Nous sommes le Ven 24 Mar 2017 09:10


Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Pour des raisons de cohérence de l'ensemble et pour présenter à nos visiteurs une information fiable et claire, cette section est réservée en écriture aux surdoués diagnostiqués.

Modérateur: Zyghna

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar Kayeza » Lun 24 Sep 2012 13:19

moza a écrit: Je crois que ca a sa place ici du coup? :-)

Ah ben oui, carrément ! :cheers:
Après les discussions de ce weekend, il m'est revenu à l'esprit à quel point le passage du test (et la fréquentation assidue du forum et des IRL) m'a permis, comme dit Le Renard, de m'autoriser davantage à être moi, de dédramatiser, de déculpabiliser. Bref, plus de légèreté :levi
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas
Avatar de l’utilisateur
Kayeza
Galette de Riz
 
Messages: 4690
Images: 52
Âge: 38
Enregistré le: Mar 25 Oct 2011 17:46
Localisation: ... et à l'oeil !
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: C'est qui, déjà ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar Pier Kirool » Ven 28 Sep 2012 13:40

Moi, une semaine après, j'ai l'impression que je serai plus patient avec les personnes en face de moi, que la mésestime s'éloigne un peu (j'ai toujours rêvé d'avoir une 2 CV avec un moteur de course), ainsi que le Sd de l'imposteur (puisqu'en fait je suis bien un peudifférent de ce que je paraît être, je n'ai plus le syndrôme, j'en suis un).
Mais y a encore beaucoup de boulot...
"La vraie science est une ignorance qui se sait" (Voltaire)
Avatar de l’utilisateur
Pier Kirool
 
Messages: 2315
Âge: 55
Enregistré le: Lun 14 Mai 2012 10:50
Localisation: Bordeaux
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: Start me up
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar deliloo » Sam 6 Oct 2012 21:59

Il y a eu plusieurs évènements chez moi, ou plutôt qui se sont passés en moi au moment-même où j'apprenais que j'étais surdouée. Ce qui fait que j'ai un peu de mal à corréler ma nouvelle façon d'être exclusivement à la découverte de ma surdouance.
Dans tous les cas, je peux dire ce qui s'est passé en moi (au global) :
- je me sens plus légère, moins de poids à porter,
- je me sens moins différente (oui, c'est bizarre de dire ça alors que finalement le test veut exprimer ma différence intellectuelle, mais c'est comme ça),
- plus sûre de moi,
- plus confiante / positive (je l'ai toujours été, mais là je pense que ça se voit :) ),
- plus simple dans mes relations aux autres (ce n'est que le début, et c'est peut-être qu'une impression...),
- j'accepte mieux le fait d'être ce que l'on appelle "un scanneur" dans le domaine professionnel, car c'est le plus gros souci de ma vie. Et là, j'ai eu ma réponse : c'est "normal". :) En gros, on ne peut rien y faire (entre guillemets), et rien ne sert de lutter contre sa nature propre. Je crois que ça me déstresse un bon coup de savoir ça (mais attendons que je sois de nouveau au chômage... :/ on verra bien si je pense la même chose alors). Sinon, il ne me reste plus qu'à trouver un boulot qui correspond à cette façon d'être... Plus facile à dire... Mais voyons, ne dit-on pas que la surdouance est mère de tous les possibles ? (Espoir Espoir)

...
Avatar de l’utilisateur
deliloo
 
Messages: 30
Âge: 33
Enregistré le: Mar 5 Juin 2012 15:53
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar pixelvois » Sam 27 Oct 2012 06:15

moza a écrit:Je n'ai pas cherché à me diminuer. Peut être parce que je sais que c'est vain, et puis que ce n'est pas grave. Peut être que le WAIS + des sujets comme supériorité ici sur le forum + me réaffirmer que c'est un fait (vu que c'est inscrit sur papier)... que tout ca réunit semble me permettre de contrer ces besoins de me dévaloriser et de me traîner dans la boue à chaque remarque. Je n'éprouve plus vraiment cette fierté coupable qui m'empoisonnait tant. Je suis (point), et peut être que c'est un début pour m'accepter.

+1 : je me juge beaucoup moins, je me suis débarrassé de l'importance excessive que j'accordais au regard des autres...

Kayeza a écrit:
moza a écrit: Je crois que ca a sa place ici du coup? :-)

Ah ben oui, carrément ! :cheers:
( ... ) il m'est revenu à l'esprit à quel point le passage du test (et la fréquentation assidue du forum et des IRL) m'a permis, comme dit Le Renard, de m'autoriser davantage à être moi, de dédramatiser, de déculpabiliser. Bref, plus de légèreté :levi

+1 : carrément !

deliloo a écrit:- je me sens plus légère, moins de poids à porter,
- je me sens moins différente (oui, c'est bizarre de dire ça alors que finalement le test veut exprimer ma différence intellectuelle, mais c'est comme ça),
- plus sûre de moi,
- plus confiante / positive (je l'ai toujours été, mais là je pense que ça se voit :) ),
- plus simple dans mes relations aux autres (ce n'est que le début, et c'est peut-être qu'une impression...),

+1, même si ce n'est pas absolu, d'énormes ( pour moi ) progrès dans ces sens là :-)
( et pour la dernière, maintenant que j'ai un peu de recul sur mon diagnostic : ce n'est pas qu'une impression, cela agit au long court, même quand on retombe dans un creux... car des hauts et des bas, il y en a toujours, l'amplitude des oscillations en étant peut-être réduite, le niveau du fond étant relevé ^^ )

Pierre Kirool a écrit:Mais y a encore beaucoup de boulot...

+1 : C'est plus que clair :wasntme: ...
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )
Avatar de l’utilisateur
pixelvois
Papa Ours
 
Messages: 5193
Images: 124
Âge: 45
Enregistré le: Dim 27 Nov 2011 10:50
Localisation: planète Mars en navet rond
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar Meggie » Lun 29 Oct 2012 10:39

Semaine +2 : Je sais pas combien de temps ça va durer ou comment ça va évoluer mais je me suis dit que je pouvais quand même participer à ce super post.

- Je suis beaucoup plus sûre de moi (sans l'être trop, j'espère).
Par exemple : je ne m'inquiète plus de remarquer que j'ai du mal à comprendre certaines logiques mathématiques vu que, grâce aux résultats homogènes (qui apprennent des choses, quand même), je suis plus lucide sur ce qui me pose vraiment problème. Ce n'est pas l'explication, que je comprends sans soucis, c'est ma vision particulière de la chose et mon déficit de connaissances des règles de base qui font que j'ai besoin de "plus" lorsqu'on essaie de me démontrer quelque chose (comme la validité d'une illusion d'optique géométrique).

- Je suis plus calme.
En gardant mon tempérament "sanguin", je ne m'énerve plus pour des broutilles. J'ai eu la confirmation que je fonctionnais différemment et cela me suffit à relativiser. Encore une question qui relève de la confiance en soi, je suppose. Je ne constate plus seulement la différence et le décalage mais je les connais. Ça change énormément mon rapport à la vie, l'univers et tout le reste (oui, je cale cette référence un peu partout).

- Je suis moins facilement blessée par certaines remarques parce que le sentiment d'être incomprise est remplacé par celui d'être mal comprise. Je peux alors m'expliquer ou me contenter de hausser les épaules. Confiance en soi, encore.

- Je me sens pousser des ailes (et je m'en vais d'ailleurs vous le prouver en me jetant du haut de la Tour Eiffel, banzaï !).
J'ai des tas de projets, comme d'habitude, mais, cette fois, je m'en sens capable. Je me sens prête à m'y accrocher (je ne dis pas que je suis sûre de les mener au bout, scanneuse etc., mais, au moins, je m'en sens l'envie et la force).
J'attends, par exemple, qu'un magasin de musique que j'ai visité reçoive un banjo. "Cadeau d'anniversaire de moi à moi ! Comment me remercier ?"
Parce que le monde de la musique me semblait hors de portée avant mais que, grâce au test, je me dis que j'ai peut-être le droit d'essayer quelque chose qui m'a toujours tentée.

- Je me cogne toujours autant la tête aux portes de placards, coins de meubles, porches... mais, cette fois, je me dis que ça doit pas m'abrutir tant que ça. :mrgreen: (je dois avoir une poche de liquide super épaisse et solide sous le crâne, à force...et non, j'appelle pas ça le liquide céphalo-rachidien)

Voilà. Je pense qu'un peu tout ce que j'ai écrit peut se résumer à la confiance en soi mais bon. Ça m'a fait plaisir de l'écrire et de vous lire.
Avatar de l’utilisateur
Meggie
 
Messages: 159
Âge: 28
Enregistré le: Dim 14 Oct 2012 20:30
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar Kayeza » Lun 5 Nov 2012 00:24

Meggie a écrit:Parce que le monde de la musique me semblait hors de portée avant mais que, grâce au test, je me dis que j'ai peut-être le droit d'essayer quelque chose qui m'a toujours tentée.

Et comment !! Plus ça va, plus je me dis que c'est dans les choses qui nous ont toujours tentés que réside notre plus grand potentiel... (Enfin, c'est pas forcément aussi absolu que ça, dans la vraie vie, m'enfin flûte quoi, on fonce.) Moi, c'est la harpe. Juste difficile de trouver un/e prof en habitant dans une campagne perdue...
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas
Avatar de l’utilisateur
Kayeza
Galette de Riz
 
Messages: 4690
Images: 52
Âge: 38
Enregistré le: Mar 25 Oct 2011 17:46
Localisation: ... et à l'oeil !
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: C'est qui, déjà ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar Melokine » Lun 5 Nov 2012 10:09

Kayeza a écrit:
Meggie a écrit:Parce que le monde de la musique me semblait hors de portée avant mais que, grâce au test, je me dis que j'ai peut-être le droit d'essayer quelque chose qui m'a toujours tentée.

Et comment !! Plus ça va, plus je me dis que c'est dans les choses qui nous ont toujours tentés que réside notre plus grand potentiel... (Enfin, c'est pas forcément aussi absolu que ça, dans la vraie vie, m'enfin flûte quoi, on fonce.) Moi, c'est la harpe. Juste difficile de trouver un/e prof en habitant dans une campagne perdue...


Je viens tout juste de réaménager mon coin bureau pou pouvoir récupérer mon clavier... je ne sais pas encore si ce dont j'ai vraiment envie c'est de me remettre au piano ou d'apprendre à chanter :smile: (sauf que pour l'option 2 j'ai des scrupules/blocages par rapport aux voisins...)
Hypersensibilité mon cul...
Melokine
 
Messages: 735
Âge: 42
Enregistré le: Dim 15 Juil 2012 09:24
Localisation: IDF
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar Joebar » Lun 5 Nov 2012 10:20

bah, fais les deux :D
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.
Avatar de l’utilisateur
Joebar
Chouchou de la maîtresse
 
Messages: 2921
Images: 4
Âge: 40
Enregistré le: Lun 27 Juin 2011 10:31
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: ->
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar Melokine » Lun 5 Nov 2012 10:29

Joebar a écrit:bah, fais les deux :D


Ah ouais c't'une idée, ça :D
Hypersensibilité mon cul...
Melokine
 
Messages: 735
Âge: 42
Enregistré le: Dim 15 Juil 2012 09:24
Localisation: IDF
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar pixelvois » Lun 5 Nov 2012 10:45

On s'écarte du sujet initial là... venez donc discuter de ça dans un topic comme la musique comme exutoire ^^
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )
Avatar de l’utilisateur
pixelvois
Papa Ours
 
Messages: 5193
Images: 124
Âge: 45
Enregistré le: Dim 27 Nov 2011 10:50
Localisation: planète Mars en navet rond
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar Kayeza » Jeu 3 Jan 2013 22:27

Une petite réflexion m'est venue en lisant de nombreux témoignages de découverte de la douance. Quand on apprend qu'on est surdoué, une des choses qui fait le plus de bien, c'est de pouvoir enfin s'accepter comme on est. On a une explication qui nous permet de nous dire "ben je suis comme ça, c'est tout".
Depuis que "je suis intelligente" :lol: il me semble que j'arrive mieux à étendre cette réflexion aux gens qui m'entourent, à les accepter comme ils sont, même si je n'en connais pas les raisons.

J'ai eu l'exemple récemment chez une amie, qui gueulait sur les enfants de son compagnon parce qu'ils "n'écoutent jamais ce qu'on leur dit". J'ai essayé de glisser l'explication selon laquelle ce n'est pas forcément un signe de mauvaise volonté de la part des gamins, mais peut-être qu'il y a un problème d'attention là-derrière. Le frère de mon amie était là aussi et il a dit "c'est peut-être parce que vous leur gueulez dessus tout le temps que justement, ils n'écoutent pas, ils sont blindés". Dans les deux cas, il me semble que la réflexion du frère comme la mienne partent d'un a priori positif sur les enfants : il y a peut-être un problème ailleurs (attention ou excès d'engueulade).

C'est cet a priori positif qui me parait intéressant : partir du principe que la personne qu'on a en face est comme ça et qu'elle fait déjà de son mieux. Je ne suis pas une accro de la PNL (à vrai dire, je n'y connais rien), mais j'avais vu passer vite fait une liste de ses 10 postulats de base. Le numéro 2 m'avait particulièrement marquée : "Tout comportement, à son origine, est notre meilleure réponse et détient une intention positive."

Dans l'exemple que j'ai cité, j'aime à croire que l'enfant n'est pas "chiant" parce que ça l'amuse : c'est pour lui la meilleure réponse à une situation donnée. Savoir que je suis comme je suis et que, même quand je foire des trucs, j'ai fait de mon mieux, ça m'aide à voir les gens sous un jour plus positif... (et plus particulièrement les enfants, parce que c'est surtout quand j'étais enfant que j'ai été considérée comme "chiante" alors que je faisais de mon mieux - et parce que je vois avec le recul à quel point les petites phrases assassines de ce type dont on accable les enfants peuvent avoir des conséquences assez désastreuses... Mais c'est un autre sujet, j'y reviendrai peut-être ailleurs...)
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas
Avatar de l’utilisateur
Kayeza
Galette de Riz
 
Messages: 4690
Images: 52
Âge: 38
Enregistré le: Mar 25 Oct 2011 17:46
Localisation: ... et à l'oeil !
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: C'est qui, déjà ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar Mlle Rose » Ven 4 Jan 2013 12:09

Une intention positive bof. Avec des explications comme ça on excuse tous les actes les plus abjects existants (meurtres, viols, etc...). Mais c'est un autre sujet.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:
Avatar de l’utilisateur
Mlle Rose
 
Messages: 12691
Images: 86
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:56
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar Kayeza » Ven 4 Jan 2013 12:17

Il ne s'agit pas d'excuser et de tomber dans le béni-oui-oui, mais juste de comprendre, d'avoir un angle d'approche un peu différent - ce qui n'empêche pas par la suite d'agir en conséquence... Exemple classique : Hitler pensait sans doute que son bonheur passait par l'élimination des Juifs de la surface de la Terre. À son petit niveau tout relatif, avec tout l'égoïsme et la cruauté infinie que ça implique, son intention était d'aller vers un "mieux".
Même chose avec les gamins de mon exemple : ils peuvent avoir une intention positive, s'ils sont lourds ou pénibles, je le leur dis quand même. Mais de façon un peu plus zen que si je partais du principe qu'ils sont "foncièrement" cons ou débiles...
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas
Avatar de l’utilisateur
Kayeza
Galette de Riz
 
Messages: 4690
Images: 52
Âge: 38
Enregistré le: Mar 25 Oct 2011 17:46
Localisation: ... et à l'oeil !
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: C'est qui, déjà ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar Mushu » Ven 4 Jan 2013 12:28

Offtopic :
Je suis assez d'accord avec ton analyse Kayeza pour ce qui est des enfants, car ils cherchent encore a se construire et a apprendre comment réagir en accord avec ce qu'ils sont au fond d'eux,
après, il y a des adultes tout aussi paumés qui font de leur mieux aussi malgrès des résultats considérer comme approximatifs par le reste de leur entourage...
mais il y a aussi des personnes feignantes, réellement et pire, malveillantes pour les autres qui font de leur mieux pour etre malveillantes sans aucun doute...
Cela est surement réactionel a un evenement passé ou je ne sais quoi (jsuis pas psy) et elles ont surement besoin de ce faire aider, mais en attendant, je pense qu'il est trop lourds de "les sauver" si on est pas psy et on ne peut pas non plus les excuser "parcequ'elles sont comme ca"
mais c'est bien d'être tolérant, tant que la liberté des uns s'arrete ou commence celle des autres...
pour le reste je suis d'accord avec Mlle Rose, tout n'est pas excusable !
:ensoleillé: Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours. :lire2:
"Live as if you were to die tomorrow. Learn as if you were to live forever."
:amour2: [Gandhi] :amour2:
Avatar de l’utilisateur
Mushu
 
Messages: 372
Âge: 34
Enregistré le: Lun 14 Mai 2012 15:20
Localisation: Sur le rebord de la fenêtre
Présentation: de Retour en Avant
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar TourneLune » Ven 4 Jan 2013 12:45

Je ne crois pas que Kayeza chercher d'excuses, juste des explications. Ca n'enlève ni ne rajoute rien à la valeur morale qu'on peut donner aux actes. Prendre plaisir à massacrer des gens ou à les aider, c'est moralement pas la même chose mais du point de vue du "système" de l'individu, ça se passe de la même manière.
Il n'y a aucune jugement de valeur là-dedans, simplement du + et du -, individuellement et dans un système donné, on va vers le + et on fuit le -. Ca ne veut pas dire qu'on produit quelque chose de positif pour le système global mais pour soi, oui, en tous cas à court voire très court terme.
A partir du moment où on regarde les choses sous cet angle, on peut simplement chercher à comprendre ce qui fait un + et ce qui fait un - . Parfois on peut agir dessus, parfois pas mais ce qui est certain, c'est qu'un individu cherche toujours son confort.

La notion de confort/inconfort est très utilisée dans le monde équestre ( et surement ailleurs). Si tel comportement est gênant, je peux considérer que mon cheval fait ça pour m'emm...der et lui coller une torgnole. Ca marche rarement et jamais à long terme.
Je peux aussi lui rendre le comportement qui me déplait inconfortable et celui qui me plait confortable. L'idéal étant quand je le fais de façon suffisamment intelligente pour qu'il ne se rende pas compte que ça vient de moi. ( c'est certes plus facile avec un cheval qu'avec un enfant et par ailleurs ce n'est pas tellement autre chose que de la manipulation ^^)

Pour les gamins des amis de Kayeza, peut-être que faire des bêtises est la façon la plus efficace d'attirer l'attention des parents, sans doute qu'à force de râler, ils les ont juste désensibilisés. L'inconfort n'est plus si inconfortable, en tous cas, plus suffisamment par rapport au "+" qu'ils trouvent à faire des bêtises. Renforcer le -, détourner le + et peut-être que ça ira mieux.
Râler qu'ils sont infernaux, ça ne fera rien évoluer...
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11205
Images: 352
Âge: 37
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar Tinou » Sam 20 Avr 2013 04:34

Ho que oui, ça va mieux !!!!

Un mois après, je découvre mes particularités sans culpabilité : je suis comme ça un point c'est tout !

Je suis vachement mieux dans mes baskets déjà !

Je suis apaisée, mes rapports avec les autres ont changé ...

Je suis plus indulgente avec moi et avec les autres ...

Toute ma curiosité du monde, de la musique, des sciences, de la philo, ... tout remonte et je plonge avec bonheur dans les sujets occultés pendant des années ...

Je m'autorise le droit de nourrir mon cerveau, mes sens ... je m'autorise le droit d'être moi, je n'essaye plus de rentrer dans le moule ...

Un long chemin reste à parcourir, je dois mettre de l'ordre dans mes envies, je dois apprendre à gérer mon hypersensibilité et mon perfectionnisme mais déjà: qu'est ce que je vais mieux !!!
Quand dans ta vie, des moments difficiles viendront...
Repose-toi s'il le faut, mais n'abandonne surtout
pas.
Avatar de l’utilisateur
Tinou
 
Messages: 239
Âge: 61
Enregistré le: Mer 20 Fév 2013 05:21
Localisation: Java (so pô près d'Lîdje)
Présentation: por chal
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar Idril » Mar 16 Juil 2013 00:34

Chez moi, et depuis mon diagnostic à l'adolescence, le sujet était tabou. Il ne fallait pas en parler, et j'ai grandi avec mes angoisses, mon hypersensibilité, à me demander quelle énième pathologie je devais avoir.

C'est en me retrouvant vraiment en décalage avec les gens de mon entourage scolaire et professionnel, après une réorientation pourrie, que la question de la douance m'est revenue, à l'âge adulte.

J'ai beaucoup lu à ce sujet, et tout d'un coup j'ai compris comment j'étais câblée. Au début je croyais dur comme fer à la théorie du "trop intelligent pour être heureux". Puis une opinion contraire m'est venue d'un non surdoué. Au résultat, je l'ai transformée en "trop intelligente pour être fataliste". Et si je m'inventais le bonheur? Et si je faisais mentir les pronostics? Et si je pouvais accepter mes dysfonctionnements et les apprivoiser? Être en paix avec moi même? Faire des projets d'avenir en étant confiante en mes capacités?

Le bonheur, à qui le tour? A MOI BORDEL! :D
Vaincre sans lutter, convaincre sans parler, réaliser dans la sérénité.
Avatar de l’utilisateur
Idril
 
Messages: 25
Âge: 25
Enregistré le: Dim 14 Juil 2013 18:17
Localisation: Au bord de la mer
Présentation: Un p'tit bout de moi
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar Nami Tama » Ven 13 Sep 2013 16:45

C'est tout neuf pour moi, et voilà ce qui m'a sauté au coeur récemment : c'est une bénédiction/chance/merveille que d'être dotée de ce fonctionnement.
Je vis plus intensément.

Non qu'avant j'étais amorphe et ne ressentais rien. Non, rien n'a changé. Si ce n'est qu'aujourd'hui, je réalise que comparativement à la majorité, dans ma tête, dans mon corps et dans mon cœur, se joue autre chose de plus intense.

J'ai dans la tête, dans le corps et dans le cœur un feu d'artifice permanent de couleurs, de chaleurs, d'idées et de ressentis. Je vibre quand la feuille d'arbre s'envole, je pleure quand une porte de garage se lève, le moindre frôlement est une caresse. Et tout ça est un don précieux, parce qu'il est rare. Parce que ce qui me fait vibrer, ne fera sans doute que légèrement tressaillir quelqu'un de "normal".

J'adorais déjà la vie, ma vie. Mais aujourd'hui que je comprends que j'y ai un accès privilégié, qu'il m'est donner de ressentir "plus fort", c'est comme si...Ah je n'ai pas de mots pour le décrire ! :geek1:
C'est une joie profonde, une grande gratitude, un vrai bonheur.

J'ai la chance de ressentir ma vie "plus fort" et c'est trop bien ! :clap:
"Nous sommes la seule personne à dépasser."
Philosophie Marchombre, Pierre Bottero
Avatar de l’utilisateur
Nami Tama
 
Messages: 90
Âge: 32
Enregistré le: Sam 7 Sep 2013 16:54
Présentation: Moi je moi je moi je
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar Kliban » Mar 19 Nov 2013 23:02

Depuis que je suis intelligent, je me rends compte que j'étais con
avant.

maintenant
Ca ne me rend pas moins con - mais au moins je le sais. :D

Nan, je suis juste en tain de me dire que j'ai bien le droit de m'autoriser
alors qu'avant
Je passais trop de temps à demander s'il te plait dis-moi, j'ai le droit de penser comme ça ?

Peut-être que je vais changer mon régime - moins de livre, plus de crayon-papier -

Allez, je commence

demain.
De main gauche à main droite, le flux des savoirs - en mes nuits, le règne du sans-sommeil - en mon coeur, ah, if only!, le sans-pourquoi des roses.
Avatar de l’utilisateur
Kliban
 
Messages: 277
Âge: 47
Enregistré le: Mar 15 Oct 2013 18:15
Localisation: Paris
Présentation: bah !
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar Nexus-6 » Mar 19 Nov 2013 23:30

Depuis que je suis intelligent je me suis enfin pardonné et ça, ça change tout pour appréhender ma vie, il ne me reste plus qu'à me débarrasser de tous mes automatismes de défense accumulés par mon cerveau. :levi
Avatar de l’utilisateur
Nexus-6
 
Messages: 318
Âge: 31
Enregistré le: Jeu 11 Juil 2013 18:25
Localisation: 1123.6536.5321-EU-FR-44
Présentation: Par ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar galou » Lun 25 Nov 2013 13:33

Ca y est, je crois que je peux enfin poster sur ce merveilleux fil qui donne beaucoup d'espoir :cheers: (merci au passage à l'initiateur !)

A la découverte de ma douance, j'ai d'abord pris cela comme un défaut, quelque chose que je ne souhaitais à personne...En effet, j'ai très longtemps refoulé mes émotions (ou plutôt fait un clivage, car tout était trop difficile à supporter). Et quand j'ai appris que, de toutes façons, je ressentais les choses plus fortement que la "normale", alors qu'il fallait justement que je renoue avec mes parties émotionnelles, je me suis dit : mais ça va pas, c'est insurmontable, jamais je ne résussirai à être bien avec moi-même, au secours !!!!

Et finalement, après 6 mois de thérapie (pas tout à fait fini, mais presque !), je prend cette caractéristique comme un cadeau. Oui, ce n'est pas évident de gérer ses émotions, et oui certaines réactions peuvent étonner l'entourage...Mais finalement, chacun est différent de l'autre, et je préfère être différente de cette façon !

Je suis empathique...je risque de me faire avoir ? et alors ! Je suis limite fière d'être empathique, parce qu'à travers ce trait de caractère j'ai acquis la confiance de certaines personnes et j'ai construit de réelles amitiés !
Je suis hyper sensible ? Là aussi fière de l'être car, même si les mauvaises choses peuvent prendre des proportions énormes (et peut-être faut-il travailler un peu sur la gestion des émotions ?), les bonnes nouvelles et les petits plaisirs simples aussi ! Et j'adore ressentir un véritable élan d'amour, à rire toute seule dans ma voiture, rien qu'en sachant que je vais retrouver ma minette le soir et qu'elle va miauler et réclamer des câlins, ou alors en imaginant la fierté de mon homme quand je lui prépare son pot d'anniversaire et que ses collègues le complimentent, ou alors.... il y a tellement d'exemples ! Ca fait tellement de bien !

Et comme les autres, après ce gros travail, je m'accepte beaucoup mieux, j'ose plus de choses (le chant !!!) et je ne culpabilise presque plus quand je monte sur mes grands chevaux en constatant une injustice :rofl:

Je suis comme ça, avec des qualités et des défauts et si pour certains les traits de caractère d'un surdoué sont des défauts et bien tant pis. Ca ne m'empêchera pas de vivre et de profiter de tout le bonheur qui s'offre à moi. Reste à supporter les mauvais moments... Mais finalement, savoir que je suis surdouée, ça me permet aussi de relativiser : "ne t'inquiète pas, oui ça fait mal, mais ça va passer, et c'est normal si tu ressens les choses avec une telle violence"

Bref, tout va bien :ensoleillé:
"Si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main [...] je chante la vie, je danse la vie!"
Avatar de l’utilisateur
galou
Gateau d'Artifice
 
Messages: 2079
Âge: 32
Enregistré le: Ven 29 Mar 2013 18:47
Présentation: courage, elle est courte :-p
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar Loubel » Mer 27 Nov 2013 19:21

...ça va mieux de jour en jour: Je suis happy et attends la suite!

De savoir ce que je suis (à part bizarre), me donne aujourd'hui une certitude énorme par rapport à mon futur. J'ai enfin un "manuel" à ma disposition qui m'aide à comprendre ce que j'ai pas pu comprendre jusque là..: "Les grand secrets de la vie et de la vie & moi".

C'est un savoir que je peut peut être comparer à un manuel qui se constitue pour moi quasi de pages blanches...seule chose qui y figure, c'est le sommaire des grandes titres et "guidelines". Il s'agit donc d'un cas "pratique" en quelque sorte...et c'est à moi de remplir les pages en fonction de mon cas. C'est ainsi que j'interprète ce nouveau exercice....

....et je me regale, vraiment!

Certes, beaucoup de doutes, réflexions, questions et choses que je ne comprends pas encore me préoccupent. De manière quotidienne! Mais, enfin!, j'ai pu comprendre "pourquoi"....et ceci, je l'utilise aujourd'hui pour savoir le "comment" et "comment pas", le "quoi et quoi surtout pas"... C'est pas facile par moments, je l'avoue! Mais c'est beaucoup plus facile par rapport à avant...un passé, rempli de questions, tristesse, incompréhension et manques...je parle avant tout du manque de savoir-faire-comment-quoi. Ma vie et point de vue sa ma vie et la vie de manière générale a changé.

Je suis contente que ce topic a été posté, car j'ai constaté que beaucoup d'entre nous ont encore beaucoup de mal. J'espère que ça changera pour eux! J'ai envie de dire...ayez confiance!

***
Travelling - it leaves you speechless, then turns you into a storyteller (Ibn Battuta)
Avatar de l’utilisateur
Loubel
 
Messages: 483
Images: 0
Âge: 32
Enregistré le: Ven 16 Aoû 2013 00:08
Localisation: B-Land
Présentation: presentations/emilie-the-strange-t3920.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar madeleine » Dim 26 Jan 2014 21:25

Kayeza a écrit:Depuis que "je suis intelligente" :lol: il me semble que j'arrive mieux à étendre cette réflexion aux gens qui m'entourent, à les accepter comme ils sont, même si je n'en connais pas les raisons.

ça me paraît paradoxal mais c'est ce que je ressens aussi, je n'ai plus cette urgence à comprendre l'autre, à le "désamorcer", les gens ne font plus peur à l'enfant que je suis aussi.
j'ai aussi bien moins peur de me tromper, non pas que je pense faire moins d'erreurs, mais elles ne me condamnent plus à mes yeux. Du coup j'ose même poster sur ce forum :wasntme:
je n'ai plus honte de réfléchir par moi-même, d'oser des rapprochements sans avoir TOUT lu de la question, d'y prendre un énorme plaisir, d'y jouer en promenant la chienne, d'argumenter toute seule à voix haute dans ma colline.
Ca fait plaisir aussi de regarder son histoire et de se dire que tout ce qui est arrivé avait un sens, c'est-à-dire des rapports de cause à effet compréhensibles et non pas ceci
Macbeth:
To-morrow, and to-morrow, and to-morrow,
Creeps in this petty pace from day to day,
To the last syllable of recorded time;
And all our yesterdays have lighted fools
The way to dusty death. Out, out, brief candle!
Life's but a walking shadow, a poor player,
That struts and frets his hour upon the stage,
And then is heard no more. It is a tale
Told by an idiot, full of sound and fury,
Signifying nothing.

Ca fait plaisir aussi de ne plus éprouver une colère constante, une rancune diffuse, elle s'est évaporée pouf! mais j'aime toujours autant Shostakovitch
ca fait plaisir d'avoir survécu jusque là pour avoir cette chance extraordinaire !
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool
Avatar de l’utilisateur
madeleine
Ninja Traductor
 
Messages: 2804
Images: 0
Âge: 50
Enregistré le: Jeu 9 Jan 2014 10:16
Localisation: clermont-ferrand
Badges: 1
Neun's d'Honneur (1)
Présentation: presentations/contente-vous-connaitre-t4411.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Depuis que je suis petit et intelligent, ça va mieux!

Messagepar Rhonin.k » Dim 2 Fév 2014 22:11

Salut à tous et à toutes. :rofl:

Une petite contribution qui, j'espère, apportera un plus réel à tous ceux et celles qui sont encore dans l'étourdissement des questionnements fondamentaux. :tmi:

Enfant intellectuellement précoce, je fus testé très tôt et donc, en conséquence, je n'ai pas exactement le même profil que certains d'entre vous, aujourd'hui. Pour moi, beaucoup d'interrogations sont tombées relativement vite au regard de vos parcours et de vos découvertes tardives. Cependant, ces troubles, je les ai connu également à une époque bien antérieure de mon existence, justement même au moment où l'élaboration d'une personnalité sert de strate primaire à toute l'architecture d'une vie, tant sociale qu'intellectuelle. :wasntme:

De mon souvenir, j'avais d'ailleurs témoigné il y a de cela une petite dizaine d'années sur, feu, le forum de précoce.org pour me mettre volontairement en rupture avec le ton général des autres témoignages que très peu de positif habitait. Lol, je me souviens encore plutôt bien du titre  :D : « Témoignage positif. Comment bien vivre avec sa douance. » Et, j'avais été plutôt très content de voir par la suite que nombreux furent les membres touchés par la douance à l'avoir lu et à s'en être emparé pour s'en faire un outil d'analyse supplémentaire. ;)

En vis à vis de mon quotidien actuel et de ma manière de me démêler aujourd'hui avec ma propre douance, je serais plutôt au regret de vous dire que ce témoignage ne vous apporterait plus rien. :nesaitpas: Car, la vie m'a fait parcourir beaucoup de chemin et, ainsi, mes anciennes recettes dédiées à équilibrer les différents pans de ma personnalité se sont étrangement enrichies d'ingrédients auxquels je n'aurais pas forcément pensé initialement. :-|

Ce que je vais vous expliquer présentement couvre donc une parabole qui va bien au-delà de ce simple témoignage déposé sur précoce.org, puisque que le temps semble déjà avoir partiellement fossilisé...

Au début était l'enfant. Seul souvent. Enfant unique aussi. Pénétré par des questions et des idées étranges et déjà amoureux des sciences et des concepts pré-philosophiques. A 5 ou 6 ans, j'avais besoin de savoir comment brillait le filament de l'ampoule ; ce qui était à l'origine des gisements de pétrole ; ce qui faisait que les humains, les chats, les chiens et les poissons rouges étaient des êtres d'apparence symétrique ; et même ce qui poussait les flics des films et des séries télévisuelles à porter leur pistolet sur le flanc de la poitrine, dans une singulière coque de cuir sanglée ( je sais depuis que ça s'appelle un holster ), et non pas de part et d'autre d'une ceinture lourdes et épaisse, comme tous les fabuleux cowboys des autres films et des autres séries.

Puis vers 8 ans, j'avais saisi par l'essentiel l'esprit contestataire de Brassens, ce bonhomme à la moustache blanche, au col roulé, dont j'avais notamment vu les photos de la mise en bière, peu de temps auparavant, et dont les ondes commémoratives arrosaient nos oreilles d'histoires presque interdites de gorilles en rut et de paratonnerre. J'ai aussi pleuré devant la télé quand la navette Challenger s'était désintégrée inopinément dans le ciel :'( , pensant non pas à la destruction absurde d'un rutilant astronef mais bel et bien à la mort cruelle de ceux et celles qui venaient d'y embarquer pour tenter de tutoyer les étoiles. Dès lors, le phénomène de mon empathie m'est devenu totalement conscient. :pale:

Peu de temps après, vers 10 ans, j'ai eu des désirs de corps de femmes. Des femmes noires exclusivement. La raison ? J'avoue que je ne l'ai jamais compris. Mais, je désirais la peau mate, le sein lourd et la cambrure en plein érotisme sans comprendre quoi même en faire de mes jeunes menottes. Semble-t-il que l'intelligence passait alors au second plan pour laisser grandement la place à un champs émotionnel beaucoup plus prépondérant.

A 15 ans, Challenger, c'est moi. Paf ! :@ J'éclate en plein vol bien que je sais déjà par le résultat global des tests ( encéphalo + neuro + QI + psy ) que je suis hors des normes. Je suis en parfaite rupture avec l'école qui est pour moi le terrain de tous les dangers. :sweat: J'en deviens même malade somatiquement à force me sentir si mal compris, si mal adapté à toute forme de vie en communauté. Je rejette beaucoup de matières scolaires, tourne résolument le dos à l'apprentissage de l'anglais et du latin qui me débectent et ne me consacre véritablement qu'aux arts plastiques par lesquels je tire à moi tout seul la moyenne de la classe vers le haut. C'est décidé, un jour je serais auteur de bandes dessinées. Déjà, je m'attaquais à l'élaboration de mes premières planches dans l'étroitesse de ma chambre de môme.

A la vingtaine, les Beaux-Art sont derrière moi ( 3 ans sur les 5 ) et je m'engage enfin dans une voie purement graphique que je compte bien transformer d'ici quelque temps en profession durable. Mes parents qui, au désespoir, « ne savaient pas quoi faire de moi » et qui n'avaient ( ...n'ont toujours !... ) qu'une compréhension peu approfondie du paramètre de la douance, sont plutôt très heureux car enfin le rejeton unique fait des efforts tangibles pour prendre son envol. :whew: Une autre école professionnelle s'en suit alors et je tente comme je peux de trouver le point d'équilibre harmonieux entre la normalité sociale et l'expression non refoulée de mon tempérament. :vgeek:

Mais cela ne fonctionne pas très bien. :shake: Véritablement, une seule personne sincère va s'attacher à saisir ma singularité. Une personne proche. Un amour. :inlove: Une personne qui, à ce jour, malheureusement n'est plus... :'( Il me faudra rencontrer mon épouse dix ans plus tard pour retrouver enfin chez quelqu'un d'autre ce même degrés de compréhension.

De cette lointaine époque jusqu'à aujourd'hui, la suite va s'écrire entre recherches intimes d'authenticité et tromperie relative. Car, je suis devenu avec le temps un fieffé menteur autant qu'un cachotier ! 8) Quelque part, heureusement que mon caractère ne m'a jamais porté vers l'escroquerie. L'expérience venant avec la force de la pratique, je serais dès lors sûrement un bien mauvais citoyen. Mais reprenons...

Face au miroir du matin et face à l'amour propre, j'ai été comme vous en état de basculement. C'est à dire, à me demander comment bien faire accepter des autres mon « câblage » intellectuel et pouvoir vivre ainsi en étant tout à fait raccord avec la foule des anonymes. Cela aurait pu fonctionner, oui je pense, si je ne portais pas depuis toujours une sorte de guigne éternelle et tenace sur laquelle je n'ai en définitive que très peu d'emprise malgré le sérieux des rides qui me viennent. Pire encore, cet égarement de perception s'est presque souvent manifesté sur un mauvais jugement d'apparence à mon encontre. Comme quoi, quand on n'est ni beau, ni riche, ni surfeur ( petit jeu : Prenez ces 3 termes et mettez ce que vous voudrez à la place. Tant que c'est surfait, ça marchera aussi ;) ) et bien on n'échappe pas au délit de sale gueule, pas plus qu'à l'idée que la masse, sure de ses arguments et de se ses préjugés psychologiques, se fait obligatoirement de l'extraterrestre du village. Voyez plutôt... :roll:

Entre mille autres exemples, je n'ai jamais été considéré capable d'être apte à entrer dans le bureau d'une association ( Pour mémoire, un bureau = 1 président, 1 trésorier, 1 secrétaire ). Jamais capable de conduire un gros véhicule utilitaire au travail alors que j'en possède moi-même un exemplaire dans le creux de mon garage. Jamais considéré comme étant capable de gérer un bricolage conséquent bien que je sois le McGyver attitré de ma petite famille. Jamais considéré comme étant capable de comprendre le fonctionnement d'un ordinateur alors que, il fut un temps, j'ai travaillé chez un assembleur. « Jamais considéré... », car c'est bien ça l'association de mots qui blesse. Juste le fait de ne pas être considéré en rapport du véritable panel intellectuel tant de fois affiché ! :think:

En toute logique, ( vous vous en doutez déjà surement, intelligents comme vous êtes ), j'ai donc tenté - de prime abord - de faire démonstration rapide de mes prédispositions et talents. Seulement, à chaque fois l'échec cuisant m'attendait. Toutes les bonnes excuses m'ont été données, tous les prétextes furent écrits, si bien qu'à un moment, j'ai préféré arrêter définitivement de vouloir convaincre les idiots et les égarés qui se forgeaient de moi une image trompeuse. :(

Ce n'est seulement qu'ensuite que j'ai décidé de sortir des standards vestimentaires, de me laisser pousser la barbe ( que je retaille parfois quand-même pour plaire à ma belle ) et d'adopter certains codes supplémentaires plus en adéquation avec mon état d'esprit très porté sur le Rock n' Roll. :rock: Serait-ce donc là une autre forme de tentative d'acceptation par le groupe humain ? ( par un autre groupe humain ? Une communauté ? ) N'étant jamais certain de disposer de toutes les vérités universelles, j'ai effectivement été tenté de le croire aussi à une époque. Puis est venu le temps d'envoyer toutes les formes de convenances analytiques au diable ! :devil: Parce que ça fatigue les neurones... Parce que ça fait somatiser. Et que, somatiser mine terriblement ma santé. :sweat:

Aujourd'hui, si j'avais à tirer une conclusion relative de mon état présent, juste au midi de ma vie, je dirais que je vis bien mieux avec l'éventail de mes capacités intellectuelles caché sous le manteau. J'use quotidiennement d'un masque qui ne me pèse pas trop, puisqu'il est déjà moulé pratiquement sur l'ensemble des fausses perceptions acquises abusivement en me regardant :roll: . Également, je parle peu ( même parfois avec des très proches ). A entendre par là aussi que je débat peu tout autant que je reste muet quand je sais que la communication reste improbable :x , puisque dès que je m'exprime, très vite la confusion s'installe dans les esprits de mes interlocuteurs d'un jour qui ne savent plus vraiment comment me caser dans leur profilage entendu du genre humain. Gros con barbu, mec zarbi borderline pour les vrais inconnus ? Ou bien, artiste alambiqué, poète rêveur, naïf bisounours pour ceux qui me portent dans leur coeur sans toutefois me connaître. ( vous pouvez d'emblée exclure ma femme de la liste, c'est bien la seule qui peut juger de ce que je suis vraiment puisque notre relation est plutôt très fusionnelle... :ensoleillé: )

Parfois oui, j'avoue, je joue un peu de ce masque. :lol: Je m'amuse même aux dépens de ceux et celles qui cumulent à mon goût toutes les tares culturelles qui exigent que l'on ne soient tous acceptables que selon une poignée de stupides stéréotypes. :roll: Par exemple, je me ravis l'esprit à l'idée de parler avec une politesse infinie à la mamie ultra-patriote qui a en sa sainte horreur tous les petits bronzés de son quartier. Vite, vite Simulons ! :rofl: Enfilons la capuche, courbons le dos et marchons avec le claudiquement caractéristique des gars de la cité. Les paroles choisies étant alors en profond décalage avec l'apparence, rien ne devient alors plus beau que le regard hébété de celui ou celle qui est en train de se noyer dans le trouble de sa perception. :D

Jeu sadique ? :devil: Un peu. :angel: Mais guère plus. :P Car il faut bien de temps en temps expurger la face sombre pour mieux respirer au coeur de la frustration, celle de se dire que jamais personne ne pourra vous voir et vous accepter comme vous l'auriez souhaité. :nesaitpas:

La vie est ainsi. Inégale dans la répartition de ses reconnaissances sociales et de ses mises à l'index. Mais, c'est la vie, et il faut bien malgré tout la vivre. Non?... :wasntme:
Avatar de l’utilisateur
Rhonin.k
 
Messages: 546
Images: 0
Âge: 41
Enregistré le: Sam 18 Jan 2014 13:45
Localisation: On highway 666
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Depuis que je suis intelligent, ça va mieux!

Messagepar Hoppy » Dim 2 Fév 2014 22:17

Avec un petit effort, tu arrivais presque à 40 smileys dans ton message, et tous aussi hétéroclites soient-ils, du rire aux larmes :D

Merci ceci-dit de nous avoir partagé ton parcours à ce sujet !
«La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre» - Gandhi
Avatar de l’utilisateur
Hoppy
 
Messages: 1779
Images: 47
Âge: 29
Enregistré le: Jeu 20 Sep 2012 09:03
Localisation: Marseille
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

PrécédenteSuivante

Retourner vers Discussions et Débats

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Très intelligent ET heureux
1, 2, 3par Zyghna » Ven 28 Déc 2012 22:24

Réponses: 60

Vus: 11185

Dernier message par Bodji Voir le dernier message
Dim 28 Aoû 2016 19:43
Témoignages : J'ai [n] de QI, mais ne suis pas un génie
par Tipiak » Dim 10 Nov 2013 02:10

Réponses: 24

Vus: 5270

Dernier message par Napirisha Voir le dernier message
Ven 25 Nov 2016 14:49

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité