Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Le lieu de Culture, comme le titre de la rubrique l'indique. Ici il s'agira d'Oeuvres et d'Auteurs du vaste paysage culturel. Textes, photos, vidéos...
Rappelons que vos propres créations ont leur lieu consacré!
Avatar du membre
Miss dans la lune
Mud Drifting
Messages : 727
Enregistré le : ven. 3 mai 2013 12:18
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par Miss dans la lune » dim. 30 juin 2013 17:45

Y'en a pas mal, mais là dernièrement j'ai revu par hasard "le château de ma mère" d'Yves Robert (d'après les souvenirs de Marcel Pagnol), que j'ai vu peut-être 5 fois voire plus, mais cette scène me fait madeleine, à chaque fois.

[BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=DeIYyl6MX6M[/BBvideo]

Avatar du membre
Narcotricks
Messages : 10
Enregistré le : mer. 25 juil. 2012 19:51
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par Narcotricks » ven. 26 juil. 2013 15:18

La scène finale de Phantom of the Paradise qui est une miracle baroque de mise en scène et de montage, j'en ai des frisson dans le dos à chaque fois que je la revoie. C'est vraiment un de mes films préféré, le scénario mèle le fantôme de l'Opéra, Faust et le portrait de Dorian Gray dans le milieu du Rock dans les années 70. La musique est extra.

Hana Bi de Takeshi Kitano, le plan final sur la mer... alors s'arrête la musique de Joe Hisaichi....

Mother de Bong Joon-ho, magnifique de bout en bout, beaucoup de scènes sont bouleversantes, dont une en particulier... mais je vous laisse vous jeter sur ce film si vous ne l'avez pas déjà vu.

Avatar du membre
soazic
Messages : 1255
Enregistré le : mar. 23 août 2011 18:31
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... -t724.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par soazic » ven. 26 juil. 2013 21:11

http://www.youtube.com/watch?v=1SR_DW0jsFM
le film dans son entier, mais puisqu'il faut choisir, les dernières images

Avatar du membre
Raphaël
Messages : 386
Enregistré le : sam. 19 janv. 2013 10:06
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Rouen
Âge : 35

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par Raphaël » sam. 16 nov. 2013 18:53

Mince alors, j'ai tenu tout du long malgré les nombreuses références aux putain de séquences tire-larmes de nombreux chefs-d’œuvre du cinéma, mais c'est à l'évocation de Big Fish que j'ai fini par vraiment chialer! (Mon Burton favori!)

De mon côté j'aurais du mal à choisir, et surtout à choisir quelque chose qui n'a pas été listé ici. *Va fureter sa DVDthèque*.

Dans Va, vis et deviens, c'est cet enfant qui retire ses chaussures et va marcher des dizaines de kilomètres en espérant revoir sa mère qui se trouve être à une distance qu'il ne peut comprendre. Puis cet adolescent qui va chercher à dénoncer l'imposture de sa présence sur place. Et la scène finale, bien évidemment.

Dans Forrest Gump - tire-larmes N°1 pour moi - c'est quand Forrest demande à Jenny si son fils est normal, et bien entendu quand Jenny annonce à Forrest qu'elle est atteinte d'un virus inconnu que les médecins ne peuvent pas guérir (le SIDA en 1981).

Dans Frida, c'est, c'est... C'est beaucoup trop de scènes pour que je puisse en choisir une. C'est l'accident / la fausse couche / la destruction de la fresque du Rockefeller Center / le voyage vers l'exposition qui représente en fait ce moment où elle passe de la vie au patrimoine...

Dans ONCE, ce sont pratiquement toutes les scènes de conversation entre Marketa et Glen, quand je pense qu'ils ne sont pas acteurs mais musiciens, et que ce film a été réalisé avec une misère! C'est bien entendu ce premier moment musical partagé où ils chantent ensemble Falling Slowly devant le regard attendri du vendeur d'instruments de musiques. Ce sont aussi ces petites scènes montées de vie partagée par les musiciens durant l'enregistrement. Et c'est bien entendu la livraison à la toute fin, et ce regard qui s'illumine.

Sinon mes films favoris c'est Fight Club et L'Empire Contre Attaque, mais ce ne sont pas ceux qui m'émeuvent le plus, la preuve!
Voiles et plumes
ont destinée commune
happer la caresse du vent

Avatar du membre
Big'uns
Messages : 96
Enregistré le : ven. 29 nov. 2013 08:29
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par Big'uns » dim. 15 déc. 2013 12:09

Braveaheart: (regardez les trois d'affilé, c'est rapide)
[BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=LL--prfnuJ8[/BBvideo]
[BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=eDnbHICtvb4[/BBvideo]
[BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=F4Yrk1N-n48[/BBvideo]

+ le tombeau des lucioles...

Avatar du membre
ahimsa13
Messages : 34
Enregistré le : mer. 6 févr. 2013 12:19
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : departement 13
Âge : 45

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par ahimsa13 » mer. 18 déc. 2013 10:38

Bonjour,

Je n'ai jamais oublié la scène de ce film "délivrance" ou un échange se crée...

http://www.youtube.com/watch?v=Uzae_SqbmDE

Ainsi que celle du pont... (mais je n'ai pas le lien de cette scène ^^)

Bonne journée... :-)

Avatar du membre
Dok
Messages : 959
Enregistré le : sam. 23 nov. 2013 20:39
Présentation : 44 minutes...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par Dok » jeu. 19 déc. 2013 11:08

Big'uns a écrit :Braveaheart:
Rien à dire si ce n'est qu'à chaque fois, cela me fout les poils.

Vol au-dessus d'un nid de coucou quand l'indien étouffe Jack Nicholson avec l'oreiller et qu'ensuite, il se barre par la fenêtre.

Avatar du membre
Omar_Regios
Messages : 30
Enregistré le : dim. 8 juil. 2012 12:22
Présentation : (•)
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Paris
Âge : 40

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par Omar_Regios » dim. 22 déc. 2013 13:20

Pour les colériques, le Mr Hyde des années 60 :

[BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=msRaooooyds[/BBvideo]
« Un sot qui ne dit mot ne se distingue pas d'un savant qui se tait » -- JBP

Avatar du membre
Lancelot
Messages : 28
Enregistré le : dim. 17 nov. 2013 11:09
Présentation : Ici
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Localisation : Souvent dans la Lune mais essaie de garder les pieds sur Terre
Âge : 35

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par Lancelot » ven. 27 déc. 2013 17:50

Je dirai Love Actually, la déclaration de quelqu'un qui sait que son amour ne sera jamais assouvi :
[BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=E0BAFQ-NFm8[/BBvideo]
Entre la pensée de Schrödinger et la lévitation félino-tartinique, un jour les chats domineront le monde

Avatar du membre
arizona
Messages : 1117
Enregistré le : jeu. 9 mai 2013 08:00
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t3599.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 49

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par arizona » mar. 31 déc. 2013 16:13

Maintenant que je l'ai mise sur le tchat, je peux aussi la mettre ici…
1900 où la légende du pianiste sur l'océan, avec Tim Roth.
On a réussi à le convaincre d'enregistrer un morceau : [BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=wOfGsKUfAq4[/BBvideo]
Et tant qu'on y est, la scène du duel : [BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=uWlBCoy2wh8[/BBvideo]
Si nous n'étions pas d'ici, nous serions l'infini.
D'une chanson.

Avatar du membre
olivhood
Messages : 150
Enregistré le : mer. 13 juin 2012 20:03
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : oise
Âge : 44
Contact :

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par olivhood » jeu. 2 janv. 2014 15:11

Je ne ferai pas ici d'auto-analyse sauvage, mais "little big man", que ce soit en film mais surtout en livre, est une histoire qui m'émeut aux larmes.

le massacre de la rivière washita, et plus que tout la scène de la mort de l'épouse du personnage principal, me tire les larmes et la chair de poule à chaque fois, au point que je vous livre la scène mais n'ose pas la revoir pour moi-même.


[BBvideo 425,350]http://www.liveleak.com/view?i=691_1312876686[/BBvideo]
Rien ne sert de savoir s'il faut ou non être paranoïaque mais bien de savoir si la paranoïa nous sauvera tous.

Avatar du membre
Kliban
Messages : 289
Enregistré le : mar. 15 oct. 2013 18:15
Présentation : bah !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 48
Contact :

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par Kliban » sam. 18 janv. 2014 14:30

Trop. Plein. Mais je ne vais plus trop au cinéma - je mets trop de temps à "redescendre", en ce moment.

Impossible à chaque fois de décrire pourquoi (sauf à y pondre des tartines). Ces scènes me sont comme des punctum dans leurs films.

En vrac :

La scène de l'incinération dans Le tombeau des Lucioles.
La scène de tendresse dans My own private Idaho.
Un paquet de scènes de The hours (mais je pense, la scène d'ouverture).
Le combat final de Le Retour du Jedi (total mythique, en enlevant les Ewoks).
L'ultime scène de Mysterious skin.
L'apparition hiératique par l'ascenseur de Katharine Hepburn dans Soudain l'été dernier.
Le réveil de Lear et sa mort dans la rendition de King Lear pour la télévision avec Mc Kellen dans le rôle titre (je sais, c'est pas un film au sens propre, mais c'est le seul Lear où je pleure).
Le premier baiser dans Maurice (je ne sais si j'éprouverais la même émotion qu'à l'époque, mais ce fut intense).
...

Aucune scène des Lord of the Rings (même si ce sont des films que je re-regarde périodiquement).
De main gauche à main droite, le flux des savoirs - en mes nuits, le règne du sans-sommeil - en mon coeur, ah, if only!, le sans-pourquoi des roses.

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3272
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 51

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par madeleine » dim. 2 févr. 2014 10:10

Bouh .. je ne vais plus au cinéma à part pour voir des dessinzanimés rigolos avec mon fils, je ne regarde même pas de films à la télé, depuis si longtemps ... Mais j'ai pas besoin, je les vois dans ma tête :
Nostalghia, de Tarkovski, en particulier la scène de la bougie
One from the heart, de Coppola
Ran, de Kurosawa
Dersou Ouzala, de Kurosawa aussi
Harold et Maud, de Hal Ashby
Orphée, de Cocteau
Nausicäa de la vallé du vent, de Miyazaki
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
arizona
Messages : 1117
Enregistré le : jeu. 9 mai 2013 08:00
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t3599.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 49

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par arizona » dim. 2 févr. 2014 10:39

Ohlalala, Dersou Ouzala… Un des premiers films que j'ai vu au cinéma, et vu tout court, puisque je n'avais pas la télévision, et j'allais pas souvent au cinéma. Ca m'avait beaucoup impressionnée, mais j'en ai très peu de souvenirs, forcément, juste des impressions, le froid, la solitude.. tu me donne envie de le revoir ! ( Le premier film étant Le Kid de Chaplin, je devais avoir 5 ans, je ne vous dit pas le torrent de larmes ).
Si nous n'étions pas d'ici, nous serions l'infini.
D'une chanson.

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3272
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 51

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par madeleine » dim. 2 févr. 2014 12:11

Oh oui arizona, ne rate pas cette occasion de le revoir puisque le coeur t'en dit :-)
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
Rhonin.k
Messages : 546
Enregistré le : sam. 18 janv. 2014 13:45
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : On highway 666
Âge : 42

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par Rhonin.k » dim. 9 févr. 2014 01:20

Salut, voici ma petite contribution.

Au moins, ce qu'il y a de bien sur l'espace protégé de ce forum, c'est qu'il est possible de parler de chose plus ou moins intime sans devoir se faire violence pour tomber le masque. Lisez et vous comprendrez... ;)

Etant pourvu d'une mémoire photographique, mon cerveau dévoreur de culture s'avère être un vrai repaire d'images et de musiques de film. Peut-être vous parlerais-je un jour de ma période cinéphile ou j'engloutissais pas moins d'une toile par jour pour satisfaire à mon appétit. ( Au fond, qu'est-ce qu'un film par jour quand on a le streaming pirate à disposition de son PC ? Rien. Sauf qu'à l'époque, entre 92 et 97, le tuyau magique n'existait pas encore dans les chaumières, ce qui m'a donc poussé à hanter souvent les deux cinémas de mon quartier jusqu'au point de voir quelques nouveautés de l'époque directement dans la salle de projection, à côté du projectionniste... J'étais comme au Cinéma Paradiso ! Mais bon, tout ceci est une autre histoire... )

Des scènes, j'en ai plein la tête. Je vais déjà vous en évoquer trois, deux film et une série, et on verra ensuite raisonnablement pour le reste. Faut se garder du plaisir pour plus tard, non ?

La première scène, c'est le combat final de Rocky 4.


Ok. Je vous vois tous ricaner derrière vos écrans ! Sachant que cette fameuse scène est une suite quasi ininterrompues de généreux coups de poings dans la gueule, d'arcades sourcilières fendues et qu'aucune réplique particulièrement belle n'en ressort, vous vous demandez surement pourquoi cette séquence à tant de valeur à mes yeux...

Pour cela il faut replacer dans son jus tout le contexte d'une époque de ma vie. Tard un soir était rediffusé ce fameux quatrième épisode des aventures sportives de Rocky, un personnage que j'ai découvert d'ailleurs sur le tard, bien que je sois amateur de boxe depuis des années :punch: . C'était une nuit pour moi à ne pas dormir tant mon esprit était braqué sur le rendez-vous du sur-lendemain, car d'ici quelques paquets d'heures, je vous jure que j'allais pas rigoler. Ho que non ! :sweat: Convoqué par ma hiérarchie pour une soit disant faute grave, j'allais devoir m'expliquer avant probable sanction disciplinaire devant un aréopage de sévères encravatés, dont un parmi ceux-là avait à cœur de justifier mon éjection des effectifs pour satisfaire à ses arrangements personnels. ( Espèce d'enc :x lé ! Toi, je suis pas près de t'oublier... )

Angoisse démesurée, somatisation à outrance... :pale: Ainsi, le moral au plus vide, le sentiment d'un échec à venir planté directement au cœur et déjà la certitude que j'allais dès bientôt devoir pointer au chômage, je demeurais là, affalé sur le canapé à me remplir les pupilles d'images violentes à saturation pour détourner mon esprit de la prégnance de ce trouble. ( sur ce coup-là, pas sûr que les programmes instructifs d'Arte m'auraient bien aidé )

Bien m'en a pris de regarder Rocky se faire démonter méchamment par Drago ! Bien m'en a pris de m'imprégner de la sueur, des chocs et des uppercuts. Bien m'en a pris aussi de laisser mon enregistreur mental capturer l'accompagnement musical de cette séquence finale. "War", toute une fureur en seulement 3 lettres.

Dès le lendemain, j'ai tenté de retrouvé la bande son du film, notamment le titre "war" puisqu'une chose s'était passée en moi lors du visionnage de cette séquence, un état étrange qui m'a hanté quasiment jusqu'au petit jour. Et précisément cet extrait musical véhiculait encore une sorte d'énergie indestructible au creux de mes veines à force d'en entendre en boucle les échos résiduels dans ma tête. ( vous savez, la petite musiquette maudite qui vous ne vous laisse parfois jamais tranquille... )

De l'énergie à profusion, celle de Rochy. Celle du type qui en prend plein la tronche mais qui reste inéluctablement debout et vainqueur... C'est exactement ça dont javais besoin pour me sentir mieux avant cette affreuse audition générale. Et de l'énergie, cette musique m'en a fourni jusqu'à la porte du prétoire. MP3 vissé dans les oreilles depuis le matin, même jusque dans le couloir où je devais attendre mon épreuve, j'ai accompli une sorte de training mental sur cet air de synthétiseur un peu désuet jusqu'au moment précis de me confronter aux membres du "jugement dernier".

Quand, la porte de la grande salle de réunion s'est refermée derrière moi, je n'étais pas moi, j'étais Rochy. Plus peur de personne. J'étais galvanisé et tout à fait capable d'encaisser les questions comme autant de coups de poings. Arguments contre arguments, tel un avocat de ma propre cause, ( étant donné qu'aucun collègue ne m'a assisté le jour J pour me soutenir. J'étais vraiment tout seul aux commandes ) je me suis battu comme un putain de p'tit rital tout en muscle même si ce n'était qu'un affrontement verbal. :punch: Dur comme du fer ! Incassable ! Et jamais à genoux ! Associé à l'instinct animal que cette musique avait réveillé par l’inconscient, mon cerveau bourré de glucose ( le carburant de l'intelligence, parait-il ) est venu à bout de toutes les tentatives de déstabilisation. :whew:

Merci Rocky, merci Drago. Et merci à Vince DiCola, le compositeur. Parce que grâce à leur concours involontaire, je suis ressorti fort et blanchi de cette heure difficile. Depuis, "war" est mon morceau fétiche en cas de forte adversité. Mon haka perso et intime en quelque sorte. :P

[BBvideo]http://www.youtube.com/watch?v=CaigiM23ogo[/BBvideo]


La deuxième scène, le noël infanticide et meurtrier dans le film "Elisa".

"Elisa, Elisa, Elisa saute-moi au cou. Elisa, Elisa..." Tout le monde connait évidement la ritournelle de la chanson de Gainsbourg. Une mélodie qui sera à l'origine d'un film où on retrouvera notamment Vanessa paradis et Gérard Depardieu en tête d'affiche.

Honnêtement, j'étais parti voir ce film en après-midi avec un énorme apriori. :roll: D'autant que je n'étais pas dans mon assiette ce jour là. Le jeu de Miss Paradis valait-il le coup ? Est-ce que le scénario de Becker allait tenir la route ? Comment on peut d'ailleurs construire une hypothétique histoire à partir d'un titre qu'un Depardieu, devenu Gainsbourg le temps d'une vie parallèle, aurait pu composer dans sa jeunesse ? Malgré tout, amoureux des toiles blanches tel que j'étais à l'époque, je me suis dit, "Allons-y, au moins, je ressortirais avec un avis concret."

Le film débute ainsi. ( au passage, vous ne vous risquerez pas à un gros spoil en me lisant... :lol: ) Des canalisations vues dans l’obscurité. Des voix qui célèbrent Noël. Une goutte qui tombe d'un robinet mal étanche. Puis une maman aux abois qui va devoir tuer son enfant en l’étouffant sous un coussin avant de se tirer elle-même une balle directement dans l’œil, le tout sur l'air enjoué de la chanson de Gainsbourg. Des larmes, des jeux, des flammes, des pleurs. Une détonation... Paf ! Noir.

Sous l'effet d'une dépression à l'époque, je me souviens avoir pris littéralement dans la poire cette courte séquence d'introduction sans avoir le filtre nécessaire au discernement. La violence faite à un enfant a toujours été une chose que je ne peux pas accepter, mais là ça a fait littéralement déborder le vase émotionnel en moins d'une seconde. :'(

Depuis, remis d'aplomb ( et renforcé périodiquement par "War" de Rocky IV, lol ^^ ), je peux tout à fait revoir cette séquence sans l'ombre d'un trouble. Mais je garde encore très fort le souvenir du débordement de mon émotion dans cette salle d'un tout petit cinéma de province. C'était en 1995.


La troisième scène, L'épisode de "la rage" dans docteur Quinn, Femme médecin.


Et oui, encore des pleurs... :1cache: Rha ! Je vous entends toujours ricaner derrière vos petits écrans d'ordinateur. "Mais ce barbu biker est un vraie midinette, ma parole ! " ,susurrez-vous sans doute entre vos lèvres. Pas tout à fait vrai, pas tout à fait faux tout ça...

Biker, je ne l'étais pas encore ( d'ailleurs la définition de biker est bien étroite, le suis-je même vraiment ? Le serais-je un jour ? ), mais jeune motard oui. Pour mon plus grand malheur.

J'étais à l'époque en train de me refaire péniblement une santé. Blessé à plusieurs endroits du corps à cause d'une rencontre frontale avec une guillotine ( rambarde "soit disant" de sécurité ), j'en étais réduit à regarder la télévision à longueur de temps. Une télévision non câblée, pas satellisée, et sans même le support DTB ( la TNT ) qui nous offre un bouquet pas forcément très diversifié, mais plus large aujourd'hui. Mon moral n'était absolument pas au top, et je ne connaissais pas encore les effets revigorants de "war" à cette l'époque, lol. Rien ne m'intéressait donc vraiment si ce n'était envisager de m'enterrer vivant, tellement j'étais mal dans ma peau.

C'est donc par un après-midi inutile et pluvieux de novembre que je me souviens avoir vu l'épisode "La rage" de la célèbre série Docteur Quinn, femme médecin. Du reste, je fus si longtemps convalescent en cet hiver que je suis surement aujourd'hui l'un des rares hommes que compte cette planète à connaitre aussi bien tous les épisodes de cette série si romantisme et romanesque. ( certains et certaines diraient surement même que c'est cucu ! :lol: )

"La rage", cet épisode me marquera toujours pour sa fin particulièrement funeste. Servant de base scénaristique pour évoquer cette épidémie animale qui était alors à même de contaminer aussi les homme, l'épisode raconte comment Matthiew, le fils ainé et adoptif de Mickaëlla Quinn, va perdre son amour Ingrid des suites d'une infection mortelle causée par la morsure d'un jeune louveteau.

Je me souviens notamment très bien de la scène d'adieu et du mariage symbolique entre les deux jeunes amants, et je me souviens encore plus de la fin de cette séquence où Matthiew se couche sur le lit auprès du gisant de sa bien-aimée. Chose que je me suis senti vivre quelque temps auparavant par le déroulement de ma propre existence.

Non, je n'ai pas pleuré à grosses larmes. Ce fut plutôt une tristesse profonde qui m'affecta, une mélancolie indescriptible pour qui ne vit pas le deuil d'un proche au moins une fois. En effet, 5 mois plus tôt j'avais la même douleur au cœur. :'(

A ce jour, quand je croise la bande fameuse de Mickaëlla au détour d'un coup de zapette, cet épisode m'est toujours difficilement supportable. Ainsi, qu'on ne me demande pas de revoir cette séquence sans quoi je sens bien que quelques larmes pourraient encore me venir. Et le style tendrement suranné de la série n'y changerait d'ailleurs parfaitement rien... :tmi:

A bientôt pour d'autres souvenirs de scènes marquantes. Au prochain jet, promis je vous apporterais de plus beaux souvenirs.

Fabien

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par Fabien » sam. 1 mars 2014 14:31

Si je devais choisir un film et un seul, ce serrait Bienvenue à Gattaca
Je pourrais en parler pendant des heures. Mais pour ceux qui n'ont pas encore eu la chance de le voir je vais tâcher de faire court.
Ce film représente pour moi un modèle de quasi-perfection. Une richesse scénaristique marié à une réalisation somptueuse.
Le thème principale du film est l’eugénisme avec son lot de questionnements morales et éthiques. Mais il est aussi sujet du conflit entre déterminisme et volonté. De la différence, son acceptation et/ou sa dissimulation. La Pression du regard et du jugement de "l'autre". Il y a tant à dire à propos de ce film qui fait échos à certains des nombreux questionnements qui nous réunissent ici.

Et puisque je me dois de respecter le thème du topic, j'ai choisi cette scène. Le personnage principale et son frère se défient une dernière fois, lors d'un duel d’endurance aquatique. Ces images emplies de symboles, marquent un moment charnière du film et parviennent à vous pincer le cœur.

[BBvideo]http://www.youtube.com/watch?v=yRynilqRXwI[/BBvideo]

PS : Je serais ravi d'en discuter avec ceux que ça intéresse.

Avatar du membre
RandolphCarter
Messages : 141
Enregistré le : mar. 25 févr. 2014 13:39
Présentation : ---->
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Localisation : Gardéchois
Âge : 46

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par RandolphCarter » sam. 1 mars 2014 20:16

Cyclo de Tran Anh Hung, la scène où la grande sœur du héros danse sur Creep de Radiohead. J'en ai les poils qui se hérissent juste à l'évocation.
La réalité c'est ce qui refuse de disparaître quand on cesse d'y croire.
P.K. Dick.

Avatar du membre
Rhonin.k
Messages : 546
Enregistré le : sam. 18 janv. 2014 13:45
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : On highway 666
Âge : 42

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par Rhonin.k » dim. 2 mars 2014 00:17

Fabien a écrit :Si je devais choisir un film et un seul, ce serrait Bienvenue à Gattaca


Ha ! Bien content de ne pas être le seul à considérer " Bienvenue à Gattaca " comme étant un film empli de qualités... ;)

Parce que je me souviens avoir discuter de ce film avec un collège d'étudiants en cinéma, et quelle ne fut pas ma profonde déception de les entendre dénigrer un scénario sans même vraiment opposé des arguments béton... Piètre soirée en définitive. Je croyais être avec des gens fins et intelligents parlant de chose qu'ils maitrisaient, et je m'étais aperçu un peu trop tard qu'ils débordaient tout simplement de suffisance... :roll: Enfin bon bref, heureusement que tous les futurs pros du cinéma ne sont pas tous comme ça. :whew:

Pire, l'un des plus féroces ne savait même pas ce que signifiait la composition du mot " Gattaca ", et à partir de là, je crois bien que j'ai laissé tomber la conversation. :-| ( Tiens, pour le plaisir, je vous la donne... ;) )

G → Guanine
A → Adénine
T → Thymine
T → Thymine
C → Cytosine
A → Adénine

Bref, chimiquement, c'est de L'ADN. L’élément nodal autour du quel tout le film tourne justement. :D


Ça me fait d'ailleurs penser à un autre film qui s'appelle Equilibrium et dans lequel une scène m'a particulièrement frappée. Celle notamment de la condamnation à mort de Mary par incinération spontanée. L'instant d'avant en vie et la seconde suivante, n'être déjà plus rien qu'une masse de gaz vaporisée par effet de combustion. Là peut se résumer pour moi, dans ce statut de martyr, toute l'insignifiance de l'existence.

Image

... Ce qui m'amène étonnamment à parler exactement de la même chose pas la séquence d'un autre film → Le mari de la coiffeuse.

Image

Il s'agit d'un film dont je ne suis pas particulièrement fan. Et je dirais même que je le suis encore moins depuis que je l'ai vu. Je retiens surtout la fameuse scène où Mathilde se jette dans les remous de l'écluse pour choisir de mourir au point culminant de son bonheur. Pour ne jamais rien regretter... A vrai dire, je suis ressorti particulièrement troublé de cette scène dont les images m'ont poursuivies durant encore quelques jours :'( ( satanée mémoire photographique ! Que parfois je te déteste quand tu enregistres des choses à mon insu ! :roll: )

Bon, c'est tout pour ce soir... Bientôt je reviendrais avec une autre scène culte tirée du film " The Wrestler ". ( Et puis surement aussi une autre tirée de " The general " :P )

Image

Bonne nuit les petits. :lol:

Avatar du membre
Madpeky
Messages : 89
Enregistré le : mer. 31 août 2011 18:34
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Un coin perdu dans le 17
Âge : 40

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par Madpeky » mar. 4 mars 2014 13:25

La scène finale du Dernier des Mohicans de Michael Mann sur une musique de Trevor Jones. Scène qui dure une dizaine de minutes :'(

Une des scènes finales d' Un homme d'exception, avec Russel Crowe. Celle où il reçoit un prix tout en remerciant sa femme qui l'a accompagnée tout au long de sa dure (mais néanmoins très riche) vie.

Braveheart la scène finale évidemment...mais déjà citée ;)

Il est possible de les trouver sur la toile mais il vaut mieux regarder les films de A à Z pour les ressentir pleinement.

Avatar du membre
mlle socrate
Messages : 50
Enregistré le : dim. 16 sept. 2012 20:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t2655.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Bordeaux
Âge : 41

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par mlle socrate » mar. 4 mars 2014 13:42

En ouvrant ce sujet, j'ai repensé brutalement à une scène d'un film de 2000 assez méconnu, Selon Matthieu, de Xavier Beauvois, avec Benoit Magimel et Nathalie Baye. Je me souviens encore du visuel de la scène et de mes émotions.
Le père ouvrier, se fait licencier, brutalement. Il meurt. Son fils va voir la corps de son père au dépositoire, empli de rage, de tristesse.
Dans la scène il caresse les pieds de son père.
ça m'avait plus que bouleversée.

Tiens vous en parler me donne envie de le revoir ce film...

Avatar du membre
Madpeky
Messages : 89
Enregistré le : mer. 31 août 2011 18:34
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Un coin perdu dans le 17
Âge : 40

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par Madpeky » mar. 11 mars 2014 16:00

Voici la scène d'Un Homme d'Exception

[BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=lYU_Wq1mmdc[/BBvideo]

Et du Dernier des Mohicans

[BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=9EN52_pImhE[/BBvideo]

Avatar du membre
sanders
Messages : 2504
Enregistré le : jeu. 4 oct. 2012 08:04
Présentation : Bon ben ... Bon bain ...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Syndrome Lisa Simpson
Âge : 49

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par sanders » jeu. 13 mars 2014 02:20

Dans le film un homme d'exception, vers la fin, le professeur Nash est au sommet de sa carrière.
Cet homme, mathématicien atteint de schizophrénie, après avoir cru à la réalité de ses visions comprend que les personnages qu'il pensait réels ne le sont pas.

Vers la fin du film donc, il sort d'un cours et un homme qu'il ne connait pas vient à lui. Le professeur Nash demande alors à une de ses étudiantes si elle peut voir cet homme avant qu'il ne lui réponde.

La scène dure quelques secondes.

Quelques secondes qui sont pour moi une illustration parfaite de la possibilité qui est donnée à chacun(e) de pouvoir s'appuyer sur d'autres dans ses zones de faiblesse.
Ni dépendant, ni indépendant, le professeur Nash est connecté aux autres qui lui permettent de s'ancrer dans la réalité même dans ses zones floues.

Une leçon d'humilité et d'humanité qui revient souvent me confronter.
Soit on s'en sort et on invente nous-mêmes un destin, soit on continue dans la spirale du déclin.Thanh Nghiem

Je n'aurais jamais cru que ça se débloquerait tout d'un coup comme ça ! - Avr 2017, Napirisha (avec son autorisation)

Avatar du membre
Madpeky
Messages : 89
Enregistré le : mer. 31 août 2011 18:34
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Un coin perdu dans le 17
Âge : 40

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par Madpeky » lun. 17 mars 2014 12:17

La scène finale de H.E.A.T. de l'inévitable Michael Mann, avec De Niro, Al Pacino, Val Kilmer, Tom Sizemore... Duel de deux personnes que la vie a rendu ennemies, et qui pourtant se ressemblent tellement :'(

Sur une musique de Moby.

Film à regarder en entier pour réellement apprécier le moment.

Avatar du membre
CortO
Messages : 32
Enregistré le : mer. 13 nov. 2013 21:41
Présentation : C'est par là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 46

Re: Des scènes de films qui vous touchent particulièrement

Message par CortO » sam. 31 mai 2014 00:04

Je ne sais pas exactement pourquoi j'aime cette scène (qui doit surement pouvoir paraître très ennuyeuse...)
Cette longue courses qui, de fuite au départ se transforme en autre chose, sans que l'on sache (ni que lui-même ne sache?) vraiment où il va...


[BBvideo 700,460]http://www.youtube.com/watch?v=a4jGNoag_1g[/BBvideo]

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message