Nous sommes le Sam 25 Nov 2017 02:44


Douance et sommeil

Pour des raisons de cohérence de l'ensemble et pour présenter à nos visiteurs une information fiable et claire, cette section est réservée en écriture aux surdoués diagnostiqués.

Modérateur: Bradeck

Re: Douance et sommeil

Messagepar Cyrano » Mar 7 Fév 2012 09:09

Fabs le vaurien a écrit:Sinon, j'ai également du mal à me concentrer sur un bouquin, je pars vite dans un voyage de pensée éparses et parfois anarchiques et peux lire bien 3 pages d'un livre de façon machinale sans piper mot de ce qui est écrit, tant je suis absorbé par d'autres pensées. De fait, il n'est pas rare que je lise 4-5 fois un même paragraphe (je pars très vite).


:D Tout pareil !
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.
Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Chaînon Manquant
 
Messages: 4682
Âge: 40
Enregistré le: Mer 25 Mai 2011 11:25
Localisation: Into the wild
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et sommeil

Messagepar shunbabyx » Mar 7 Fév 2012 10:55

[align=justify]
Maness a écrit:Je rêve toute la nuit et le pire c'est que je peux me souvenir de 3, 4 ou 5 de mes rêves. Parfois même, si le rêve est agréable et que quelque chose m'a réveillé, je parviens à m'endormir et à retourner dans mon rêve. C'est une expérience incroyable car je me concentre sur le moment précis où j'ai été réveillée et je continue comme si je n'avais jamais quitté ce rêve. Est-ce que cela est déjà arrivé à quelqu'un?????? :?:


oui, ça m'arrive aussi, mais pas tout le temps. Je rêve beaucoup aussi et c'est souvent agité ! Parfois j’arrive à "diriger" mes rêves mais pas tout le temps non plus ... Il y a des périodes dans la journée / nuit qui sont plus propices aux rêves, pour moi il s'agit des période de sieste courte en dehors de la période de sommeil consacrée. Souvent après des rêves agités j'y vois plus clair en me réveillant sur certaines choses qui me posent un problème, j'ai l'impression que les choses s'organisent dans ma tête pendant que je rêve. Alors quand y a trop de problèmes qui s'entassent et que j'ai l'impression de n'arriver à rien, je dors, après en général ça va mieux ![/align]
shunbabyx
 

Re: Douance et sommeil

Messagepar pixelvois » Mar 7 Fév 2012 13:02

Maness a écrit:je me concentre sur le moment précis où j'ai été réveillée et je continue comme si je n'avais jamais quitté ce rêve. Est-ce que cela est déjà arrivé à quelqu'un?

Je ne pratique pas, mais en effet on peut, en se concentrant, diriger ses rêves...

Au fait, est-ce que comme moi, quand vous lisez un livre vous pensez à tout plein d'autres choses comme la vaisselle qui vous attend ou à la voisine qui vous paraissait fatigué ce matin?
Je dois sans cesse rappeler mon cerveau à l'ordre pour qu'il se concentre....est-ce comme ça pour vous aussi?

+1, et je pense pas seulement à des choses "futiles", c'est ça le pire ! Souvent il me faut même reprendre un ou plusieurs paragraphes, une ou plusieurs pages, même plusieurs fois, tellement je me suis "perdu"...

Fabs le vaurien a écrit:
Maness a écrit:Ma SOLUTION? Lire un livre jusqu'à m'endormir dessus...ça marche bien.


Pareil, je lis jusqu'à l'épuisement total. En général, arrivé à ce stade, je ne comprends plus rien à ce que je lis et somnole carrément. Mais c'est de loin le remède le plus efficace que j'ai trouvé.

+1, c'est en effet un très bon moyen pour s'endormir. Mais la solution que je pratique le plus souvent ( quand je n'ai pas d'horaire à respecter ) c'est de suivre mon rythme propre, et de n'aller dormir que quand j'ai sommeil ! ;)
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )
Avatar de l’utilisateur
pixelvois
Papa Ours
 
Messages: 5309
Images: 124
Âge: 45
Enregistré le: Dim 27 Nov 2011 10:50
Localisation: planète Mars en navet rond
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et sommeil

Messagepar Maness » Mar 7 Fév 2012 18:54

Je suis rassurée de savoir que je ne suis pas la seule à ne pas trouver le sommeil, à lire des pages et des pages sans comprendre un mot et du coup recommencer depuis le début... Mais comment savoir si quelqu'un de non surdoué n'est pas comme ça aussi?

C'est là que se trouve toute la difficulté, comment faire la différence entre nous et les autres? Je pose cette question parce que depuis toujours j'ai cru que tout le monde était comme moi ce qui a engendré toutes ces difficultés de compréhension et d'échange avec les autres....
Maness
 

Re: Douance et sommeil

Messagepar Mlle Rose » Mar 7 Fév 2012 19:52

Maness a écrit:Je suis rassurée de savoir que je ne suis pas la seule à ne pas trouver le sommeil, à lire des pages et des pages sans comprendre un mot et du coup recommencer depuis le début... Mais comment savoir si quelqu'un de non surdoué n'est pas comme ça aussi?

C'est là que se trouve toute la difficulté, comment faire la différence entre nous et les autres? Je pose cette question parce que depuis toujours j'ai cru que tout le monde était comme moi ce qui a engendré toutes ces difficultés de compréhension et d'échange avec les autres....


Ben si d'autres sont comme ça : les insomniaques, entre autres.
La douance n'implique pas forcément des troubles du sommeil et inversement, les troubles du sommeil n'impliquent pas existence de douance...
:roll:
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:
Avatar de l’utilisateur
Mlle Rose
 
Messages: 12696
Images: 86
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:56
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et sommeil

Messagepar Maness » Mar 7 Fév 2012 23:42

Mlle Rose a écrit:Ben si d'autres sont comme ça : les insomniaques, entre autres.
La douance n'implique pas forcément des troubles du sommeil et inversement, les troubles du sommeil n'impliquent pas existence de douance...
:roll:


Je ne parle pas en particulier de l'insomnie, je parle en général prenant exemple de l'insomnie. Je me demande comment savoir si notre façon d'être, de penser, d'exister...n'est pas pareille aux autres, les non-surdoués?
Maness
 

Re: Douance et sommeil

Messagepar Cyrano » Mer 8 Fév 2012 07:36

Maness a écrit:Mais comment savoir si quelqu'un de non surdoué n'est pas comme ça aussi?


Salut Maness.

Je comprends tes questionnements, mais n'oublie pas que les surdoués sont aussi des gens. :vgeek:
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.
Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Chaînon Manquant
 
Messages: 4682
Âge: 40
Enregistré le: Mer 25 Mai 2011 11:25
Localisation: Into the wild
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et sommeil

Messagepar Mlle Rose » Mer 8 Fév 2012 09:46

Comment savoir ? : faut demander tiens! :D

Pour être sérieuse, des gens j'en vois des tonnes au cabinet et je peux t'assurer qu'il y a nettement une différence de fonctionnement. Je repère les enfants surdoués assez facilement et les envoie passer un test, Jusqu'ici je ne me suis pas encore trompée. Les psychologues qui explorent le sujet voient aussi pas mal de monde et je pense qu'on peut leur faire confiance sur les signes d'appel, ceux qui font poser cette hypothèse et proposer un test.

Concernant le cas particulier des troubles du sommeil, je sais que ceux qui me touchent sont reliés à une bizarrerie de ma cervelle, les médecins consultés pensent que le trouble en lui-même n'est pas lié à la douance puisqu'ils ont d'autres patients comme moi et sans HQI, en revanche, pour eux, la douance amplifie le problème (croisement de deux particularités).
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:
Avatar de l’utilisateur
Mlle Rose
 
Messages: 12696
Images: 86
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:56
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et sommeil

Messagepar Zil2blé » Sam 11 Fév 2012 00:50

Je découvre ce topic...
Un soir entre minuit et 1h du mat...
Je suis de nature couche tard, même si je ne suis pas trop insomniaque.
J'adore bosser la nuit parce que personne ne vient m'interrompre.
Mais je vis depuis 14 ans avec une grosse dormeuse. Du coup (et peut être l'âge aidant) je me suis habitué à me coucher plus tôt (même si je joue les prolongations avec un bouquin)
Dès que j'ai besoin de réaliser un projet qui me tiens à coeur, à exprimer ma créativité, c'est ma variable d'ajustement. Justement, les deux dernières nuits, je me suis couché à 2h30 et 3h30 et bizarrement, je ne me sens pas plus fatigué. Et là, alors que je voulais me coucher à 21h, me voilà à m'épancher sur un forum de joyeux lurons, à pas d'heure...
C'est grave docteur?
Avatar de l’utilisateur
Zil2blé
 
Messages: 811
Âge: 47
Enregistré le: Ven 14 Oct 2011 21:00
Présentation: ma présentation
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et sommeil

Messagepar Aspasie » Lun 13 Fév 2012 13:38

J'ai dormi, cette nuit, du sommeil du Juste, et ce grâce à la douance d'une joyeuse troupe.

Conclusion : si ta douance t'empêche de dormir, frotte-toi à celle des autres.
Avatar de l’utilisateur
Aspasie
Sale Gosse
 
Messages: 1797
Enregistré le: Lun 13 Juin 2011 21:27
Badges: 2
Ex Jardinier (1) Ex Modérateur (1)
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et sommeil

Messagepar pixelvois » Lun 13 Fév 2012 14:12

Aspasie a écrit:si ta douance t'empêche de dormir, frotte-toi à celle des autres.
:cheers: :clap: :clap: :clap:
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )
Avatar de l’utilisateur
pixelvois
Papa Ours
 
Messages: 5309
Images: 124
Âge: 45
Enregistré le: Dim 27 Nov 2011 10:50
Localisation: planète Mars en navet rond
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et sommeil

Messagepar Zil2blé » Ven 17 Fév 2012 12:35

Un remède que je tiens d'un copain et qui marche bien chez moi:
Quand j'ai le ciboulot qui s'emballe, je me lève carrément, j'écris, je lis ou je crée qq chose en rapport avec mes préoccupations jusqu'à ce que je tombe littéralement dans mon lit. Je ne m'en fais pas, je ne m'en veux pas, j'accepte l'insomnie et surtout, je me dis qu'après une journée fatigante, la nuit prochaine sera sans réveil. C'est soigner le mal par le mal.
Avatar de l’utilisateur
Zil2blé
 
Messages: 811
Âge: 47
Enregistré le: Ven 14 Oct 2011 21:00
Présentation: ma présentation
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et sommeil

Messagepar Coccinelle » Ven 17 Fév 2012 14:52

Zil chez moi ton truc ça marche pas vraiment, plus de créer plus je reste éveillée, le lendemain je suis KO, puis le soir venu, ça cogite encore plus...et c'est le cercle vicieux!!
Parc contre hier soir j'ai testé la masso-thérapie, avec une amie que je soupçonne surdouée et c'est la seule qui sait àa de moi, qui est en pleine formation de masso-thérapie, et je dois dire que il faut le vivre pour le croire (massage balinais), vraiment bizarre comme sensation, ce massage est plus un massage des émotions que du corps, des émotions lointaines, archaiques et puissantes, troublantes, mais au final c'était vraiment positif, je n'ai pas réussi à lacher prise complètement (au moins en partie) mon cerveau a continué à analyser tout, à penser vite et loin tout en étant en partie serein....

Au final: à la fin j'étais ultra sereine, pleine d'énergie malgré tout, pas vraiment endormie, et en rentrant (certes tard, mais en général dans ces cas là je dors super mal), j'ai comme d'hab eu du mal à m'endormir, mais j'ai vraiment dormi, pas un sommeil superficiel et tout remué, non un sommeil apaisant, reposant, je me suis réveillée ce matin avec plus de pêche que ces 3 dernières semaines.

Je recommencerai c'est certain, et je vais y emmener mes enfants!
Avatar de l’utilisateur
Coccinelle
Chirurgien ès Poulet
 
Messages: 1970
Âge: 39
Enregistré le: Jeu 30 Juin 2011 18:05
Badges: 2
Ex Jardinier (1) Ex Modérateur (1)
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et sommeil

Messagepar Zil2blé » Dim 11 Mar 2012 22:12

Pour des références sur l'interprétation des rêves, j'en ai survolé plein, je vais également sur des sites Internet.
Sinon pour faire court, ce qu'il faut comprendre pour interpréter ses rêves, c'est que tous les personnages que l'on met en scène ne représentent que des parties de nous même. Il faut faire l'effort de sortir de la narration ou des images du rêve pour l'analyser. Si j'ai rêvé de X, que symbolise cette personne pour moi? Quelles sont ses caractéristiques les plus importantes? Après pour les actions, les objets les animaux, il faut faire appel à un bouquin ou à un site pour en comprendre la symbolique.
Par exemple, un mois avant de m'ouvrir à la douance, je rêvais de découvrir une pièce dans ma maison. C'était pas la première fois que ça m'arrivait et j'ai recherché ce que ça signifiait. En fait, c'est le signe que l'on va découvrir une nouvelle pièce dans son mental, une nouvelle capacité, un nouvel angle de vue... C'était prémonitoire on dirait. Ce qui m'inquiète c'est que je viens de refaire ce rêve. Au secours, ma conscience s'ouvre!
Mon affect n'arrive plus à suivre...
Avatar de l’utilisateur
Zil2blé
 
Messages: 811
Âge: 47
Enregistré le: Ven 14 Oct 2011 21:00
Présentation: ma présentation
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et sommeil

Messagepar TourneLune » Dim 11 Mar 2012 22:13

C'est marrant, j'avais un rêve très marquant qui revenait souvent enfant où je découvrais de nouvelles pièces dans la maison . En général je ne me souviens pas de mes rêves mais celui-là était très fort. Il est revenu à une période où j'allais pas bien d'ailleurs....
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11493
Images: 367
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et sommeil

Messagepar Zil2blé » Dim 11 Mar 2012 22:50

C'est les rêves les plus forts qui sont souvent les plus importants. C'est étrange comme sensation car quand tu te réveilles, tu as fait l'expérience d'avoir découvert un truc incroyable mais là, ta raison te dit "non, c'était pas vrai, oublie" mais on résiste car pendant le rêve on s'est déjà traité d’imbécile "mais comment tu t'es jamais rendu compte de l’existence de cette pièce?"
ça me fait penser à un polar japonnais captivant qui s'appelle "La maison où je suis mort autrefois" (je peux pas trop développer sans dévoiler l'intrigue)
Avatar de l’utilisateur
Zil2blé
 
Messages: 811
Âge: 47
Enregistré le: Ven 14 Oct 2011 21:00
Présentation: ma présentation
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et sommeil

Messagepar BRG » Lun 19 Mar 2012 17:45

J'ai depuis toujours un gros problème avec le sommeil (paraît que petite je n'ai jamais vraiment pu faire mes nuits, mais bon, je n'ai jamais pu vérifier...^^). Je dors en moyenne 5h par nuit, ou alors je ne dors pas, et ça peut durer plusieurs jours, voire la semaine. Je vous passe les détails des conséquences.
J'en ai parlé à pas mal de médecins, certains voulaient me prescrire des somnifères, d'autres m'ont conseillé le sport à haute dose, mais rien à faire. Quand le cerveau tourne trop vite, trop longtemps, quand il rumine ses pensées comme un chien s'acharne sur son os à moelle, j'ai l'impression d'être une spectatrice impuissante manipulée par son propre esprit.
Par contre je fais de la méditation régulièrement, dans la journée ou le soir. Ou même la nuit. Et je commence à sentir le résultat. Je dors toujours 5h, mais le sommeil est plus profond, je me réveille plus apaisée. Mais ça ne marche que quand j'ai le contrôle de la machine, c'est là le hic. Alors je ne crois pas qu'il y ait de remède miracle, mais je pense qu'il ne faut pas non plus en faire une source d'angoisse, ça renforce trop notre sentiment d'impuissance.
Par contre j'essaie de faire attention, pas de télé ou d'écran lumineux après minuit dans la mesure du possible, pas de lecture trop prenante ou de gros pavé à une heure du matin, plutôt des recueils de poèmes ou de la musique douce, ou un ouvrage de photos. Je pense qu'on peut apprendre à discipliner son esprit, de la même façon qu'on apprend à ne pas grignoter trop de sucreries on peut faire un "régime" intellectuel à partir d'une certaine heure pour favoriser, sinon le sommeil au moins le repos.
Avatar de l’utilisateur
BRG
 
Messages: 60
Âge: 27
Enregistré le: Dim 18 Mar 2012 16:43
Présentation: http://adulte-surdoue.fr/presentations/avant-etais-malheureuse-mais-etait-avant-t1794.html
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Douance et sommeil

Messagepar mariela » Ven 23 Mar 2012 22:24

Mes nuits sont chaotiques depuis que j'ai des enfants à cause de mes enfants... Je fantasme quand je vois que certains dorment naturellement 4 ou 5h par nuit. Mon rythme normal ce serait plutôt 10h :D1 . Mais là je dors très peu et je suis complètement déréglée. J'ai une tête qui fait peur!

Sinon mes nuits sont aussi marquées par beaucop de rêves. Je rêve dès que je dors (en tout cas j'en ai l'impression).Pas de cauchemar, des rêves très curieux qui m'accompagnent une partie de la journée.

J'ai eu recours au somnifère à une partie de ma vie où des soucis m'empêchaient de dormir mais même si je suis usée par le manque de sommeil je ne veux plus retomber là dedans. Je rêve d'un bon gros dodo naturel!
mariela
 
Messages: 33
Âge: 35
Enregistré le: Jeu 8 Déc 2011 06:37
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et sommeil

Messagepar arizona » Lun 11 Nov 2013 19:22

Coccinelle a écrit:moi je fais des cauchemards récurrents depuis toute petite, souvent les mêmes. je me réveille en nage et impossible de me rendormir.....quand j'y arrive le cauchemard reprend là où je m'etais réveillée......


Coccinelle, ça t'arrive encore ?

J'ai eu plusieurs séries de cauchemars récurrents. Les deux premières - je suis enfant - se sont arrêtées toutes seules.
La troisième a commencé après la mort de mon père, et je faisais tous les jours le même, exactement le même cauchemar.
Et là, j'ai trouvé un truc pour que ça s'arrête.

J'ai fini par trouver le moyen de me réveiller avant que le cauchemar ne tourne vraiment mal, mais comme toi, quand je me rendormais, le rêve continuait exactement là où je l'avais laissé. Alors j'ai laissé passer plus de temps entre le moment où je me réveillais et celui où je me rendormais. Je m'obligeais à me lever, marcher, me réveiller vraiment quasi tout à fait, et pendant tout le temps je pensais : voilà, c'est maintenant que le rêve tourne au cauchemar, je ne veux pas, je ne veux pas, et j' imaginais d'autres suites possibles à ce début de rêve. Et ça a marché. Soit quand je me rendormais le rêve avait disparu, soit il continuait d'une des façons que j'avais imaginée.
Et puis, il m'a été possible de faire tout ça sans me réveiller. L'alarme se met en route, attention le cauchemar commence, j'ai peur, mais j'arrive à le modifier - mais là jamais à l'interrompre - sans me réveiller.
Au bout d'un moment, le cauchemar n'est plus jamais un cauchemar, mais un devient un rêve.. que j'ai conçu moi-même... et là, il disparaît, et je n'en entends plus parler.

Le gros du travail a été fait avec ce rêve là.
Après, quand d'autres cauchemars récurrents sont apparus ( un seul à la fois, jamais plusieurs ), j'ai appliqué la même technique, et c'était beaucoup plus simple. Par exemple la période où je suis obligée de me réveiller, de me lever et de " laver " ma tête est beaucoup plus courte, j'arrive à tout faire sans me réveiller beaucoup plus rapidement.

Parfois même, les cauchemars sont transformée en rêves super agréables, pas seulement en " juste un rêve ". Le problème, c'est que quand ils deviennent agréables, ils disparaissent totalement, alors que là, j'aimerai bien les rêver...
Si nous n'étions pas d'ici, nous serions l'infini.
D'une chanson.
Avatar de l’utilisateur
arizona
 
Messages: 1117
Images: 14
Âge: 49
Enregistré le: Jeu 9 Mai 2013 08:00
Présentation: presentations/arizona-t3599.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et sommeil

Messagepar Kliban » Mer 20 Nov 2013 01:29

Mes nuits sont des choses difficiles.
Depuis que je suis tout petit - j'ai peur du noir (imagination surexcitable).
J'ai eu de satanés rituels, à partir de huit ans au moins, pour apaiser les objets de la chambre, susceptibles de devenir démoniaques dès la lumière éteinte. Alors parfois, je m'endormais la lumière allumée - même si je dormais mal, du coup : valait mieux ça que les terreurs.
Je suis un enfant balanceur. Jusqu'à 17 ans. Et ça m'arrive encore aujourd'hui. De me balancer dans mon lit. C'est que ça va pas.
Je dors un petit peu mieux à deux. Je me réveille aussi souvent, mais il y a une présence rassurante. Sauf que parfois, je me mets à gamberger que la personne à côté se transforme. Horrible. J'ai beau savoir que c'est idiot. Mon imagination est la plus forte. Il faut souvent en ce cas que j'aille faire un tour, ou que je plonge dans ses bras - pour me rassurer.
Sommeil haché comme un vieux steak. J'ai fini par aller dans un centre du sommeil. Gnya rien, m'a-t-on dit, sinon une foultitude de micro-réveils et un endormissement tardif - cela dit habillé en martien, avec des électrodes plein la tête et le corps, rendant impossible les positions confortables et apaisantes, dans une chambre qui n'est pas la tienne et pleine d'instruments de mesure :lol: .

Je fais des rêves "récurrents". C'est la forme et l'émotion qui est récurrente. Le contenu change tout le temps. Mes rêves labyrinthes, comme je le les appelle : rêves anxieux où pour faire faire aboutir une action (genre aller à l'aéroport), il faut en faire une avant, puis une autre. et une autre. et ça n'arrête jamais de s'empiler en sous-actions qui deviennent toutes des montagnes (genre tu n'a jamais fini de remplir ta valise avec tes chemises : il y a toujours d'autres chemises à y mettre ou tu te rends compte qu'en fait... tu ne les y avais pas mises du tout. Et si par un grand hasard, j'arrive à l'aéroport, je me perds dans un dédale de même structure et n'atteins jamais l'avion. C'est la structure d'ensemble du rêve labyrinthe.

Quand j'étais petit, ce type de rêve pouvait être encore compliqué que mon champ visuel était rétréci à presque un points entouré d'une zone très floue sombrant rapidement dans l'obscurité. Il n'y avait presque jamais personne que j'y reconnaisse - ce point a changé : après psychothérapies, mes rêves labyrinthes ont fini par embarquer des proches, et je n'ai plus jamais fait ce type de rêve à champ visuel restreint, assez désagréable.

Il y a quand même deux cas où je suis assez heureux de ces rêves : quand c'est dans une maison - et qu'il n'y a pas un truc angoissant qui est en train de se produire, genre poursuite ou catastrophe naturelle - ou dans une ville. Mes villes surclassent celles, invisibles de Calvino. Ce sont des délices de paysages, de soleils couchants sur d'impossibles empilements de luxe, de citadelles plongeant leurs racines dans l'eau vive qui bat leurs flancs, de ponts et d'arcades, de hauteurs lumineuses, de détours inédits - on se croirait dans ce Lovecraft du monde du rêve. Je t'emmène quand tu veux - le risque, c'est de devoir se taper pendant un temps des labyrinthes moins sympathiques !

Il y a pour moi une rencontre entre une cervelle rétive au repos - certains soirs je ne parviens pas à décrocher, parce qu'il faut que je finisse de parcourir ce site si intéressant, ce roman si prenant, cet exercice de maths qui me résiste - et le fait que le sommeil est pour moi particulièrement anxiogène - certains soirs je ne parviens pas à décrocher parce que j'ai peur d'aller dormir, et j'attends donc d'être épuisé. Je ne sais toujours pas pourquoi la question "sommeil" est si difficile. A ce jour, cela résiste à toutes les psychothérapies que j'ai tentées, et qui ont donné des résultats par ailleurs. Une piste encore : la méditation. Faut vraiment que j'aille y voir. Vous la pratiquez comment, pour ceux et celles qui s'y sont mis ?
De main gauche à main droite, le flux des savoirs - en mes nuits, le règne du sans-sommeil - en mon coeur, ah, if only!, le sans-pourquoi des roses.
Avatar de l’utilisateur
Kliban
 
Messages: 283
Âge: 47
Enregistré le: Mar 15 Oct 2013 18:15
Localisation: Paris
Présentation: bah !
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et sommeil

Messagepar Coccinelle » Mer 20 Nov 2013 20:50

arizona a écrit:
Coccinelle a écrit:moi je fais des cauchemards récurrents depuis toute petite, souvent les mêmes. je me réveille en nage et impossible de me rendormir.....quand j'y arrive le cauchemard reprend là où je m'etais réveillée......


Coccinelle, ça t'arrive encore ?



Oui mais beaucoup moins.....
Et surtout la récurrence est moins marquée, il y a des variations autours du thème principal....
Mais je note ta technique, ceci dit je vois pas comment l'appliquer à l'accident où je peux sauver qu'un seul de mes deux enfants.....(comme ça j'ai eu la chute de la voiture en embarquant sur le ferry, l'accident de voiture en tombant d'une route de montagne, le feu de ma maison, le serial killer.....), j'ai aussi le rêve (c'est jamais le même déroulement) où mon mari non seulement me quitte mais me dit de façon sadique qu'il ne m'a jamais aimé....
Les autres rêves j'ai plus ou moins réussi à les contrôler.
Et puis à un moment donné j'arrêtais pas de rêver que ma mère m'annonçait un cancer (sauf que celui là il s'est réalisé), celui où mon père tuait les voisins en me demandant de garder le silence sur ce que j'avais vu, celui où en skiant je remontais les pistes au lieu de les descendre (celui maintenant j'ai réussi à le transformer en j'utilise les skis pour voler et du coup je l'aime bien), celui d'une maison hantée que j'ai réussi à transformer en maison de mes rêves.....
Avatar de l’utilisateur
Coccinelle
Chirurgien ès Poulet
 
Messages: 1970
Âge: 39
Enregistré le: Jeu 30 Juin 2011 18:05
Badges: 2
Ex Jardinier (1) Ex Modérateur (1)
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et sommeil

Messagepar Kliban » Lun 27 Jan 2014 23:10

En discutant avec les uns et autres, je e rends compte que j'avais oublié aussi de rappeler mes paralysies du sommeil. Souvent hypnagogiques - au moment de l'endormissement - mais aussi au réveil - j'ai oublié le terme exact. J em retrouve totalement paralysé, et parfaitement conscient. Aucune hallucination, sinon mes terreurs habituelles du noir, et, si je suis recouvert de mon draps, une sensation tout à fait rigolote d'étouffement. Cela dure assez peu - quelques minutes tout au plus. Parfois, je peux le sentir venir, je suis presque totalement paralysé, seuls les doigts de pieds ou l'index bouge encore - il y a un effort surhumain à faire pour que je ne sombre pas, il est presque impossible d'appeler au secours : la gorge ne parviens à former aucun son. Je finis par sortir de cet état en un grand sursaut, quand les commandes motrices parviennent à passer le barrage que le cerveau leur oppose.

Dans le genre bizareries, j'ai très longtemps connu un état hypnagogique fort agréable : celui où je vois défiler devant mes yeux des scènes étranges, des paysages, des objets, etc. En général, c'est le signe _béni_ que je suis sur le point de m'endormir : cela ressemble à des visions de pré-rêve, plus ou moins structurées - et plus elles sont structurées, plus je sais que je suis près de lâcher l'état de veille. Il m'a été donné u jour la chance de voir d'où cela venait : ce sont les phosphènes, ces taches colorées et parfois géométriques que l'on voit apparaître spontanément dans le noir et qui sont issues du fonctionnement spontané du système visuel, ce sont ces phosphènes donc, qui se transforment, de façon plus ou moins reconnaissable en fonction du degré de veille, en ces objets et scènes aussi labiles qu'eux - de moins en moins changeant cela dit à mesure que je m'enfonce vers le sommeil.

Il m'est arrivé, très récemment, d'être l'objet d'hallucination hypnagogiques. Elles ne sont pas accompagnées de paralysie - au moins - mais elles sont très désagréables. Exclusivement auditives, elles se manifestent par des sonneries, stridente au point de me faire sortir de ma léthargie, ou par des voix, comminatoires et désagréables - ça m'a fait comprendre un peu de l'enfer que vivent les gens qui ont, réellement, tout le temps, des voix dans la tête - il y a un assez bon TE talk là-dessus quelque part.

Voilà. Tout ça pour dire : le sommeil, chez moi, c'est un drôle de lieu - pas très rigolo - je suis pas toujours très fan pour aller me coucher du coup. Et c'est le problème que je voudrais vraiment parvernir à résoudre.
De main gauche à main droite, le flux des savoirs - en mes nuits, le règne du sans-sommeil - en mon coeur, ah, if only!, le sans-pourquoi des roses.
Avatar de l’utilisateur
Kliban
 
Messages: 283
Âge: 47
Enregistré le: Mar 15 Oct 2013 18:15
Localisation: Paris
Présentation: bah !
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et sommeil

Messagepar Hoppy » Sam 15 Fév 2014 09:05

Kliban a écrit:En discutant avec les uns et autres, je e rends compte que j'avais oublié aussi de rappeler mes paralysies du sommeil. Souvent hypnagogiques - au moment de l'endormissement - mais aussi au réveil - j'ai oublié le terme exact.


Pour l'état de veille qui a lieu au moment du réveil, c'est hypnopompique !

Cela tombe bien que le sujet parle de cela, car j'y fais à nouveau face. Surtout des phases de veilles, qu'elles soient hypnagogiques ou hypnopompique, les images défilent, se superposent, les pensées aussi parfois sans queue ni tête. Parfois cela défile plus lentement, parfois je contrôle parfois je me sens figée, je subis. Heureusement, les paralysies du sommeil se font rare parce que cela a quelque chose d'effrayant. Quand on est la reine du contrôle, c'est déroutant.

J'en venais à me demander si ces expériences-là n'étaient pas plus présentes en période de stress, de changement physiologique, de dépression peut-être pour d'autres ?

J'ai l'impression, que c'est un moment où la conscience rejoint l'inconscient et que l'on devient simple spectateur. Les peurs profondes se mêlent à des éléments plus banals du quotidien, à l'atmosphère du moment, voire les images se mêlent à celle que nos yeux peuvent voir à cet instant T.

C'est quand même fou les capacités insoupçonnées que possède notre cerveau. J'ai beau en avoir conscience, je trouverais ça toujours aussi épatant, même si cela peut dérouter par moment.
«La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre» - Gandhi
Avatar de l’utilisateur
Hoppy
 
Messages: 1781
Images: 47
Âge: 30
Enregistré le: Jeu 20 Sep 2012 09:03
Localisation: Marseille
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et sommeil

Messagepar Géocoucou » Ven 28 Fév 2014 21:47

Question cruciale pour mois en ce moment :yawn: ... et depuis très longtemps, d'ailleurs. Difficultés à m'endormir, besoin de 9h (merci, Tournesol, tu m'as rassurée !), sommeil haché, hypersensibilité au moindre bruit... J'utilise les bouchons d'oreille, le réveil lumineux (qui fait aussi office de crépuscule artificiel), bientôt la luminothérapie... sans compter les tentatives de régularité, activités sportives, ambiance tamisée le soir, dîner léger et autre application de remèdes conseils plus ou moins avisés en tous genre. C'est presque désespérant d'inefficacité... mais je ne suis pas encore désespérée !!!

Su ce bonne nuit à tous (le week-end devrait être plus propice... quoique...) ;) !
"Prévot, dans les débris, a découvert une orange miraculeuse. Nous nous la partageons. J’en suis bouleversé, et cependant c’est peu de chose quand il nous faudrait vingt litres d’eau." A. de Saint-Exupéry, Terre des hommes
Avatar de l’utilisateur
Géocoucou
 
Messages: 242
Âge: 38
Enregistré le: Lun 29 Juil 2013 11:00
Localisation: Port de la lune
Présentation: Vers la lumière ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance et sommeil

Messagepar TourneLune » Ven 28 Fév 2014 21:50

Je suis en train de lire ça :
http://blog.ted.com/2013/08/14/the-conn ... ll-foster/
:D
Je sais pas si c'est rassurant en fait :D :D
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11493
Images: 367
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

PrécédenteSuivante

Retourner vers Discussions et Débats

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Transfert et douance
par Maitresse Rita » Mar 12 Mar 2013 12:47

Réponses: 17

Vues: 4140

Dernier message par ragged Voir le dernier message
Dim 4 Mai 2014 19:05
Dire sa douance : comment et à qui
1, 2, 3, 4, 5par Zeus » Ven 15 Avr 2011 09:10

Réponses: 110

Vues: 14534

Dernier message par Riffifi Voir le dernier message
Jeu 2 Nov 2017 23:19
Douance et psychosociologie
par Le Ludoptère » Mar 29 Jan 2013 12:35

Réponses: 4

Vues: 1548

Dernier message par Le Ludoptère Voir le dernier message
Jeu 14 Fév 2013 17:30
Perte de point de QI après un traumatisme, et la douance ?
par Korydween » Mer 30 Avr 2014 10:47

Réponses: 6

Vues: 2442

Dernier message par Kayeza Voir le dernier message
Jeu 11 Sep 2014 16:32
Douance et Scolarité
1, 2, 3, 4par Hêraklès » Mar 8 Fév 2011 17:20

Réponses: 95

Vues: 16941

Dernier message par Mlle Rose Voir le dernier message
Mer 14 Mai 2014 09:46

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité