Nous sommes le Ven 24 Fév 2017 04:38


Douance, attention au trouble ! (TDA/H)

Pour des raisons de cohérence de l'ensemble et pour présenter à nos visiteurs une information fiable et claire, cette section est réservée en écriture aux surdoués diagnostiqués.

Modérateur: Zyghna

Re: Douance, attention au trouble ! (TDA/H)

Messagepar Bodji » Sam 30 Juil 2016 16:43

Je vous lis tous avec énormément d'intérêt, et je suis là pour un questionnement concernant un jeune homme de 19 ans, diagnostiqué HQI ou HP, comme vous voulez. Mais ce dépistage n'a pas suffit pour le motiver à sortir de son PC et de sa chambre et là il est en échec de sa formation d'informaticien (2ème année) car il n'arrive pas se motiver à travailler. $on addiction au jeu fait penser au TDAH, mais son profil lors des tests est assez harmonieux. Il va bientôt subir des tests neuropsy et nous en saurons plus, cela pourrait être aussi une dépression (c'est pas moi qui décide des personnes à consulter, il est le fils de mon compagnon, je reste donc en retrait en donnant, quand je peux, quelques idées et impulsions).

Donc là je cherche plutôt des "solutions" autre que la ritaline ou médications proches pour traiter le TDAH (j'anticipe.. ce ne sera peut-être pas nécessaire pour lui.. mais utile pour moi, de toute façon). A ma connaissance ces médicaments sont utiles les 3 premières années puis ensuite beaucoup moins en raison d'une pharmacodépendance qui nécessite une augmentation des doses sans pour autant guérir les troubles.

Il y a toute une littérature non scientifique qui propose des approches alimentaires, ou avec des compléments alimentaires, mais malheureusement comme d'habitude celles-ci intéressent encore assez peu le monde scientifique. Je ne peux donc pas les exposer ici, mais elles sont intéressantes. La maman de ce jeune homme souffre aujourd'hui d'un Parkinson précoce. Je soupçonne que l'apparition de cette maladie pourrait être liée à un TDAH non traité et à des angoisses et stress présents depuis de longues années qui n'ont pas arrangé l'affaire.

Sans pour autant m'inquiéter du risque d'un futur Parkinson pour ce jeune homme (on n'en n'est pas là du tout quand même !), je sais aussi qu'il est urgent de trouver des moyens non toxiques pour l'aider (les aider) à avancer.

L'activité physique semble être une piste intéressante : ci-joint des sources très vulgarisées mais fiables http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20 ... rveau.html
et je vais chercher des sources plus scientifiques pour tenter de documenter l'effet de l'activité physique sur la production de dopamine. Le phénomène semble complexe et interagit probablement aussi avec la production de sérotonine qui est liée à celle de la dopamine http://www.mediachimie.org/sites/defaul ... t__137.pdf.

Sachant que les personnes HQI ont peut-être un fonctionnement hormonal différent, ce n'est pas inintéressant de réfléchir de toute façon à tous ces liens, TDAH ou pas http://www.planete-douance.com/blog/201 ... different/ . Cette synthèse n'est pas scientifique, mais une réflexion qui se tient même si elle manque de références scientifiques : à creuser.

si je trouve quelque chose de très solide au niveau alimentaire je vous l'amènerai après mes vacances, mais la piste des oméga 3 par exemple commence à susciter de l'attention http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22232312 .

Et je lis volontiers vos pistes et idées, la famille étant déjà acquise à une approche psychothérapeutique qui sera préalable à toute autre approche (bon.. j'attends de voir, c'est pas fait non plus ...)

Merci de votre attention, Bodji
Bodji
 
Messages: 115
Âge: 52
Enregistré le: Jeu 14 Juil 2016 09:51
Présentation: par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance, attention au trouble ! (TDA/H)

Messagepar *Za* » Mer 3 Aoû 2016 14:14

Un site d'informations sur le TDA/H : http://www.leretourdeszappeurs.com/
Créé par un médecin généraliste, non spécialiste, et qui écrit des bouquins. Toutefois il y a au moins un fond de sérieux, malgré le côté un peu promotionnel et les tendances à une autre mode en Z...
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête... J. Prévert
Avatar de l’utilisateur
*Za*
 
Messages: 2471
Images: 21
Enregistré le: Lun 15 Avr 2013 12:25
Présentation: c'était moi...
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Douance, attention au trouble ! (TDA/H)

Messagepar Bodji » Mer 3 Aoû 2016 23:52

Merci !! J'ai été voir très vite , j'irai plus longuement demain .... Intéressant mais ça va me mettre le flou, il a l'air en effet un peu ###Endimanché pour la fête à neuneu### ce zappeur ...

Edit : Ah, surprise pour le mot zè.... (Pas fini d'en avoir ici je crois :-) )
Bodji
 
Messages: 115
Âge: 52
Enregistré le: Jeu 14 Juil 2016 09:51
Présentation: par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance, attention au trouble ! (TDA/H)

Messagepar *Za* » Jeu 4 Aoû 2016 09:08

Euh... en fait je ne sous-entendais pas que l'auteur devait être HP, plutôt que son site sentait un peu l'effet de mode autour du terme "zappeur", comme ce qui a été fait avec un autre mot en Z pour la douance... d'où, d'ailleurs, les résultats rigolos ici !
(plus d'explications dans la section règles du forum...)
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête... J. Prévert
Avatar de l’utilisateur
*Za*
 
Messages: 2471
Images: 21
Enregistré le: Lun 15 Avr 2013 12:25
Présentation: c'était moi...
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Douance, attention au trouble ! (TDA/H)

Messagepar Bodji » Ven 5 Aoû 2016 07:30

Bonjout Za,

*Za* a écrit:Euh... en fait je ne sous-entendais pas que l'auteur devait être HP, plutôt que son site sentait un peu l'effet de mode autour du terme "zappeur", comme ce qui a été fait avec un autre mot en Z pour la douance... d'où, d'ailleurs, les résultats rigolos ici !
(plus d'explications dans la section règles du forum...)


J'ai réagi ainsi car sur sa page d'intro il dit "ce petit livre devrait permettre aux "normaux", de comprendre enfin l'étrange fonctionnement du cerveau zappeur de leur enfant ou de leur conjoint. Je souhaite aussi remonter le moral des zappeurs et surtout leur montrer qu'ils ne sont pas malades : un zappeur pense différemment, mais n'est pas plus malade qu'un gaucher".

Cela crée en moi en malaise et une réelle confusion et la comparaison avec un "gaucher" démontre un volonté de "normaliser" les comportements TDAH alors que ce n'est pas si simple pour ce que j'en connais (très peu pour le moment, j'avoue, mais je suis d'autant plus étonnée qu'un spécialiste du sujet les présente ainsi). Ce sujet de la "normalité" des TDAH paraît d'ailleurs assez controversée, ils en discutent d'ailleurs en bas de page dans l'onglet "Ritaline" http://www.leretourdeszappeurs.com/rita ... ez-enfant/ (j'apprécie notamment l'intervention du Dr S de Monsabert) .

Son point de vue sur la ritaline me paraît de même un peu trop banalisé, mais je n'ai pas pour le moment les éléments scientifiques pour défendre mon point de vue. Je m'y attellerai à la rentrée. Mais si le TDAH était si "normal", il n'aurait pas besoin de produit chimique pour bien fonctionner non ? (remarque peut-être un peu naïve d'une non spécialiste du sujet).

En outre, à plusieurs endroits des "zappeurs célèbres" sont évoqués (dont on peut, sans trop prendre de risques, imaginer qu'ils étaient HP : Steve Jobs, Prokofiev, Edison etc..voir http://www.leretourdeszappeurs.com/liens/ ). Ceci sans nuances (mais peut-être les fait-il dans son livre). Bref, ce médecin (sympathique) me fait penser à un HP non diagnostiqué atteint de TDAH (réflexion très subjective j'en conviens, c'est une impression qu'il faudrait étayer).

Néanmoins ses "tests" paraissent empreints de bon sens et Il décrit leur construction et limites dans un onglet. Je n'ai pas encore lu son livre mais j'irai voir.

Bref, lien et livre à prendre avec prudence et nuances mais pas inintéressants du tout.

Tu nous en parle Za, qu'est-ce qui t'a particulièrement plu ? ton avis m'intéresse beaucoup
Bodji
 
Messages: 115
Âge: 52
Enregistré le: Jeu 14 Juil 2016 09:51
Présentation: par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance, attention au trouble ! (TDA/H)

Messagepar TourneLune » Ven 5 Aoû 2016 07:37

En fait quand tu as une idée tu cherches à l'étayer par la science??....
Tu sais quand même qu'une vraie démarche rigoureuse c'est l'inverse: chercher les éléments à charge et à décharge pour se faire une opinion. Pas chercher à conforter des intuitions en cherchant des éléments qui l'appuient....

J'avoue aussi que les divers diagnostics sauvages qui émaillent tes messages régulièrement me dérangent beaucoup. Comme ça t'a déjà été suggéré en privé, tu devrais vraiment lire la section politique et éthique du forum...
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11137
Images: 276
Âge: 37
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance, attention au trouble ! (TDA/H)

Messagepar Bodji » Ven 5 Aoû 2016 07:53

TourneLune a écrit:En fait quand tu as une idée tu cherches à l'étayer par la science??....
Tu sais quand même qu'une vraie démarche rigoureuse c'est l'inverse: chercher les éléments à charge et à décharge pour se faire une opinion. Pas chercher à conforter des intuitions en cherchant des éléments qui l'appuient....

J'avoue aussi que les divers diagnostics sauvages qui émaillent tes messages régulièrement me dérangent beaucoup. Comme ça t'a déjà été suggéré en privé, tu devrais vraiment lire la section politique et éthique du forum...


Tu ne réponds pas à mes questions Za et je ne pense pas que tu as à faire référence ici à mes autres posts. J'ai une certaine expérience qui me permet de faire certains raccourcis, mais j'ai bien compris que cela ne plaît pas du tout ici à tout le monde, aucun souci.
:)

Le développement de la "science" relève d'un processus itératif et non pas linéaire et je ne vais pas chaque fois développer d'où viennent certaines idées sur un forum. Je dois le faire quand je construis une problématique de recherche, c'est long et laborieux et je le fais quand je l'estime absolument nécessaire, mais pas sur un forum. Mes réflexions (et non pas opinions) sont tout à fait sujettes à évoluer selon les contenus rencontrés.

Pouvons nous revenir au sujet ? qu'est-ce qui te dérange autant dans ce que je viens d'écrire plus haut dans ce sujet précis des TDAH ?
Bodji
 
Messages: 115
Âge: 52
Enregistré le: Jeu 14 Juil 2016 09:51
Présentation: par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance, attention au trouble ! (TDA/H)

Messagepar TourneLune » Ven 5 Aoû 2016 08:01

Je ne suis pas Za donc je n'ai pas repondu aux questions que tu lui posais et mes remarques n'avaient pas pour but d'ouvrir un autre débat mais juste de pointer du doigt certaines incohérences qui posent problème au moment d'avoir une discussion sensée...

Si tu préfères je l'écris comme ça pour que ce soit plus clair:
 ! TourneLune a écrit:
merci d'aller lire la section politique et éthique du forum que tu es censée avoir acceptée en t'inscrivant ici.
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11137
Images: 276
Âge: 37
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance, attention au trouble ! (TDA/H)

Messagepar Bodji » Ven 5 Aoû 2016 08:04

C'est fait Tournelune (désolée, tu n'es pas Za en effet).

Pourrais tu svp pointer mes incohérences par rapport à ce sujet précis des TDAH ? (et les autres, les faire directement dans les fils dédiés ?) Merci
Bodji
 
Messages: 115
Âge: 52
Enregistré le: Jeu 14 Juil 2016 09:51
Présentation: par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance, attention au trouble ! (TDA/H)

Messagepar *Za* » Ven 5 Aoû 2016 12:30

Il se trouve que rien ne m'a particulièrement plu ou déplu sur ce site (en dehors de ce que j'ai mentionné). C'est un membre qui ne peut pas poster dans cette section qui me l'a suggéré, et il m'a semblé intéressant de le partager, notamment pour le soumettre à l'appréciation des personnes concernées sur le forum (ce qui n'est pas mon cas).
Bodji a écrit:Son point de vue sur la ritaline me paraît de même un peu trop banalisé, mais je n'ai pas pour le moment les éléments scientifiques pour défendre mon point de vue. Je m'y attellerai à la rentrée. Mais si le TDAH était si "normal", il n'aurait pas besoin de produit chimique pour bien fonctionner non ? (remarque peut-être un peu naïve d'une non spécialiste du sujet).

Je ne saisis pas ce que tu veux dire par "banalisé", en parlant d'un point de vue.
En tout cas, il y a clairement des personnes TDA/H qui n'ont pas besoin de médicaments. D'abord parce que cette particularité est plus ou moins forte, ensuite parce que certains parviennent à compenser autrement.

La question de la "normalisation" des pathologies est vaste. On peut par exemple citer le cas de l'autisme d'Asperger, qui est de plus en plus considéré comme un fonctionnement cérébral spécifique plutôt qu'une pathologie. Effet de mode ? ou prise de conscience qu'il est difficile de décréter une "norme psychiatrique" alors qu'on constate tant de disparités individuelles ?... je n'ai pas la réponse, et celle-ci n'est pas forcément aussi simple.
Après tout l'hypersensibilité à tout événement dans l'environnement proche est certes un handicap dans notre modèle d'éducation et de travail, mais cela peut-être un atout dans d'autres situations.

En tout cas le site présente certains aspects assez marketing, mais ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas de bon dedans - en tout cas il m'a semblé qu'il y en avait.
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête... J. Prévert
Avatar de l’utilisateur
*Za*
 
Messages: 2471
Images: 21
Enregistré le: Lun 15 Avr 2013 12:25
Présentation: c'était moi...
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Douance, attention au trouble ! (TDA/H)

Messagepar Bodji » Ven 5 Aoû 2016 13:12

Merci de ta réponse Za, c'est plus clair ainsi

*Za* a écrit:Je ne saisis pas ce que tu veux dire par "banalisé", en parlant d'un point de vue


Je cite ici un extrait d'un article qui paraît sérieux sur la prescription exagérée de Ritaline aux USA, tendance qui paraît arriver en Europe tiré de http://www.cairn.info/revue-enfances-et ... age-42.htm . L'article commence à se faire vieux mais le contenu est intéressant

"Ces pratiques de la médecine nord-américaine semblent susciter (enfin !) des inquiétudes et des interrogations aux États-Unis même. Initialement indiquée dans un très petit nombre de cas, cette prescription a vu son champ s’élargir de manière extensive, inconsidérée et irresponsable depuis quelques années, amenant aujourd’hui à une situation intolérable sur le plan de la responsabilité des familles, manipulées par des pressions de toute sorte. Aux États-Unis, certains enfants ne seraient admis en classe qu’à condition d’avoir absorbé leur Ritaline quotidienne !"


*Za* a écrit: La question de la "normalisation" des pathologies est vaste. On peut par exemple citer le cas de l'autisme d'Asperger, qui est de plus en plus considéré comme un fonctionnement cérébral spécifique plutôt qu'une pathologie. Effet de mode ? ou prise de conscience qu'il est difficile de décréter une "norme psychiatrique" alors qu'on constate tant de disparités individuelles ?... je n'ai pas la réponse, et celle-ci n'est pas forcément aussi simple.
Après tout l'hypersensibilité à tout événement dans l'environnement proche est certes un handicap dans notre modèle d'éducation et de travail, mais cela peut-être un atout dans d'autres situations.


Alors là je suis d'accord. Mais du moment qu'un médicament s'avère nécessaire pour vivre le quotidien on sort de cette zone de "normalité" non ? c'est une réflexion, je peux changer d'avis. Mais on se situe dans une zone tout de même un peu grise, et la comparer à la normalité d'un "gaucher" me semble assez hâtif de sa part.

*Za* a écrit:En tout cas le site présente certains aspects assez marketing, mais ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas de bon dedans - en tout cas il m'a semblé qu'il y en avait.


Mais oui ! j'expliquais juste que pour moi, sur ce site, il y a un risque de confusion des symptômes TDHA et HP, alors que je suis dans une quête à tenter de les différencier. Mais cela reste intéressant bien sûr, merci pour cet échange !
Bodji
 
Messages: 115
Âge: 52
Enregistré le: Jeu 14 Juil 2016 09:51
Présentation: par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance, attention au trouble ! (TDA/H)

Messagepar *Za* » Ven 5 Aoû 2016 14:16

Bodji a écrit:Mais on se situe dans une zone tout de même un peu grise, et la comparer à la normalité d'un "gaucher" me semble assez hâtif de sa part.

Je ne sais pas si tu fréquentes des gauchers, notamment d'un certain âge, mais je trouve que la comparaison est plutôt intéressante, justement. Jusqu'à il n'y a pas si longtemps, la gaucherie était considérée comme anormale et le mot d'ordre était de la contrarier à l'âge scolaire afin que soi-disant les enfants évitent les problèmes qu'elle était censée causer (ce qui était une fausse bonne idée). Être gaucher cause plein de petits désagréments, mineurs mais assez récurrents, de ce que je sais. Mais ce n'est plus considéré comme pathologique. Bon, bien entendu, la prévalence n'est pas la même, mais on peut trouver des ressemblances.
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête... J. Prévert
Avatar de l’utilisateur
*Za*
 
Messages: 2471
Images: 21
Enregistré le: Lun 15 Avr 2013 12:25
Présentation: c'était moi...
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Douance, attention au trouble ! (TDA/H)

Messagepar Bodji » Ven 5 Aoû 2016 14:54

*Za* a écrit:
Bodji a écrit:Mais on se situe dans une zone tout de même un peu grise, et la comparer à la normalité d'un "gaucher" me semble assez hâtif de sa part.

Je ne sais pas si tu fréquentes des gauchers, notamment d'un certain âge, mais je trouve que la comparaison est plutôt intéressante, justement. Jusqu'à il n'y a pas si longtemps, la gaucherie était considérée comme anormale et le mot d'ordre était de la contrarier à l'âge scolaire afin que soi-disant les enfants évitent les problèmes qu'elle était censée causer (ce qui était une fausse bonne idée). Être gaucher cause plein de petits désagréments, mineurs mais assez récurrents, de ce que je sais. Mais ce n'est plus considéré comme pathologique. Bon, bien entendu, la prévalence n'est pas la même, mais on peut trouver des ressemblances.
.

Ta remarque est intéressante Za, c'est pas faux. La différence néanmoins est qu'il n'y aura pas de retour en arrière pour les gauchers : la société occidentale (ailleurs je ne sais pas, c'est vrai) les considère aujourd'hui comme "normaux".

Les "différences" des personnes ayant des comportements de type Asperger, TDAH sont acceptées socialement du moment que la personne les gère suffisamment pour ne pas trop gêner (et même enrichir on est d'accord !!) l'ordre public. Des comportements devenant tout à coup plus marqués seraient à risque d'être interprétés comme troublant l'ordre social
(par ex un TDAH qui ne pourrait s'empêcher un jour d'interrompre constamment le prof alors que d'habitude il ne le fait que rarement car il se maîtrise. J'exagère le trait, mais tu saisis ce que je veux dire). De même, pour les personnes elles-mêmes, des inconforts imprévus sont toujours à risque d'apparaître (l'impossibilité de trouver un endroit calme pour un Asperger qui a passé du temps en groupe peut générer en lui beaucoup de tension intérieure). C'est en cela que je parle de "zone grise". L'équilibre dans le rapport aux autres, à soi-même est possible mais parfois un peu fragile. Le gaucher, du moment que sa culture l'accepte comme "normal" n'est plus vraiment à risque de glisser dans un telle zone.

EDIT : Ci joint le lien d'une émission suisse "Temps Présent" (2011.. mais le contenu n'est pas périmé) sur les TDAH et la Ritaline. Je la trouve très intéressante, assez complète car elle évoque les nombreuses dimensions en jeu dans le sujet : étiologie du TDAH, effets + et - de la Ritaline, vécus variés et différenciés de quelques familles + leurs enfants sur leur expérience du traitement (ils parlent 10 ans plus tard de leur vécu de la prise de Ritaline lors de leur enfance et de leurs moyens, stratégies, comme adultes, pour s'en passer. Les notions de "passion", "d'intérêt" de "plaisir" semblent centrales pour canaliser l'attention) ainsi que le vécu de quelques adultes découvrant leur TDAH tardivement. Les dimensions médicales, psys et sociales sont abordées par les avis de psys, de médecins, d'un chercheur et d'un historien. Le tableau brossé est large, donc forcément un peu superficiel, mais il est bien documenté. Le reportage évoque aussi, de manière très intéressante et à plusieurs reprises, la question de la "normalité" tout de même bien influencée par les psys et leur choix des diagnostics retenus ou non dans les différents DSM ... et les conséquences forcément économiques et sociales de ces nouvelles "pathologies" car leur nombre explose dans la dernière version...interpellant !

Les questions de l'intelligence et la surdouance ne sont pas explicitées mais abordées juste en filigrane (pour l'intelligence), il faudrait pouvoir aller plus loin


Bonne vision !

http://www.rts.ch/emissions/temps-prese ... racle.html
Bodji
 
Messages: 115
Âge: 52
Enregistré le: Jeu 14 Juil 2016 09:51
Présentation: par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance, attention au trouble ! (TDA/H)

Messagepar Bodji » Jeu 11 Aoû 2016 09:08

Un site pour les TDAH adulte que j'ai trouvé intéressant, qui différencie les comportements TDAH enfant/adolescent/adulte (pour ceux qui ne connaissent pas déjà très bien la symptomatologie) réalisé par un TDAH qui semble bien comprendre le problème.

Il suggère aussi et surtout (car c'est ma recherche ces temps) des conseils empreints de bon sens mais aucune référence scientifique malheureusement, il faudrait consolider tout cela. Et les expérimenter surtout (les conseils en rapport avec l'hygiène de vie et l'alimentation ne coûtent rien... donc pas de risque financier à les suivre). Mais le site n'est pas inutile si on garde cette nuance de taille en tête.

http://www.tdah-adulte.org/ (et je n'ai par relu tous les posts du fil... si l'info est déjà postée ne pas hésiter à la supprimer)
Bodji
 
Messages: 115
Âge: 52
Enregistré le: Jeu 14 Juil 2016 09:51
Présentation: par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Douance, attention au trouble ! (TDA/H)

Messagepar Bodji » Ven 12 Aoû 2016 09:51

Des pistes pour différencier TDAH et surdoués (tirés du même site que ci-dessus http://www.tdah-adulte.org/ que je viens de relire de manière plus approfondie) :

"ll y a beaucoup de symptômes communs entre la surdouance et le TDA/H à l'âge adulte. Les surdoués sont plus perfectionnistes, plus exigeants ou intransigeants, en compétition permanente, plus créatifs encore que les TDA/H, plus conceptuels et souvent moins pratiques, mais pouvant abattre des sommes considérables de travaux cérébraux. Les surdoués intellectualisent tout. Encore plus que les adulte TDA/H, Ils développent des capacités de suradaptation, un faux-self pour jouer un rôle avec les autres mais sans être soi-même."


Une autre piste, plus scientifique suggère l'aide de l'analyse psychométrique pour dépister les surdoués TDAH, tiré de "L’enfant précoce : mode ou réalité?" de O. Révol, publié dans "Réalités pédiatriques", texte complet dispo ici : http://les-tribulations-dun-petit-zebre ... ealite.pdf :

"La reconnaissance du TDAH est délicate chez des enfants HP qui présentent des symptômes évocateurs comme l’impulsivité, l’instabilité motrice, car ceux-ci peuvent aussi provenir de l’ennui. On ne peut poser un double diagnostic que si les symptômes sont retrouvés dans toutes les situations (maison, école et loisirs) et s’ils sont davantage présents pendant les cours ou lorsque l’enfant n’est pas assez stimulé.L’analyse psychométrique peut aider en montrant un profil spécifique: nette réussite aux épreuves sollicitant la
logique et l’abstraction (similitudes, cubes,
compréhension) et échec relatif aux épreuves nécessitant l’attention (code, arithmétique, mémoire des chiffres, symboles). Cette découverte peut conduire à prescrire un médicament stimulant l’attention, associé aux conseils spécifiques pour les enfants HP.
Ces constatations plaident pour une évaluation globale, clinique et psychométrique de tout enfant apparemment intelligent en délicatesse avec l’école. Sans oublier que les enfants surdoués ont également un fonctionnement affectif particulier"


Et ici un article complet que je ne vais pas résumer depuis mon mobile mais qui fait un bon tour du sujet des caractéristiques des surdoués avec TDAH et de leurs besoins spécifiques d'accompagnement https://tdahbe.wordpress.com/2013/05/23 ... s-et-tdah/

Et ici un article médical sur l'interprétation dès comportements d'hyperactivité des surdoués , idem, je ne vais pas les résumer pour le moment http://revmed.ch/rms/2006/RMS-54/31067
Bodji
 
Messages: 115
Âge: 52
Enregistré le: Jeu 14 Juil 2016 09:51
Présentation: par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Précédente

Retourner vers Discussions et Débats

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Perte de point de QI après un traumatisme, et la douance ?
par Korydween » Mer 30 Avr 2014 10:47

Réponses: 6

Vus: 1871

Dernier message par Kayeza Voir le dernier message
Jeu 11 Sep 2014 16:32
Douance, toute-puissance et limites
par Colonel Moutarde » Dim 27 Fév 2011 20:59

Réponses: 12

Vus: 2590

Dernier message par Louise Voir le dernier message
Ven 20 Juil 2012 14:38
Douance et sens de la justice
1, 2par Fabs le vaurien » Lun 13 Juin 2011 16:15

Réponses: 28

Vus: 6404

Dernier message par Fabs le vaurien Voir le dernier message
Lun 4 Juil 2011 09:14
Douance et Enseignement => quitter le navire
1, 2par Modulo12 » Dim 28 Sep 2014 19:06

Réponses: 25

Vus: 3794

Dernier message par Yniel Voir le dernier message
Sam 4 Avr 2015 20:51
Douance et complexe de l'imposteur
1, 2, 3, 4, 5par Paille à son » Mer 9 Mar 2011 12:18

Réponses: 122

Vus: 16979

Dernier message par saliaskim Voir le dernier message
Lun 14 Mar 2016 00:30

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité