Nous sommes le Lun 27 Mar 2017 01:46


Différentiels surdoué/normal/déficient ?

Pour des raisons de cohérence de l'ensemble et pour présenter à nos visiteurs une information fiable et claire, cette section est réservée en écriture aux surdoués diagnostiqués.

Modérateur: Zyghna

Différentiels surdoué/normal/déficient ?

Messagepar Totoro » Jeu 9 Juin 2016 21:54

J'ai lu je-ne-sais-plus-où qu'une personne "normale" est à un surdoué ce qu'un déficient mental est à cette même personne "normale".

Si ça ne me parait pas faux "mathématiquement", à savoir que la différence entre un surdoué (QI>130) et une personne moyenne (QI=100) est la même qu'entre cette personne moyenne (QI=100) et un déficient (QI<70), j'ai du mal à concevoir cela dans ma réalité...

Personnellement, je n'ai jamais eu l'impression qu'il y ait un tel fossé entre moi et "la moyenne des gens", que celui que j'imagine entre eux et les déficients mentaux... mais n'étant finalement pas moi-même dans cette moyenne, peut-être est-ce pour cela que je n'arrive pas à "quantifier" correctement ces différences, puisque c'est supposément le très grand écart entre moi et un déficient ?

En même temps, j'ai le souvenir qu'en maternelle il y avait un trisomique 21 avec nous (par intermittence). Il avait 8 ans quand nous en avions 5 maximum... et nous malmenait physiquement (volontairement ou pas), se comportait "bizarrement". Pourtant, contrairement à la plupart de mes camarades qui le disaient "méchant", j'avais conscience que cet élève n'y pouvait rien, que ça n'était pas de sa faute et qu'il fallait faire avec. Etait-ce l'empathie ou l'hypersensibilité qu'on dit plus importantes chez les surdoués ? Ou les extrêmes qui se rencontrent ?

Bref, pour revenir au sujet initial, avez-vous cette impression d'être aussi différent pour une personne normale (au sens canonique de la norme) que l'est une personne déficiente mentale ?

PS : désolé si le terme "déficient mental" n'est pas adapté, je ne cherche pas à choquer, c'est juste que je ne sais pas quel est le terme exact et courant pour désigner les personnes à l'autre bout de la gaussienne...
"Gare au ###bipède asthmatique à poils laineux### !" Georges Brassens, faute d'avoir trouvé un gorille
Avatar de l’utilisateur
Totoro
 
Messages: 11
Âge: 36
Enregistré le: Mar 24 Mai 2016 11:35
Localisation: Ben devant l'ordi...
Présentation: Par ici les amis !
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Différentiels surdoué/normal/déficient ?

Messagepar Colombe » Jeu 9 Juin 2016 22:46

Je suis infirmière dans un ITEP, et à ce titre je suis amenée à connaître au quotidien des enfants et des ados (souvent sur plusieurs années) qui présentent parfois une déficience intellectuelle légère. Comme j'ai accès aux compte-rendus de leur test, WISC le plus souvent, je suis toujours étonnée de si mal percevoir cette fameuse différence.

En effet, entre un ado avec un QI situé entre 90 et 100 et un ado avec un QI entre 70 et 80, je n'ai pas l'impression d'avoir besoin d'adapter mon discours, j'ai avec eux des conversation "normales", voire des centre d'intérêt semblables. Le seuil m' est semble-t-il plus évident en dessous de 70, on rejoint la notion de 2 écarts-type.

De même, je repère plus facilement les enfants accueillis dont le QI est très élevé, probablement surdoués (oui oui, en ITEP!), mais dans mon établissement les psy, très branchés psychanalyse, ne prononcent jamais ce mot ni aucun de ses synonymes.

Il y a aussi des ados dont le QI est très moyen et qui perçoivent très péjorativement la déficience, mais souvent cette perception est biaisée par les troubles du comportement dont ils souffrent tous.

Pour résumer, je dirais, ce n'est pas très original, qu'il y a bien un continuum sur une fourchette de 2 écarts-type en dessous et au-dessus de la moyenne, et que le décalage devient beaucoup plus perceptible au-delà des 2 ET, peut-être à cause d'une différence qualitative.
Avatar de l’utilisateur
Colombe
 
Messages: 84
Âge: 54
Enregistré le: Jeu 12 Juin 2014 22:04
Localisation: Montpellier
Présentation: post152975.html#p152975
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Différentiels surdoué/normal/déficient ?

Messagepar Tipiak » Lun 21 Nov 2016 20:18

Outre les histoires d'écart-type et de déviation par rapport à la médiane, n'y aurait-il pas également en jeu un truc du genre : plus je m'écarte de la norme médiane du QI, plus j'ai une forte probabilité d'avoir des machins déviants associés ? (asperger / troubles du comportement, etc.)

J'ai moi aussi entendu des gens dire "l'écart entre moi-surdoué et les normo-doués est le même qu'entre un normo-doué et un sous-normo-doué", et continuer "du coup j'explique aux gens que pour moi ils sont comme des déficients"... je trouve ce raisonnement très glissant... A mon avis, il vaut mieux remettre du qualitatif dedans...


(Au fait, les paniers de yoplait ne sont plus des yaourts, vous le saviez?)
Nous ne te lècherons pas car tu es toxique!
Mais ma signature est toujours 20% plus cool, d'ailleurs je retourne sur mon bateau pêcher des colins, signé ton papa le Captain Igloo.
Avatar de l’utilisateur
Tipiak
 
Messages: 442
Enregistré le: Jeu 1 Aoû 2013 20:31
Localisation: Ben en général je me déplace, alors bon...
Présentation: attention, bazar sauvage en liberté
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Différentiels surdoué/normal/déficient ?

Messagepar axolotl » Mer 23 Nov 2016 20:02

Tipiak a écrit:J'ai moi aussi entendu des gens dire "l'écart entre moi-surdoué et les normo-doués est le même qu'entre un normo-doué et un sous-normo-doué", et continuer "du coup j'explique aux gens que pour moi ils sont comme des déficients"... je trouve ce raisonnement très glissant... A mon avis, il vaut mieux remettre du qualitatif dedans..

Je trouve ce raisonnement extrêmement glissant également, voire inquiétant, et carrément ignoble ! La différence nous enrichit ; que nous soyons doués ou non selon l'échelle de Richter Wechsler, nous avons tous à apporter à notre entourage. N'oublions pas qu'il y a un continuum (avec l'avantage de rendre la communication fluide) et que les personnes à droite ou à gauche de la courbe font généralement plus d'efforts d'adaptation que ceux qui occupent la place confortable du centre.

Offtopic :
Tipiak a écrit:Au fait, les paniers de yoplait ne sont plus des yaourts, vous le saviez?)

Yopboum nous a trahis ! :'(
« J’aimerais pouvoir m’exprimer avec mes sens. Les mots sont parfois très handicapants. »
(Björk)

≽(◕ ᴗ ◕)≼
Avatar de l’utilisateur
axolotl
 
Messages: 2938
Images: 1
Âge: 59
Enregistré le: Mer 1 Aoû 2012 21:13
Localisation: Saint-Nazaire by the sea
Badges: 1
Neun's d'Honneur (1)
Présentation: c'est_par_ici_c'est_pas_par_là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS



Retourner vers Discussions et Débats

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités