Nous sommes le Sam 23 Sep 2017 12:09


Dire sa douance : comment et à qui

Pour des raisons de cohérence de l'ensemble et pour présenter à nos visiteurs une information fiable et claire, cette section est réservée en écriture aux surdoués diagnostiqués.

Modérateur: Bradeck

Re: Dire sa douance : comment et à qui

Messagepar red » Dim 27 Avr 2014 01:09

Tournesol a écrit:Je sais pas si c'est grave de s'effondrer en larmes plutôt que d'être capable de parler et d'expliquer. Les émotions et le trouble dégagé, s'ils ne sont pas compris, peuvent être suffisamment perçus pour que l'autre envisage d'écouter d'une autre oreille...


Je ne sais pas. Franchement je ne suis pas bien sur de ça...L’être humain, quand il voit la faille, son premier réflexe, c'est de s’engouffrer dedans. Bien qu'ici, ce soit différent car il s'agit de sa famille. Le mécanisme est moins vrai dans ce cas.

En tout cas chère Azore, nous espérons que tu puisses ( à défaut) t'exprimer ici, avec nous, que ce soit dans des moments sombres ou dans des moments plus heureux.
La pensée complexe est accessible à tous dès lors qu'elle est expliquée avec simplicité.
red
 
Messages: 84
Âge: 36
Enregistré le: Mer 5 Mar 2014 23:57
Localisation: Le sud
Présentation: presentations/nouveau-t4717.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Dire sa douance : comment et à qui

Messagepar TourneLune » Dim 27 Avr 2014 06:34

Red: je ne dis pas que c'est une attitude à systématiser mais justement, c'est sa famille....
Tiens une petite video qui apparaît plusieurs fois sur le forum mais qui est particulièrement dans le sujet: http://www.ted.com/talks/brene_brown_on_vulnerability
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11406
Images: 357
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Dire sa douance : comment et à qui

Messagepar Azore » Dim 27 Avr 2014 18:11

Merci de vos réponses, les amis !

Ce forum est vraiment pour moi une source inépuisable de réflexions et de soutien. Je vous remercie ! En ce qui concerne la vidéo de Brené Brown, elle m'a profondément émue. J'avais même les larmes aux yeux, tellement j'ai eu le sentiment de détenir là quelque chose de central dans mon cheminement. A vrai-dire, il n'y a qu'avec mon copain que je laisse cette fragilité s'exprimer pleinement. Avec les autres, je ne me le permets pas, sauf quand j'ai un peu bu. C'est d'ailleurs pour cette raison, je pense, que j'ai autant picolé pendant mes premières études. Heureusement, je n'en suis plus là aujourd'hui, et par chance, je ne suis jamais devenue dépendante, ce qui me donne un peu le sentiment d'avoir survécu à mon école de commerce. Mais bon, je suis convaincue que tout ça va se débloquer petit à petit une fois que j'aurai entamé la thérapie que je voudrais suivre. Et en attendant, j'ai mon copain et vous pour me soutenir, alors je ne veux pas trop me plaindre. Encore merci à vous !
Azore
"Créer, c'est vivre deux fois." Albert Camus, Le Mythe de Sisyphe.
Avatar de l’utilisateur
Azore
 
Messages: 108
Âge: 31
Enregistré le: Sam 8 Mar 2014 21:42
Présentation: presentations/azore-diagnostiquee-hier-t4727.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Dire sa douance : comment et à qui

Messagepar lobo » Mer 30 Avr 2014 23:31

Bonjour, je voudrais revenir un peu sur le "comment" du titre du topic.
Afin d'expliquer à mes proches la signification de la douance pour moi, et les intéresser au sujet, j'ai écrit un pdf sous forme de questions réponses.
ça m'a permis de leur "dire" des choses sans monopoliser forcément la conversation à table. Chacun a pu lire le pdf à son rythme et je crois que ça a pas mal marché.
C'est vraiment du basique, mais pour des personnes qui n'y connaissent rien, ça me semble déjà un début.
http://www.dropbox.com/s/y8ja8hhkdk7s0pg/Surdou%C3%A9.pdf
Avatar de l’utilisateur
lobo
 
Messages: 303
Âge: 41
Enregistré le: Mar 4 Juin 2013 10:18
Localisation: Ile-de-France
Présentation: http://adulte-surdoue.fr/post106585.html?#p106585
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Dire sa douance : comment et à qui

Messagepar Azore » Mer 30 Avr 2014 23:44

C'est une bonne idée, surtout quand on a en face de soi des gens à qui on ne peut pas demander de lire les bouquins sur le sujet. Je suis contente que ça ait bien fonctionné pour toi. Mais c'est aussi que tu as la chance d'avoir un entourage assez ouvert... Tant mieux !
Azore
"Créer, c'est vivre deux fois." Albert Camus, Le Mythe de Sisyphe.
Avatar de l’utilisateur
Azore
 
Messages: 108
Âge: 31
Enregistré le: Sam 8 Mar 2014 21:42
Présentation: presentations/azore-diagnostiquee-hier-t4727.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Dire sa douance : comment et à qui

Messagepar Sphax » Mer 30 Avr 2014 23:56

Pas mal ton PDF! J'aime bien. :-)

Quelques petites remarques:
- à mon avis tu voulais dire que l'hypersensibilité est la part immergée de l'iceberg plutôt que la part émergée.
- j'aime bien aussi l'image du moteur de Ferrari pour expliquer les conséquences d'un cerveau de surdoué: plus puissant, plus performant, donc une chance. Sauf que le reste de la voiture, châssis, freins et tout le reste n'est pas obligatoirement de Ferrari eux... Du coup il est souvent difficile de le gérer correctement et si on ne ne fait pas la démarche d'apprendre à apprivoiser un tel moteur on peut se retrouver à ne plus le contrôler, à souffrir d'être toujours à fond sans être capable de ralentir et bien sur les sorties de routes sont courantes, d'où l'importance d'être conscient de ce moteur différent (passer le test) et au besoin de se faire aider.
- pour les surdoués qui ne réussissent pas, j'avais en tête le chiffre des 3 tiers: 1/3 qui réussit brillamment, 1/3 qui s'en sort pas trop mal dans la vie mais qui est en souffrance et 1/3 qui échoue complètement et sors du système éducatif sans même avoir réussi à décrocher le bac. Je ne sais pas d'où viennent ces chiffres ni s'ils sont justes, mais ils sont pas mal pour expliquer que ca peut être aussi bien une chance qu'une malédiction et que si 2/3 s'en sortent matériellement dans la vie, on en a quand même 2/3 qui sont en souffrance plus ou moins grave.
Homo Sapiens, merveille de l'univers, dans l'Odyssée je suis juste le meilleur ami du chien.
Aston Villa
Avatar de l’utilisateur
Sphax
gratiné !
 
Messages: 860
Images: 2
Âge: 32
Enregistré le: Lun 18 Nov 2013 01:44
Localisation: Grenoble
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Dire sa douance : comment et à qui

Messagepar lobo » Jeu 1 Mai 2014 08:35

@Azore : oui, c'est vrai que c'est une chance ! La curiosité intellectuelle est plutôt valorisée dans ma famille. D'autres membres sont concernés à mon avis... ce qui au fond me paraît logique : les surdoués se cherchent entre eux, et puis génétiquement il faut bien que ça vienne de quelque part. Je ne me suis pas enfanté tout seul comme Kirikou :-)

@ Sphax : merci pour tes commentaires. Je corrige en "partie immergée".
Pour les chiffres, voici le site d'une psychologue avec des chiffres assez proches de ceux que tu donnes.
Par contre, je trouve ça très compliqué de mesurer le "succès" ou "l'échec" d'une population. Par exemple, chez les gens qui n'ont pas une situation matérielle très confortable, il en est certainement qui sont heureux.
Avatar de l’utilisateur
lobo
 
Messages: 303
Âge: 41
Enregistré le: Mar 4 Juin 2013 10:18
Localisation: Ile-de-France
Présentation: http://adulte-surdoue.fr/post106585.html?#p106585
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Dire sa douance : comment et à qui

Messagepar Pier Kirool » Jeu 1 Mai 2014 11:16

Sphax a écrit:1/3 qui réussit brillamment, 1/3 qui s'en sort pas trop mal dans la vie mais qui est en souffrance et 1/3 qui échoue complètement et sors du système éducatif sans même avoir réussi à décrocher le bac. Je (...) et que si 2/3 s'en sortent matériellement dans la vie, on en a quand même 2/3 qui sont en souffrance plus ou moins grave.

Oui, alors y a aussi ceux qui réussissent "brillamment" et qui sont en souffrance (ou qui s'en sentent des fois), comme ça on peut faire 1/3-1/3-1/3-1/3 à quatre...
"La vraie science est une ignorance qui se sait" (Voltaire)
Avatar de l’utilisateur
Pier Kirool
 
Messages: 2319
Âge: 56
Enregistré le: Lun 14 Mai 2012 10:50
Localisation: Bordeaux
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: Start me up
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Dire sa douance : comment et à qui

Messagepar TourneLune » Jeu 1 Mai 2014 13:04

De toutes façons, tant qu'on ne fera pas passer des tests de qi à large échelle, je vois pas bien comment ces chiffres pourront sortir d'ailleurs que d'un chapeau...
Après, même s'ils sont faux, ils ont leur utilité dans ce but précis^^
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11406
Images: 357
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Dire sa douance : comment et à qui

Messagepar lobo » Ven 2 Mai 2014 21:08

Je trouve ça à double tranchant de montrer l'échec. ça fait réagir, mais ça crée aussi un sentiment négatif.
Sinon, j'ai complété le pdf en mettant le questionnaire de J.C. Terrassier.
Avatar de l’utilisateur
lobo
 
Messages: 303
Âge: 41
Enregistré le: Mar 4 Juin 2013 10:18
Localisation: Ile-de-France
Présentation: http://adulte-surdoue.fr/post106585.html?#p106585
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Dire sa douance : comment et à qui

Messagepar Anne-So Phie » Mer 14 Mai 2014 13:45

Alors je ne révolutionnerai pas ce topic avec mon post, mais je me rends compte en vous lisant, une fois de plus, que nos histoires sont souvent similaires.

Dans ma famille, on a toujours pu parler de tout avec mes parents (hp aussi très probablement), et c'est eux qui m'ont parlé du test après le diagnostique de mon frère. Ils ont lu le bilan et n'ont pas paru plus surpris que ça, donc le dialogue est complètement ouvert de ce côté (et quelle chance !!).

Mais il est vrai qu'en dehors de mes parents (je suis célibataire), il me parait impensable d'aborder ce sujet avec qui que ce soit... Juste après le test (il y a 3 ans), j'en ai parlé rapidement à mes 2 amies les plus proches. Elles ont plutôt bien réagi mais je ne suis pas sûre qu'elles aient pris la "mesure" de ce que ça représentait pour moi au quotidien.
En dehors de cet épisode, nada !
J'aurais trop peur que les gens ne me croient pas !! ou qu'ils me prennent (oui, comme tout le monde) pour une prétentieuse tellement imbue d'elle-même qu'elle s'invente un potentiel que personne ne voit !

Au travail, c'est simplement le pompon ! Je suis enseignante en primaire, et comme l'école reste persuadée d'être capable de détecter les compétences des individus, il me parait impossible de me confronter aux a priori des collègues. Le système éducatif commence à peine à prendre conscience de l'existence des enfants "surdoués" perturbateurs, alors les enfants "surdoués" invisibles, qui se fondent dans la masse, bonjour ! Ne parlons pas des adultes surdoués dans ce cas !!

Tout ça pour dire que le cercle des gens au courant est pour moi aussi ultra restreint !
Tellement peu de personnes connaissent cette problématique et ses conséquences ; et j'ai le sentiment qu'il faut avoir été confronté à elle (directement ou indirectement), pour comprendre les enjeux qu'elles suscitent.
Peut-être que si je me sentais plus légitime dans cette description, je me soucierais moins de la réaction des gens. Je n'ai jamais trouvé de réconfort au contact des autres, parler de cette particularité n'échappe pas à la règle.
De toutes façons, est-ce que j'ai envie qu'un résultat de test me définisse aux yeux de tous ? Non. Pour le moment en tout cas, je préfère passer pour la fille rigolote et un peu bizarre, qui parle trop vite, et qui rit tout le temps ! :-)


"Un homme s'engage dans sa vie, dessine sa figure, et en dehors de cette figure il n'y a rien." Sartre
Anne-So Phie
 

Re: Dire sa douance : comment et à qui

Messagepar Dicizit » Jeu 15 Mai 2014 12:02

je préfère passer pour la fille rigolote et un peu bizarre, qui parle trop vite, et qui rit tout le temps !


Peut être que tout simplement tu es aussi cette fille là? :lol:
Avatar de l’utilisateur
Dicizit
 
Messages: 206
Âge: 50
Enregistré le: Sam 5 Jan 2013 21:18
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Dire sa douance : comment et à qui

Messagepar Sphax » Jeu 15 Mai 2014 13:26

Je confirme, tu l'es probablement aussi. Enfin surtout rigolote et qui rit tout le temps, bizarre on verra ca si tu viens nous voir à une IRL et pour ce qui est parler vite je pense que le "trop" disparaîtra. ^^
Homo Sapiens, merveille de l'univers, dans l'Odyssée je suis juste le meilleur ami du chien.
Aston Villa
Avatar de l’utilisateur
Sphax
gratiné !
 
Messages: 860
Images: 2
Âge: 32
Enregistré le: Lun 18 Nov 2013 01:44
Localisation: Grenoble
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Dire sa douance : comment et à qui

Messagepar JuDechaussettes » Dim 25 Mai 2014 21:07

Je reviens un peu sur le sujet.


Je fais du piano.
Je suis perfectionniste, très perfectionniste.
Je me mets une pression telle qu'à chaque cours j'ai l'impression que mon cœur va sortir de ma poitrine.
Quand je n'y arrive pas je m'énerve, je me braque, voire je suis au bord des larmes.
La prof semble intriguée par mes réactions et me dit culpabiliser ( pour la citer: " ben mince, j'aime pas faire souffrir mes élèves avec mes remarques.").
Je sais qu'elle est un peu informée sur le sujet car, par le passé elle a donné des cours à une adulte HP.
Je sais aussi qu'elle est ouverte d'esprit.
Je ressens le besoin de lui en toucher 2 mots pour qu'elle déculpabilise ( parce-que j'aime pas la voir culpabiliser et que la voir culpabiliser me fait culpabiliser à mon tour.bref :pale: ) et aussi parceque c'est bientôt l'examen et que j'en peux plus d'être dans un état d'explosion imminente . :sweat: :1cache:

Ma question serait: comment aborder le pourquoi du comment de mes réactions avec elle ?
Par où commencer ?


Pour les autres personnes je me laisse encore le temps de la réflexion.


Sinon je l'ai dit à 2 amies qui elles le savaient avant moi . ( merci de ne m'avoir rien dit !!)
"Je suis, et j'apprécie la chance que j'ai d'être."
Avatar de l’utilisateur
JuDechaussettes
 
Messages: 147
Âge: 27
Enregistré le: Dim 30 Mar 2014 09:36
Localisation: Orléans
Présentation: elle est passée par ici, elle repassera par là... elle court elle court la Ju !
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Dire sa douance : comment et à qui

Messagepar Kayeza » Dim 25 Mai 2014 21:22

Si c'est une situation qui revient souvent, tu pourrais peut-être attendre la première occasion qui se présente pour lui dire un truc du genre : "Vous vous rappelez de XY (l'adulte HP qu'elle a déjà suivi) ? Eh bien moi aussi blabla, ce qui explique que mes réactions soient un peu exagérées blabla..."
Ou alors attaquer là-dessus au prochain cours, genre : "Avant de commencer, je voudrais vous parler de quelque chose qui me tient à coeur...".

Dans tous les cas, ne te prends pas trop la tête et reste toi-même, parle de ton ressenti, simplement, et ça devrait passer comme une lettre à la poste. Courage !
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas
Avatar de l’utilisateur
Kayeza
Galette de Riz
 
Messages: 4690
Images: 52
Âge: 38
Enregistré le: Mar 25 Oct 2011 17:46
Localisation: ... et à l'oeil !
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: C'est qui, déjà ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Dire sa douance : comment et à qui

Messagepar JuDechaussettes » Dim 25 Mai 2014 22:05

Rester soi-même, rester soi-même...
C'est noté.
Je vais y aller au feeling.
Merci!
"Je suis, et j'apprécie la chance que j'ai d'être."
Avatar de l’utilisateur
JuDechaussettes
 
Messages: 147
Âge: 27
Enregistré le: Dim 30 Mar 2014 09:36
Localisation: Orléans
Présentation: elle est passée par ici, elle repassera par là... elle court elle court la Ju !
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Dire sa douance : comment et à qui

Messagepar Différente » Lun 24 Juil 2017 18:35

Salut à tou(te)s,

Je me remets au clavier après quelques mois sans réellement poster sur le forum.

J'ai été diagnostiquée en décembre dernier et mon questionnement remonte seulement à septembre. Pour résumer, j'ai vécu 27 ans dans l'ignorance totale de ma surefficience et en l'espace de trois mois j'ai eu le droit au déclic, au questionnement, au test et au diagnostic positif (140).

Ma vie a donc pris récemment un tout autre sens. Tout s'explique : ma solitude, ma scolarité, mon décalage, ma différence, ma force, mon perfectionnisme, ma sensibilité, ma passion dans tout ce que j'entreprends, ma lucidité... Beaucoup d'émotions et de déstabilisation pour une personne vivant seule et en pleine reconversion professionnelle. Mon quotidien est difficile et pas toujours agréable en ce moment. Réviser à la maison, (sur)vivre avec le chômage, aucun épaule sur laquelle se reposer... Même si c'est temporaire c'est parfois long...

J'ai aujourd'hui l'impression de duper mon entourage, de mener une sorte de double vie. Garder tout cela pour moi me pèse de plus en plus. Les personnes les plus proches sont au courant. Cela a mis un froid avec une seule d'entre elles. Mais je reste persuadée que cacher cette différence est le seul moyen de me protéger dans une société où le "hors de la norme" fait souvent peur et n'est pas toujours accepté. Et où la douance est encore tabou. Je n'ai pas envie d'être jugée sur des préjugés : surdoués = facilités = chance = génie = prétention et j'en passe. Je sais d'ores et déjà que dans certains contextes la pilule ne passera pas pourtant c'est justement là où j'aurai le plus besoin de vider mon sac : au sport co. Leur expliquer que pour moi c'est le parcours du combattant. Parce que c'est le cas...

Parfois j'ai envie de le crier ! Mais je ne pense pas que les gens peuvent comprendre ce qu'induit la douance. Ce n'est pas seulement une chance inouïe de voir le monde autrement, d'avoir des facultés que d'autres n'ont pas, c'est aussi vivre avec une hypersensibilité, une hyperesthésie...

Et au même titre que je ne sais pas dans quel monde ils vivent (la question je me la pose souvent), je ne vois pas comment ils pourraient comprendre le mien. Je n'ai pas non plus envie d'être rejetée...

Que de questionnements...
Sur ces quelques lignes, je vous souhaite une belle continuation.
Différente
Tu passes la moitié de ta vie à hésiter avant de te décider de quelque chose et le reste du temps t'es pas sur d'avoir pris la bonne décision.
Différente
 
Messages: 198
Âge: 28
Enregistré le: Ven 9 Sep 2016 12:00
Présentation: C'est ici !
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Dire sa douance : comment et à qui

Messagepar Wal » Mar 25 Juil 2017 09:48

Bonjour différente,
Ton message m'a rappelé ce que l'on m'avait dit à mon arrivée sur le forum: et si la douance n'était qu'une étape dans ton cheminement personnel?
Maintenant que tu as eu une réponse à ce questionnement, peux-être dois-tu aborder les autres questions, propres à toi, et certainement plus essentielles pour te sentir mieux.
Et les caractéristiques que tu cites, est-ce qu'elles ne te définissent pas indépendamment du Haut Potentiel? D'autres personnes ressentent peut être la même chose que toi sans avoir été identifiées HPI ou en ressentir le besoin?
Quant à "dire sa douance", je n'ai pas encore lu ce topic.
Par contre, j'ai récemment rencontré d'autres membres du forum en IRL et je peux te dire que c'est vraiment très instructif de pouvoir en parler directement et sans tabou.
Si tu ne l'as pas encore fait, je te le conseille vivement!
Bon courage :)
Se préparer au pire. Espérer le meilleur. Prendre ce qui vient. (Confucius)
Avatar de l’utilisateur
Wal
 
Messages: 112
Âge: 39
Enregistré le: Mer 11 Jan 2017 16:12
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Dire sa douance : comment et à qui

Messagepar altima » Mar 25 Juil 2017 16:09

Différente a écrit: Je sais d'ores et déjà que dans certains contextes la pilule ne passera pas pourtant c'est justement là où j'aurai le plus besoin de vider mon sac : au sport co. Leur expliquer que pour moi c'est le parcours du combattant. Parce que c'est le cas...
Différente

Bonjour Différente,

je rebondis sur ce passage: qu'est-ce que tu attends de ces personnes? Et pourquoi est-ce le parcours du combattant (dans ce contexte plus que dans d'autres?)?

Pour ma part, l'entourage très très proche et très très restreint le sait, et maintenant je me tâte à faire un coming out professionnel, étant donné que je suis à mon compte et que ça pourrait jouer dans mes orientations...
Avatar de l’utilisateur
altima
 
Messages: 698
Âge: 37
Enregistré le: Mer 18 Mai 2011 14:42
Présentation: presentations/etre-pas-t410.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Précédente

Retourner vers Discussions et Débats

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
"Douance et enseignement : comment s'adapter quand on est un prof surdoué ?"
par Azore » Jeu 9 Avr 2015 18:16

Réponses: 13

Vues: 3185

Dernier message par Judas Bricot Voir le dernier message
Mer 23 Sep 2015 13:40
Comment gérer les tsunamis émotionnels?
par luciole dans l'herbe » Sam 27 Déc 2014 22:44

Réponses: 14

Vues: 3006

Dernier message par sayadyn Voir le dernier message
Jeu 22 Oct 2015 11:18
Comment participer à cette section
par Modérator » Mar 12 Juin 2012 13:54

Réponses: 1

Vues: 2068

Dernier message par Mlle Rose Voir le dernier message
Mar 18 Sep 2012 15:35
amitié : qui se ressemble s'assemble?
par Madame Chevêche » Mar 8 Fév 2011 18:08

Réponses: 20

Vues: 7543

Dernier message par Daenerys Voir le dernier message
Ven 16 Nov 2012 21:22
Douance et Adolescence
par Fabs le vaurien » Jeu 17 Fév 2011 13:11

Réponses: 17

Vues: 4072

Dernier message par Flodepiano Voir le dernier message
Sam 3 Déc 2011 15:56

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité