôt, le problème se pose effectivement de manière exacerbée pour un THQI. Je me demande aussi à quel point les structures spécialisées (notamment les écoles pour surdoués) sont capables d'appréhender ce décalage dans le sens où il n'existe apparemment que très peu d'études et d'observations sur cette population.
Demeure également le problème que l'on retrouve pour les surdoués: ne sont souvent détectés et "étudiés" que ceux qui ont des problèmes.
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown
Avatar de l’utilisateur
Zyghna
 
Messages: 6682
Âge: 38
Enregistré le: Lun 27 Juin 2011 21:28
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar Fabs le vaurien » Mer 25 Jan 2012 15:33

lady space a écrit: La différence se situerait alors surtout dans l'intensité du vécu, qu'il soit intellectuel, sensoriel ou émotionnel. Donc s'il y a un nouveau seuil vers 145, ça devrait être cette intensité qui aurait encore pris une autre qualité.


sans m'être plongé sur la question, c'est ainsi que je l'appréhende pour ma part. Evidemment qu'il n'y a pas de seuil à 145, certainement un glissement dans le continuum de la douance dont l'expression sera plus flagrante entre un qi 125 et un de 150, et plus floue entre 142 et 147...je suppose.


lady space a écrit:En l'absence de personnes qui fonctionnent de la même façon, cette construction doit être difficile car elle se fait pour une bonne partie par la comparaison avec les autres.


C'est la première réflexion qui me vient.
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).
Avatar de l’utilisateur
Fabs le vaurien
Rang orange
 
Messages: 5559
Âge: 36
Enregistré le: Mer 2 Fév 2011 22:20
Localisation: BZH
Badges: 2
Neun's d'Honneur (1) Ex Modérateur (1)
Présentation: La première prez de l’histoire du forum
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar Cyrano » Mer 25 Jan 2012 16:29

Merci Lady-space pour ce post. Il est vraiment bien foutu.

La psy ne m'a pas parlé de THQI, même si je suis juste en dessous de la barre des 145. Et je ne lui ai pas posé la question d'ailleurs. Je me pose aussi plein de questions quant à l'efficience du WAIS 4 pour diagnostiquer tout ça. Et ayant plafonné à deux subtests, je me dis aussi que ça manque de précision.

Est-ce qu'à votre connaissance, les psys sont sensibilisés à ce phénomène ? Le prennent-ils en compte dans leur approche ?
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.
Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Chaînon Manquant
 
Messages: 4682
Âge: 39
Enregistré le: Mer 25 Mai 2011 11:25
Localisation: Into the wild
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar lady space » Mer 25 Jan 2012 16:50

Je crois que pour les enfants, ils en tiennent compte, du moins ceux qui ont approfondi le sujet. Pour les adultes, je n'en sais rien. Celle qui m'a testé n'a rien dit en tout cas.
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)
Avatar de l’utilisateur
lady space
 
Messages: 1913
Âge: 52
Enregistré le: Ven 18 Fév 2011 17:41
Localisation: Alsace
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: vers mon orbite
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar asdf » Mer 25 Jan 2012 17:36

Cyrano a écrit:Est-ce qu'à votre connaissance, les psys sont sensibilisés à ce phénomène ? Le prennent-ils en compte dans leur approche ?


Je ne crois pas. Ma mère était un peu dans le même flou après l'obtention des résultats aux tests.
Si tu veux je te passerai un scan de la conclusion du second que j'ai passé, elle est très rigolote. Surtout quand tu penses que c'est un des plus grand CHU de France.
:emo:
asdf
 
Messages: 726
Âge: 28
Enregistré le: Mer 25 Mai 2011 03:25
Localisation: Pas loin de la mer.
Présentation: presentations/bonjour-excusez-moi-puis-presenter-t4928.html
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar lady space » Jeu 26 Jan 2012 08:29

@ asdf: ton test date d'il y a 12 ans, on peut espérer que les mentalités et les connaissances des psys ont évolué depuis. Sachant que le premier livre de JSF sur les enfants surdoués date de 2002 et celui d'Arielle Adda de 1999.
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)
Avatar de l’utilisateur
lady space
 
Messages: 1913
Âge: 52
Enregistré le: Ven 18 Fév 2011 17:41
Localisation: Alsace
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: vers mon orbite
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar Coccinelle » Jeu 26 Jan 2012 21:41

Merci lady Space et merci aussi doornarrala, pour ces infos précieuse, en lisant l'article traduit j'ai l'impression qu'on parle. Mon ressenti de maman avec l'éducation de mon fils ( à priori Thqi, si toute fois le test réalisé avant 6 ans s'avère encore vrai plus tard).
Avatar de l’utilisateur
Coccinelle
Chirurgien ès Poulet
 
Messages: 1970
Âge: 38
Enregistré le: Jeu 30 Juin 2011 18:05
Badges: 2
Ex Jardinier (1) Ex Modérateur (1)
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar pascale » Dim 4 Mar 2012 17:32

"un gain de QI avec le temps peut être produit en améliorant un environnement néfaste (par exemple, en améliorant l’éducation et avec de meilleures pratiques nutritionnelles) chez les populations à bas QI à risques."
'References

Flynn, J.R. (1984). The mean IQ of Americans: Massive gains 1932 to 1978. Psychological Bulletin, 95, 29-51.)

EST-CE QUE CELA VEUT DIRE QUE SI L'ON MANGE PEU EQUILIBRE ON A PEU DE CHANCES DE PROGRESSER ? Quelles sont les pratiques nutritionnelles favorisantes ?
sic transit gloria mundi
pascale
 
Messages: 16
Enregistré le: Lun 27 Fév 2012 18:29
Localisation: au Shishu Bhawan depuis toujours.
Test: WAIS

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar asdf » Dim 4 Mar 2012 18:42

Je pense pas qu'on puisse parler de progression. Par contre un taux d'utilisation en % différent à x ou y moment.
:emo:
asdf
 
Messages: 726
Âge: 28
Enregistré le: Mer 25 Mai 2011 03:25
Localisation: Pas loin de la mer.
Présentation: presentations/bonjour-excusez-moi-puis-presenter-t4928.html
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar Zyghna » Dim 4 Mar 2012 19:02

C'est surtout qu'une alimentation équilibrée est nécessaire pour un développement correct du corps et du cerveau. Les carences en fer provoquent par exemple de grandes fatigues. Le cerveau fait partie de notre corps, et il est tout à faire logique que ce qui porte préjudice au corps concerne également le cerveau...

Ensuite je ne sais pas si c'est un problème de traduction ou de recopiage, mais "populations à bas QI à risques", ça ne veut strictement rien dire...
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown
Avatar de l’utilisateur
Zyghna
 
Messages: 6682
Âge: 38
Enregistré le: Lun 27 Juin 2011 21:28
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar TourneLune » Dim 4 Mar 2012 23:36

Comme le dit Zyghna, le cerveau a besoin de certaines choses pour se développer. S'il ne les a pas, comme le reste du corps, la croissance ne sera pas optimale. Mais à partir du moment où il a le nécessaire, je pense que tu pourras chercher longtemps le régime qui "rend intelligent".
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11120
Images: 276
Âge: 37
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar Herbe rouge » Dim 25 Mar 2012 19:34

Je suis d'accord avec le fait que l'ouverture de ce poste est une très bonne idée. Je me pose justement des questions actuellement sur ce qui peut différencier (outre le caractère et l'environnement) de personnes à haut potentiel ayant à priori une différence qualitative différente.

Pour en revenir aux différences possibles qu'il pourrait y avoir entre HQI et THQI, est-ce que certains d'entre vous en connaissent et peuvent (se) comparer avec l'autre type ? Pouvez-vous percevoir des différences ?
Avatar de l’utilisateur
Herbe rouge
 
Messages: 71
Âge: 27
Enregistré le: Dim 25 Mar 2012 03:13
Localisation: Bxl
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar Zyghna » Dim 25 Mar 2012 20:37

Le souci Herbe Rouge ce n'est pas tant de constater les différences que de déterminer si ces différences sont imputables à une distinction de fonctionnement. Tu verras au fur et à mesure de tes lectures ici qu'il est déjà très difficile de réussir à distinguer ce qui tient de la douance, alors déterminer des distinctions fiables entre HQI et THQI...

Donc oui on pourra sans doute tirer des traits généraux sur le fonctionnement des THQI mais je pense que c'est du côté des études de neurologie qu'il faudra se tourner pour avoir des réponses plus précises.
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown
Avatar de l’utilisateur
Zyghna
 
Messages: 6682
Âge: 38
Enregistré le: Lun 27 Juin 2011 21:28
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar Herbe rouge » Dim 25 Mar 2012 22:16

Ah oui oui bien sûr! Je ne perd pas ça de vue et j'ai déjà lu bien des choses sur le sujet et parcouru le forum, t'inquiète. C'est juste que je pense que les études ce n'est pas tout et qu'on peut soit même avoir de bonnes intuition ou remarques à faire sur la différence. Si je prend mon cas par exemple, j'ai eu plusieurs fois l'occasion de rencontrer des gens sur un niveau différent du mien et de noter qu'ils allaient plus ou moins loin dans leur réflexions que moi, qu'ils étaient plus moins attentifs à certaines choses, plus ou moins vifs d'esprit, etc. Et il s'est souvent avéré que je vois juste. Toi aussi tu peux au minimum distinguer quelqu'un qui perçoit les choses de façon moins aiguës que toi j'en suis certaine. Maintenant si la différence peut être forte au point de plus rien avoir à voir entre hqi et thqi alors je n'en sait rien. De l'expérience que j'ai eue elle ne semble pas intellectuelle en tout cas mais plutôt tenir du fait de maîtriser mieux un plus large pannel de ressources mais je me trompe peut-être. Et en ce qui concerne la différence entre hqi et qi dans la norme sur la courbe de gauss, elle m'intéresse aussi bien évidement mais il s'agit d'un autre sujet que je suppose abordé autre part sur le forum. ^^

Le truc c'est que si ce sujet m'intéresse sous cet angle c'est parce que je me demande ce qui peut se passer dans une relation entre deux hqi et thqi. S'il y a des précaussion à prendre et si je peux trouver des pistes pour relativiser certaines situation délicates qui pour moi sont manifestement différentes d'une relation avec d'autres types de personnes.
Avatar de l’utilisateur
Herbe rouge
 
Messages: 71
Âge: 27
Enregistré le: Dim 25 Mar 2012 03:13
Localisation: Bxl
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar asdf » Lun 26 Mar 2012 02:06

Comme le souligne Zyghna, tout le monde est un peu dans le flou sur la différence entre HQI / THQI. Disons aussi que personne ne peut réellement s'avancer, en certifiant tel ou tel différence, dans le comportement, la perception, ou l'expression.

J'avais utilisé une métaphore en rapport avec l'informatique à une époque pour décrire un peu ce que j'en percevais. Tu peux très bien mettre un processeur qui date un peu, sur une carte mère dernier cri. Le processeur fonctionnera, mais la carte mère ne sera pas totalement exploitée, elle ne fera pas preuve de tout son potentiel. Ce qui n'empêche pas le fonctionnement, voir le très bon fonctionnement des deux pièces ensemble. Elle communique, c'est là l'essentiel.

Nous en parlions avec un membre du forum lors d'une rencontre IRL il y a peu. Après la lecture d'un paragraphe, il disait que plus le QI était élevé, plus les différences allaient être prononcées au niveau des choix qui on était fait dans la vie d'un sujet X ou Y.
En gros, le groupe que nous étions, avons pu constater que malgré des chemins, des pensées, des idées, des idéologies, des cultures, des générations différentes, et ce parfois d'un extrême à l'autre nous avions quelque chose de réellement commun. Pas réellement descriptible, pas vraiment qualifiable, mais des atomes crochus c'est une certitude.

Je ne pense pas qu'un THQI puisse avoir du mal à communiquer avec une personne dans la moyenne de la courbe de Gauss, ni au dessus de la moyenne tout en ayant un écart type.
C'est un peu flou certes. L'intelligence est quelque chose de très vaste, et très vague. Je vois bien que parfois j'ai des compétences, ou des capacités de mémorisation, d'analyse plus forte que d'autres, mais il y a d'autres domaines ou je suis une véritable quiche à côté d'eux. Je pourrais citer un tas d'exemple.
Disons que chacun va développer son potentiel dans un domaine ou un autre. Le milieu dans lequel un fruit mûrit peut changer son goût et son apparence.

L'un des trait du HQI, ou THQI et l'adaptation. Partant de là, il est bien difficile de cerner des différences en se posant en tant qu'observateur.

L'avancée sur le "QI" ces dernières années est quand même importante. Je pense qu'on peu clairement dire que sur cette dernière décennie, un grand pas a été fait. Il ne reste plus qu'à s'armer de patience pour la suite!
:emo:
asdf
 
Messages: 726
Âge: 28
Enregistré le: Mer 25 Mai 2011 03:25
Localisation: Pas loin de la mer.
Présentation: presentations/bonjour-excusez-moi-puis-presenter-t4928.html
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar Herbe rouge » Lun 26 Mar 2012 16:03

Merci pour cette intervention, elle me plait, elle me parle. :-)
Avatar de l’utilisateur
Herbe rouge
 
Messages: 71
Âge: 27
Enregistré le: Dim 25 Mar 2012 03:13
Localisation: Bxl
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar asdf » Lun 23 Avr 2012 22:45

http://www.hoagiesgifted.org/highly_gifted.htm
http://www.hoagiesgifted.org/10_highly_gifted.htm

De la documentation sur les enfants. C'est assez parlant je trouve.
:emo:
asdf
 
Messages: 726
Âge: 28
Enregistré le: Mer 25 Mai 2011 03:25
Localisation: Pas loin de la mer.
Présentation: presentations/bonjour-excusez-moi-puis-presenter-t4928.html
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar Mlle Rose » Mar 24 Avr 2012 00:05

asdf a écrit:http://www.hoagiesgifted.org/highly_gifted.htm
http://www.hoagiesgifted.org/10_highly_gifted.htm

De la documentation sur les enfants. C'est assez parlant je trouve.


Assez parlant pour qui parle bien anglais :lire2:
Cela ne te dirait pas de nous dire ce que tu en as retenu ? Please :P
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:
Avatar de l’utilisateur
Mlle Rose
 
Messages: 12692
Images: 86
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:56
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar asdf » Mar 24 Avr 2012 01:09

3. How do I know if I have a highly gifted child?
Exceptionally gifted children demonstrate extremely advanced development in a number of areas. However, they may or may not demonstrate this ability by achieving at a high level in school. Individual testing, coupled with observation and case study of the child, is the best way to determine the type and extent of giftedness involved.

4. What tests are most likely to identify the highly intellectually gifted child?
When three or more subtest scores on the WISC-R, the K-ABC, or the SB:FE are at or near the ceiling of the test, the child should be retested with the Stanford-Binet Form L-M (Silverman & Kearney, 1989).

7. What effect does a highly gifted child have on the rest of the family?
Highly gifted children are often more intense, more demanding, and more expensive to raise than other children! They may need more challenging academic courses at an earlier age. Highly gifted children almost always accelerate their schooling in some manner before graduation from college. If the acceleration occurs over several grade levels, the child may leave home earlier than expected, resulting in an "early empty nest syndrome" (Silverman & Kearney, 1989). Parents often feel frustrated when they cannot provide enough educational stimulation for these children, who always seem to want "more, more, more". And they may feel other siblings are not getting equal attention. In addition, it has been our observation that a fair number of highly gifted children do not seem to need much sleep-in fact, they routinely need less sleep than their parents, even as infants and toddlers! Families of the highly gifted may struggle with certain issues such as schooling and sleep, but these families are also greatly enriched by the unexpected joys such a child brings to the family unit.


10. Does gifted go away?
No. Highly gifted children grow up to become highly gifted adults. However, on the way to adulthood, giftedness may appear to "hide out". For many complex reasons, exceptionally gifted children are not always high achievers. In schools where achievement, high academic performance, task commitment, or concrete products are a major factor in identification for gifted programs, these children may not even be identified as gifted, despite extremely high IQ scores and evidence of marked early and advanced development (Brown, 1984).



Ce que j'en retiens, c'est que les enfants diagnostiqués au delà d'un certain seuil, sont des cas à part dans la douance. Pour les enfants pas mal de solutions ont l'air d'exister, surtout dans les pays anglophones.
Il est dit dans ces lignes, qu'un gosse ayant passé un WISC, si il dépasse un certain seuil, ou obtient des résultat proche du sans-fautes à 3 sub-tests doit être testé avec d'autres outils.

D'après l'ensemble du site, il existerait quatre catégorie dans le surdon chez les enfants http://www.hoagiesgifted.org/highly_profoundly.htm
La façon d'aborder l'éducation, l'apprentissage va modifier la façon dont l'enfant va devenir adulte.

Enfin, pas mal de choses "qu'on sait déjà", mais je trouve que c'est un assez bon site, avec des informations intéressantes, sur un sujet encore bien flou.

(faut que je reboot, je continue mon post après)
:emo:
asdf
 
Messages: 726
Âge: 28
Enregistré le: Mer 25 Mai 2011 03:25
Localisation: Pas loin de la mer.
Présentation: presentations/bonjour-excusez-moi-puis-presenter-t4928.html
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar Mlle Rose » Mar 24 Avr 2012 07:51

Merci déjà :-)
(à l'occasion, ça ne te tente pas de venir faire un petit tour dans le groupe de travail et éventuellement de nous pondre un article pour le site, que ce soit un résumé ou une traduction ?)
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:
Avatar de l’utilisateur
Mlle Rose
 
Messages: 12692
Images: 86
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:56
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: THQI tentative de compréhension

Messagepar Nami Tama » Jeu 3 Oct 2013 15:04

J'ai évité la tronçonneuse de peu ! Je venais de poster un sujet sur la différence entre THQI et HQI quand je tombe sur celui-ci grâce à google...après avoir cherché sur le forum.
Je ne suis donc pas douée pour chercher sur le forum. :geek1:

Ceci étant établi, je vous remercie pour ce sujet. Je pensais que les THQI représentaient la moitié des surdoués (bah oui bêtement je me disais que 1% c'était la moitié de 2%).
En vous lisant je crois comprendre qu'il n'en est rien, et que les THQI sont plutôt rares.

Mains maintenant, qu'en est-il de ces différences ? Y'aurait-il des THQI ici qui voudraient bien nous partager leur impressions et expériences sur la question ?
Est-ce que cette différence de fonctionnement supposée se fait sentir dans vos rapports aux autres surdoués, mais HQI ceux-là ? Est-ce à comparable à la différence vécue avec des non surdoués ?

Est-ce que je pose suffisamment de question ?
"Nous sommes la seule personne à dépasser."
Philosophie Marchombre, Pierre Bottero
Avatar de l’utilisateur
Nami Tama
 
Messages: 90
Âge: 32
Enregistré le: Sam 7 Sep 2013 16:54
Présentation: Moi je moi je moi je
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Suivante

Retourner vers Discussions et Débats

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité